Pré-saison week 3 : la ligne ne répond plus

940x940

Oakland Raiders – Green Bay Packers : 13 – 6

Défaite anecdotique vendredi soir dans un match bien laid entre les Raiders et les Packers. La faute à des lignes offensives indigentes, et plus spécialement en ce qui concerne les Packers. Une prestation cataclysmique de la ligne offensive remplaçante qui a symbolisé la tonalité de la soirée.

D’entrée de jeu, on constatait que ce 3ème match allait être une analyse des remplaçants, de ceux considérés comme tels et qui briguent éventuellement un poste de titulaire, et des joueurs qui combattent pour la liste des 53 voire l’équipe d’entrainement.

Aucun titulaire en attaque n’était présent, à l’exception peut-être de Geronimo Allison, pour l’instant le 3ème receveur de l’effectif à priori. En défense, c’était tout l’inverse, seuls manquaient à l’appel sur le premier drive Mike Daniels (DT), Nick Perry (OLB), convalescents tous les deux, et Oren Burks (OLB). Pour Burks, c’était une mauvaise nouvelle : il s’était démis l’épaule à l’échauffement, et on attend toujours le diagnostic final de son indisponibilité. Le poste de Burks fut occupé tout au long du match en alternance entre Greer Martini et Ahmad Thomas, plutôt correctement.

Pour la défense, il fallait bien mettre les titulaires car les Raiders alignaient eux leur attaque de saison régulière avec un certain n°82, Jordy Nelson (WR). C’est un autre receveur qui brillait sur le premier drive Raiders : la star Amari Cooper. Sur la première action, la défense marchait complètement dans la feinte de course de Marshawn Lynch. Les deux safeties Clinton-Dix et Brice étaient venus vers le ligne de mise en jeu laissant seul Alexander (CB) sur Cooper. J’ai trouvé cette action très symbolique des capacités d’Alexander. Constamment les yeux sur le ballon, il recule tout en restant proche de son receveur ; seulement voilà, au moment de glaner la balle à la lutte avec le receveur, son physique le rattrape et il ne peut contester un grand WR. Voilà pourquoi j’aurai toujours du mal à voir Alexander en vrai CB extérieur. Voilà pourquoi j’attends de voir si Ward, pick n°4 des Browns et CB au gabarit équivalent, aura la carrière qu’on lui prétend.

djlo7ygumanjacgov3cg

Jaire Alexander (CB) ne peut rien faire contre Amari Cooper (WR)

Après cette première action « capersienne », les Packers resserraient la vis. Ahmad Thomas (ILB) défendait bien sur une passe vers le TE n°2 des Raiders avant de subir une passe pour Jared Cook, le TE n°1. La course était annihilée et c’est Reggie Gilbert (OLB) qui assenait le coup final en enfonçant le RT adverse Penn pour un sack fumble que Carr (QB) recouvrait malgré tout. C’était « juste » un FG concédé après la 1ère action calamiteuse. (3-0)

Côté GB, après une mauvaise réception de Montgomery (RB) annihilant son retour de kickoff, Hundley allait mener ce qui allait être le meilleur drive offensif du jour pour GB. Malgré l’OL sur le reculoir, Hundley trouvait Allison par 2 fois (38 yards) et Montgomery effectuait 2 courses (14 yards) où les tracés furent bien ouverts par Marcedes Lewis (TE). A proximité de l’en-but, Hundley manquait toutefois un Kendricks bien démarqué en lui passant la balle du mauvais côté de son corps, obligeant le n°84 à se contorsionner pour finalement manquer le cuir. Un TD manqué de peu… il n’y en aura plus jusqu’à la fin du match côté Packers. Un block manqué de Ripkowski (FB) et un faux-départ de Bell (RG) obligeaient GB à se contenter des 3 pts. (3-3)

On avait eu 2 drives en 10 mn de jeu, et ce fut le meilleur. Comme indiqué dans le titre, le match fut ensuite plus indigent en raison de la faiblesse des lignes offensives. La prestation de celle des Raiders fut un peu moins déshonorante que celle des Packers, mais Oakland a aligné son OL titulaire pendant quasiment toute la 1ère mi-temps ! Car en face, pendant le même laps de temps, les Packers n’alignaient qu’une moitié d’équipe titulaire : les 2 safeties, Wilkerson et Clark en DL, Martinez à la manoeuvre en LB, alors que Clay Matthews effectuait une mise en jeu de temps en temps. Bref, je serai Derek Carr, le quarterback d’Oakland, je me ferai du souci.

Côté GB, l’OL fut, comment dire, innommable. Jamais vu une aussi grande faiblesse d’une OL Packers. Mais c’étaient les remplaçants. Donc à priori, c’est moins problématique que pour les Raiders. Mais là, on se rend compte qu’il ne faudra réellement pas compter de blessure chez les titulaires. Peut-être éventuellement au niveau des Gardes où un remplaçant au milieu des titulaires peut mieux masquer sa faiblesse.

À ce jeu de « qui a la plus faible ligne offensive ? », le match a été pénible à regarder. Une statistique pour illustrer cela : sur 24 drives (!), seulement 5 fois les équipes sont allés en zone rouge (intérieur des 20 yards), et sur ces 5 drives qui ont abouti à la « red zone », un seul, des Raiders, a abouti au touchdown. Bref, un match pour les punters, et J.K. Scott (P) s’en est donné à coeur joie.. Il fait partie des (rares) gagnants des Packers.

Les Raiders prirent finalement l’avantage sur un drive un peu plus abouti que les autres mais aidés également par deux pénalités plutôt sévères faisant gagner 23 yards sur le drive. Le touchdown de la victoire à 5 mn de la fin était une course d’1 yard de Warren (RB). 13-6, score final.

msvo29rob2ggw4occvmf

J.K. Scott (P) a eu du boulot !

LES GAGNANTS

J.K. Scott (P) : Est-ce que le poste de punter peut permettre de prétendre au titre de rookie de l’année ? Bien évidemment que non mais J.K. Scott peut peut-être bien être directement dans le gotha de son poste. Hormis un raté, ses 7 punts ont montré ce qu’on attend de lui : de la distance et surtout de la hauteur qui empêchent toute tentative de retour. Dans son duel avec Johnny Townsend, drafté le choix juste avant lui, Scott a rivalisé en distance mais la hauteur qu’il met dans ses punts lui permet d’avoir un meilleur résultat « net » compte tenu du fait qu’ils soient non retournables (45 yards de punt net contre 37 yards pour le punter d’Oakland).

Josh Jackson (CB) : 2ème « pick-6 » en deux matchs ! Bon, en fait celui-ci fut annulé pour un « tenu » de Herb Waters (CB) à l’opposé du jeu. Quel dommage pour un copié-collé de son pick-6 contre les Steelers. Même couverture « camouflée », même jaillissement et sur sa course vers la zone d’en-but, eh bien son temps moyen du 40 yard du test combine était vite oublié !

Kenny Clark (DT) : Il n’avait pas à prouver quoi que ce soit, mais le n°97 a été quand même monstrueux au centre de la ligne, quand bien même celle-ci était réduite à son duo avec Wilkerson. Souvent pris à deux, cela ne l’empêchait pas à plusieurs reprises de tracter ses deux adversaires pour atteindre le quarterback ou stopper le RB.

Reggie Gilbert (OLB) : Cette fois, il a été impressionnant de puissance face à des Tackles titulaires ! Très intéressante prestation de Gilbert qui monte clairement en puissance cet été. Sa progression vantée par les coachs n’était pas infondée.

szohskjgcisnibpcmemq

Reggie Gilbert (n°93) et Kenny Clark (au plaquage) ont tenu la baraque défensive de GB

LES QUARTERBACKS

Vraiment pas le meilleur match pour évaluer un quarterback quand celui-ci a une passoire devant lui en guise de protection. Hundley reste dans la mouvance de ses dernières prestations. C’est de mieux en mieux, mais en même temps, on partait de tellement loin. Très belle connexion avec Allison le long de la ligne. Toujours les mêmes imperfections qui empêchent un TD de Kendricks par exemple.

Kizer n’a pas été à la noce. Il ne fait rien d’exceptionnel pour montrer qu’il peut être plus qu’un Hundley bis. Il faillit même être intercepté par l’ex-Packer Raysean Pringle (CB) si celui-ci avait mieux coordonné ses mains. Sa gestion du dernier drive avec 1mn20 à jouer est symptomatique des progrès qu’il lui reste à accomplir. Des petites passes plein centre autorisées par les Raiders pour manger le chronomètre, un fumble sur mise en jeu, récupéré mais qui fait perdre beaucoup de temps, et pour finir une balle lancée en touche… alors que le chrono est terminé.

Quant à Boyle, on n’a pas pu le voir jouer une seule seconde. Le staff a l’air de savoir ce qu’il va faire de lui. QB 3 ou libéré après la coupe des 53 ? Malheureusement (car je pense qu’il a un réel potentiel à développer), je crois que le staff va pencher pour la seconde solution.

 

MENTIONS HONORABLES

Jaire Alexander (CB) : Une interception spectaculaire, mais attention la balle a été sous-dosée par le QB 2 des Raiders, cela lui a permis de rattraper le tir grâce à une superbe détente malgré l’aveuglement des lumières. Par contre, je n’aime pas son côté trop flashy qui le fait délaisser le ballon en ayant à peine été touché par le receveur après l’interception. Attention, Jaire, gardes ta concentration, sinon tu vas passer à côté de ta carrière. Et je n’oublie pas qu’il a été battu physiquement sur la connexion Carr-Cooper de la première action du match. Du potentiel, mais à cadrer.

J’Mon Moore (WR) : Malgré un match pénible offensivement, Moore tire son épingle du jeu avec 4 réceptions et 62 yards, dont une belle réception de 27 yards le long de la ligne. Mais j’ai pointé aussi un manque d’effort sur deux actions où il ne tente pas de plonger ou de sauter pour attraper la balle. Eh mec, montres plus d’envie, tu joues ta carrière là. Match correct, mais ce n’est pas pour cela qu’il repasse devant Kumerow (WR) selon moi.

Aaron Jones (RB) : juste 5 courses, mais de suite on voit sa clairvoyance et ses bons appuis qui lui permettent de maximiser ce qui se présente devant lui.

Kyler Fackrell (OLB) : Plusieurs fois, on l’a vu mettre la pression sur le QB, il se pose clairement en OLB 4.

zesqanwgyi6kcmpagsz5

La belle interception d’Alexander

LES PERDANTS

LIGNE OFFENSIVE REMPLAÇANTE !!!

Comment vous dire ? Il n’y en eut pas un pour rattraper l’autre.

Une fois de plus, la triste palme est remportée par Kyle Murphy (RT), sorti sur blessure en 2ème mi-temps. Est-ce que cela a affecté sa mobilité avant ? Car un sac de sable aurait fait mieux que Murphy, autorisant toutes les tentatives de démontage du QB (mais Hundley n’est pas blessé, désolé les mecs 🙂 ). Quand il ne fut pas pris de vitesse, il était même battu en puissance pure, reculant comme un sumotori rendant 50 kg à son adversaire. Responsable directement de 3 sacks sur les 5 des Raiders. Et je vous passe le nombre de pénalités dont il a été responsable. Difficile à imaginer dans les 53 dans ces conditions.

Spriggs (LT) fut « meilleur » sur la forme, mais a subi aussi en vitesse et même puissance. C’est ce qu’on a de mieux en Tackle remplaçant et ce n’est pas brillant.

Malheureusement, derrière nos deux « Pippo et Bimbo » de la ligne offensive, ce n’était pas mieux. Lucas Patrick et Adam Pankey, pourtant plus en verve les matchs précédents, ont subi les mêmes assauts que leurs potes, dépassés physiquement, enfoncés à plusieurs reprises. Patrick se loupe même sur une assignation, autorisant un sack tout fait. Dillon Day n’a pas été à la noce non plus. Lui aussi a été vu comme s’il avait des patins à glace en guise de crampons. Responsable en plus d’un block interdit qui annule le TD à la course de Bouagnon (RB). Son collègue Centre Davis a lui aussi été victime des mêmes affres. Ce fut la même chose pour Light (T/G) abusé à l’intérieur comme à l’extérieur. Enfin, Pankey et Amichia sont responsables du dernier sack. Un cauchemar !

Aaron Ripkowski (FB) : Peu de mises en jeu et sur une 3ème et 1 en zone rouge, il loupe complètement son block, alors que c’est juste le coeur de son poste. Oups ! Et quand on voit les superbes blocks de Marcedes Lewis (TE), attention Rip’, ta place n’est pas si assurée que ça dans les 53.

Soulignons malgré tout l’impressionnant front-7 des Raiders. Certes, on sait que notre ligne offensive remplaçante n’était pas folichonne, mais elle n’avait pas autant souffert contre les Steelers et les Titans. Et la défense des Raiders évoluait sans Bruce Irvin (DE) et bien sûr sans… Khalil Mack (OLB) ! Il ne fera pas bon être QB en AFC West ! On notera la performance du rookie Arden Key (OLB), auteur de son 1er sack en pré-saison et de nombreuses pressions. Le 87ème pick (3ème tour) de la dernière draft a montré pourquoi il avait été vu à un moment comme un potentiel top 5. En tout cas, il donne du grain à moudre pour les Raiders dans leur bras de fer avec Khalil Mack.

Résumé vidéo du match

12 Comments

  1. Chambertin21

    28 août 2018 at 14:49

    Comme la saison dernière, la profondeur de la Oline est une source d’inquiétude. On a vu le résultat…
    Espérons que ça ne finisse pas de la même manière cette saison.

  2. Salut à tous
    Très bonne analyse de ce match ; rien de spécifique à rajouter mis à par sur « Pippo » et « Bimbo » (ce nom leur va à merveille) et toute la ligne remplaçante qui est juste une des plus grosse impostures que tt la plus grosse imposture de tt le sport américain et le pire c’est que le seul rayon de soleil donne des flingues à des potes assistés pour qu’il se suicide si j’ai bien compris (Madison)
    Espérons que personne se blesse mais vu la solidité de bulaga…
    Bref sinon moore j’en étais sûr qu’il allait sortir un bon match pour se sauver.
    Yancey c mort à part s’il fait un match à 150 yards au match (avec Brett « the greatest looser » Hundley mais c impossible même contre une équipe de curling)
    Pareil pour davis
    On en parle pas assez mais je pense que s’ils ont échangé pipkins c’est qu’ils vont garder notre cher sprinter j’ai nommé « usain » house bien sûr mdr non mais sérieux ce mec même McCarthy avec Pippo et Bimbo sur le dos court plus vite
    Morrison a l’air pas trop mal comme ILB mais son profil a l’air un peu trop similaire avec Martinez donc on va manquer de vitesse si Burks revient pas vite mais bon à voir
    J’ai lu que whitehead et greene avaient de l’avance par rapport à rollins mais que tt était possible sur ce dernier match…
    N’empêche rollins, comment il s’est fait éjecter sur le touchdown des raiders personnellement j’étais plié après cette action et dans ma tête je me suis dit que finalement, vu qu’il y a un lucky looser dans chaque équipe et que la ligne je peux même pas les appeler comme ça, je préfèrerai qu’on garde notre petit rollins comme ça vu qu’il prend pas trop de place, Pippo et Bimbo pourront enfin rentrer dans le bus et arrêter de venir à pied à chaque match et de traîner la patte (oups en fait ils sont juste nul)
    Pour terminer Alexander s’en sort bien sur son interception et ne peut pas faire grand chose face à Cooper mais il laisse présager un avenir radieux en slot CB
    Jackson va être selon moi le steal de cette DRAFT, il a vraiment des mains en or ce type, son pick-6 non validé (par des arbitres qui ont décidés d’être au même niveau que notre OL) est juste une action d’école tellement il surgit parfaitement de nulle part !
    Notre DL va être énorme avec un Clark déchaîné et plus technique que jamais.
    Gilbert en grande forme et pour moi OLB n*3
    Sinon ce match on aurait dit un petit match de quartier ou on décide d’organiser des open bars par ci par la mdrrrr un bon gros match de m**** quoi

  3. Je tiens à préciser que je ne détiens le copyright de Pippo et Bimbo sur ce blog. 🙂
    Auparavant dévolus aux compères de la catastrophique draft 2015, j’ai nommé les CB Randall et Rollins, il fallait trouver un nouveau duo, et là Murphy et Spriggs ( tous les deux de la draft 2016) ont tout fait pour hériter du surnom !

  4. Fervents supporters du trade de Khalil Mack, la prestation du fond des ténèbres de la ligne offensive n°2 de GB vendredi dernier est en fait un vil stratagème Gutekunstkien.
    Au vu du match, les dirigeants Raiders se disent qu’ils ont un front-7 de folie et qu’ils n’ont pas besoin de Mack. Ils seront donc prêts à le brader aux Packers pour ne pas s’encombrer d’un poison dans l’équipe. CQFD. 😀

  5. DavidBrillac

    29 août 2018 at 02:27

    A moins que ma mémoire ne me fasse défaut, il me semble que Pippo et Bimbo, ainsi que Candy Neige André et Capusin, soit l’oeuvre de Chambertin et son ami 21 😉

  6. Je n’ai pu voir que des bouts de matchs et le peu que j’ai vu fait froid dans le dos sur l’OL.
    Ils se sont tellement fait trouer dans tous les sens que ça ne sert pas à grand chose d’essayer d’évaluer les QB. Hundley et Kizer se sont fait sackés, chassés et ont dû courir ou esquiver tellement régulièrement que c’est un match de perdu pour eux.
    Je suis malheureusement du même avis que toi pour Boyle, ils vont essayer de le récupérer en PS car ils ne lâcheront pas Hundley tant que personne ne proposera un 7e ou un 6e tour de draft parce qu’ils ne voudront jamais reconnaître que c’est un fail énorme pour McCarthy le formateur de QB.

    Là, pour moi, plus que Khalil Mack, faut essayer de trouver des remplaçants potables pour l’OL parce que sinon Rodgers va encore se faire péter une clavicule, une omoplate, un fémur, un genou…

    Sinon, pas grand chose de spécial à noter :
    – J’Mon Moore a réussi à enlever ses moufles, il était temps, c’est pas super mais il y a du progrès.
    – Alexander a montré des choses sympa mais bon il pourrait essayer un peu la sobriété dans ses attitudes. Je suis également raccord sur le fait qu’il ne faut pas qu’il joue extérieur vu sa taille. Après en extérieur on a King, Williams ou Jackson donc il peut prendre le slot.
    – Waters est définitivement nul et vu que Pipkins a été échangé, on va sûrement garder le camping-car House en CB5 ou 6.
    – Pas sûr qu’on ait besoin d’un Fullback…
    – Scott a réussi à s’enlever la pression et commence à montrer pourquoi il a été drafté.
    – La DL va vraiment faire mal cette année, Clark, Wilkerson et Daniels ont vraiment envie de bouffer du QB.
    – On a vraiment une OL backup de looser, faut mettre tout le pognon qu’on a en offrandes à Lourdes pour qu’aucun des titulaires ne se blesse.

    Et puis, voir Jordy avec un autre maillot que le 87 des Packers…Bah c’est pas cool….

  7. The_Chosen_One

    29 août 2018 at 08:49

    vision très intéressante ! si seulement !!

  8. The_Chosen_One

    29 août 2018 at 09:12

    Quelle purge ce match…
    Murphy a fait le match le plus laid que j’ai jamais vu au poste de Tackle. Il a tenu 3 snaps avant de sombrer. Sa présence dans les 53 serait un scandale total.
    Je pense que Spriggs en revanche y sera et jouera le rôle du remplaçant n°1 au poste ( faute de grives….). Pour le reste je vois aussi Patrick et Pankey.

    Au jeu de la sélection du moins mauvais, Davis a peut être gagner sa place sans jouer. La médiocrité dans les return de tous ceux qui ont été testé lui ouvre grand la porte. Ce qui en revanche refermerait la porte pour Kumerow (qui en plus est blessé actuellement).

    Je pense que Bouagnon est meilleur que Montgomery, et que le staff devrait se poser la question pour les 53. En plus Montgomery présente l’avantage d’avoir peut être une valeur pas vilaine dans un trade (R5 voir peut être R4 pour une équipe en manque de RB/WR, Colts encore par exemple ?). Attention en plus à la perf de Mays jeudi, qui joue presque sa carrière sur ce match, si il sort de grosses courses, Montgomery peut commencer à préparer son sac.

    Après avoir gueuler sur Dix, il a été bien plus performant cette semaine. C’était bien d’enfin voir Jones jouer à son poste bien que souvent assez proche des LB.

    Chez les CB, l’avenir s’annonce radieux (si on revoit King), Jackson est très très prometteur, Alexander malgré une erreur de débutant le potentiel est clairement là. Après le trade de Pipkins qui pour moi était le 5e en terme de niveau, on est sur qu’on va se garder House (soupir!). Du coup si 6e spot il y a à ce poste, je pense qu’il va se jouer entre Hawkins, Waters et…. Rollins. Et au jeu de la polyvalence, il n’est pas impossible que Rollins parte avec un peu d’avance sur les 2 autres. Sa présence permettrait de ne pas s’encombrer d’un 5e safety.

    La tension monte à l’approche du roster final, espérons que Big Mike ne fasse pas trop de conneries….

  9. Haha ^^ et ça marche vu les articles dithyrambiques sur le F7 des Raiders après le match, il y a même des rumeurs comme quoi les performances d’Arden Key rendraient Mack « dispensable » dans l’esprit du staff. On était beaucoup à être intéressés par Key à la draft ici et il était parti un peu avant qu’on monte pour Burks mais quand même…
    Il est nettement moins cher cela dit et c’est vrai qu’ils ont sans doute un steal sur la DL avec Hurst. Notre espoir c’est que leur historique de gestion du personnel est loin d’être sans tâche…
    Sinon les dernières tendances ne laissent plus que 4/5 équipes vraiment sur le coup pour un trade et 3 seraient en AFC ce que préféreraient sans doute éviter les Raiders. Devinez qui c’est qui reste (on ne joue pas OAK cette saison en plus) ?

  10. Chambertin21

    29 août 2018 at 22:46

    @DavidBrillac

    Pippo, bimbo, Candy ok mais neige andré et capusin, j’ai dû louper un truc…ou alors c’était mon double 😉

    Bon sinon, je suis très satisfait de voir ce que fait Jackson, je crois qu’il va nous faire un bien ENORME, c’est un playmaker en puissance.
    Les perfs de Gilbert sont aussi trés encourageantes.

  11. DavidBrillac

    30 août 2018 at 01:14

    Prénom : Candy Nom: neige André.
    Et comment a tu pus oublié son célèbre raton-laveur Capucin ?

  12. Chambertin21

    30 août 2018 at 15:22

    Ah ben tu m’apprends un truc là!
    Sérieux, quand j’entendais le générique, j’avais tendance à me barrer en courant, je suis pas certain d’avoir vu un épisode en entier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.