Pré-saison 2018 week 1 – Ça passe pour GB

Jamaal

Célébration du 1er TD marqué par Jamaal Williams (n°30)

Green Bay Packers – Tennessee Titans   31 – 17

C’est reparti pour une nouvelle saison NFL, ou tout du moins son habituel tour de chauffe : la pré-saison. Ça se passait à Lambeau Field et les Packers accueillaient les Tennessee Titans. Comme prévu, ce match fut l’occasion pour une évaluation grandeur nature de l’ensemble de l’effectif de 90 joueurs actuellement sous contrat. La victoire est accessoire, ce qu’on aura surtout remarqué, c’est l’accent qui a été mis sur la passe, et donc sur les quarterbacks et les receveurs.

Match de reprise en pré-saison oblige, et donc sans enjeu, les titulaires au repos étaient légion. C’est bien simple, en attaque, sur le premier drive offensif de GB, seuls Davante Adams (WR), Geronimo Allison (WR), Jamaal Williams (RB), Justin Mc Cray (RG) et Corey Linsley (C) représentaient l’équipe type. Cela n’a pas empêché un beau touchdown de Davante Adams, pourtant marqué par le cornerback star du dernier marché des transferts Malcolm Butler, sur une belle passe en cloche de Hundley.

C’est en défense que le match avait débuté pour GB. Là aussi, plusieurs titulaires étaient au repos. Seuls Kenny Clark (DT), Blake Martinez (ILB) et Ha-Ha Clinton-Dix (FS) étaient sur le terrain, liste à laquelle on peut rajouter Oren Burks (LB) qui semble glaner un poste de titulaire après la blessure de Jake Ryan et Kentrell Brice (SS), titulaire alors que Josh Jones était en tenue. Côté cornerbacks, si Tramon Williams était évidemment au repos, on n’eut pas la chance de découvrir Jaire Alexander, blessé à l’aine. En face, ils affrontaient l’attaque titulaire des Titans mené par Mariota (QB) sur le premier drive. Cela s’est vu car Tennessee avançait facilement et marquait le 1er TD. Les Packers ont donc ensuite répondu du tac au tac avec ce TD d’Adams.

Les Titans mettaient leur équipe bis à partir du second drive et la suite du match fut l’occasion d’une large revue d’effectif. Côté Packers, offensivement, l’accent était mis à la passe, alors ce sont les postes de quarterbacks et de receveurs pour lesquels les Packers ont récolté le plus de données. Bilan de cette première évaluation.

 

LES GAGNANTS

Marques Valdes-Scantling (WR) : 5 réceptions, 101 yards, 1 TD. Que dire de plus ? Qu’il a capté à la fois une bombe de Kizer et une passe de TD de Boyle malgré une couverture serrée. Il est extrêmement rapide, ce qui lui permet de se démarquer plus facilement mais il a aussi des mains très correctes. Il lui faut encore assimiler de l’expérience pour les tracés, mais il a pris une option sur le poste de WR 4 après ce 1er match. De plus, le rookie de 5ème tour a été placé en retourneur en équipes spéciales. Bref, sa vitesse le rend aussi disponible pour les équipes spéciales (un rôle de « gunner » également en vue ?)

83

Marques Valdes-Scantling peut être heureux de sa prestation

 

Jake Kumerow (WR) : Le petit poucet du camp issu d’une petite université du Wisconsin (Whitewater… en division III !) erre depuis 3 ans dans les équipes d’entrainement NFL. Va t-il voir la lumière à GB ? En tout cas, le cousin de Joey Bosa, la star des Los Angeles Chargers, fait ce qu’il faut durant le camp au point d’attirer les louanges d’Aaron Rodgers. Il continue sur sa lancée avec notamment une bombe de 52 yards de Tim Boyle réceptionnée. Certes, en face, c’étaient les remplaçants des remplaçants. Mais Kumerow sait que c’est sa dernière chance de faire carrière alors il connait son cahier de jeu par coeur, et ça, ça plait au n°12 et au staff. Kumerow, le cendrillon de l’été ?

16

Kumerow félicité chaleureusement par Rodgers lui-même

 

Oren Burks (LB) : Les Packers voulaient un « flying » LB qui puisse être rapidement sur l’adversaire. Je crois qu’ils l’ont trouvé. Et avec Martinez, ça peut faire une belle paire de linebackers intérieurs. Dès la 1ère action et la longue course du receveur adverse, Burks arrive à le rattraper pour le plaquer ! Il ne se fait pas mettre en défaut par la vivacité d’un coureur et assure ses plaquages. Et si ce « trade-up » du 3ème tour 2018 valait vraiment le coup de son coût ?

42

Oren Burks convaincant

 

LES QUARTERBACKS

Difficile honnêtement de réellement sortir un QB du lot. Chacun ayant eu son action d’éclat, chacun ayant eu ses défauts, et pas la même adversité.

Brett Hundley a l’expérience et a délivré une merveille de passe de TD contre une défense titulaire. Mais comme il l’avait fait contre les Pittsburgh Steelers l’année passée, c’est pour moi l’arbre qui cache la forêt. Il reste encore et toujours focalisé sur une seule cible, manque des passes qui devraient être captées et son manque de précision rend plus difficile le travail du receveur. Et il a subi un sack-fumble-interception (il y a que lui pour nous faire ça), certes imputable à Byron Bell (RT), mais jamais il ne sent la présence alors que son sackeur n’est pas totalement en aveugle ; preuve que sa focalisation sur un WR est bien réelle.

Deshone Kizer a de la dynamite dans les bras, pour preuve cette réception de 51 yards de Valdes-Scantling, alors qu’il lance les deux pieds décollés du sol ! Et c’est aussi un très bon coureur. Oui mais voilà, il lui manque un atout de choix : de la précision. Comme Hundley, beaucoup de lancers auraient dû permettre de meilleurs gains s’ils avaient été lancés dans le « timing ». Il a notamment tendance à sous-doser ses passes quand il veut être précis. Même profil que Hundley et pour l’instant pas de grosse différence.

Tim Boyle a eu du temps, plus de 20 mn de jeu, preuve que le staff veut voir ce que le petit a dans le ventre ; un petit qui, à l’instar de Kumerow, a les faveurs de Rodgers. Et c’est vrai que ce passeur « de poche », mais qui a su montrer de la mobilité, a une mécanique de bras hyper-fluide. Ses lancers sont moelleux comme du coton. Comme ses deux compères QB, il a pu montrer de l’imprécision, notamment dans cette passe champ ouvert où aucun WR ne résidait… Mais il n’a pas peur, en témoigne cette bombe pour J’mon Moore (réception manquée) malgré le blitz sans opposition d’un CB Titans. Il est le QB qui, avec ses 2 TD, a fait la meilleure impression. Tout ceci reste cependant à nuancer vu qu’il a affronté le fond d’effectif de Tennessee. On aimerait le voir plus tôt dans les prochains matchs de pré-saison.

 

MENTIONS HONORABLES

Josh Jackson (CB) : Le jeune CB connaît son boulot. Titularisé, il a montré de bonnes aptitudes dès le début du match.

Joel Bouagnon (RB) et Ashley Judd (RB) : Peu d’opportunités mais de beaux éclairs, en force pour Bouagnon, en vivacité pour Judd.

Dillon Day (C) : Centre remplaçant, le joueur de 4ème année a parfaitement effectué les mises en jeu tout en étant assez imperméable à la pression.

Greer Martini (ILB) : En équipes spéciales, il arrive le premier sur le retourneur et a remplacé poste pour poste pour Martinez où il a marqué son empreinte par sa vivacité et sa direction de jeu.

58

On reprendra bien un petit peu de Martini !

Kendall Donnerson (OLB) : Peu de temps de jeu, mais un strip-fumble sur le coureur adverse après avoir pris de vitesse le RT adverse.

J.K. Scott (P) : La pépite punter a voulu trop bien faire sur son 1er punt et l’a envoyé bien trop haut. Mais sur le 2ème, il a mis la distance montrant pourquoi les Packers l’avaient drafté au 5ème tour : faire des punts à la fois longs et non retournables. Sa force de jambe lui fait faire même les kickoffs, directement dans zone d’en-but !

 

LES PERDANTS

Les Tackles offensifs : Nouvelle pré-saison et nouvelle déception pour Kyle Murphy, le 6ème tour de draft 2016. Débordé face à l’équipe 1, il le fut également face à l’équipe 2. Murphy n’apparait pas comme un remplaçant sûr. Tout comme le vétéran Byron Bell. C’est peu surprenant pour le vétéran qui erre d’équipe en équipe et n’apparait pas non plus comme une garantie. Jason Spriggs est apparu en fin de match, n’a pas fait d’erreur mais face à une faible adversité. Le 2ème tour 2016 au physique impressionnant va t-il se réveiller un jour ?

Quinton Rollins (CB) : à l’amende sur la 1ère réception du match concédant 38 yards, il a également fait un fumble sur un punt, qu’il a heureusement recouvert. L’avenir de Rollins s’assombrit.

Davon House (CB) : on a l’impression que House est en pré-retraite et sait ce qui l’attend en septembre…

J’mon Moore (WR) : il n’a pas saisi les occasions qui s’offraient à lui, comme cette bombe de Boyle, la même que Valdes-Scantling avait capté de la part de Kizer. Moore n’a pas fait de vilain « drop » et a dû affronter de bonnes couvertures. Mais à ce niveau, il faut maximiser ses opportunités et gagner ses duels.

Vince Biegel (OLB) : Transparent tout simplement. Même contre les remplaçants adverses. Alors qu’il est censé représenter le futur du pass-rush Packers… Recouvre par chance le fumble provoqué par Donnerson.

Emanuel Byrd (TE) : une mauvaise assignation qui fait concéder un sack à Kizer, puis un « holding » (« tenu ») qui annule une bonne course de Bouagnon. Aie !

 

Il y aura également des ajustements à faire au niveau des plaquages, car il y a eu encore beaucoup de manqués.. comme au mauvais vieux temps.

On notera également dans ce match les très (trop) nombreuses pénalités : 24 !!! (10 côté Packers). Preuve que c’était un match de reprise et que c’est avant tout des jeunes joueurs qui ont été alignés. Mais les arbitres voulaient aussi délivrer un message pour une nouvelle règle : l’interdiction de baisser la tête outrageusement pour plaquer (« lowering helmet rule »). Ça parait souvent sévère et ce n’est pas dans la culture du plaquage de football américain. Les arbitres voulaient marquer leur territoire. On espère juste que les matchs ne seront pas aussi hachés que celui-ci… Sinon, la NFL commencerait à se dénaturer.

C’est donc une victoire, mais je le répète assez souvent, un match de pré-saison sert avant tout à évaluer les joueurs, le score étant accessoire. D’ailleurs, souvenez-vous, les Packers avaient battu 24 à 9 l’année dernière en 1ère semaine de pré-saison… les futurs champions NFL, les Philadelphia Eagles. 🙂

Résumé vidéo du match

Publicités

22 Comments

  1. Merci pour l’article bien détaillé GBPF ^^ .

    Je vais attendre le second match de PS pour avoir une meilleure idée sur certains points et joueurs mais c’est vrai que certaines tendances se dégagent déjà assez nettement. Incroyable de voir le talent accumulé sur la DL, Même Looney semble en pleine bourre à l’entraînement cette semaine.
    Si seulement on avait la moitié de ça en LBs… Quoique Martini et même Hugues semblent pousser très fort pour avoir une chance d’être dans les 53.
    D’ailleurs, à tous les fans de GB: vous en pensez quoi des rumeurs de trade de Mack ^^ ? Sinon, Biegel n’arrive toujours pas à émerger à l’entraînement, ça me déçoit mais je suis aussi un peu surpris, je me demande ce qui bloque…

    L’OL reste faiblarde derrière les titus mais le staff semble avoir de l’espoir pour Light qui s’avère assez mobile pour tenter sa chance comme T remplaçant. Sinon Pankey a l’air de nous faire une McCray, c’est tout ce qu’on lui souhaite…
    Pour Madison, je sais pas si vous avez lu les rumeurs, mais son absence serait due à un drame personnel assez tordu: son ancien QB de fac (et ami) se serait suicidé avec une arme à feu enregistrée à son nom donc c’est un peu chaud à gérer 🙁 .

    Au final, si on s’en tient vraiment au mantra « on prend les 53 meilleurs », ça pourrait donner quelques sacrées surprises en septembre (sacrifier le fullback pour un autre poste ?).

  2. DavidBrillac

    16 août 2018 at 01:31

    La rumeurs Khalil Mack a Green Bay !!! Tu vient de me l’apprendre !
    Du coup après un petit tour sur les médias ricain, la rumeur enfle effectivement !
    On parle d’un nouveau contrat de 25 millions par saison au Raiders pour lui, a ce pris là, les Packers ne pourront jamais s’aligner, nouveau contrat de Rodgers oblige.
    Maintenant puisque tu me demande mon avis, hé bien je te le donne, moi il y a un demi siècle, quand le magazine FootUS ma annoncé la signature du ministre de la défense, le pasteur Reggie White, ma mère a du avoir les tympan percé !
    Plus tard même chose pour Charles Woodson.
    Maintenant moi manager des Packers j’offre un premier tour, un cinquième tour, mais ce n’est pas tous ! J’offre en plus Brett Hundley, et j’oblige le Predator a lui cédé son numéro 52;-)
    Voilà mon avis, bienvenue a lui.

  3. Et avec tout ça Madame, je vous en offre en plus le petit cadeau bonus, un superbe Bubblegum Hundley ! 😀

  4. Je relance d’un Rollins en prime et j’aurais même mis un WR mais vu qu’ils ont déjà Nelson 😀 …

  5. Merci GBPF pour cet article très complet 🙂

    J’attends le 2e et le 3e match de PS pour voir si les gagnants/perdants sont toujours les mêmes.
    J’espère un réveil de Biegel et de Moore, la confirmation de Martini, un peu plus de confiance de la part de Kizer parce que c’était du niveau d’Hundley mais à la décharge de Kizer, lui ça ne fait pas plusieurs années qu’il a le playbook et il n’a pas non plus eu la chance de jouer plusieurs matchs l’année dernière avec GB.

    Pour l’OL remplaçante, j’ai assez peu d’espoir de voir une amélioration, les mecs ne sont pas des longs-courrier (même pas des moyens) et c’est assez dommage de ne pas offrir un peu plus de protection à notre QB (surtout au vu de la saison dernière).

    Pour Rollins et House, je n’espère plus rien à part qu’ils ne soient pas dans les 53.

    J’étais aussi complètement passé à coté de la rumeur Khalil Mack. C’est sûr que coté défense ça aurait de la gueule, on a déjà une belle ligne de 3 devant, quelques CBs qui semblent prometteur, si on ajoute Mack en pass-rusher ça peut faire une belle défense qui peut nous amener loin 🙂
    De mon coté, en plus d’Hundley, je fourgue Nick Perry 🙂

  6. Pour la rumeur Mack, je pense que c’est une construction journalistique comme il y en a à chaque inter-saison. Là, ce qui met les Packers soit disant en pole position pour un trade, c’est le fait qu’on a deux 1er tours 2019, donc on a de la monnaie d’échange. Si on rajoute la connexion Gutekunst – Reggie Mc Kenzie…
    Mais c’est juste infaisable au niveau salary cap. Si Mack fait son holdout, c’est justement pour être payé comme le joueur star qu’il est et non plus comme un rookie (14 M $ de dollars quand même en 2018 pour sa 5ème année optionnelle !). En gros, ce serait de l’ordre de 20 M $ /an dont au moins une bonne moitié garantie.
    Donc en gros, on a le moyen de l’échanger avec les Raiders, mais on a pas le cash derrière pour assumer. Car comme dit David, la prolongation de Rodgers devient une évidence, non pas que les Packers soient obligés de le faire contractuellement parlant, mais la pression médiatique de ce sujet récurrent et le fait de reconnaître quand même un peu de gratification pour celui qui maintient la franchise depuis 10 ans font que cela devrait intervenir en 2018.
    Même avec un arrangement financier tordu avec Mack qui épargnerait le salary cap pour 2018, ce serait du « one shot » pour 2018 tant après ce serait compliqué à gérer.

  7. Pour revenir à tes souvenirs David, la signature de Reggie White correspond aussi aux débuts de la free agency. Et clairement, le GM de l’époque Ron Wolf avait compris avant les Eagles comment manoeuvrer ce nouvel élément. Merci à lui.

  8. Pour Madison, j’ai lu la même histoire que toi Roundeux. Il aurait donc à gérer un sacré imbroglio judiciaire !
    J’ai vu aussi en effet les bonnes performances de la DL et sa profondeur. Si Pettine dit ne pas avoir de système pré-défini et multiplier les sous-formations et les ajustements, je pense que vu les forces en présence, cela va le plus souvent se rapprocher d’une 4-3 que d’une 3-4. Car les joueurs de la DL, vu leurs qualités, auront pour mission de pénétrer la ligne et non pas de contrôler et boucher les trous (« gaps ») au profit des LB. La DL sera, comme en 2017, la force d’impact de la défense.

  9. J’ai vu une analyse assez complète des scénarios (que des spéculations, on est d’accord) permettant de payer Mack chez nous sur cheeseheadtv:
    https://cheeseheadtv.com/blog/affording-khalil-mack-a-packers-financials-deep-dive-103

    L’auteur connaît très bien les règles du cap et se basait sur un contrat de 21 millions / an (25 millions ça commence à devenir compliqué oui David). A ce tarif, on a les moyens de le faire venir et de payer Rodgers mais on aura vraiment pas beaucoup de marge sur plusieurs années. En en resignant pas Matthews et Cobb, on a déjà le gros de son salaire et je n’hésiterais pas une seconde à faire cette échange.
    Je pense aussi que Rodgers serait prêt à revoir un peu ses demandes pour faire venir un joueur de ce calibre, surtout si on prend en compte la possibilité d’étaler son contrat sur pas mal d’années avec une hausse du cap. Reste à voir la structure spéciale de contrat qu’il demande… Tout le monde devrait pouvoir y trouver son compte avec un minimum d’efforts.

    L’auteur examinait aussi le fait que le plus gros problème était de faire de la place dans le cap 2018 en remerciant plusieurs joueurs vu qu’il nous reste pas lourd de libre cette année (entre 4 et 8 millions suivant les estimations).
    Au final, dans les accords les plus faisables, il semblait davantage croire à un trade Mack vs Perry (ou Matthews) + 1 1er tour de draft. Mais il a bien souligné que GB a des options crédibles pour conclure l’affaire si la chance se présente, en plus de certains avantages (Rodgers, nouveau DC, liens entre OAK et GB).

    Parmi les autres destinations possibles, on aurait 4 équipes, les Jets semblant être les plus dangereux (moyens financiers et capital draft).
    Quoi qu’il en soit, la draft 2018 de Gutie qui nous a récupéré le R1 2019 de NO nous met dans une position intéressante pour n’importe quel trade car aucune autre équipe n’a 2 R1s l’an prochain pour l’instant ^^ .

  10. Salut Guile ^^ ,

    C’est la grande braderie à GB, un joueur moyen acheté, un « scrub » (joueur de fond de tiroir) offert et un lit d’infirmerie pliable gratos en prime 😀 ! C’est vrai que le contrat de Perry est un vrai boulet au niveau du cap, faudrait au moins qu’il nous fasse la saison 2018 complète pour qu’on espère au moins sauver les meubles (dont le lit ci-dessus).

    Je suis comme toi très intéressé par Martini sur qui j’avais mis une pièce dans les coms ici après le recrutement des UDFAs. Faudra d’ailleurs que j’aille me relire pour me préparer à assumer les conneries que j’ai pu mettre quand la liste des 53 tombera haha ^^ .

    Pour l’OL, l’absence de Madison a foutu un peu la zone et je pense que si Rodgers veut jouer ce soir c’est aussi pour avoir une idée concrète de ce que vaut son OL (en plus peut-être de tester les nouveaux WRs dont Kumerow dans le grand bain et de confirmer son lien avec Graham). Les retours risquent d’être assez violents pour certains…

    Concernant Kizer, le staff admet qu’il repart de zéro (j’aimais pas sa façon de jouer à ND, trop de décrochages, comme tu l’as vu, et il a rien pu faire/apprendre à CLE) alors que Hundley ça va faire 4 pu**** d’années qu’on se le trimballe… Pour un résultat sur le terrain équivalent, y’a même pas photo, surtout que Kizer a déjà une alchimie avec EQ. Quelque chose me dit que le plan c’est de soigner les stats de roster bubble gum hundley avec un pass TD sur Adams par match de PS afin d’arracher un R7 pour lui (R6 si on trouve un gros pigeon bien dodu).

  11. Ah nos coms se sont croisés, mais en effet, ça reste de la spéculation de PS et je suis d’accord avec toi sur quasiment tout. En fait, je crois que ce qui me motive à rêver, c’est notamment le fait que Mack fasse des saisons de 16 matches comme une horloge 😀 .
    Je reste conscient que McKenzie a déclaré lui-même que le proprio lui arracherait la tête s’il laissait partir un futur HoFamer haha !

  12. The_Chosen_One

    16 août 2018 at 12:29

    Concernant Madison, ce qui est surprenant c’est que l’histoire du suicide de Hilinski remonte à janvier, alors il est totalement compréhensible qu’il soit dévasté mais ce qui est bizarre c’est qu’il a fait le combine(mars), s’est présenté à la draft (avril) et a signé son contrat pro (mai), a fait les entrainement de printemps et fini par être absent en juillet. Que s’est il passé entre juin et juillet qui ne s’était pas déjà passé lors du drame de janvier ?

    Concernant Mack, on va être clair, si on le trade, on joue clairement le titre sachant que c’est (théoriquement) le seul poste où on est pas au niveau.
    Maintenant 2 objections :
    1 – le cout : si ça doit représenté un 1er tour et un joueur de banc : OK. L’an dernier les Raiders avait manifesté un intérêt pour Hundley alors on serait tous ravi qu’il soit dans ce type de deal. On a aussi un Rollins, les Raiders sont en manque de DB.
    Mais certains parle d’un 1er tour + un 2nd tour voir plus. C’est totalement déraisonnable. Surtout que la prochaine draft sera rempli de pass rusher : N. Bosa, Ferrel, Lewis pour ne citer qu’eux. Donc on peut se demander si quite à sacrifier un 1er tour, on ne pourrait pas le faire pour un trade up et aller chercher un jeune cador (je rêve tous les jours de Bosa), le cout d’un contrat rookie même pour un top 5 est très loin des 20M / an.

    2 – l’age du joueur : Mack a 27 ans, cela impliquerait que son énorme contrat commencerait à 28 ans (contre 26 ans en moyenne), cela porterait son contrat jusqu’à 32 ou 33 ans. Pour rappel Clay vient d’avoir 32 ans (mai) et ça fait au moins 2 saisons qu’il a clairement baissé de niveau soit l’année de ses 30 ans. On paierait donc pour un joueur potentiellement au top pour seulement 2-3 saisons. Il faudra donc être très fort à la signature sur les montants garantis et se laisser des échappatoires pour rompre le contrat à moindre cout en début de 3e-4e année du contrat.

    Je suis donc très partagé sur la voie à choisir. On peut opter pour le win now ou voir à plus long terme.
    Mais si on doit le trade, je l’accueillerais bien volontiers pour aller chercher le titre en février 2019 et un back to back en 2020. 🙂

  13. Entièrement de ton avis,
    Sur un autre poste je disais déjà que vu notre DL ca sentait le 4-3 cette année.
    Avec les performances de matthews perry et Biegel, y a pas grand chose a espérer de no rusher du coup on a Martinez pour chopper tout ce qui passe.
    Et on laisse la pression et les sacks à notre DL de Monstres (Daniels, Wilkerson, Clark)
    Si notre DL a les meme stats que celle des jaggs moi ca me va.
    Après c’est sur on a pas Ramsey et Bouye derrière, mais bon notre DL est vraiment monstrueuse.

  14. Ton analyse est tout a fait judicieuse.
    Cependant comme indiqué juste au dessus, en changeant la philosophie de notre défense et en favorisant une 4-3 plutôt qu’une 3-4 on peut s’économiser un contrat qui sera de toute façon hors de prix et qui hypothéquera la pérennité de l’équipe à moyen terme.
    Moi j’ai confiance dans nos 3 Monstres de devant et je me dis qu’avec une philosophie 4-3 on peut aller au superbowl même sans Mack.

    En fait y a, de mon point de vu, 2 points incontournable vu notre effectif.
    En défense (voir plus haut)

    En attaque: j’estime qu’avec le départ de Jordy on s’est affaibli sur le poste de WR.
    Par contre sur le poste de TE on s’est franchement renforcé.
    Du coup en attaque notre playbook devra mettre un peu plus en avant les tracés courts et moyen plus favorable aux TE.
    Après Adams et Cobb ca reste très bon mais il ne faudra pas oublier Graham.
    Depuis le temps que Rodgers veut un TE je pense qu’ils seront sollicité de toute façon.

  15. Salut, entièrement d’accord sur le fait qu’un super pass rusher via la draft 2019 serait plus judicieux, mais ça reste la draft, avec des wagons entier d’incertitude !
    Par contre pas d’accord sur l’âge ni de Matthews, qui est issu d’une famille d’indestructible capable père et oncle de joué jusqu’à la quarantaine en NFL.
    Et encore moins pour Mack à seulement 28 ans ! Reggie White arrive en 93 avec ses 32 printemps, après avoir déjà barouder deux saisons en USFL chez les Memphis Showboats, puis 8 saisons chez les Eagles, ce qui ne l’empêchera pas d’accomplir six saisons de plus au top chez les Packers, six saisons Pro Bowler, avec une dernière à 37 ans avec 16 sack, et un Super Bowl d’anthologie ou le takle des Pats, c’est retrouvé tous le match sur le cul, bougé durant quatre quart temps comme un fétu de paille, avec trois sack à la clef ( le record tiens toujours il me semble) et le Super Bowl 31, le Graal absolue qu’il a pourchassé tout au long de sa carrière…

  16. Mon poste plus bas, t’est destiné, erreur d’aiguillage !

  17. The_Chosen_One

    16 août 2018 at 19:40

    tu as raison sur l’âge de White, on a aussi l’exemple Peppers plus récemment. Mais j’ai le sentiment que ces dernières années « l’espérance de vie » d’un défenseur s’est raccourci. Tu es forcé de reconnaitre que Clay n’est plus le même depuis qu’il a 30 ans. Mais peut être qu’il va avoir un 2nd souffle en cette dernière année de son contrat.
    En conclusion comme je l’ai dit, si Mack doit arriver, on saura l’accueillir et je serai le 1er à souhaiter qu’il devienne le Reggie 2.0, et qu’il applatisse les QB adverses pendant 10 ans avec le maillot vert et or.

  18. The_Chosen_One

    16 août 2018 at 19:44

    niveau WR, la vie n’est plus la même sans Jordy mais on a opté pour des jeunes flèches pour le remplacer et avec Graham, je pense que notre attaque peut être une torture à lire pour les défenses adverses avec les possibilités d’alterner les cibles rapprochés et les cibles en profondeur.
    J’espère tellement qu’on va se régaler. La dernière fois que Philbin était aux commandes, on s’est quand même fait plaisir !

    sinon je suis d’accord que notre DL va faire de gros dégats, Clark va devenir la nouvelle référence à son poste. Et même les back up sont séduisants.

  19. Green and Gold

    16 août 2018 at 23:37

    Tout à fait d’accord sur le 4-3 en défense l’année prochaine, ça pourrait être très intéressant. A voir quand même ce que donnera Wilkerson qui n’a pas l’air d’être le joueur le plus facile à gérer dans un vestiaire…

    Pour la prochaine draft je vois bien les Packers refaire une doublette avec des pass rushers. Ça a bien fonctionné l’année dernière avec les running back, ça a l’air prometteur cette année avec les CB. Ça pourrait peut être donner des idées au staf. Si la prochaine cuvée est prometteuse à ce poste, on aura peut être même pas besoin de trade up pour drafter un top player.

    Comme tu dis Davidbrillac, la draft c’est beaucoup d’incertitudes donc choisir 2 bons line backers avec nos deux choix de premier tour me semblerait être une bonne idée. On aurait de bonne chances d’en voir au moins un des deux prendre une place de titulaire et en cas de blessure on aurait quand même bien renforcé le poste.
    A ce sujet je reste très déçu par Biegel. Il était bon à Wisconsin et il est entouré par des joueurs d’expérience, je ne vois pas ce qui cloche. L’environnement semble idéal en tout cas.

    Dans tous les cas ça fait plaisir de voir la défense cette année. A côté de celle de l’année dernière à la même époque il n’y a pas photo ! Reste à espérer qu’il n’y aura pas trop de blessures dans le Wisconsin pendant la saison (sauf pour un certain QB qui mache du chewing gum lol)

  20. @ Green and Gold

    Désolé, mais je ne peux pas te laisser dire ça pour Hundley ! Parce que si on en est à espérer qu’ils se blesse ça voudrait dire qu’il est dans les 53 et ça, c’est juste pas possible 😀 .
    Pour Wilkerson il est chiant à gérer quand il est frustré, s’il voit qu’on va en PO, ça devrait pas poser de problème. Et puis il joue pour se faire un dernier gros contrat (et possiblement un SB) en se montrant à toutes les équipes donc je le vois pas nous faire une Bennett…

    Sinon oui, la prochaine draft c’est du lourd en DL/LB rushers notamment à cause de plusieurs joueurs qui étaient attendus cette année et ont préféré rester à la fac (ceux de Clemson notamment).
    Pareil pour Biegel même si je me dis qu’on peut lui laisser le bénéfice du doute comparé à Fackrell vu le temps de jeu. Heureusement qu’il y a Gilbert (et Mack hahaha) pour nous donner un peu d’espoir !
    D’ailleurs en parlant de Wisconsin, il va y avoir une bonne portion de leur OL draftable et je cracherais pas sur leur T Edwards…

  21. The_Chosen_One

    17 août 2018 at 15:28

    Edwards pour remplacer Bulaga, je l’avais noté aussi 🙂

    Je pense que Hundley sera tradé entre la fin de la présaison et la week 1. Il a été meilleur sur les 2 matchs de présaison que sur les 10 matchs de l’an dernier. Sa côte va remonter un peu. On a pas de tour additionnel cette année, et je pense que le staff doit chercher un 6e tour de plus. Ca sera déjà un holdup 🙂

  22. Green and Gold

    17 août 2018 at 19:58

    Pourvu que vous ayez raison et qu’hundley ne soit pas dans les 53. J’aime bien Kiser en plus, il manque de précision mais il me semble qu’il a du potentiel et qu’il sera plus apte à improviser plutôt que de rester bloqué sur sa cible.

    Se débarrasser d’Hundley contre un 6ème tour serait clairement un bon plan. Je lui souhaite de rebondir ailleurs mais au vu de ses performances après le temps qu’il a passé à Green Bay, ici ce n’est plus possible.

    @Roundeux
    Un tackle l’année prochaine c’est une idée qui me tente bien aussi. Malgré son talent, Aaron a vieilli et moins il encaissera de chocs, mieux ce sera pour Green Bay. Il ne faudrait pas qu’il nous fasse une Tony Romo ou une Andrew Luck…
    Pour Wilkerson j’espère que tu as raison. C’est dans son intérêt de faire une belle saison et si c’est le cas je vote pour qu’on le prolonge direct. Ce mec là est vraiment impressionnant physiquement. Je n’aimerais pas me faire plaquer par un type comme ça en tout cas ! mdr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.