Résultat Flash Week 1 : GB – CHI

Dans l’attente de l’analyse plus poussé du match, un résumé rapide du match qui va pouvoir satisfaire ceux qui ont vu le match et qui veulent s’épancher rapidement dans les commentaires. Pour ceux qui veulent garder un peu de suspense, ne lisez pas la suite ! Une analyse plus approfondie du match vous attend très prochainement.

Green Bay Packers – Chicago Bears : 24 – 23

AR-309099821.jpg&MaxH=400

Une merveille de TD d’Allison a remis les Packers dans le droit chemin

Quel scénario ! Comme seul le n°12 Aaron Rodgers peut nous en réserver. Et pourtant, ça semblait bien mal engagé. Les Packers étaient en effet menés 20 – 0 à 24 mn de la fin, et même 20 à 3 à l’entame du dernier quart-temps ! Et pendant ce temps-là, on a craint le pire pour le n°12 sorti un temps pour une blessure au genou. Deshone Kizer a pris le relais… pour un fumble perdu en zone rouge (20 yards adverses) et une interception retournée en touchdown !

Mais Aaron Rodgers retournait la situation avec la complicité d’une défense à la technique et tactique discutables mais à l’énergie débordante. Une beauté de TD de 39 yards pour Allison (WR) remettait les Packers dans le droit chemin avant qu’à 2 mn 13 du terme, Rodgers trouve sur une petite passe plein centre Cobb (WR) sans opposition derrière lui pour un TD de 75 yards ! Les Packers passaient devant 24-23 et la défense conservait le précieux résultat dans les deux dernières minutes.

Beaucoup de choses à redire mais c’est une victoire pour une équipe forcément en rodage en ce début de saison.

Nouvelle image (1)

Une analyse plus approfondie du match vous attend très prochainement !

12 Comments

  1. Whaou whaou whaou !
    Assis confortablement dans mon canapé dans le petit village Norvégien de ma belle famille, j’ai pensé à tout mes camarades qui sévissent ici, et je suis dit que ça devait chauffé, du côté de la Bretagne, de la Bourgogne, et aux quatres coins de l’hexagone, tant le spectacle tant attendu c’était transformé en spectacle indigeste, des deux côtés du terrain, avec en point d’orgue l’apparition du clone de bubblegum sur le terrain, notre dieu applatit sous une tonne de grizzly, et la vision d’une saison déjà à ranger au placard.
    Heureusement notre super héros, était de retour, pour un super spectacle intense dont lui seul à le secret.
    Les choses qui fâche viendront dans le prochain débriefing et il y a matière à discussion !
    Go Pack Go !

  2. @ David: heureusement que tu as invoqué les grands anciens dans ton com du précédent article pour nous porter chance, sinon on n’en revenait pas haha ^^ . Norvège ? Tu es en mission d’espionnage au Valhalla pour le match prochain ? On va en avoir besoin :p .

    C’est ça… On est passé de pire match possible pour la 100° saison au meilleur… Et moi aussi j’ai cru que la saison était pliée comme le genou de Rodgers avant même d’avoir fini le premier match.

    Mais même avant ça j’avais des envies de meurtre concernant un certain Mike McC. qui nous refaisait sa petite tambouille habituelle au play call. Sans parler du fait de ne quasiment pas utiliser le banc sauf pour le pire (Kizer). Ça coûtait quoi de tester Lewis, Tonyan et les jeunes WRs (au moins MVS) en début de match au lieu de faire des passes à Williams ? Où étaient les bloqueurs supplémentaires pour protéger Rodgers le temps qu’il rentre dans la partie ? Pourquoi d’ailleurs faire du run alors qu’on a une flopée de receveurs mais pas notre RB N°1 et une OL en plein rodage ?
    Si vous pouvez répondre à ça, bravo, vous avez les qualités pour être HC à GB et vous faire des millions par an !

    Frustré aussi par la D qui se faisait clairement marcher dessus mais soyons tolérants vu le nombre de joueurs absents ou blessés et le nouveau DC, surtout qu’ils ont quand même redressé la barre ensuite.

    Je laisse GBPF faire le point sur le positif, on lui doit bien ça :p .

  3. Qu’est-ce que ce fut dur ! Une 1ère MT cauchemardesque, une OL en mousse (Mack a tellement fait l’amour à Bulaga que ça en devenait indécent à la fin), une défense spécialisée dans le air-plaquage et Rodgers qui sort du terrain.

    Vu qu’il se relève tout seul, ce n’est pas le LCA mais j’y ai cru pendant quelques secondes et je me suis dis que la saison était morte.
    Il arrive à revenir sur une jambe et nous fait gagner le match mais cela semble plus grave qu’une petite torsion du genou. Sur certaines images en gros plan de son genou, j’ai cru deviner une genouillère avec des renforts donc ça pourrait être une grosse entorse ou un ligament latéral et ça ne serait pas super bon…

    La passe de TD pour Allison est assez incroyable pour un mec qui n’a quasiment plus de mobilité.

    Heureusement que c’est la dernière année de contrat de Matthews parce qu’il a été désespérant. Perry pas beaucoup mieux, je comprends pas qu’on ait pas vu plus Gilbert. Alexander a vraiment un problème de taille parce que même bien placé il se fait prendre.

    On pleurait sur l’OL remplaçante mais la titulaire a pas spécialement été mieux, ça passait de tout coté. Je suis assez inquiet pour Rodgers sur une jambe contre les Vikings dimanche prochain (surtout avec ce playcalling désespérant comme d’habitude).

  4. Bonjour tout le monde,
    Et bien, quel match, je crois bien que je suis passé par tous les états humainement possibles.
    Le match a pour ainsi dire commencé de la pire des manières. Les 4 premiers drive commence par du 3 and out pour rodgers. Je me suis dit: il a l’air rouillé.

    Tous les compartiments du jeu étaient indigestes, et pendant ce temps-là, Mack mettait déjà la pression.
    Puis la blessure de rodgers: la je me dis: et merde saison terminée car je pensais aux ligaments croisés à ce moment.

    Vient alors Kizer qui sur ses 3 ou 4 premiers jeux arrive enfin à faire avancer l’attaque avec plusieurs passes courtes. Puis c’est le drame, Kizer se transforme en Hundley.
    2 Drive pour 1 fumble recouvert par mack lui-même provocateur du fumble et une jolie interception en mode panic move par Mack encore lui: La je me suis dit ca y est c est plié, la saison va être longue 20-0 à la mi temps avec Kizer on est cuit.

    Mais la le stade devint subitement très lumineux et ce n’était pas les projecteurs du stade, non c’était la lumière divine, un maillot vert floqué du numéro 12 dans un halo de lumière descendit sur le lambeau et dit:
    « Levez-vous compagnon et suivez-moi, la lumière est au bout, je vais vous montrer la voie, si vous pouviez juste pas marcher trop vite parce que j’ai plus qu’une jambe »

    Et c’était partie pour le show rodgers qui trouvait enfin ses cibles.
    24-23 à 2 min de la fin je me suis dit ca sent bon, en plus on avait sorti les barbelés jusqu’à une énorme boulette de Matthews.
    Sur une 4eme tentative très bien défendue, ce neuneu charge le QB adverse alors qu’il n’a plus la balle, résultat on repart pour 4 tentatives qui franchement peuvent nous faire perdre le match.
    A ce moment les bears n’ont que 20 yards à faire et ils peuvent tenter le field goal avec de bonnes chances de réussite et enlever le match. J’ai maudit Matthews
    Mais bon Rodgers a été une fois de plus l’arbre qui cache la forêt de Green Bay.

    En résumé:
    QB: Rodgers en mode Godgers unijambiste et Kizer en mode Hundley pourvu que Rodgers ne soit pas absent cette saison.
    OL: à par Bak solide tout au long du match, le reste de l’OL a pris l’eau et surtout coté droit ou le pauvre Bulaga s’est coltiné Mack (totalement indéfendable) pendant tous le match ca allait quand meme mieux en deuxieme mi-temps, mais franchement c’est pas glorieux notre OL
    WR: les WR 1 2 et 3 ont tous marqué un touchdown. Ils ont été plutôt efficace vu le peu de ballon reçu.
    TE: proche du Néant absolue, Graham transparent, Lewis pas vu, et Kendricks une bonne réception et c’est tout. A la décharge de Graham il n’a pas été en position de pouvoir jouer dans les 20 yards adverses la ou normalement il est dominant, les 3 TD de green bay sont des TD longue distance.
    RB: je n’aime toujours pas williams, à part s’empaler droit devant il fait rien. Vivement que Jones puisse jouer.

    En défense:
    DL: Notre DL de monstre ressemblait plus aux monstres du dessin animé Monstre et compagnie. Ils n’étaient pas sensé dominer l’OL des Bears?? Wilkerson n’était pas dégueu mais c’est tout.
    LB: Martinez a fait ce qu’il a pu, mais mon dieu qu’est-ce que Cohen et Howard nous ont fait souffrir. Les Papy Rusher j’en parle meme pas, nul nul nul, matthews a même réussi a plaquer une mouche.
    CB: Plutôt rassurant pour le coup. Williams pas trop pris a defaut, King plutôt bon, Alexander ne manque pas d’envie et de technique mais est clairement limité par sa taille.
    S et SS: La aussi pas trop mal, même si Brice défendait un peu loin de son receveur à mon gout, résultat, plusieurs gros gain qui aurait pu être limite selon moi.

    Au Bilan: Y a du travail pour espérer un SB, et espérons également que la blessure de Rodgers soit sans conséquence. Je parle pas du Playcall de MC truc, c’était pas cohérent et pas efficace, et Rodgers le fait passer pour un bon HC mais ce n’est pas le cas selon moi. Il propose depuis plusieurs année un jeu stéréotypé et sans fantaisie

  5. avant de rentrer un peu plus dans le détails sur le match dans le post débrief que fera notre GBPF, je vais juste vous raconter une anecdote.

    Comme je vous l’avais dit, je pouvais pas suivre le match en direct, du coup, lundi matin en me réveillant, j’ai fait au mieux pour parer à tout spoil en évitant les notifications et autres parasites.
    Sauf que voilà, milieu de matinée, je veux jeter un coup d’oeil mécaniquement sur mon tél pour savoir l’heure, et là c’est le drame, j’entraperçois une notification de TDA où je vois Packers – Bears : 24 – xxxxx
    J’étais bien sur très déçu de m’être fait avoir tout seul mais le pire c’est que mon esprit malade a cru voir Packers – Bears : 24 – 31.
    Je me suis bien énervé tout seul, proférant injures et menaces envers McCarthy puis une heure après, j’ai lancé le match pour voir…

    1er QT : zéro pointé, RAS.
    2e QT : blessure d’Aaron, étant convaincu d’avoir vu 31 pour les Bears, je me dis et en plus on a perdu Aaron surement pour la saison, mais c’est un cauchemar !! on enchaine fumble récupéré de Mack (celui qui a encore 8 jours devait être un Packer) suivi d’une interception pour un pick six. J’ai l’impression d’être puni. La pire 1ère MT de toute ma vie.
    La saison est tué dans l’oeuf.

    Bon en même temps, je sais qu’on a marqué 24pts, alors je regarde pour voir qui et comment on a scoré.
    3QT : Dieu est de retour sur le pré, il nous fait avancer, semble ne pas trop se ressentir du genou et on score un FG.
    4QT : je commence à me dire qu’Aaron a du faire encore du Aaron pour marqué 3 fois mais que la D a du tout chier à la fin puisque je suis toujours bloqué sur mon 31 pour Chicago. Ogive pour Allison, enrhumage d’Adams sur Amukamara, course divine du toujours jeune Cobb. 24 – 23, il reste 2 minutes.
    Je suis partagé entre la fierté de la super remontada et hyper énervé que la défense soit sur le point de tout chier. Je deviens limite violent quand ce con de Clay « roughing the passer » de manière totalement stupide gachant un super stop de notre rookie sur un 4th down. 1,40 secondes, je me dis, pu****, ces sa**** de Bears ont marqué et passé une conversion à 2 pts (pour ce protégé d’un dernier hail mary d’Aaron). On récupère la balle… Alors quoi ???Il va obligatoirement y avoir un fumble de Williams recupéré pour TD par un Ourson ?
    Le temps file… 2 sec, dernier snap, on peut plus perdre… Invraisemblable.

    J’ai regardé tout le match sachant qu’on avait perdu, j’ai même cru avoir perdu notre leader, et puis on gagne avec Aaron dans un des plus gros comeback de notre histoire. Drôle de sensation, mais super pied !
    J’ai repris mon tél, relu la notif : Packers – Bears 24 – 23 […]. #metsteslunettes

    🙂

  6. bulaga horrible a part le bak ,le neant pr ol , la defense…. le pass rush nul !!!! il va falloir defendre

  7. Hahaha merci à tous pour vos réactions, on se sent moins seul à retardement dans cette 1MT apocalyptique. Alors je tiens à tous vous faire un petit cadeau, on a trouvé le remplaçant de Clay !
    Le seul problème c’est que c’est lui qui le forme…

    (l’intro de 20 secondes est un peu longue mais c’est très visuel donc même les non-anglophones comprendront)

  8. TCO ou les aventures d’un fidèle de Godgers en différé 😀 .

    Tu t’es mis un sacré handicap émotionnel sur le dos avec ce coup d’oeil mal placé haha !
    Je t’imagine bien gueuler sur Capers et sa prevent D à 24-23 même s’il est plus là…
    D’ailleurs j’étais vert sur ce drive interminable des Bears où la D veut pas rendre la balle à Rodgers alors qu’il est prêt à bondir sur le terrain en sideline.

    De mon côté, j’ai vu le match en direct et tu te doutes bien de l’horreur. Le silence de cathédrale à la sortie de Rodgers, les go pack go délirants à son retour… C’est devenu une figure mystique capable de réaliser l’impossible, c’est lui que Nike aurait dû embaucher pour une campagne de pub intergalactique « Just do it ».

    Mon anecdote c’est qu’à la fin du 3QT, j’ai dit sur le discord TDA: « Je fais le mort. » et j’ai plus mis un com en attendant la résurrection qui n’a pas manquée, amen :p ! Bon ok, j’étais aussi à court d’invectives contre McCrappy, j’avoue.

  9. Islander en mode lyrique, on voit que l’émotion a été violente pendant ce match haha !

    Mais même si je comprends, il y a des choses que je ne peux absolument pas te laisser dire:
    Clay n’a pas plaqué une mouche, on dit qu’il a pris la mouche. Et cette dernière s’est vengée à plusieurs reprises en l’empêchant de jouer, notamment avec avec des blocks de la vue assassins et des attaques kamikazes au niveau des appuis capillaires qui faisaient mettre les mains du 2 n’importe où et principalement en l’air.

    Plus sérieusement, pour la course, j’ai vu plusieurs analyses qui disaient que Pettine avait juste voulu cadenasser la passe en laissant du mou aux Bears au sol. Même comme ça la D run était pas mal sur le papier mais l’exécution a failli avec des OLBs (Clay et Fackrell) incapables de rusher et EN PLUS de tenir la LOS ce qui ouvrait des boulevards derrière. Le nombre de fois où ils ont été aspirés derrière le QB au lieu de juste tenir leur position c’était immonde, aucune discipline.

    Daniels était pas en peine forme mais Clark a bouffé ses double-block (la fois ou le RB essaie de passer dans sa zone plein centre, action terminée direct) et Wilkerson est monté en régime petit à petit.
    Le problème c’est qu’il n’y avait aucun LB comme Burks pour exploiter les brèches et exploser Trubi. Martinez était aligné solo presque tout le match avec 4 CBs, techniquement on avait un F6 au lieu d’un F7 !

    En O le pauvre Williams a été victime du mantra du run de McCrappy alors qu’on sait qu’il n’est jamais aussi efficace qu’en duo avec un Jones ou utilisé tardivement quand la D adverse fatigue. Purée quand tu vois comment Gurley est utilisé lundi soir ou même la formation à 3 backs de CHI… Mike the Mac c’est run run plein centre contre une énorme DL, quel con ! Et après on continue à la passe toujours sur Williams alors qu’on a un gazillion de receveurs…

    Quant aux pauvres TEs, ils ont à peine été alignés alors dur de leur en vouloir… Lewis 7 snaps c’est criminel ! Kendricks a bloqué bloqué bloqué bloqué, pour des prunes avec 1 target en tout et il la chope pour 1 first down, je dis bravo. Graham s’est retrouvé auxiliaire de Bulaga pour gêner Mack après avoir alignés les slants sans la moindre surprise depuis le côté gauche. Bennett II dans l’utilisation, ZERO créativité et typique de Mac l’Arnaque qui utilise des spécialistes à contre-emploi comme personne.

    On gagne vraiment malgré lui :p !

  10. 😂 Très drôle ! Même si je reconnais qu’il a perdu de sa superbe, et que je l’aurai étranglée ( pas sur que j’y arrive je ne suis pas Schwarzy) à la fin du match, je reste fan du Predator !
    Je n’oublie pas pas son arrivée dans la baie verte, ses six Pro Bowl, l’or de ses six premiers saisons, et de qui était avec Godgers sur le podium du Super Bowl 45.

    Tu crois que c’est lui aussi qui joue le Bigfoot ? Et sur quelle network sévi ce bon Boomer ?

  11. Valhalla 😀 quel culture ! Toi l’irréductible Gaulois !
    Le paradis des Vikings, ma femme petite descendante direct du roi Viking Harald harfagre ( belle chevelure) y a sûrement sa place de réserver.

    Pour l’espionnage, à part aller du côté de la maison de l’ancien Packers Hall le Famer, l’ancien kicker Jan Sternerud, il n’y a pas grand chose d’autre qui pourrait nous servir pour batre nos ennemis Vikings.
    Petite anecdote quand même, tu peut demander à tous les spécialistes scandinave de l’époque Vikings, aux archéologues, et rentrer dans un musée de cette époque à Oslo par exemple, hé bien oh surprise, aucun casque retrouver n’a jamais porté de corne de vache, trop déséquilibrent pour le combat, et dangereux pour ton voisin de drakkar !
    Comme ce bon vieux papa Noël Coca-Cola rouge et débonnaire, on doit cette invention américaine, pas du côté d’Atlanta, mais de Hollywood cette fois.
    Alors, que la franchise du Minnesota soit raccord avec l’histoire ( même si c’est le dernier soucis des ricains) quelle décorne le casque de ses joueurs !!!

  12. Super ! Tu t’est mis tout seul en position de casi direct, et dans une bulle émotionnel parfaite pour ce match historique !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.