Cibles potentielles du 1er tour de draft 2018 : Denzel Ward (CB)

26_7937696

Après avoir analysé deux pass-rushers, Bradley Chubb et Marcus Davenport, qui seraient potentiellement captables par GB, place à l’autre chantier des Packers, le poste de cornerback, avec celui qui est invariablement cité comme le meilleur pur CB : Denzel Ward (CB).

Denzel Ward est issu d’une des universités phares du pays en terme de football américain : Ohio State. Ces dernières années, c’est même la fac qui sort le plus de talents au poste de cornerback avec des joueurs déjà sensibisés au style pro de la NFL. Denzel Ward sera ainsi le suivant d’une récente lignée de CB d’Ohio State à être draftés au 1er tour : Bradley Roby ( 2014 – Denver Broncos), Eli Apple (2016 – New York Giants), Gareon Conley (2017 – Oakland Raiders) ou Marshon Lattimore (2017 – New Orleans Saints). À n’en pas douter, l’aura de ce dernier, rookie défensif 2017, joue sur la côte de Ward pour cette draft.

Il est vrai qu’il a impressionné à la fac ce Ward. Rapide, Ward a claqué un 4.32 s au test du 40 yards au combine, meilleur temps du « combine » NFL 2018,  ex-aequo  avec deux autres joueurs de lignes secondaires. Mais il ne suffit pas d’être rapide, il faut savoir se retourner en course et donc tourner ses hanches pour pouvoir suivre comme une ombre son receveur. Et c’est bien là que réside la grande force de Ward : c’est un vrai morpion qui colle aux basques de son receveur, un vrai CB « miroir » qui excelle en défense d’homme à homme (« man to man »), ce dont manquent cruellement les Packers depuis plusieurs années.

Nebraska Ohio St Football

Ward a su contester les ballons comme nul autre en NCAA

Alors, est-ce que ce joueur considéré comme le top pur CB sera disponible au 14ème choix ? Ce qui semblait incongru il y a plusieurs semaines, commence à prendre plus de corps ces derniers jours selon les prévisions de draft, non pas que la valeur intrinsèque du joueur soit remise en cause mais le rush sur les QB a le même effet d’ondes sur lui que sur les autres joueurs qui reculent naturellement. Néanmoins, aucune des prévisions ne laissent descendre gentiment le joueur jusqu’au 14ème choix. Alors, si GB veut s’adjoindre les services de Ward, il faudra que les Packers trouvent un partenaire pour un petit trade up aux alentours du top 10. Cela coûterait la valeur d’un 3ème tour de draft. De nombreuses rumeurs suggèrent que les Packers ont Ward en très haute estime (après leur entrevue au combine notamment) et qu’ils seraient prêts à l’avoir à tout prix, quitte à effectuer ce fameux trade-up.

J’ai un fort questionnement sur le potentiel du joueur au niveau NFL qui me fait douter de la pertinence d’un trade-up pour ce joueur. Ward a un problème de taille, au sens propre du terme : 1,77 m sous la toise, 83 kg. Ward fait ainsi figure de poids plume qui rivalisera difficilement avec les receveurs standards NFL qui font en moyenne 10 cm de plus que lui. Alors oui, il sera collé à son adversaire s’il continue à être comme dans ses vidéos universitaires mais contrairement à la NCAA, les QB seront beaucoup plus précis et seront capables de mettre le ballon hors de portée du CB… mais dans les mains du WR. Bien que bien moins rapide, Damarious Randall avait la capacité à être collé à son adversaire quand il sentait bien l’action, mais cela ne l’empêchait d’être battu tout simplement physiquement par son adversaire.

Michigan St Ohio St Football

Alors Ward, Randall 2.0 ? Je n’irais pas jusque-là car Ward est bien plus rapide, même si Randall avait posté un intéressant 4.46 s aux 40 yards lors du combine 2015. Mais je me pose la question, est-ce que Ward arrivera à compenser les défauts manifestes de sa taille ? Sam Shields, l’ancien CB n°1 des Packers, l’avait réussi. Casey Hayward, l’ancien Packer devenu l’un des meilleurs CB NFL, aussi alors qu’il ne fait que 2 cm de plus que Ward et est bien moins rapide.

Sa taille n’est donc pas rédhibitoire mais il doit être capable de surmonter ce défaut intrinsèque. Et il ne faut qu’il le fasse en accrochant son adversaire. Or, ses vidéos montrent qu’il joue beaucoup avec ses bras avant le contact. La proximité qu’il mettait avec son adversaire laissait les arbitres NCAA de marbre, mais je ne suis pas sûr que les arbitres NFL aient la même mansuétude à son égard. Il ne faudrait pas recruter non plus un distributeur de mouchoirs jaunes de pénalité.

Comme vous pouvez le constater, je reste mesuré sur le joueur, et le qualifierait de quitte ou double (« boom or bust ») qui ne justifie pas le coût d’un trade-up. Sera t-il un Casey Hayward ou un Damarious Randall ? On prend beaucoup en exemple son ancien coéquipier Marshon Lattimore à Ohio State en exemple mais ce dernier est plus grand de 6 cm, ce qui n’est pas rien, avec la même détente que Ward.

Les qualités de « collé au joueur » de Ward sont indéniables et les Packers ont en Kevin King le grand CB qui sera affecté aux grand WR. Alors, Ward pourrait tout de même bien s’épanouir au sein de la maison Packers et serait déjà une amélioration par rapport à 2017. Mais de quel ordre de grandeur ?

8 Comments

  1. The_Chosen_One

    23 avril 2018 at 19:37

    ah chouette ma partie préférée du terrain (encore plus lors de cette draft), le backfield défensif !
    Merci pour ton analyse et ton avis très intéressant.
    Ward serait un bon pick, aucun doute là-dessus, mais je suis d’accord avec toi, ça m’embêterait grandement qu’on trade up en sacrifiant un 3e tour où l’on doit aller chercher le remplaçant de Nelson, ou un pass rush (Key ?) si on draft un receveur au 2nd.
    Ward ferait un beau duo avec King et comme tu le dis, l’un est grand l’autre moins, et pourraient donc se répartir les receveurs adverses.
    J’ai vu quelques mocks notamment la semaine dernière où Ward glissait gentiment jusqu’à nous, et on avait plus qu’à le cueillir. Et c’est sa taille justement qui pourrait le faire descendre. nos concurrents sont pour moi les Broncos, Bucs, 49ers, Redskins. Mais chacune de ses équipes a des besoins qui pourraient être considéré comme prioritaire. J’ai quand même du mal à voir Denver passer sur au QB alors qu’ils sont si haut et avec le besoin qu’ils ont (Keenum n’est pas Manning). SF devrait selon moi donner un WR à Jimmy G, et les Skins avec leur défense minable à la course devraient plutôt prendre Vea ou Payne.
    Bref si les astres s’alignent bien, on pourrait voir débarquer le petit gars d’Ohio state. Et du coup remercier House d’être venu passer le printemps dans le Wisconsin 🙂
    Je garde quand même ma préférence pour Fitzpatrick, plus couteau suisse, pouvant jouer outside corner et qui serait très bon dans le slot pour sa saison rookie et pourrait remplacer Clinton Dix si il part l’an prochain à la fin de son contrat.
    plus que 3 jours ! Go Pack Go

  2. Ce serait donc pour lui que dirigeant auraient fait l’impasse sur la trentaine de cornerback libre pendant le marché du mois de mars ?
    J’en entends que du bien, ça taille est vraiment minuscule dans la NFL du 21ème siècle, mais king pourrait compensé.
    En tout cas, pas le droit à l’erreur avec ce poste clé en souffrance depuis trop longtemps !

    Question à tout le monde ! Vous prenez qui en premier Ward où Chubb ?

  3. Tu veux dire, si les deux sont dispo?
    Dans ce cas Chubb puis le meilleur CB dispo au 2nd round. Mais Chubb ne sera pas dispo au 14.
    Maintenant pour moi Ward c est le prospect le plus intéressant pour nous et qui est susceptible d’être dispo.
    Après j’ai regardé plus en détail ses performances de cette année, et trade up pour aller le chercher je suis moins convaincu qu’il y a 2 ou 3 semaines.
    Ne rien avoir fait sur la FA niveau CB ca me semble risqué quand même. et le vautrage sur les CB de la draft est interdit.
    Maintenant une paire KING / WARD ça a de la gueule quand meme.

  4. The_Chosen_One

    24 avril 2018 at 09:22

    Chubb semble avoir un profil totalement sur. Je dirais donc Chubb. Mais il est inconcevable qu’il soit encore là selon moi et pour le coup un trade up pour lui nous couterait tellement cher que je n’y vois aucun intéret. Surtout que des profils intéressants seront dispos plus loin y compris au 2nd tour (Carter et Key notamment).
    Mais le 2e rideau reste la priorité, donc attendons sagement un DB.

  5. Entre Chubb et Ward, je prends Chubb sans hésiter. Avec lui, j’ai le sentiment qu’on aurait un très bon pass-rusher pour plusieurs années.
    J’aurais un peu plus d’hésitation entre Chubb et Fitzpatrick à cause du côté polyvalent de Fitzpatrick qui pourrais glisser sur plusieurs postes de la secondary
    Après, je suis d’accord avec le fait que Chubb sera parti depuis longtemps au choix 14.

    De toute façon, pour moi, si un des trois (Chubb / Ward / Fitzpatrick) est dispo en 14, faut pas se poser de question et le choper.

    Je rejoins totalement Islander pour dire qu’une paire King/Ward ça aurait de la gueule et la petite taille de Ward serait compensé par le fait que King se colle les grands receveurs
    Par contre GBPF, j’ai 1m80 pour Ward et pas 1m77, ce qui réduit le différentiel de taille avec Lattimer à 3 cms 🙂

    Je me demande aussi si les CBs qui viennent après Ward (Josh Jackson qui traîne une caravane quand il faut se retourner et sprinter, Hugues qui pour moi est un Randall bis ou Alexander qui est un peu petit et qui a été blessé) valent un 14e choix… Pas sûr…

    En bref, on est suffisamment haut dans le choix pour espérer mais trop bas pour être sûr de choper un top potentiel… 🙂

  6. Chambertin21

    24 avril 2018 at 22:50

    +1, Chubb sans hesiter aussi.
    Après en DB, ma preference c’est Fitzpatrick, James puis Ward.
    Plus je vois des vids de Derwin James, plus je me dis que le gars sait tout faire, et nous serait utile tant en safety que slot corner, et serait même une vraie plusvalue en boundary corner.
    M’enfin mon avis, pour ce que ça vaut par rapport au staff des Packers… Je pensais qu’on resignerait Janis, et qu’on aurait plutôt trade Cobb que cut Jordy alors…

    Je rejoins ceux parmis vous qui pensent que Ward vaut pas un trade up, autant garder un pick supplementaire pour mettre de la profondeur en CB ou choper un prospect prometteur à un autre poste.

  7. C’est vrai Chambertin21, j’ai tendance à oublier Derwin James dans les choix potentiels en secondary.
    Je le trouve plutôt très bon mais j’avais tendance à penser qu’il serait parti au 14e choix.
    Suite à ton commentaire, j’ai regardé les derniers mocks et dans certains il descend après le 14e choix donc pourquoi pas.

    Les derniers mocks nous laissent espérer de pouvoir choisir un joueur avec un impact immédiat. J’espère qu’on sera pas déçu. 🙂

  8. Chambertin21

    25 avril 2018 at 19:23

    Salut Guile, c’est vrai qu’on parle à juste titre beaucoup de Fitzpatrick, mais James, je suis vraiment impressionné, mais j’ai des gros doutes qu’il soit encore dispo.
    Faut vraiment esperer un QB rush des autres…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.