Pré-saison week 2 : Plus haut, plus vite, plus fort

wkixpirlwf7k4izjv6sx

Jimmy Graham heureux de son 1er TD sous le maillot vert et or

Green Bay Packers – Pittsburgh Steelers   51 – 34

Les titulaires étaient là pour ce 2ème match de pré-saison face aux Pittsburgh Steelers. Ça n’a pas duré longtemps pour Aaron Rodgers, juste le temps d’un premier drive, juste le temps de donner un touchdown à la recrue star Jimmy Graham (TE). Cela a donné le ton d’une soirée où les tight-ends furent à l’honneur et les « pick-6 » de retour !

Rodgers souhaitait fouler la pelouse du Lambeau Field, son voeu a été exaucé. Avec lui, c’est l’attaque titulaire qui a été alignée, aux exceptions notables de Lane Taylor (LG) et de Bryan Bulaga (RT). Mais Bakhtiari (LT) était là, et c’était déjà bien l’essentiel.

Et le magicien avec un maillot n°12 a fait le show. Une passe croisée (« slant ») pour Davante Adams : 27 yards. Une course personnelle de 5 yards après avoir scanné le terrain et passer sous le bras d’un gros bébé de la ligne défensive adverse. Une tentative vers la zone d’en-but après avoir pris les Steelers en faute avec 12 joueurs sur le terrain. Et en bouquet final, la passe de TD de 8 yards, captable uniquement par l’envergure démesurée de Jimmy Graham (TE) qui hurlait sa joie. Il ne faut pas trop spéculer mais tout de même cette connexion Rodgers-Graham annonce des lendemains qui chantent.

kd43m0fbdujvozyvrfsy

Mais ce n’est pas l’attaque de GB qui avait débuté le match, mais bien la défense… et de quelle manière ! Là aussi, tous les titulaires n’étaient pas présents : Mike Daniels (DT), Nick Perry (OLB) et Kevin King (CB) manquaient à l’appel alors que Davon House (CB) était préféré à Josh Jackson (CB). Il y avait aussi le bon Tramon Williams (CB) qui se rappelait au bon souvenir de Lambeau Field avec une interception… dès le premier jeu des Steelers sur le pauvre QB rookie Mason Rudolph : VIDÉO ; merveille d’anticipation qui faisait furieusement penser à son interception des play-offs 2010 qui hante encore Matt Ryan (Atlanta Falcons). Sur le kickoff suivant, Burks (LB) déboulait sur le retourneur et les Steelers étaient forcés à un « 3 and out ».

Bref, à 14-0 en 3 mn de jeu, ce fut un démarrage pied au plancher ! La suite fut plus calme mais les coups d’éclat n’ont pas manqué, de part et d’autre. La défense titulaire eut un peu de mal face aux courses de James Conner (RB) : 76 yards en 3 courses sur le drive du 1er TD de Pittsburgh. Je serais Le’veon Bell (RB), je me ferais du souci avec mon « holdout ». Les Steelers vont patiemment développer Conner qui a montré des qualités avec l’OL titulaire et je pense que Bell va perdre son bras de fer et reviendra tout penaud pour jouer et se « vendre » dans l’optique de la saison prochaine.

L’enchantement Rodgers n’aura donc duré qu’un drive, Cobb (WR) et Adams (WR) le suivaient sur la touche. Hundley (QB) prenait la suite avec Montgomery en coureur. On assistait à plus de courses que la semaine passée. En défense, on eut du mal face au jeu de course adverse emmené par Conner et Toussaint, avant de comprendre qu’il y avait peu à craindre du jeu de passe de Mason Rudolph qui doit encore faire ses gammes. En un peu plus d’un quart-temps, Hundley (QB) marquait un TD à la course et passa le relais à la moitié du second quart-temps à Deshone Kizer avec un score de 27-14.

Kizer, flanqué de Bouagnon en RB et de la ligne offensive n°2, portait le score à 34-14 à la mi-temps grâce un TD en cloche de quelques yards pour le TE Tonyan, l’actuel TE n°4 battait pour le coup le LB Terell Edmunds, 1er tour de draft 2018 !

La deuxième mi-temps repartait comme la première, par un « pick-6 » ! Cette fois, c’était l’oeuvre du rookie Josh Jackson (CB) qui effectuait un copié-collé de l’interception de Tramon Williams en début de match, cette fois sur le QB 3 des Steelers Dobbs qui venait de rentrer dans le match ! Vraiment très encourageant de voir Jackson renouer avec son pedigree de meilleur intercepteur de la NCAA en 2017. S’il laisse planer la menace d’interception sur sa zone, cela pourrait être très intéressant et cela renouerait avec les glorieuses années 2009-2010 de la défense Packers.

À 41-14, la défense n°3 des Packers entrait et allait permettre de nouveau à l’attaque des Steelers d’avancer à la passe avec un Dobbs (QB), beaucoup plus à l’aise que Rudolph (QB). Mais Kizer allait décocher un missile pour Kumerow qui fiera telle une flèche vers l’en-but pour un TD de 82 yards !!! (48-22) – VIDÉO

Tim Boyle (QB) entrait pour effectuer le dernier quart et demi. Mais il n’eut pas l’occasion de se mettre autant en valeur que la semaine passée car le jeu était bien plus accentué sur le jeu de course avec Bouagnon et Judd. On vit encore qu’il savait délivrer de belles passes longues captables. Mais les receveurs ne gagnaient pas leurs duels pour le faire briller.

La fin de match offrait plus d’actions d’éclat côté Steelers par quelques longues réceptions. Mais le score final était bien de 51-34, une victoire obtenue grâce à l’ensemble de l’effectif de GB.

 

LES GAGNANTS

Le groupe des Tight-Ends : Incroyable de voir que 5 tight-ends ont apporté leur participation avec à chaque fois des actions d’éclat. Jimmy Graham a montré qu’il était inarrêtable si un QB sait lui donner le ballon dans la bonne fenêtre. Et qui de mieux qu’Aaron Rodgers pour mettre le ballon où il le souhaite ? Marcedes Lewis a eu sa réception plein centre de 23 yards, montrant lui aussi son envergure et sa puissance. Kendricks s’est montré particulièrement rapide lors de ses 2 réceptions pour 28 yards. Tonyan a réceptionné un TD sur la tête d’un 1er tour de draft (Edmunds) et finit avec 3 réceptions et 20 yards. Même Byrd y est allé de sa participation avec 2 réceptions et 27 yards. Et si Rader avait gagné son duel sur une passe de Tim Boyle, la fête aurait été complète ! Clairement, après la fête des WR la semaine passée, la part belle du plan de jeu de jeudi soir était donnée aux TE. Et je peux dire sans trop d’optimisme qu’Aaron Rodgers n’a jamais eu un groupe de TE aussi fort et aussi complet. Avec Graham (« higher »), Kendricks (faster ») et Lewis (« stronger »), c’est plus haut, plus vite, plus fort pour les TE de GB !

rnvnc9jkhtq4w1x4qe3l

Marcedes Lewis y est allé de sa belle réception

Jake Kumerow (WR) : Avec une distribution plus équilibrée avec le jeu de course et la part belle faite aux TE, difficile pour les WR d’exister. Il y en a bien un qui a su tirer son épingle du jeu et devinez qui, c’est encore le petit poucet James Kumerow qui s’est mis en valeur. Il montre une vraie qualité de séparation et sur sa réception de 82 yards, il a aussi étalé sa pointe de vitesse. 3 réceptions, 114 yards, 1 TD. What else ?

Oren Burks (LB) : On prend le même et on recommence. C’est bien simple, Burks est omniprésent. Quasiment toujours le premier sur les retours de kickoff, il est partout sur le terrain. Extrêmement rapide, il a le minimum de puissance requis. Et il montre une belle acuité visuelle. Il sait blitzer comme lorsqu’il percute en force la ligne offensive ce qui libère un espace pour le sack de Gilbert (OLB) ou quand il stoppe le RB adverse 5 yards derrière la ligne de mise en jeu. Après la sortie de Martinez, Burks avait le casque audio pour les tactiques. Un précoce signe de confiance.

misbzmgqmqhid8qr5rn4

Oren Burks toujours là !

Reggie Gilbert (OLB) : Obligé de le mettre dans les gagnants avec 2,5 sacks mais il a fait avant tout la misère au pauvre B.J. Finney, un Centre de formation propulsé Tackle droit. C’est tout de même un match plein, il est clairement maintenant le 1er remplaçant des OLB Matthews et Perry.

Josh Jackson (CB) : Pas titularisé cette fois, il a montré sa présence et n’a fait parler de lui qu’en bien. Forcément gagnant avec cette interception pick-6 digne d’un vétéran. Et puis, il nous gratifie en plus d’un retour de punt de 41 yards.

usatsi_11095197-e1534602948344

Josh Jackson : « Hop, celle-là, elle est pour moi ! »

 

LES QUARTERBACKS

Pas beaucoup plus d’enseignements par rapport à la semaine passée, les positions restent établis, la hiérarchie apparente n’est pas bouleversée.

Brett Hundley reste le même, mais il a gagné quelque chose dans sa saison 2017 miséreuse : de la confiance. Résultat, avec plus d’assurance, il est plus à l’aise dans ses mouvements. Une interférence de passe défensive fantôme sur Graham lui fait avancer la moitié du terrain sur un drive. Son action d’éclat reste encore et toujours.. un jeu de course avec un TD de 10 yards très bien improvisé.

Deshone Kizer a encore montré sa force de bras… et son manque de précision. Il gonfle ses stats grâce à la réception de TD de 82 yards de Kumerow. Néanmoins, sa balle lobée pour le TD de Tonyan est très bien exécutée. Des hauts et des bas donc.

Tim Boyle a encore eu du temps (23 mn de jeu), mais moins d’opportunités car il dut composer avec un important jeu de course. Même s’il a montré sa précision sur longue passe, aucune n’a pu être captée par les receveurs. Résultat, des stats juste passables. Boyle n’a pas marqué de point jeudi soir.

MENTIONS HONORABLES

Montravius Adams (DT) : Dans son rôle obscur à subir les doubles marquages, il a montré son importante présence et facilité le travail des LB. Cela ressemble à une prestation de 3ème tour de draft (2017).

James Looney et Tyler Lancaster (DL) : les deux joueurs ont été convaincants face aux adversaires proposés. La ligne défensive 2018 offre à la fois qualité et profondeur.

Davon House (CB) : Titularisé, il a montré plus d’envie et a empêché quelques réceptions, bien aidé tout de même par l’imprécision de Mason Rudolph (QB).

LES PERDANTS

Les Tackles offensifs : Bon, ça y est, je crois que j’ai définitivement enterré mes espoirs pour Jason Spriggs et Kyle Murphy. Pas mauvais dans le jeu de course, plutôt puissants, ils sont revanche trop patauds dans leurs mouvements et se font trop souvent déborder par les rushers. Ils ne sont pas l’avenir pour être titulaire. Le trade-up au 2ème tour de la draft 2016 pour Spriggs commence à sentir le moisi. Byron Bell a joué au poste de garde et a été moins vu en difficulté.

Les safeties : Hou là, problème chez les titulaires safeties. Clinton-Dix a joué sur la retenue et fut clairement le fautif sur le 1er TD à la passe lâchant littéralement son joueur. Quant à Brice, il est fautif sur une réception et se fait raffuter sévère par le QB adverse.

J.K. Scott (P) : À trop vouloir mettre de la hauteur dans ses punts, le jeune punter a manqué la plupart de ses 5 punts, se rattrapant juste sur le dernier. En plus, il sort un kickoff des limites du terrain. Sa place de titulaire n’est évidemment pas en cause (il est même le seul punter de l’effectif) mais attention à ne pas se reposer sur ses lauriers.

Ty Montgomery (RB) : Et on relance l’adversaire par un retour de punt foiré. Et on manque complètement un block sur un joueur qui déboule sur Hundley. Et on ne rattrape pas cela avec un jeu de course probant. Bref..

Demetri Goodson (CB), Donatello Brown (CB), Josh Hawkins (CB) : ils ont tous été fautifs sur des longues réceptions des Steelers. Ça sent le roussi pour faire partie des 53.

 

Une victoire large (51-34) finalement rapidement acquise et encourageante même s’il y a encore des choses à perfectionner. Le jeu de course n’a pas été encore mis en valeur alors que la défense contre la course a parfois défailli. En fin de match, les remplaçants ont un peu lâché la bride face aux passes adverses et n’ont clairement pas marqué des points.

Résumé vidéo du match

30 Comments

  1. salut super article et super boulot pour ce site.
    Une petite question par rapport aux runing back, où est aaron jones ? J’ai due louper un épisode à son sujet, Il est blessé ?

  2. Merci Drien !
    Aaron Jones n’était pas en tenue pour jouer en en effet. Il traine une douleur musculaire à l’ischio-jambier. Et il n’y a pas le feu puisque eu égard à sa condamnation pour détention de marijuana, il est suspendu pour le 2 premiers matchs de saison régulière.

  3. Ça valait le coup d’attendre pour caser mon com, super article de GBPF, encore plus que d’habitude 😉 ,

    A quelques détails près, je rejoins cette analyse qui est exactement la même sur certains points particuliers (Boyle et les TEs notamment). Mon pavé est un peu long mais j’ai adopté une approche par poste/joueur en mettant plus l’accent sur l’OL, la D et les seconds couteaux donc j’espère que ce sera complémentaire pour ceux qui se laisseront tenter ^^ :

    *** INTRODUCTION

    — Second match de PS très intéressant qui aura levé certaines incertitudes et offert plusieurs confirmations. McCrappy et les refs plus la PS c’est pas un bon mélange avec quelques moments d’intense confusion suite à certaines décisions, un chiffon rouge lancé puis repris, plusieurs conciliabules et une femme arbitre qui attend d’être face à la caméra pour balancer un « What the fuck ? » on ne peut plus clair (QT3 11:53) 😀 . Les pénalités pour casque baissé étaient plus que bof.
    — Version courte: en O, on a des QBs, des TEs, des WRs, quelques RBs et une OL potemkine, derrière la jolie façade, c’est tout en bois, on pousse et ça se casse la gueule tout seul ! E, D, Une DL, quelques CBs et LBs mais pas de S visible(s). Sinon, c’est solide en ST.
    — Rudolph nous a découpés par moments en zone intermédiaire (hello Juju) malgré son INT un peu bête dès le départ. Conner nous a run dessus en profitant des tests faits sur la DL mais ça ne passera pas avec Daniels dans le coin. Dobbs et Washington ont bouffé notre secondary en 2MT (faut dire que mettre Rollins, Goodson ou Hawkins & co sur un des top WRs de la dernière draft, c’était pas vraiment une idée de génie même si Waters aurait pu avoir plus de chance sur ce fail mary bis).

    *** ST

    – Expédions d’abord les ST avec un très bon Crosby (2x 50+ yards et aucun déchet) mais un Scott moins inspiré en mode multi-fonctions (punt et KO out of bounds), aucun problème pour tenir le ballon sur les K par contre. Le potentiel reste là.
    – Alex Light (OL) a été très solide en ST sur les FG au point de tenir contre une double team et s’est gagné quelques snaps sur l’OL en fin de match. J’espère qu’on le verra plus sur les deux prochains matches, il vaut largement Spriggs et sans doute plus que Murphy en T.
    – En revanche… même le ballon fuit Rollins en ST avec un rebond arrière 😀 . Monty peut dépanner au retour mais autant éviter vu la sécurité de balle et il choisit pas toujours les meilleurs angles (sur le fumble très évitable il doit partir à gauche au lieu de s’enfermer à droite)… MVS a la vitesse et les mains, faut juste qu’il évite de courir latéralement.

    *** ATTAQUE

    * OL:
    La cata permanente, j’ai vu tellement de snaps pourris que j’ai les yeux qui saignent.
    — Précisons d’entré que Monty ne peut PAS bloquer alors pitié qu’on arrête avec ça (aligné à droite de Murphy en RT c’est juste du meurtre, double tourniquet gratos vers Hundley), Williams et M.Lewis sont là pour ça (ou un FB si on en garde un mais Rip et Kerridge ont rine fait pour). Formation standard de début de partie qui a tout de même valu à Rodgers de courir deux fois pour sauver sa peau:
    – Bak – Patrick – Linsley – McCray (blessé rapidement) – Murphy/Spriggs
    (suivi en majorité de)
    – Spriggs – Bell – Day – Pankey – Murphy
    (ou plus poétiquement)
    « Quand le Printemps est passé, les Cloches sonnent le Jour des Pancakes et la loi de Murphy est là »…
    — Snap count révélateur:
    50: C Dillon Day 54, T Kyle Murphy 52
    40: G Lucas Patrick 40, T Jason Spriggs 40
    30: T/G Byron Bell 35, T/G Adam Pankey 31
    20: G Justin McCray 23, G Kofi Amichia 19, C/G Austin Davis 19
    10: C Corey Linsley 17, T David Bakhtiari 17, T/G Alex Light 8

    — Bak a tenu son rang mais après sa sortie, Spriggs / Murphy c’était le combo de la mort en OT, peu importe qui joue LT des 2. Spriggs semble avoir encore régressé, lent, lourd, dépassé, même contre les UDFAs adverses, c’était un calvaire de le voir jouer et même avec Kendricks collé à sa droite, il trouve le moyen de se trouer « dans un trou de souris »… En fait, Spriggs en RT c’est comme essayer de faire passer une souris par un trou d’éléphant (aussi connu sous le nom de couloir), ça marche à tous les coups ! Il a même réussi à se faire faucher par derrière par Hundley sur un sack, épique…
    — Linsley a fait son taf de même que Day en C et Pankey qui s’est baladé un peu partout. Je ne suis pas trop inquiet au centre et même en G, position exposée par la nullité de nos T (pas un pour remplacer l’autre au sens propre). Par contre, le sack pris plein centre par Boyle entre Davis (C) et Amichia (LG) qui partent chacun de leur côté était particulièrement laid. Bell était là et a pas mal voyagé mais je ne l’ai quasiment pas remarqué.
    — Rappelons quand même qu’il y a eu une sacrée valse sur l’OL en camp avec Madison absent et pas moins de 3 OLs « libérés » (T/G Alsadek, T Meadows, G Cooper) pour un seul récupéré (T/G Bell). Déjà qu’on en avait drafté qu’un au départ, il ne reste que Light à avoir fait toute la formation depuis le camp et notre seule joker disponible en T…
    — Pour les optimistes qui voudraient garder espoir, voir cet article illustré de packerswire en anglais:
    https://packerswire.usatoday.com/2018/08/18/breaking-down-the-packers-backup-ot-situation/

    * QBs:
    Moment sympa en touche avec Boyle / Kizer / Rodgers en pleine discussion ^^ .
    — Rodgers: toujours au top, hard count, 12 men on the field, TD, MVP !
    — Brett « pas Favre »: je vais pas m’étendre, son run TD verni résume son potentiel qui est aussi son plafond. Il a quand même eu droit a un bump du 12 en sideline, sûrement ravi de voir sa valeur et ses chances de trade augmenter hin hin ! Comme on dit, si tu balayes pas le terrain (du regard), il reste les vestiaires !
    — Kizer: toujours un bon lien avec EQ et de bons lancers profonds, il s’appuie sur des joueurs solides pour soigner ses stats (TD longue distance pour Kumerow) malgré une OL très moyenne pendant son passage qui l’a encore poussé à sortir de la poche.
    — Boyle: c’est un pocket passer naturel tout simplement, peu importe le personnel disponible il arrive à voir et à faire des trucs (missile plein centre pour Byrd au début du 4 QT et de bonnes tentatives sur Rader et Jennings) alors qu’il n’est pas aidé en jouant avec les fonds de tiroir en fin de match (dernier QT et demi). Sérieux, il a même réussi à faire catcher Moore (annulé par un flag :p).
    A noter qu’une bonne part de ses snaps est bouffée par les jeux appelés pour tester les RBs, les UDFAs font pleuvoir des flags, son OL est plus que poreuse et il doit se coltiner les receveurs les moins NFL ready avec en plus une rotation de personnel supérieure à celle des autres QBs…
    J’ai vu un ou deux lancers erratiques/mal dosés mais sinon sa vitesse de release et son coup d’oeil sont franchement pas ceux d’un UDFA. Et contrairement à Hundley et Kizer, il lance même avec le pass rush dans la tronche sans altérer sa posture. Si on essayait pas de vendre notre « Brettzel Bundley » à tout prix, il aurait peut-être déjà une chance de jouer avec l’équipe 2.

    * WRs:
    Peu à dire, les 4 nouveaux confirment leur match 1.
    — A noter une (fake ?) reverse bizarre incluant Yancey, Monty et Allison qui foire complètement. Se priver de deux receveurs en les mettant dans le backfield pour finir avec un play basique, c’est pas du génie mais de la débilité profonde, je sens l’influence de Big Mouth Mac mais je me trompe peut-être… Cobb a plus bloqué qu’autre chose, Adams au top avec Rodgers. yancey a eu le plus de snaps sans rien montrer, je sais même pas comment c’est possible…
    — Kumerow (N°1) peut faire son double move avant ET après le catch, Kumerow peut catcher avec n’importe quel QB, Kumerow peut voler et marquer sur l’eau, il file tout droit vers les 53 ! Sa blessure à l’épaule n’a pas l’air d’être grave même s’il pourrait rater quelques matches de SR. Question: pourquoi ne pas lui avoir donné la possibilité de jouer avec Rodgers alors qu’il semblait en avoir gagné le droit ? Mystère…
    — MVS/EQ (N°2/3) avantage MVS pour les retours, la vitesse et des plays globalement plus propres. Un drop bien pourri à l’actif d’EQ en sideline gauche, il reste bien plus à l’aise dans le slot à l’intérieur du terrain.
    — JMoore (N°4) drop drop drop même s’il aurait pu avoir un flag et demi et un ou deux lancers un poil plus précis. Tout porte à croire que son problème vient carrément de l’utilisation des bras et pas des mains, il se laisse systématiquement perturber par l’adversaire à ce niveau. Une seule solution: drill, drill, drill et redrill jusqu’à ce que ce soit automatique !
    — Adonnis Jennings en a montré assez pour tenter d’envisager le PS sur les deux prochains matches alors que K.Lewis n’a quasiment pas joué un snap. Davis ? Qui va à la casse perd sa place !

    * TEs:
    On pensait qu’on verrait les WRs mais ce sont les TEs qui ont fait le show, souvent à 2 sur le terrain (ce faleux 2 TEs set mythique jamais vu à GB :p) !
    — Graham exactement comme on en rêvait avec son TD intouchable en RZ lancé par Rodgers. Il a montré toute sa motivation une fois en tribune sur son Lambeau Leap, il a la rage ! Il force aussi un flag simplement en bougeant un peu la couverture avec son physique…
    — M.Lewis a été très bon, tranchant et puissant, même si parfois je me suis demandé où on l’envoyait… Soit on le sert, soit on le fait bloquer mais l’expédier ceuillir des fraises en esquivant 3 blocks à droite de l’OL pour que le porteur de ballon aille s’empaler sur la DL derrière, j’ai pas pigé le playcall. Il est tout simplement notre meilleur T remplaçant… Indispensable !
    — Kendricks a montré ce qu’il pouvait faire en étant bien utilisé avec une alternance de blocks et de catches très bien rythmés. Tonyan a brillé après son tout petit catch du premier match en exploitant à fond chaque ballon donné jusqu’à se payer le S Edmunds (drafté au R1 par PIT) sur son TD. S’il continue, il va se placer pour qu’on garde 4 TEs…
    — Byrd a été bon mais pas au même niveau (malgré une bonne séquence associé à Judd au QT3 vers 10:30). On notera le sourire épanoui de McCharpie en direction de Rodgers côté sideline en fin de 1 MT l’air de dire: « tu voulais des TEs, t’en as ». Il paraît que Ryan Smith a joué mais j’ai dû le manquer…

    * RBs:
    Williams égal à lui-même, Monty ok si bien utilisé, de préférence pas comme un tank… Bouagnon est vraiment intrigant et a réussi une trés belle série de runs en 2MT dont une échappée en cassant plusieurs tackles. Tout ça avec des bras cassés pour lui ouvrir la route. Il prend clairement l’ascendant sur Judd qui n’a pas démérité pour autant. Mays peut se faire du mouron…

    *** DEFENSE

    STAT QT3 11:53 – 0 1st down for PIT since QT1 3:12 (voilà, voilà… ^^ )

    * DL:
    Ça s’annonce monstrueux. Même sans Daniels, toutes les combinaisons utilisées ont marché ou presque. J’ai prêté particulièrment attention aux permutations régulières en début de match (y compris pré-snap) et j’ai vu en équipe 1:
    — des bases à 2 (Clark / Lowry ou Wilkerson + Matthews / Gilbert) et à 3 (Clark / Wilkerson / Lowry ou Clark / Lowry / Adams) qui provoquaient régulièrement des double teams et parfois même des double double teams ! Derrière ça tournait autour de Martinez puis Burks avec Fackrell à la place de Clay.
    — des bases tardives à 4 (Odom – Adams – Mbu – Looney) avec quelques apparitions de Lancaster (base à 3, en NT mobile et plutôt solide) et Donnerson (peu vu). C’était largement suffisant pour tenir la baraque contre ce qu’il y avait en face avec un Mbu pas mauvais mais Adams et Looney étaient clairement au-dessus. J’ai même brièvement vu Sheehy !
    — Le jeu à voir est à 14:08 du QT2: permutation entre Lowry et Adams autour de Clark (Gilbert et Fackrell en OLB) qui prend une double team, Adams écarte l’OL pour le missile Burks qui va exploser dans le backfield adverse.

    * LBs:
    Burks est dans le coup, il sera dans les 53 ! ST, LB, cover, rush, consignes, il peut tout faire. Gilbert a joué quasiment tout le match et a pesé en permanence sur l’OL adverse. Ses 2,5 sacks sont une juste récompense de ses efforts. Clay a été moyen sans plus.
    — Fackrell ou plutôt « Fake Real » cherche toujours sa place et a profité de l’activité de la DL et de Gilbert pour apparaître ici ou là avec 0,5 sack à la clé. Joueur frustrant qui peut rester coincé dans un block banal ou enchaîner 3 sorties de blocks sur le même snap (!!!) en partant de l’extérieur (!!!) pour aller au sack plein centre (QT2 4:40)… Sinon il semble encore parfois trop léger (le cul par terre après un léger bump contre un OL) ou rush au lieu de tenir la LOS (vu une fois) quand il n’est pas en retard ou se met hors-jeu tout seul.
    — Biegel… J’ai vu quelques motifs d’espoir ce soir malgré un manque de production évident. Correct en ST, c’est lui qui rush à droite du QB sur le pick de Jackson en aidant un peu à forcer le lancer. Il a un gros moteur qui lui permet de poursuivre jusqu’en sideline (4 QT 7:45) et il reste actif en permanence sur le rush avec ses jambes et ses mains plus parfois de bonnes inspirations pour exploiter les failles ouvertes par la DL.
    Pettine semble le balader un peu partout pour trouver la meilleure façon de l’employer. Je crois qu’il souffre du syndrome d’adaptation à la vitesse de jeu NFL et c’est clairement le gars qui a besoin de jouer encore et encore pour apprendre mais je trouve acceptable de lui donner un an surtout que ça reste un R4.
    — A.Thomas: il continue à se montrer un peu partout comme un sous-Burks. Rien de fabuleux mais vu notre escouade de LBs il a ses chances en backup (ILBs 3/4 avec Martini en sous-Martinez, logique :p).
    — Martini continue à grappiller du temps de jeu en ST et a repris les consignes après Burks. Bonne vision du jeu et un engagement sans faille mais un peu de déchet au tackle. Il a bien contenu l’adversaire dans l’espace extérieur sans se livrer sur un 3° down en étant assez patient pour attendre le soutien (QT3 8:13 stop pour 3&1). On veut en voir plus ! Sinon, on a entrevu Porter, Hearns et Hugues en fin de match, ainsi que Crawford un peu plus tôt.

    * DBs:
    Entre les deux picks 6 de Williams (d’entrée) puis Jackson et les bugs à répétition de nos S, ça souffle le chaud et le froid… Cela dit, si la D met 2 TDs par match, Rodgers n’en demande pas plus (et nous non plus).
    — On a pas trop vu Alexander, principalement utilisé en simili OLB « light » proche de la LOS et de la DL plus qu’en vrai CB (sans doute pour le préserver en lui évitant les grandes courses en sideline et dans la profondeur, mais il aura pu voir le jeu au plus près pour se mettre dans le bain). Rôle repris ensuite par Jackson, baladé en plus un peu partout en couverture, et qui aura réussi a rester coller à sa cible la plupart du temps. Jackson a aussi réussi un bon retour mais j’ai vraiment pas envie de voir nos CBs en ST, on a assez de WRs et LBs à envoyer au carton à la place !
    — Beaucoup de déchet dans les tackles (ces tackles volants les pieds décollés du sol, argh…) et les angles d’attaque avec Brice qui s’est en plus pris un stiff arm d’anthologie dans la poire par le QB adverse (QT1)… Raven Greene a gagné quelques snaps de plus avec de bons stops en ST et S sans erreur grossière. Pareil pour Pipkins avec deux actions notables alors que D.Brown a tout juste été entrevu. House… n’a pas été horrible. Nos CBs sont plus à l’aise pour couper les trajectoires vers l’avant et nos S pour couvrir vers l’arrière, aller comprendre… Josh Jones ? Bah, je sais même plus à quel poste il joue…

    ***CONCLUSION:

    Il nous faut un T, un OLB et un S vétérans d’urgence. Un nouveau HC ce serait pas de refus non plus :D. D’ailleurs, je tiens à citer le titre et le sous-titre d’un article du site acmepackingcompany à ce sujet:

    « The Packers should stop wasting reps on players who clearly can’t help them.
    Mike McCarthy’s prioritizing of veterans could be stunting the growth of players who might actually have a future in Green Bay. »

    Les Packers devraient arrêter de gâcher des snaps pour des joueurs qui ne peuvent clairement pas les aider.
    La priorité donnée aux vétérans par Mike McCarthy entrave le développement de joueurs qui pourraient avoir un véritable futur à Green Bay.

    Merci d’avoir lu o/ .

  4. Un pavé bien lourd ! 😀

    Des éléments que tu as évoqué auxquels j’ai pensé mais que j’ai omis dans mon article :

    – le fail mary bis : heureusement qu’on est en pré-saison, car sur le ralenti on voit Waters se faire « voler » le ballon
    – la manière dont le Centre Davis loupe complètement son assignation, laisse passer le blitzer… et reste sur sa position à regarder devant. Hé mec, l’action est derrière toi. Risible.
    – On est d’accord sur Hundley et Boyle ; j’ai juste peur que le staff nous refasse une Taysom Hill avec Boyle
    – J’mon Moore : c’est vrai que la malchance n’est pas la seule explication ; les défenseurs défendent bien sur lui car il ne marque pas assez son territoire. à noter aussi du flag non sifflé sur lui, mais à toi de te faire respecter J’Mon !
    – Pour l’instant, Biegel me fait penser à un Fackrell en + râblé : de la vitesse mais aucune puissance

    Et mention spéciale pour ta description de l’OL « Quand le Printemps est passé, les Cloches sonnent le Jour des Pancakes et la loi de Murphy est là »… (clap, clap !)

  5. The_Chosen_One

    19 août 2018 at 14:53

    Je ne saurais pas être aussi détaillé et précis que notre ami Roundeux alors je vais faire plus concis.
    Au rayon des satisfactions : Burks, Gilbert, Jackson, Kumerow, les TE, nos tauliers (Aaron, Bakhtiari, Martinez, Willams, etc)
    Le 1er amène ce qu’il nous manquait dans le 2e rideau et une complémentarité parfaite à Martinez et ses qualités. Gilbert progresse de manière constante et chahute les OT adverse. Jackson trouve sa place et a confirmé qu’il va surement être un faiseur de turnover par ses Interceptions. Que dire du TD de Kumerow, 2e TD longues distance en 2 matchs, je souhaite de tout coeur le voir dans les 53. L’association Aaron – Graham va faire pleurer quelques DC adverses et l’ajout de Lewis est une super valeur ajoutée pour le block et peut aussi apporter à mi distance.

    Rayon déception : Dix, Brice, Murphy, Spriggs, Moore et tous les CB de fond de banc.
    Si Dix continue sur ce rythme (qu’il a depuis déjà 1 an), j’ose espérer qu’il n’aura pas de nouveau contrat et le poste de Safety deviendra une priorité à la prochaine FA ou draft.
    Brice, je l’ai toujours trouvé limité mais se faire raffuté comme ça par un QB rookie est juste une honte pour un prétendant à un poste de titulaire dans une équipe qui joue le titre. J’aimerais vraiment voir Jones au poste de Strong S la semaine prochaine, je pense qu’il est au dessus si tant est qu’on le laisse un peu jouer.
    On nous a vendu pendant l’été que Spriggs avait pris du poids pour être plus puissant, ça l’a rendu surtout plus lourd et plus lent. J’avais de gros espoirs sur lui mais j’espère maintenant qu’on pourrait en tiré un 6e tour avec un trade. Murphy, nul tout simplement, s’est fait malmené (pour pas dire plus) sur 90% des snaps auxquels il a participé. Je pense que Light et Pankey représente de meilleurs solutions sachant qu’ils peuvent également jouer à l’intérieur.
    Comment Goodson et Brown peuvent encore faire parti de l’équipe ?? Ils sont d’un niveau consternant. Waters lui est sur courant alternatif tantôt intéressant, tantôt complètement largué.
    Moore devrait changer de gants 🙂

    Rayon en progrès mais encore juste : Biegel, House, Yancey, Bouagnon, Fackrell, St Brown, Hundley
    On attend plus de Biegel même si il a été moins transparent, Fackrell est exactement le même type de joueur avec les mêmes défauts. Hundley voit sa cote monté pour un futur trade (dans le deal pour Mack ?) grâce à sa qualité de coureur. Bouagnon est peut etre passé devant Mays mais je le vois pas encore dans les 53. St Brown est bien meilleur dans le slot que sur les extérieurs mais je crois toujours beaucoup en ce joueur.

    la suite au prochain match, en espérant voir un peu plus notre 1er tour.
    GO PACK GO

  6. The_Chosen_One

    19 août 2018 at 16:12

    relativisons Tysom Hill, son match d’avant-hier c’est 2 int et 2 fumbles perdu 🙂

  7. @ The_Chosen_One

    – C’est bien d’avoir des avis plus concis aussi, on va tout de suite à l’essentiel 😉 .

    – Ouais j’ai vu que Taysom avait connu une soirée difficile mais la PS est faite pour ça (et pas la SR, n’est-ce pas, Mac ?). Donc même s’il arrêtait là sa carrière NFL, je ne changerai pas l’avis que j’avais eu quand on avait essayé de le caser sur le PS (une connerie :D). C’est justement parce qu’on permet pas à ces mecs de jouer avec les équipes 1 ou 2 pour sauver nos precious (draft picks, et le cul de certains membres du staff) que ces gars ne sont jamais prêts/développés correctement.
    Je note quand même que la première INT est pas de sa faute et que sur le deuxième Ted Ginn est derrière le DB alors qu’il devrait être devant… Par contre le fumble est totalement pour sa pomme. Et oui, je suis un peu les Saints vu qu’on a leur R1 huhu ^^ .

    – Pour Bouagnon, il bénéficie de circonstances (très) favorables avec les blessures et suspensions chez nos RBs, sans parler de nos FBs transparents (R.I.P. Rip ?) donc il y a des places à prendre dans l’effectif. Je viens d’ailleurs de voir que Judd (surclassé comme mis plus haut) avait été éjecté après deux petites semaines chez nous pour être remplacé par un autre RB bouche-trou, LeShun Daniels, auquel on vient d’ajouter Bronson Hill (pas vraiment des terreurs à priori).

    – D’accord pour St Brown, il a du boulot sur les tracés extérieurs et il n’est pas à l’aise dans les espaces restreints donc la back shoulder pass on peut oublier mais associé à un TE au centre du terrain ça peut faire très mal ! Je pense aussi qu’avec Rodgers pour lui lancer il aura plus de temps pour se retourner et exploiter sa capacité de yac.

    – On est d’accord pour fourguer un lot complet de joueurs en échange de Mack en laissant le soin aux Raiders de faire le tri 😀 . J’espère vraiment que Pettine va nous sortir un lapin de son chapeau niveau safety même si pour le moment j’espère vraiment que notre DL ne laissera même pas à nos S le temps de jouer hahaha…

  8. Mais ça c’est parce qu’il n’a pas eu l’occasion d’être coaché plus d’une PS par le QB Guru Mc Carthy 😀

  9. The_Chosen_One

    19 août 2018 at 21:49

    en parlant de hahaha :), on pourrait mettre Dix dans un trade pour Mack, ça ferait de la place dans le cap 2018 et ça mettrait du poids dans le trade avec un R1. Ajoutons Hundley et pourrait même leur demander un R6-7 en plus de Mack.
    J’ai jamais été fan de Dix mais depuis 1 an, je le trouve limite médiocre. En ajoutant Mack à notre front 7, c’est clair que les safety auront moins de boulot, et je me dis que Evans ou Whitehead n’ont finalement pas un niveau si éloigné du Dix actuel.

  10. Ouah Roundeux quel pavé, c’est du jamais vu, ici ou ailleurs ! Bravo impressionnant !
    Bravo a Chosen aussi, avec vous, le site est vivant.
    Bienvenue aux nouveaux, et a ceux qui préfèrent lire seulement.
    Après GBPF, et vous deux pas grand chose a rajouter, si non qu’aux niveau safety, effectivement c’est le désert, et que le 42 des Steelers, était lui plutôt en forme.
    J’avais milité pour Graham chez les Packers, Golgothe 80 va faire mal, et Bennett ne sera plus qu’un lointain souvenir ! Son Lambeau Leap et sa rage, en annonce beaucoup d’autres.
    Burks a l’air explosif, mais paraît léger pour un LB, quant a Ty pour moi, il n’y a pas grand chose à en attendre, mauvais WR mauvais RB !!!
    Spriggs, doit sûrement être le fils caché de Tony Mandarine !
    Même dans des matchs en carton, ça fait plaisir de voir deux Pick-6, chose impossible avec les deux bouffons qui nous servait de cornerbak les saisons passées.
    Match assez agréable à regarder pour un match de présaison, on attend la suite.

  11. Super article et super commentaires !
    Pour le prochain match, on devrait organiser un live commenté par Roundeux et GBPF, on passerait un bon moment je pense 🙂

    Vu que Roundeux et The_Chosen_One ont déjà tout dis, je vais faire assez court.

    Coté satisfaction :
    – Notre escouade de TEs (3 voire 4 avec Tonyan) qui va faire très mal je pense. Rodgers peut passer la saison a régaler ces mecs, de la main droite, de la main gauche, les yeux fermés, en moonwalk, je pense que ça va passer tranquille.
    – Burks, ‘the missile » pour faire comme le commentateur en VO et Gilbert qui prend de plus en plus de place (Biegel devrait commencer à vraiment flipper maintenant)
    – Les WRs en général qui font le job et Flying Surfing Jake Kumerow (je lui trouve un look Beach Boys période barbe et cheveux longs 🙂 ) en particulier. Je rejoins Roundeux sur le fait de ne pas le laisser avoir la chance d’avoir des passes de Rodgers (ou alors, il a déjà sa place dans les 53 et c’est même pas la peine de tenter le coup).
    – Les QBs. Rodgers a fait du Rodgers et tous les autres ont montré des choses assez sympas. Espérons qu’Hundley est en train de valider son billet d’avion pour n’importe où ailleurs 🙂 Même s’il a eu les miettes des miettes, Boyle a continué à me faire bonne impression et il vaut mieux que ça. Je pensais aussi à une Taysom Hill et ça m’inquiète un peu.
    – Les CBs pour les postes 1 à 4 🙂 C’est sûr que si on met 2 pick-6 par match, je signe tout de suite 🙂 Et ce ne sont pas des pick-6 de mec qui passe par hasard par là (en Randall Style en fait 🙂 )

    Coté déception :
    – Les branques de l’OL remplaçante. En fin d’année, dans nos souhaits draft/FA, nous étions plusieurs à vouloir du renfort pour la protection de Rodgers surtout après une année pourrie par sa blessure… et bien c’est toujours d’actualité et c’est urgent… derrière nos titulaires, nos quelques paravents c’est le désert de Gobi ou la vallée du Rhône vu que les QBs doivent entendre le mistral soufflé et arriver direct dans leur gueule pour les sacker.
    – Les CBs qui se battent pour les postes de de CB5/6 : Waters, Goodson doivent faire partie de la charrette. A croire que les mecs veulent sauver les places de Rollins et House.
    – Dix et les Safety… Vu les monstres qu’on a en DL, on devrait mettre 7 buffles devant et des CB pour couvrir les postes de CB et SS/FS, ça peut pas être pire. On va finir par vraiment regretter d’avoir laissé filer Burnett.
    – Toujours notre petite spéciale à laisser passer les RB adverses plein centre. Depuis plusieurs années c’est notre spéciale trouage et à priori ça va le rester.

    Bon finalement pas si court que ça 🙂

  12. Salut à tous !
    Ça fait plaisir des commentaires aussi constructifs et pleins d’humour, pour ma part je trouve que ce match était un peu étrange tout de même (le score !!!). « The new jordy » #kumerow a je pense logiquement validé sa place dans les 53, tout comme Burks qui est ultra rapide donc parfaitement complémentaire avec se bon Blake, j’ai lu que Burks avait même eu le micro pour les consignes dans son casque ce qui prouve une belle marque de confiance.
    Le trio de Tight end se distingue même si les jeunes ont montré tt leurs progrès pour la saison prochaine sûrement.
    Pour les WR… se match était une belle purge j’ai trouvé à par pour Kumerow qui s’est régalé avec sa belle science des tracés.
    -Moore : il est un peu fainéant mais je pense qu’il va sortir un gros match et être dans les 53 vu que les scouts ne voudront pas assumer que c’est tt de meme un 4ème tour
    -st Brown : j’aime bien dans le slot, il peut faire très mal en respectant un peu plus ses tracés
    -MVS : rapide et bonne mains mais pourrait aussi respecter un peu plus ses tracés
    -yancey : il travaille un peu dans le vide le pauvre, en fait il faudrait le faire jouer en OL vu qu’il est pas trop mauvais bloqueur et se sera moins pire que ce tocard de Murphy par exemple
    Le reste je pense n’ont plus aucune chance d’etre dans les 53.
    Je pense qu’ils prendront 7WR de tt façon, tt reste à prouver.
    Mais pour cela il suffit de faire un gros match est tout sera chamboulé tant leur niveau et peu constant mais leur talent et leur potentiel est élevé.
    Le RB : on se dirige vers le même trio que l’année dernière avec bouagnon au premier match. Ty va bien nous sortir un gros match avant de se blesser j’espère (Chicago a son bon souvenir).
    La OL titulaire est pas mal mais alors les remplaçants…. no comment
    Va falloir faire bouffer des protes à Biegel et fackrell parce que les moove ils les ont mais alors ils sont d’une impuissance on dirait qu’ils rebondissent sur leur vis à vis, Gilbert tient le bon bout pour prendre le poste de n*3
    Les CB titulaires et attendus sont là rien dire là dessus, mais alors derrière c’est assez pauvre niveau jeune à développer à part pipkins qui certes concède deux trois récep mais bon fait le job pour le reste Goodson nul, Brown nul il cherche encore son receveur je crois, Waters je sais tjr pas si y’a interception ou pas mais bon il est pas bien collé tt de même, Hawkins colle pas trop mal à par une fois mais au contact il est un peu limité je trouve, House même si dans se match il a pas été trop nul il traine un tel charru derrière lui que je sais même pas comment il arrive a l’heure au entraînement, imaginer un 100m House vs Spriggs vs Murphy mdrrrrrrr
    Rollins est devenu safety donc je n’en parle plus en CB
    Parlons des S
    -Dix : fainéant comme d’hab mais bon je persiste à croire que c’est un dur au mal et qu’il va se prendre une bonne gueulante de pettine ou même Rodgers un jour et qu’il va enfin se mettre à jouer
    -Jones : pas assez d’info sur se mec encore mais j’ai confiance en lui mais attention au flag
    -Brice : bon joueur mais faut qu’il arrête de vouloir le big hit sur chaque plaquage d’accord il veut marquer le territoire mais quand il loupe derrière on est un peu dans la merde
    -Rollins : je pense plus correct qu’en CB, il va encore réussir à sauver sa place je suis sur moi cette escroc, pas de grosse carence défensive dans se match mais bon à tout moment on sait jamais avec lui
    -Evans : léger mais y’a du potentiel je trouve
    -Whitehead : j’aime pas du tout et en plus il est blessé
    Le reste ce sera pas dans les 53.
    Pour ce poste pettine à deux solutions
    -soit il signe vaccaro ou reid
    -soit il devient magicien avec notre ami Rollins qui est meilleur en catch mdrrrr (seth Rollins)

  13. Green and Gold

    20 août 2018 at 12:02

    Super article, super résumés et commentaires. Bref : super site !
    Pas grand chose à ajouter, je n’ai pas le niveau là !

    Si quelqu’un peut me renseigner, j’aimerais bien savoir pourquoi Kumerow se révèle être aussi bon ? A lire vos commentaires, il est une très bonne recrue et pourtant ça fait déjà quelques années qu’il change d’équipe sans être conservé. C’est plutôt étonnant non ?
    On peut toujours se révéler sur le tard mais c’est quand même rare chez les patriots de laisser filer un bon élément ; même s’ils sont plutôt bien fournis en WR…

    @Guile : Tout à fait d’accord pour le match commenté en live 😄

    Et vivement le début de la saison régulière !! GO PACK GO !!!

  14. Hello Green and Gold

    J’ai un faible suivi de la NCAA donc ma réponse est sujette à caution mais je sais que certains d’entre nous suivent assez bien la NCAA donc je sais que ma réponse sera corrigée si je me trompe ou complétée si je ne vais pas assez loin.

    Niveau université, il n’était pas dans une super université bien cotée (Wisconsin–Whitewater) ce qui fait que déjà tu ne joues pas contre les meilleurs et il n’y a pas non plus forcément grand monde pour te regarder. Donc si tu es bon, beaucoup diront « Oui mais il a joué contre Pippo et Chico donc ça ne vaut rien » et tu passes à coté du phénomène de hype à chaque bonne performance (bon tu me diras, des fois la hype c’est pas top et vu les derniers QBs des Browns tu auras raison…. 🙂 )

    Ensuite, j’ai regardé vite fait ses résultats des tests pré-drafts (je crois d’ailleurs que Roundeux les a posté dans un précédent article il y a quelques jours) : ils sont dans la moyenne des WR (le vertical est pas super) mais tu n’as pas une ou deux perfs qui le font sortir de l’ordinaire donc avec une université pas très visible et des tests dans la moyenne tu as très peu de chance d’être choisi à la draft.

    Du coup, il finit dans le wagon (très grand) des UDFA et dans la PS des Bengals puis des Patriots.
    Après soit il n’a pas eu trop sa chance (il a quelques réceptions en 2015 sur 4 matchs) soit il n’était pas NFL Ready (comme beaucoup) à son arrivée en NFL et tu peux faire ta carrière en PS sans trop pouvoir montrer ce que tu vaux.
    En tout cas, cette année il semble saisir sa chance et s’il continue sur sa lancée ça peut devenir une belle histoire.

    Après tout, un UDFA top player est passé (très brièvement) par chez nous en 94 avant de finir par mener les Rams au SB avec The Greatest Show on Turf.
    Davidbrillac pourra peut-être en parler plus longtemps que moi vu qu’il était déjà fan des Packers à l’époque mais chez les UDFA tu peux avoir des top joueurs (je parle de Kurt Warner pour ceux qui ne l’ont pas reconnu).

  15. Et je rajouterai que le poste de WR, c’est vraiment le poste où la NCAA offre la plus grande quantité de joueurs. Les probabilités sont plus grandes de trouver une perle plus bas. D’ailleurs, depuis 2014, et la draft d’Odell Beckham en n°12 et Cooks en n°20, drafter haut un WR perd de plus en plus son intérêt je trouve. Quand on voit qu’Antonio Brown est un 6ème tour…

    Ensuite, ne nous emballons pas, je pense qu’il fait le nécessaire pour être dans les 53, et si c’est le cas, voyons-le en saison où les matchs sont d’une autre intensité et les défenses bien plus resserrées. Des stars de pré-saison, il y en a eu aussi.

  16. @ Green and Gold
    — Une question très intéressante qu’on s’est tous posée pour Kumerow, je te rassure alors je vais me faire un plaisir de te donner mon avis ^^ . Pour faire court, il était déjà prêt, il lui manquait juste la chance de le montrer.
    Les circonstances ont fait qu’il a pu bénéficier d’une semaine à GB fin décembre 2017 pour se mettre dans le bain avant de faire toute la préparation d’intersaison. Cette semaine lui a permis de décider que GB était la priorité dès qu’on l’a appelé en janvier 2018, sans même considérer d’autres offres. La pénurie de receveurs et Rodgers comme QB ont dû aider :p .

    — Son physique de base est idéal (tests / mensurations) et il vient d’un cadre familial qui a fourni plusieurs R1 à la NFL donc le problème ne vient pas de là. Il a aussi vécu pendant un an avec son cousin Joey Bosa (drafté un an après R1-3 2016) ce qui lui a permis de voir comment ce dernier gérait ses journées NFL, ce qui l’a beaucoup aidé:

    http://www.espn.com/blog/green-bay-packers/post/_/id/45309/jake-kumerow-d-iii-to-nfl-with-help-from-cousin-joey-bosa

    Par contre, il s’est orienté du côté offensif du ballon contrairement aux 3 ci-dessus ce qui peut expliquer en partie qu’il soit passé sous le radar. Ensuite, il est passé par les facs d’Illinois (D-I) puis Wisconsin-Whitewater (D-III), ce qui équivaut à s’enterrer très profond dans le monde du football et à dire adieu à la draft à 99,99% près.
    Il s’est quand même donné la chance de rejoindre la NFL en explosant les compteurs là-bas (comme Janis en son temps à Saginaw Valley) avec 36 pass TD sur 3 ans.

    — Le problème, c’est qu’il s’est blessé à la cheville au moment où il semblait prêt à percer à CIN après deux ans à apprendre le métier sur leur PS. A ce moment, il était quasiment considéré comme le meilleur WR potentiel de l’équipe derrière AJ Green sur ses performances du camp d’entraînement.
    Il ne faut pas oublier non plus que les coupes dans l’effectif de PS étaient plus sévères avant qu’on autorise les équipes à garder leurs 90 joueurs jusqu’en septembre (une seule coupe finale pour les 53 depuis 2017). Le fait qu’il ait survécu l’ancienne coupe des 75 deux fois prouve qu’il avait déjà un minimum de potentiel (4 rec, 67y en PS 2016). L’avis des Bengals en 2016 ici:

    http://www.espn.com/blog/cincinnati-bengals/post/_/id/22419/jake-kumerow-bengals-nfl-draft-receiver-why-seem-to-like-him

    « Jake has unbelievable get-off, » Bengals receivers coach James Urban said. « When I do my get-off drills, he’ll be right with all of them in their first five or 10 yards. He really threatens the vertical. He comes off [the line of scrimmage] aggressive and he can really start and stop. Some of the routes need to be cleaned up. We run routes a little bit differently than he ran them. But he can run fast and stop — really well. »

    2015 (8 mai) UDFA CIN (6 sep) PS CIN
    2016 (11 jan) contrat futur CIN (4 sep) PS CIN (27 dec) 53 CIN
    2017 (9 aug) blessure cheville CIN (22 sep) libéré par CIN (26 oct) PS NE (9 nov) libéré par NE (26 dec) PS GB
    2018 (2 jan) contrat futur GB

    — Si NE l’a laissé partir, c’est qu’ils n’ont pas vraiment eu le temps (un mois et demi sur le PS) de voir ce qu’ils avaient avec lui (pas comme si Brady avait pu lui lancer en PS) alors qu’ils se dirigeaient tout droit vers le SB en ayant à gérer des problèmes de vestiaires bien plus importants. Autre point amusant, les mouvements d’effectif qui aboutissent à son départ du PS de NE sont en partie liés au retour de… Martellus Bennett en provenance directe de GB (karma 😀 ?).
    Les autres points intéressants, c’est que les liens avec GB remontent loin, jusqu’à la fac d’Illinois en fait, puisque le HC pendant les 2 ans où Kumerow y était s’appelle… Ron Zook, notre coach de ST ! Il se trouve aussi que pour son pro-day à Madison en 2015, ce bon vieux Ted Thompson était resté regarder les prospects de D-III en fin de journée et quelqu’un semble avoir pris des notes 😀 :

    https://eu.packersnews.com/story/sports/nfl/packers/2018/08/07/packers-gm-brian-gutekunst-interest-wr-jake-kumerow/923999002/

    “The draft process a couple years ago when he came out,” Gutekunst said. “He was one of the guys that, obviously, we evaluated. He had a few injuries along the way, through college and then in his initial year into the pros. We always kind of kept track of him.”
    Why it took the Packers three years to finally acquire Kumerow is a mystery.
    When asked how he first became acquainted with the young receiver, GM Brian Gutekunst, one of Thompson’s longtime scouts, said it was when he was coming off a big senior season at Whitewater in which he caught 66 passes for 1,116 yards and 14 touchdowns.

    Voilà, j’espère que ça t’aura éclairé ^^ .

  17. The_Chosen_One

    20 août 2018 at 16:40

    c’est hyper sympa de voir autant de commentaires, chacun y va de son analyse et son avis et c’est franchement agréable à lire.
    @ Guile ton com m’a bien fait rire (Moonwalk, Beachboys, Mistral, etc.), merci ! 😉
    merci GBPF pour le boulot !
    Comme Val_Packers, je ne serais pas contre la signature d’un bon Safety Free agent, et je pense bien sur à Reid qui est vraiment dans le registre de ce qu’on a perdu avec Burnett, notre secondary aurait alors vraiment fière allure.

  18. @ Guile et GBPF,

    Arf, vos coms sont apparus juste après que je poste le mien, belle synchro ^^ . Oui rien de fabuleux dans ses tests mais aucune tare particulière, globalement au-dessus de la moyenne surtout pour sa taille. En gros, vous avez raison, il a juste eu la « chance » d’avoir plusieurs années pour se former sans pression, ce qui devient rare dans la NFL :p . Comme dit GBPF, faut rester prudent (aucun snap de SR) mais il y a déjà un peu plus de garanties qu’un simple feu de paille.

  19. @ Val_packers

    Merci pour ton com très complémentaire, tu t’es bien lâché sur les Wrs et DBs haha. Et oui, on reste dans l’humour parce qu’après tout, c’est juste du sport.

    J’ai vu une blague quelque part qui disait qu’on devrait loger Moore au Hilton (hôtel) de GB parce que comme ça, il aurait au moins une chance d’être à la réception 😀 .
    Yancey doit se montrer pour sauver sa peau, même avec 7 WRs mais c’est vrai que le pauvre est pas aidé par le play call malgré son grand nombre de snaps. J’ai du mal à voir quel rôle on veut lui attribuer dans l’attaque (WR bloqueur ?).

    Pour le 100m de House & co, je crois que même ce cher Orlando Brown « recordman » du combine sur 40y leur foutrait la pâtée sur une jambe…
    Même en catch, il a pas le niveau Rollins, regarde Clark qui a fait de la lutte avant le football huhu. Sinon peut-être qu’en l’appelant « Rollinsky » on aurait une chance qu’il soit pris pour un espion russe et dégagé direct :p ?

  20. Haha, merci de ta confiance mais je ne pense pas avoir le bagage technique pour du direct. Quoique, quand tu vois Laurent Luyat commenter un SB 🙂…
    Pour le désert de Gobi, l’OL aurait au moins l’excuse d’avoir du sable dans les yeux hahaha !
    T’en fais pas trop pour le run au centre, je pense que Pettine a laissé faire en partie pour tester les LBs. On a vu Wilkerson, Adams et Burks allé casser du RB dans le camp adverse alors avec Daniels en prime, ils chercheront plutôt la sideline.
    Bien vu pour Kumerow, vu les commentaires de Rodgers sur lui, ils sont peut-être déjà sûrs de leur coup donc ils ont gardé les quelques snaps du 12 pour faire de la com avec Graham huhu.
    Sinon ce’st vrai que d’un certain point de vue, ce serait un échec de de voir conserver House comme titu mais on va dire qu’il apporte en tant que vétéran pour former les jeunes -_-‘ .

  21. @ The_Chosen_One

    Je pense que Dix flemmarde parce qu’il ne veut pas se blesser ou alors Pettine lui a juste demander de se mettre en position sans y aller à fond pour voir comment l’intégrer dans la secondary (ahem). Mais c’est sûr que si OAK veut bien nous filer Mack en échange (en plus d’autre chose) ^^ …

    @ Davidbrillac

    Je reconnais ta foi inébranlable en Graham et je m’incline devant ta vista 😉 . Moi j’étais un peu moins chaud (je me souviens encore des mecs de cette boîte fans de GB qui s’étaient payé un panneau de pub sur la route de Milwaukee pour faire venir le 80 :p) mais j’espère qu’il va me foutre la honte jusqu’au SB avec 20 TDs cette saison !
    Spriggs, même en tombant dans une marmite de mandarine, il aura jamais autant de jus que ce bon vieux Tony héhé !

  22. Green and Gold

    20 août 2018 at 17:41

    ok merci pour les infos Guile et GBPF. J’en apprends plus ici que sur tous les autres sites réunis (je suis très packers il faut dire lol).

    Je comprends maintenant pourquoi les équipes montent toutes à 90 joueurs au pringtemps. Je me suis toujours dit que ça ne servait à rien de sélectionner autant d’UDFA pour les résilier quelques mois après, puisque de toute façon les meilleurs joueurs avaient déjà été pris.

    Ça vaudrait peut être le coup d’investir d’avantage dans les scouts du coup non ? Je ne sais pas si les franchises sont libres à ce niveau là mais si oui, ça pourrait être super intéressant d’aller prospecter là où les autres équipes ne sont pas très présentes (en plus des top leagues évidemment).

    Ceci dit on est en nfl, les équipes ont peut être des règles strictes en matière de recruteurs. J’hallucine toujours de voir comme les règles sont cadrées en matière de salary cap, dates et contenu des entrainements, salaire par poste et par position à la draft ect…
    Pour le spectacle c’est une très bonne chose ceci dit, quand on voit les différences de moyens entre clubs de soccer en europe ! Au moins toutes les équipes on leur chance… sauf Cleveland 😂

  23. Les dirigeants des Packers sortiraient de la majorité silencieuse en prenant Reid, malheureusement de ce point de vue là, ils ne sont pas différents des autres !

  24. Les Browns étaient des terreurs il y a 30 ans, trois finales AFC, ça va revenir.

  25. A la demande de Guile, Kurt Warner undrafted se retrouve en 1994 dans le roster des Packers derrière le grand Brett Favre, au côté de Ty Detmer, ancien Heisman trophy, et d’un autre inconnu Mark Brunell qui allait lui aussi devenir un quarterback incontournable en NFL, en devenant le meilleur quarterback de l’histoire des Jaguars, il n’y avait donc pas encore de place pour Warner à Green Bay et en NFL, qui devra patienter quatre saisons supplémentaires avant d’exploser aux Rams de Saint-Louis.

    Mais beaucoup mieux, les Packers ont longtemps eu un super tandem de cornerback pro bowler avec Tramon Williams et Sam Shields undrafted par les Packers et vainqueur du Super Bowl 45 .
    Super Bowl 45 au cours duquel les Packers avait d’autres joueurs majeurs undrafted, John Kuuuuhn notre super fullback, Cullen Jenkins un très bon pass rusher, et Atari Bigby notre showman strong safety…
    Pour finir le légendaire Willy Wood, vainqueur des Super Bowl 1er 2, Hall of Famer et l’un des meilleurs safety de l’histoire, est notre plus grand undrafted…

  26. Green and Gold

    21 août 2018 at 06:56

    Merci Roundeux pour le complément d’explications. J »avais vu que Kumerow s’était blessé chez les Bengals mais je ne savais pas pour les Patriots.

    L’idée qu’on ait pu le récupérer du fait du départ de Bennett me plait bien en tout cas, Bennett nous aura quand même servi à quelque chose finalement 😊

  27. Ah le fameux paradoxe de la NFL. Ou comment établir un plafond des salaires des joueurs au pays du capitalisme pur.
    Cependant, ce salary cap ne concerne que les joueurs. Pour les membres de l’encadrement, les salaires sont libres, ne sont pas rendus officiellement publics et ne rentrent pas dans le décompte du salary cap. Donc Mc Carthy est assis sur un tas d’or. Calme-toi Roundeux, je sais, ça fait mal !
    Toutes les équipes ont un staff pléthorique au niveau de l’encadrement et des recruteurs (scouts). Ces scouts sont régionalisés. Par exemple, un va s’occuper d’une petite zone géographique (genre la Californie) et va rendre compte à son directeur régional du scouting (ici Côte Pacifique).
    La spécificité de GB depuis l’ère Ted Thompson (2005), c’est que les Packers sont de loin l’équipe NFL qui a titularisé le plus d’UDFA. Cela veut-il dire que l’encadrement scouting des Packers est plus conséquent que la moyenne NFL et permet d’aller là (petites divisions) où d’autres ne vont pas ? Peut-être. En tout cas, cercle vertueux oblige, maintenant les Packers ont cette réputation et lorsqu’un UDFA est contacté par plusieurs équipes dont GB, il aura plus sûrement une préférence pour les Packers car il sait qu’il aura une chance plus importante de faire carrière et qu’il ne sera pas d’emblée considéré comme de la « chair à training camp ».

  28. Green and Gold

    21 août 2018 at 09:40

    Merci pour l’explication GBPF. L’idée de miser sur les UDFA était bonne mais les packers l’ont eu avant moi ! lol
    On est pas fan de cette équipe pour rien 😊

    Moi aussi je suis toujours étonné de voir qu’au pays du capitalisme, les règles sont hyper strictes dans le sport. Un de leur nombreux paradoxes…

  29. Je savais que je pouvais compter sur toi pour avoir un petit historique des UDFA passés ou ayant réussi chez les Packers 🙂

    Espérons, pour lui et pour les Packers, que Kumerow suivra les traces de Tramon Williams et Sam Shields.

  30. Reid, personne n’osera tant qu’il n’y aura pas un safety HS pour la saison.
    Et encore, l’année dernière, on a vu des brelles jouer QB (non j’ai pas dis Hundley 😉 ) alors que Kaep était dispo…

    Sinon, il y a peut-être un coup à tenter avec Earl Thomas et les Seahawks. Il entre dans sa dernière année de contrat, il fait la gueule parce qu’on ne lui propose rien et il a demandé, en début de mois, à être prolongé ou échangé.
    C’est assez hasardeux je le reconnais mais à peine autant que Khalil Mack.
    Au vu des deux premiers matchs de PS, je me demande où est le besoin le plus urgent : pass-rush ou safety ? En pass-rush, on peut toujours se dire qu’avec les brutasses qu’on a en DL même un Perry en carton (il est sorti de la liste PUP !!!!! Alléluia !!) arrivera à faire 6-7 sacks dans la saison. Par contre en safety, si ça ne se réveille pas dans les matchs à venir ça deviendra très inquiétant…

    Et dire qu’on aurait pu signer Tyrann Mathieu pour deux paquets de chips, un mars, un cacolac et un bounty (j’exagère à peine 🙂 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.