Cibles potentielles du 1er tour de draft 2018 : Minkah Fitzpatrick (S/CB)

usatsi_10400126-e1523886218652

Le tour d’horizon continue sur les lignes secondaires avec un autre joueur top 10 assuré il y a quelques mois et qui devient une possibilité viable au choix n°14 des Packers selon les dernières prévisions. Analyse du polyvalent Minkah Fitzpatrick.

Fitzpatrick est prêt à passer professionnel. Pourquoi ? Car il sort de l’équipe qui truste la NCAA depuis des années (et qui fournit à la NFL son plus gros contingent de joueurs) : l’université d’Alabama (« Crimson Tide »). Alabama est coaché par une légende des entraineurs universitaires : Nick Saban. Celui-ci produit un jeu et des joueurs qui sont déjà opérationnels pour la NFL. Saban cherche aussi à faire éclore ses joueurs et les développe tout au long de leur cursus. C’est pour cela qu’il ne titularise que rarement un joueur de 1ère année. Ce ne fut pas le cas de Fitzpatrick en 2015, signe du talent précoce du gamin. Fitzpatrick se présente à la draft 2018 avec 3 années de haut niveau universitaire.

La qualité première de Fitzpatrick est sa polyvalence de position et de qualités. Comme vous pouvez le constater, il est listé comme cornerback ou safety. Le joueur a beaucoup d’instinct, en témoigne son nombre important d’interceptions en carrière universitaire. Athlétique, explosif et pas mis en danger par les changements de direction des joueurs adverses, Fitzpatrick est donc souvent près du ballon…  quand celui-ci est dirigé vers lui.

Il peut donc s’intégrer à une équipe NFL au poste de Free Safety ou celui de Slot Cornerback. On pourrait même ajouter le poste de Strong Safety car il a montré qu’il savait jouer « physique » avec son 1m83 et ses 93 kg. Il pourrait être donc un renfort de choix à GB pour le poste de slot CB ou même le poste de SS (capacité à « rusher » également) où il serait en concurrence avec le joueur de 2ème année Josh Jones.

Cependant, le recrutement de Fitzpatrick répond vraiment à un seul besoin, celui de slot CB. Il n’est donc pas question d’effectuer un « trade-up » pour un joueur qui serait titulaire indiscutable sur un poste non premium comme l’est celui de slot CB. Fitzpatrick sera un Packer que s’il est disponible au 14ème choix.

Son aspect « couteau suisse » est clairement son point fort et il ressemble ainsi en tout point (physique, style de jeu) à un…. Micah Hyde, l’ancien Packer libéré en fin de saison 2016. Alors pourquoi reprendre ce qu’on avait déjà en main ? Parce que Fitzpatrick est plus jeune, moins cher et surtout offre un potentiel bien plus important. De plus, Fitzpatrick a montré des capacités de « gunner » en équipes spéciales qui seraient à même de remplacer le trou laissé par Jeff Janis (WR). Cette polyvalence, c’est exactement ce que recherche le coordinateur défensif Mike Pettine, notamment de la part des safeties.

Minkah-Fitz-Jason-Getz-1021x580

Minkah Fitzpatrick sait intercepter… et relancer !

Le choix de Fitzpatrick pourrait paraître comme un choix décevant au yeux de certains car si le garçon est bourré de qualités, il ne répond pas réellement à un besoin premier des Packers (pass-rusher, CB extérieur). Sa position idéale serait celle de Free Safety, poste où est en place Ha-Ha Clinton-Dix, un joueur sur lequel les Packers semblent vouloir miser à long terme comme ils l’ont fait auparavant avec David Bakhtiari (LT) et Mike Daniels (DT). Encore faut-il que l’ancien Pro Bowler retrouve son niveau de 2016 car en 2017 ce fut erratique.

Alors, si Fitzpatrick ne répond pas un besoin ultime, il reste au choix n°14 sûrement le meilleur joueur disponible. Et l’histoire nous a montré qu’avoir un bon joueur, quelque soit le poste, est toujours un bonus. Clinton-Dix peut continuer à être décevant en 2018 ou se faire une grave blessure, Josh Jones peut ne pas répondre aux attentes placées en lui, Fitzpatrick peut finalement s’avérer être un CB extérieur de qualité. Tout reste possible en NFL.

On compare Fitzpatrick à un Tyrann Mathieu (Arizona Cardinals), Landon Collins (New York Giants), Earl Thomas (Seattle Seahawks) ou encore un Malcom Jenkins (Philadelphia Eagles) tous des joueurs Elite à leurs postes. Si tel est le potentiel du joueur, difficile de faire la fine bouche et de le laisser filer en choix n°14.

Fitzpatrick sort de l’université en ayant glané en 2017 le titre de meilleur défenseur du pays (Bednarick award) et celui de meilleur défenseur contre la passe (Jim Thorpe award) et ce fut seulement le 3ème de l’histoire de la NCAA à remporter ces deux titres la même année. Les deux autres : Charles Woodson en 1997 et Patrick Peterson en 2010…. Ca laisse rêveur !

2 Comments

  1. Alors effectivement si il est dispo au 14 y a pas trop a hésiter, mais franchement y a quasi aucune chance que ça arrive. il partira entre le 7 et le 12.
    plus qu’un jour pour savoir!!!

  2. The_Chosen_One

    25 avril 2018 at 16:53

    Tout ce que tu décris notamment dans la fin de ton post fait que Fitzpatrick est vraiment mon choix idéal.
    Il est exactement ce dont on a besoin, slot CB pour cette année, pouvant faire partie de la rotation en safety, et même outside CB, car House vaut des clous, Williams sera peut être rattraper par l’age, et les autres (Hawkins, Pipkins, Rollins) sont pour l’instant toujours des 2nd couteaux.
    D’autre part, je n’ai jamais été fan de Clinton Dix et je ne verrai pas d’un mauvais oeil qu’il ne soit pas prolongé, et avec Fitzpatrick, on aurait son remplaçant avec déjà un an d’expérience.
    Ca serait un total « steal » si on pouvait l’avoir, un renfort de tout 1er plan, le leader du second rideau pour les années à venir.

    Quelques mocks l’ont amené jusqu’à nous ces dernières semaines, j’en ai même vu certaines qui le faisant descendre jusqu’au Patriots… totalement surréaliste, mais après tout Rodgers est bien descendu jusqu’à nous en 2005.
    Je pense qu’il va y avoir des surprises demain et il y aura des joueurs attendus dans le top 10 qui vont glisser. Espérons que Fitzpatrick soit cette surprise

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.