Packers Brèves n°45 : Le « softball », ça peut faire mal !

mb5opqmn6cynfyodr18x

Un match de softball qui finit mal pour Clay Matthews

On le sait, la blessure fait partie du quotidien des joueurs NFL, elle peut arriver en match ou à l’entrainement. C’est déjà plus rare quand elle arrive lors d’un match de charité de « softball » (dérivé du baseball). C’est pourtant la mésaventure assez incroyable qui est arrivée à Clay Matthews (OLB) ce weekend.

xswwwrwkqfktvtxvhu7u

Attention Clay, le retour de bâton va être terrible !

Le weekend dernier, les Packers organisaient leur match de charité de softball annuel, une tradition perpétuée depuis 1994 au profit d’une association de tuteurs d’enfants. Deux équipes constituées de joueurs des Packers s’affrontaient symboliquement, l’une menée par Clay Matthews justement, et l’autre par Davante Adams (WR), qui reprenait le rôle de capitaine laissé vacant par Jordy Nelson, auparavant très impliqué dans ce match de charité.

Si le résultat sportif de ce match est bien sûr secondaire, le retentissement de ce match a été tout autre cette année car un évènement assez inhabituel est survenu. Le malheureux Clay Matthews s’est pris en pleine poire une balle frappée de la batte de Lucas Patrick (OL). Les joueurs ne s’engagent pas pleinement dans ce style d’exhibition mais pourtant le renvoi rapide de Patrick allait percuter directement la face de Matthews, au niveau du nez. Un « crac » se fit entendre, Matthews s’écroulait directement au sol avant de quitter le terrain rapidement, la face couverte par son gant de softball. La vidéo de l’incident : vidéo.

Bilan : fracture du nez avec déplacement nécessitant une intervention chirurgicale. Une tuile de plus pour Clay Matthews qui cumule les pépins physiques depuis une paire d’années. Cependant, à cette période de l’année où les OTA sont plutôt de la remise en condition physique et tactique que du contact, cette blessure n’est pas handicapante pour la suite, juste un contretemps fâcheux. Cela inspirera néanmoins sûrement réflexion sur l’opportunité de faire participer des joueurs majeurs à ces activités, apparemment sans risques, et pourtant..

Pour la petite histoire, c’est l’équipe de Clay Matthews qui est sortie vainqueur d’un match serré (10-9), décidé par un « home-run » (coup gagnant) du TE Robert Tonyan.

snvlhneb6ghdxzixydh0

La course gagnante de Robert Tonyan (TE) suite à son « home-run »

 

 

Publicités

4 Comments

  1. Du coup, la question est de savoir si après cette opération, il aura assez de nez pour sentir les possibilités de sacks…. 🙂

    Ok, je sors mais je ne pouvais pas la laisser me filer sous le nez 🙂

  2. The_Chosen_One

    4 juin 2018 at 13:11

    Excellent ! D’une pierre 2 coups, j’adore !

  3. Il a dû la sentir passé cette saloperie de balle !
    Toutes les fractures sont douloureuse, mais le nez, est l’une des moins pire avec certains doigts, et autres orteils !
    Tous Matthews qu’il est, il est d’eau et d’os, et non pas constitué d’un fluide vert fluo comme le Predator, même pour la bonne cause c’est dommage pour lui de se blesser, en tous cas, bon rétablissement.

  4. Green and Gold

    5 juin 2018 at 18:17

    Très drôle Guile, elle est nulle celle là mais elle m’a bien fait rire !
    Cet humour tu l’as travaillé ou c’est innez ? 😄

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.