Packers Buzz n°16 : Brett Hundley prend de la hauteur

DhrsxX6XcAE6mqa.jpg large

Brett Hundley en pleine oxygénation

À la fin du mini-camp de la mi-juin, les joueurs ont été libérés pour leurs dernières vacances avant le camp d’entrainement estival qui débutera le 26 juillet. Alors, autant en profiter. C’est ce qu’a fait Brett Hundley, parti s’aérer l’esprit.. en pleine Cordillère des Andes !

34651832_1685848494869169_1758824579846897664_n

Hundley s’est fait un bon pote au Pérou !

Brett Hundley a fait le plein d’oxygène en cette intersaison car il a grimpé à des altitudes dépassant les 5000 m ! Où ça ? Dans la Cordillère des Andes. Hundley est en effet parti au Pérou visiter le site du Machu Picchu et n’a pas hésité à effectuer des randonnées débutées au milieu de la nuit et achevées au coucher de soleil avec des dénivellations extrêmes.

Pourquoi le Machu Picchu ? Parce qu’Hundley souhaite achever une quête : visiter ce qui serait les « 7 Merveilles du Monde » (car la liste diffère selon les critères). Il a commencé en juin 2017 en allant visiter en camping-car les chutes du Niagara (frontière américano-canadienne) distantes d’un bon millier de km de Green Bay. Puis, au mois de mars dernier, lors d’un large voyage en Asie, il en a profité pour monter en haut de la Grand Muraille de Chine.

Place donc maintenant au site du Macchu Pichu. Où Hundley a pu s’aérer les poumons… et l’esprit ! Le n°7 sait bien que sa carrière NFL est en pointillés après une saison 2017 calamiteuse. Tout était réuni pour qu’Hundley fasse étalage de ses qualités pour pallier l’absence de Rodgers, clavicule cassée. Mais il a failli, et dans les grandes largeurs. Son bilan de 3 victoires et 6 défaites est moins désagréable que le visuel de ses prestations. D’autant plus que ses 3 victoires ont été obtenues face à des faibles équipes (Chicago Bears, Tampa Bay Buccaneers, Cleveland Browns), dont deux ont été obtenues à l’arraché en prolongations (Buccaneers et Browns).

Hundley sait qu’après une telle saison 2017, il joue très gros dans sa 4ème et dernière année de contrat. L’arrivée de Deshone Kizer, QB 1 des Cleveland Browns en 2017, est clairement un signal de danger pour Hundley. Bien que ses statistiques 2017 soient plus flatteuses que celles de Kizer, Hundley évoluait dans un cocon à Green Bay comparé à la reconstruction calamiteuse des Browns. Kizer part avec un clair avantage face à Hundley, approuvé dans de récentes déclarations de l’entraineur en chef Mike Mc Carthy.

Les 4 matchs de présaison des Packers seront des tests grandeur nature pour Kizer et Hundley pour glaner le poste de QB 2. Ces 4 matchs deviennent les plus importants de la carrière de Hundley, une carrière qui pourrait être vite écourtée s’il ne montre pas un très bon niveau dans un contexte d’adversité plus faible qu’en saison régulière.

35617069_230418594219195_8166129510110986240_n

Une dernière respiration avant de revenir dans « l’enfer » du camp d’entrainement

 

 

4 Comments

  1. De mon point de vue, il peut rester là-bas et ne jamais revenir à Green Bay 🙂
    Sa présence gâche même la beauté des lieux…

  2. Green and Gold

    16 juillet 2018 at 17:14

    Mais alors c’est qui le type en bleu avec le bonnet à côté d’Hundley ??? 😂
    C’est vraiment très beau en tout cas, ça doit être impressionnant de voir ça en direct…

  3. ma fille grande fan des packers a visitee les deux sites … pas sur quelle soit heureuse de voir Hundley sur ses traces, elle meme l ayant trouve tres mauvais pendant la saison ecoulee…

  4. Salut Julius, ta fille a bon goût en matière de tourisme, et dans le choix de son équipe favorite, reste plus qu’à aller voir un match au Lambeau Field avec son papa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.