Les Packers misent gros sur Graham

180314-graham-jimmy-950

Depuis quelques jours déjà, nous avons appris la signature aux Packers du tight-end le plus recherché du marché des transferts : Jimmy Graham, 31 ans, agent libre des Seattle Seahawks. Les détails du contrat viennent d’être dévoilés et confirme que les Packers de l’ère Gutekunst ne veulent plus attendre.

UNE CIBLE DE CHOIX

Avec la venue de Jimmy Graham, les Packers montrent qu’ils ont plus que jamais de l’ambition et qu’ils sont prêts à en payer le prix si nécessaire.

Car recruter le meilleur tight-end disponible ne fut pas gratuit. Les Packers ont sorti le carnet de chèques, quitte à surpayer un joueur de 31 ans, inarrêtable il y a quelques années mais moins transcendant depuis une rupture du tendon rotulien en 2015.

Par cette acquisition, GB envoie un message, il est temps de gagner maintenant. Aaron Rodgers rentre, au mieux, dans le dernier tiers de sa carrière. Il est temps de donner toutes les armes nécessaires à ce QB d’exception, et ça passe par un tight-end typé receveur qui puisse être une véritable arme absolue au centre du terrain et en zone rouge. C’est ce qu’aime l’entraineur en chef Mike Mc Carthy et c’est vrai que les saisons avec Jermichael Finley (2009 à 2012) et Jared Cook (2ème partie de saison 2016) donnaient l’impression d’une attaque inarrêtable. Jimmy Graham, par sa vitesse, se rapproche justement de Finley, un vrai TE receveur.

Jimmy Graham a été cette arme absolue quand il était aux New Orleans Saints de 2010 à 2014. Il a été moins en vue aux Seattle Seahawks de 2015 à 2017, d’abord parce que le jeu était d’abord basé sur la course, puis parce que les stratégies de passe ne l’utilisaient pas en priorité. Les Seattle Seahawks ont un peu fait une erreur de casting en échangeant leur Centre Max Unger et un 1er tour de draft 2015 contre Graham. À Green Bay, Graham va retrouver le même type d’attaque explosive à la passe qu’à la Nouvelle-Orléans. De quoi faire reverdir Graham ?

Si les Seahawks ne convenaient pas à son profil de joueur, Graham a quand même claqué 923 yards à la passe en 2016. Si on prend cette statistique, pas si lointaine, en référence, eh bien c’est bien simple, Aaron Rodgers n’a jamais eu dans son effectif un tight-end aussi prolifique ! [Jermichael Finley : 767 yards en 2011]. On peut même rajouter que cette saison 2016 de Graham est équivalente aux meilleurs saisons (2009, 2011, 2012) du groupe de tight-ends Packers.

Et pour rajouter à l’apport potentiel de Jimmy Graham chez les Packers, il suffit de regarder 2017 et de constater que Jimmy Graham était tout simplement le meilleur marqueur de touchdowns en zone rouge en 2017 avec 10 TD ! Devant Rob Gronkowski (9 TD). C’est donc une sacrée arme à la disposition de Rodgers pour être efficace en zone rouge, ce que n’ont pas toujours été les Packers.

C’est vrai qu’en culminant à 2 mètres de hauteur, en ayant des bras d’une longueur de 89 cm et une énorme détente pour son gabarit de 115-120 kg (98 cm lors de son évaluation « combine » en 2010), Jimmy Graham peut potentiellement attraper des balles à 3,65 m (en incluant une petite perte de détente avec le temps), soit 60 cm environ au-dessus d’un arceau de basket-ball ! Monsieur Graham peut regarder un arceau de basket-ball dans les yeux. Pas étonnant qu’il célébra ses touchdowns à la Nouvelle-Orléans en effectuant un « slam dunk » au-dessus du poteau horizontal dans l’en-but. Si les passes sont données au millimètre, et Aaron Rodgers sait faire ça, c’est juste impossible à défendre.

Imaginez, Graham + Adams (12ème NFL au nombre de TD en zone rouge [6]) peuvent faire un duo atomique comme ont pu l’être les Philadelphia Eagles Zach Ertz (TE) et Ashlon Jeffery (WR), avec le résultat que l’on sait… Graham pour les balles lobées, Adams pour les courses croisées (« slant ») et les « backshoulder pass » (passes lancées derrière l’épaule du receveur), choisissez votre poison messieurs les défenseurs.

8d29a2739c1c4ea7a816a0d7676006fe

UN CONTRAT « WIN-NOW »

L’arrivée de Graham est donc sportivement alléchante. Malgré l’âge du joueur, Jimmy Graham peut tout simplement être le meilleur TE que Rodgers ait eu dans son équipe.

Cependant, il y a un bémol à tout ça, c’est le rapport qualité-prix. Car pour offrir ce qu’il y a de mieux pour Rodgers, les Packers ont clairement surpayé Graham dont la valeur sportive est alléchante mais toujours incertaine quand un joueur dépasse la trentaine. Il ne faudrait pas que 2018 soit l’année marquante du déclin du joueur !

Les Packers ont donc conclu un contrat de 10 M $ par an pour 3 ans avec Graham, ce qui fait de lui le TE le mieux payé de la NFL (pour la moyenne annuelle). Mieux que Gronkowski (New England Patriots), Travis Kelce (Kansas City Chiefs) ou Zach Ertz (Philadelphia Eagles), objectivement les 3 meilleurs TE de la NFL. Et là, on se dit arnaque ?!

Mais à bien y regarder, le monstrueux contrat en apparence est plus subtil. D’abord, il n’y a que 36,5 % de ce salaire qui est garanti, quelque soit le moment où Graham est résilié, si tel est le cas. C’est le plus faible % garanti du top 10 des TE, à l’exception de Rob Gronkowski. Tout de suite plus intéressant.

Enfin, quand on regarde la structure du contrat, les deux parties se sont mis d’accord sur un point : il faut gagner maintenant. Les Packers ont donc assuré à Graham un très gros bonus à la signature de 11 M $ (structuré par tiers sur les 3 années du contrat), ceci est acquis pour le joueur et restera sur l’ardoise sans même qu’il joue une minute. On ne sait jamais, une grave blessure peut toujours arriver au printemps..

De manière plus certaine, Graham sera le TE 1 en 2018 et dès que la saison sera enclenchée, il en coûtera 13 M de $ aux Packers pour cette année. Le contrat est donc très concentré sur la première année, l’année où Graham doit apporter sa pleine plus-value à l’équipe. Ici et maintenant. Par contre, cette grande masse d’argent garanti, lissé sur les 3 années, a permis aux Packers de limiter l’impact du contrat sur le salary cap : il n’en coûte ainsi que 5,6 M $ sur le « cap » en 2018.

Pour résumer, le contrat est cher, mais structuré pour plus impacter le « cap » en 2019 qu’en 2018. Si Graham nous fait une Bennett, il en coûtera 13 M de $ donnés au joueur pour une résiliation en 2018. Cependant, une telle résiliation impacterait fortement le plafond salarial car le contrat laisserait ainsi 7,6 M de $ en « dead cap » en 2019. Graham est donc dans une position où sa place est acquise pour les deux prochaines années, ou sinon les Packers vont s’en mordre les doigts financièrement. En revanche, une résiliation en 2020 n’impacterait le cap que de 3,6 M $ cette même année.

Les Packers misent donc gros, certes la part de l’argent garanti au joueur n’est pas énorme mais la structure du contrat est impactante pour les deux prochaines années. GB fait donc de Graham son TE attitré pour 2018 et 2019, fenêtre désignée pour un nouveau Super Bowl. Mais les Packers ont enfin potentiellement leur arme de milieu de terrain et de zone rouge. On peut voir dans ce choix, à la fois la volonté du manager général Brian Gutekunst de donner un signal fort et de marquer son territoire, mais aussi l’influence de Mc Carthy dans les décisions managériales, comme c’est désormais le cas.

On espère tous que cette acquisition ambitieuse, au timing malheureux concordant avec la résiliation de l’emblématique receveur Jordy Nelson, porte ses fruits dès 2018 pour ramener le trophée Lombardi aux bercails.

Mon avis : 🙂

Jimmy-Graham-Seattle-Seahawks-Tight-End

Publicités

31 Comments

  1. The_Chosen_One

    20 mars 2018 at 15:39

    super explications, merci GBPF.

    Moi je trouve que le contrat est très bien pensé pour le coup. Graham a au moins deux très belles années devant lui (sauf vilaine blessure). La dead money éventuel en cas de coupe début 2020 est assez faible, donc en effet c’est un contrat de 2 ans avec une 3e année bonus en fait si tout se passe pour le mieux.
    Witten et Gates, qui pour moi sont moins talentueux que Graham et n’ont pas Rodgers comme QB, sont toujours productifs voir même indispensable pour Witten alors qu’ils sont en plus bien plus agés.

    il est grand temps de faire du win now, Rodgers ne peut pas rajeunir et même si Brees et Brady montre qu’on peut performer à 39 et 40 ans, cela n’empêche de tout mettre en oeuvre pour gagner au plus vite.
    Graham et Wilkerson sont les 1er pions, mais il en faut plus !

    C’est pour ça que j’espère qu’on va encore tenter des coups jusqu’à septembre (un beau trade ?). Il faudrait restructurer les contrats de Cobb et Matthews pour dégager encore 10M de plus dans le cap pour pouvoir manoeuvrer.
    L’an dernier les Steelers ont signé Haden en aout après qu’il ait été cut par les Browns, donc un bon joueur peut être couper avant la reprise.

    Go Pack Go

  2. Green and Gold

    20 mars 2018 at 19:31

    Bonjour à tous,
    C’est mon premier commentaire sur ce blog que je suis assidûment depuis un bon moment… 😊

    J’ai quand même un doute sur la stratégie pour l’année à venir. J’ai lu sur espn qu’après la sortie de Jordy et les arrivées de Graham et Wilkerson il resterait quelque chose comme 20m $ dans le salary cap. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi avec autant d’argent GB n’a pas déjà signé un CB d’expérience qui aurait un vrai impact sur les attaques adverses ?
    Si la stratégie était « win now » comme les eagles l’ont fait cette année (au passage l’article était top ! Super détaillé et trés clair), en toute logique on brûle le salary cap pour renforcer au mieux l’équipe avant la draft non ?

    Comme vous le disiez, avec un bon CB en plus de King, GB n’aurait plus qu’à se concentrer sur le premier tour de la draft pour trouver LE pass rusher qui manque et ensuite CB, receveur ect…
    J’ai vu que Burnett avait été signé par Pittsburgh en plus. Sauf erreur ça nous fait un besoin de plus à adresser à la draft ça 😕
    Je me demande si le but n’est pas plutôt de construire l’équipe pour gagner la saison 2019-2020. Est-ce qu’ils n’essaieraient pas plutôt de libérer du salary cap pour faire de la place au contrat de Rodgers et lui donner le plus possible cette année ? Ça permettrait de libérer du salary cap sur les prochaines années (en donnant d’avantage cette saison et un peu moins sur les suivantes).
    Wilkerson a signé un contrat d’un an c’est vrai mais rien interdit de le conserver l’année prochaine s’il fait une belle saison. Quite à l’augmenter ensuite… Graham ayant un contrat qui porte principalement sur les deux prochaines années ça coïnciderait aussi.

    Merci pour vos commentaires et renseignements, quand on supporte GB ce blog est vraiment une mine d’infos très précieuse !

    Go Pack Go !!

  3. Bienvenue à toi et n’hésites pas à continuer de participer à nos échanges, cela fait plaisir ! 🙂

  4. The_Chosen_One

    20 mars 2018 at 22:51

    bienvenu cher cheesehead !

    à l’heure actuel après les signatures de Wilkerson et Graham, le cap space est de 17M (source Spotrac)
    il faut compter 8M pour les futures picks de la draft. Donc en fait il reste environ 9M. Hélas pas assez pour pouvoir prendre un top CB comme Butler pour lequel j’ai milité avec force au cours des dernières semaines, j’avais déjà pré-commandé son maillot (LOL). Ca pourrait suffire pour Gaines, mais en effet, ils doivent en garder sous le capot pour Aaron et son futur contrat. Ce que je ne comprends pas c’est ce qu’ils attendent pour restructurer Cobb au moins et libérer quelques millions qui seraient bienvenus.

    La dernière Mock draft sur NFL.com nous donne Fitzpatrick au 1er tour (top Pick !), et cette même mock donnerait Arden Key encore dispo au moment de notre 2e pick (même si Reuter nous fait prendre Hernandez). Ca serait un scénario idéal. Un DB de premier plan et une machine à sack. Si on va encore plus loin, on prendrait St Brown au 3e tour. Si notre draft se passe comme ça, je danse à poil devant Lambeau Field, car on comblerait 3 besoins par 3 joueurs à TRES fort potentiel. Avec de tels picks, on revient légitimement dans les discussions pour le superbowl, à condition de prendre un ou 2 autres bons CB avec les autres picks.

    Concernant le départ de Burnett, ça ne me plait pas, mais le pick de Josh Jones l’an dernier avait été fait dans cet optique, et même si il a été irrégulier l’an dernier, il a montré quelques bonnes choses avec une polyvalence identique à celle de Burnett. Ce qui m’inquiète plus dans son départ, c’est qui va prendre le casque radio pour retransmettre les appel défensif. Clairement pas Jones.

    en tout cas encore bienvenue !!

  5. Bienvenue G & G ^^ ,

    Oui, j’ai vu pareil pour le cap, environ 20 millions à l’heure actuelle.
    Une des raisons de ne pas l’utiliser c’est de garder des munitions au cas où un bon coup se présenterait en FA, y compris après la draft. L’autre beaucoup plus évidente, c’est en effet d’utiliser ça comme variable d’ajustement pour le prochain contrat de Rodgers sans tuer notre cap.
    Sinon, on transfère tout ça sur l’an prochain pour absorber le coût d’éventuelles resignatures même si je vois plutôt du cap libéré avec des mecs comme Clay, Cobbs et Dix (30 millions à eux 3 cette année) qui arrivent en fin de contrat.
    Tu as peut-être raison concernant 2019-2020… On utilise 2018 pour faire un peu le ménage (et préparer l’éviction de McCarthy 😀 ?) et repartir sur des bases plus solides.

    Pour Burnett, c’est pas dit que ce soit un gros besoin vu qu’on a Josh Jones qui est supposé être son remplaçant. Par contre, derrière Dix c’est de l’UDFA (Evans, Whitehead & co) donc ça nous empêche pas de prendre un S si l’occasion se présente.

  6. J’ai lu que la draft n’allait impacter que de 2.9M sur le salary cap de cette année à cause de la règle 51 (qui dis que seuls les 51 joueurs avec le plus gros cap impactent le salary cap avant la fin du camp d’entraînement).
    A creuser un peu mais si c’est exact, ça nous laisse une marge de 17M cette année donc largement de quoi signer 2 CBs à 5M l’année.

    Pour Burnett, je suis un peu déçu mais on s’y attendait même si le prix (14.5M sur 3 ans) me dis qu’on aurait pu le resigner sans trop de souci si la volonté avait été là.
    Effectivement, cette FA où on signe des renforts tout en se déplumant peut laisser penser que l’objectif est plutôt l’année prochaine mais étant donné qu’on est pas à l’abri d’une clavicule cassée ou d’une OL décimée (mais ça, ça nous arrive jamais :)) ça pourrait être un pari un peu trop audacieux.

    En tout cas, on est vraiment léger sur la secondary, léger et jeune…

    Sinon bienvenu à Green and Gold et merci GBPF pour l’article très clair sur le contrat de Graham.

  7. Val_packers

    21 mars 2018 at 13:24

    Salut, premier message pour moi aussi, je pense que comme l’a dit roundeux gunte attend qu’un bon DB se fasse couper mais si cette occasion ne se présente pas…ne vaudrait-il pas mieux signer dès mtn par sécurité un gaines,DRC ou Breeland pour être sur d’avoir quelque chose au cas où. Et puis même je pense qu’on a besoin de signer encore deux DB, y’en a marre de tjr avoir des undrafted rookie en remplaçant, pour moi seul Brice et hawkins ont un bon potentiel mais le reste c’est très faible quand même. Après on en prend 2 autres a la DRAFT (pour moi c.davis 2nd tour et bates 3ème tour) et on aura enfin une défense potable. Parce que là pettine il doit se dire mais ptn si King se blesse comment je vais faire !!!!

  8. The_Chosen_One

    21 mars 2018 at 14:48

    bienvenue à toi aussi, le roster de GBPF s’élargit 🙂
    Je suis d’accord avec toi sur l’importance de signer un DB avec un peu d’expérience, Gaines ou DRC ça serait bien, voir même quasiment indispensable.
    et clairement faudra allouer au moins 2 des 5 premiers picks à ce poste là. La marotte de Thompson de signer des UDFA vient surement de la jurisprudence Shields, mais pour 1 Shields combien de nul ? Espérons que Gute ait plus d’ambition que cela.

  9. Chambertin21

    21 mars 2018 at 16:41

    Tout d’abord, bienvenue à Green and Gold et Val Packers.

    Perso, je suis tjrs en attente concernant notre nouveau GM. On a quand mêm bien bougé par rapport à avant, et avec des choix plus judicieux me semble t’il, même si on sait rester raisonnable dans le Wisconsin. Je m’inquiète aussi sur notre secondary mais il reste effectivement des soluces en FA (sur d’eventuelles prochaines coupes chez les autres faudra dégainer rapidos par contre) et à la draft.
    J’ai pas eu le temps de suivre s’il a signé quelque part mais s’il est encore libre un C.Barwin àautour de 3 millions pour un an ça mettrait un peu de profondeur en defense.
    Pour notre secondary, je crois bien qu’il faudra tout miser sur la draft, la cuvée semble bonne, why not, on l’a vu l’an dernier avec les RB.

    Bref, je vais attendre avant de porter un jugement definitif sur Gutekunst. Il reste du temps avant le début de saison, et on l’a vu l’an dernier, on pourra encore recup’ des joueurs en aout. Et puis, j’accorde ma confiance à Pettine, au moins pour cette année.
    Pour un coup, moi le pessimiste, je rejoindrai plutôt David Brillac pour le moment

  10. ;-)) Mais oui restons positifs, on est en mars, des cornerback vont sûrement arrivé, avant, pendant, et après la draft, on en aura tellement que l’on sera obligé d’en coupé en août, Rollins par exemple !
    Puis les trois joueurs signé la semaine dernière je sont pas dégueu, et sont sûrement une valeur ajoutée à leur poste respectifs !

  11. Comme tous mes petits camarades bienvenue à tous les nouveaux fans qui post sur le super blog de GBPF, n’hésitez pas comme moi, Roundeux, Chambertin21, The_Chosen_One, Guile, Islander, et d’autres à posté autant que faire se peut, ici, où l’on discute des Green Bay Packers notre passion.
    Comme le dit The_Chosen_One le roster s’agrandit !

    Deux mots quand même sur se bon Jimmy Graham, qui était pour moi avec Butler, deux vœux au père Noël fin décembre, j’ai eu l’un des deux, le Golgote 80 récupére son numéro, et ça ton bien, il nous fera oublier le passage éclair du frère de l’autre, l’arnaqueur Bennett !
    Le 80 à part l’échec Bennett, est un numéro légendaire chez les Packers depuis James Lofton et Donald Driver, Jimmy devrait régalé les fans avec ses mains sur, et les TD devrait pleuvoir à la pelle avec Aaron !

  12. Chambertin21

    21 mars 2018 at 20:34

    On va quand même avoir une DL de killer!!!^^ Graham, ouai, je suis moins enthousiaste mais par rapport à Bennet y a pas photo.
    Sur ce que j’ai vu jusque là, il y a bcp de profils interressant en secondary dispo à la draft. On pourrait avoir de bonnes surprises, plus particulièrement ds le slot ou va falloir remplacer Randall quand même. Et puis au pire maintenant, on devrait pouvoir resigner House pour le minimum veteran^^.
    Le départ de Jordy et l’absence de recrue derrière reste une deception, mais y a encore matière à esperer 😉 (Capers est parti!!!!!!)

  13. Bienvenue à toi aussi Val_packers o/ ,

    Tu fais bien de souligner que « l’injury bug » est récurrent à GB et qu’on a vu ce que ça donnait quand il touchait la secondary… Pour les Gaines, DRC ou Breeland, ils ont peut-être des prétentions relativement élevées vu le marché des CBs cette année et ils ont des « bagages » spécifiques (médical pour Gaines, comportement pour DRC…).

    Maintenant qu’on a manqué les gros poissons, doit-on se dire qu’il vaut mieux lancer les dés à la draft pour un coût bien moindre ? On peut facilement prendre 4 ou 5 CBs avec 12 picks en étalant sur les différents tours, devrait bien y avoir au moins UN mec décent dans le lot ^^ .

    Davis m’irait très bien, mais en fait à peu près n’importe quel CB des R1 à 4/5 serait sûrement un upgrade par rapport à ce qu’on a. Vu la classe on est à peu près sûr d’en trouver à chaque tour derrière les gros noms (MJ Stewart, Quenton Meeks, Duke Dawson, Nick Nelson, Christian Campbell, Isaac Yiadom…). Dawson et Nelson serait un combo sympa vu leur éthique de travail et leur complémentarité.
    On a aussi beaucoup de gars un peu « raw » intéressants à tenter vers la fin de draft dont ceux qui se sont révélés au combine (Parry Nickerson, Michael Joseph, Avonte Maddox…).

    Bref, à la pêche au CB ^^ .

  14. Et nous on ne coupe personne 😀 !

  15. Chambertin21

    21 mars 2018 at 20:52

    Salut Val Packers
    Si King se blesse? Bah on pourrait pas essayer Janis en CB? 😉
    (bon faudrait déja aussi resigner Janis mais vu son importance en ST, je le sens pas mal)

  16. The_Chosen_One

    21 mars 2018 at 22:28

    je sens bien le « double digit » Touchdown pour Graham. Aaron va se régaler c’est certain. Sa présence et son aura libèrera de l’attention qui devrait profiter à Adams, Cobb et j’espère de futurs renforts notamment pour les menaces profondes (St Brown ?).
    après ce qu’a dit Guile sur l’impact modéré de la draft sur le cap (règle du top 51) y a de quoi manoeuvrer encore largement. Aujourd’hui des anciennes gloires des Packers ont demandé la signature de Reid, et il reste ce dont on parle souvent ici DRC, Gaines, Breeland.
    On voit que les cut continuent, hier Hurns qui, sans être un rock star, est un joueur plus qu’honorable qui apportera certainement une grosse plus value où il signera. On a vu Mathieu être aussi la semaine dernière. On peut donc espérer de futurs opportunités. Au poste de Linebacker on pourrait voir débarquer Kendricks sur le marché à l’approche de la draft, intéressant pour sa polyvalence.
    David Brillac a raison, l’intersaison est encore très longue. Le roster va se bonifier avant septembre et on remettra les Vikings à leur place.
    Nous sommes les Rois du Nord !

  17. Val_packers

    21 mars 2018 at 23:10

    Merci de votre accueil chaleureux, je suis d’accord sur vos analyses sur les CB mais j’aimerai avoir votre avis, selon vous quelle CB (bon de préférence) pourrait encore être coupé jusqu’à la saison prochaine ?

    PS : Janis en CB mdrrrr je suis sur qu’il serai pas mauvais en plus, son état d’esprit malgré son faible temps de jeu (cantonné au ST) est remarquable

  18. Beaucoup de commentaires et de nouveaux, ça fait plaisir de pouvoir échanger comme ça ! 🙂

    Je n’ai rien contre récupérer plusieurs CB uniquement à la draft (au contraire, on pourrait en profiter pour se débarrasser de Rollins), le seul point qui me gêne avec cette technique sera l’âge et l’expérience de notre secondary.
    Actuellement le plus expérimenté des CB est Rollins avec ses 4 années et effectivement, comme le dis Chambertin21, on pourra sûrement resigner House au minimum vétéran mais, au vu de l’année dernière, j’ai des doutes sur ses capacités à endosser le rôle de CB vétéran (sécuriser et aider à faire progresser les jeunes, faire le job en CB1 sans qu’il n’y ait débat,…). Du coup, si on pouvait signer un CB expérimenté qui nous amènerait une plus-value par rapport à House, je serais preneur.

    Surtout qu’avec le départ de Burnett, on perd le couteau suisse de la défense et le joueur (sauf erreur de ma part) qui avait l’écouteur dans le casque pour les consignes défensives.
    Au final, à part Clinton-Dix, la secondary est assez jeune. Après, les mecs peuvent tout déchirer si Pettine arrive à créer un esprit de groupe un peu warrior/commando (ce qui peut marcher pas mal avec des jeunes draftés).

  19. Bonjour et bienvenue aux nouveaux, ca fait plaisir que la communauté des adorateurs de fromage s’agrandisse.
    Histoire de pas redire ce qui a été dit, je suis un peu d’accord avec tout le monde. On est tous conscient que notre secondary est faible à l’instant « T », maintenant j’attends de voir ce que les maîtres fromagé (Gut en tete) vont nous concocter à la draft mais aussi sur le reste de la FA.
    Dans le pire des cas, on fait jouer Rodgers en QB en attaque et en CB en defense, y a qu’une lettre de différence après tout.

  20. une secondary déja en souffrance l’an dernier, BURNETT en moins , manque d’expérience! la draft est bien belle mais vs faites quoi avec des rookie plus des deuxième annés? TJRS pas de linebacker signé! Sans défense pas de SB!!!

  21. Janis, je me suis toujours demandé pourquoi on l’avait pas essayé comme pass rusher vu que c’est un excellent gunner, au point où on en était… Créativité, audace, tout ça…

    Par contre, impossible à dire pour les CBs avant la draft (et les camps), on aura sans doute quelques options supplémentaires quand les rosters s’éclairciront mais le seul moyen restant d’en choper un « bon » pour l’instant, c’est un trade/échange incluant des picks (et ce sera pas donné), je pense…

    Pour te donner un nom: Joe Haden – CLE, puisqu’on fait affaire avec les Browns ces derniers temps 😀 .
    Patrick Peterson – ARZ et Ronald Darby – PHI ça semble déjà plus envisageable (plus qu’un Xavien Howard – HOU).

    ARZ vient de lâcher Mathieu et ils sont en plein chambard avec recherche de franchise QB (Bradford-Glennon c’est pas la folie). Peterson est sous contrat MAIS il a une option de sortie pour 2018 et son dead money tombe à 5m (18m en 2017 !) pour un salaire annuel de 11 millions.
    Ça pourrait être une bonne affaire en mettant Rollins et un tour de draft dans la balance…
    (par contre c’était un R1 pick 5 donc il faudrait au moins notre R2…)
    Autre point intéressant, il joue LCB, opposé à… Tramon Williams ! Donc en théorie, on pourrait reconstituer le duo d’ARZ avec un ancien de la maison en prime ^^ . C’est un peu tordu mais…

  22. The_Chosen_One

    22 mars 2018 at 21:17

    pitié pas House ! sans déconner je cours plus vite que lui. On devrait tenter le coup avec Gaines, car même si il a un passif de blessures, niveau potentiel pur il est titulaire incontournable. Et il sort d’une saison avec PO dans un secondary solide, solidaire et intelligent (bonifié par Hyde, merci Thompson !!)
    j’ai foi en Pettine pour développer et porter tout ça, en fait c’est lui LA recrue de la défense, quand on revient de 10 ans de Capers….
    j’ai noté aussi qu’on a plu avec le départ de Burnett le relais des consignes défensives. Je me demande vraiment qui va prendre le casque. Martinez peut être, je pense qu’il a les épaules.

  23. The_Chosen_One

    22 mars 2018 at 21:25

    Hélas, Haden a été coupé par les Browns l’an dernier et signé par les Steelers. Cela dit, pas dit qu’il passe l’été à Pittsburgh.
    Peterson, ça serait une addition parfaite de par son niveau et son expérience. Les Cardinals sont tellement à la masse que c’est pas impossible. (on dirait qu’il se prépare déjà à « tanker » pour la prochaine draft)
    Ces deux CB auraient les mêmes avantages pour nous.

    Et si les Redskins coupaient Norman ? il a eu l’air bien gonflé toute l’année d’être dans une équipe si mauvaise. Il a revendiqué qu’il voulait jouer le titre.

  24. @ The_Chosen_One:

    Oups pour Haden à CLE, vivrais-je encore en 2017 😀 ? Merci d’avoir rectifié mon erreur 😉 .
    Mais du coup, je viens de voir qu’on a resigné Tramon Williams donc j’étais pas trop loin haha !
    (on se satisfait comme on peut hein… Allez, poussez la logique jusqu’au bout et débauchez Peterson, là ce sera une put*** de FA et on pourra suivre la draft les doigts de pied en éventail ^^ !

  25. Salut à tous et particulièrement aux nouveaux arrivants et adorateurs des Cheseheads

    Je vous lis tous les jours , c’est impressionnant les coms sur ce site, je n’y connais pas grand chose , je suis un peu néophyte en foot us surtout dans cette période d’intersaison et de transferts , etc ….mais c’est très enrichissant de vous lire, et sur ce que je vois la saison apparaît quand même un peu plus prometteuse que la dernière, seul bémol le départ de la légende Jordy, ça va faire bizzare de le voir sous un autre maillot …
    A tous continuez de me faire rêver, bravo Go Packs Go

  26. Retour de Tramon Williams… On peut s’en réjouir même si c’est pas le gros poisson espéré, c’est déjà mieux que House. Reste à savoir si on aura droit au williams de la saison passé ou celui des deux années précédentes à Cleveland. En tout cas, son poids sur le cap sera négligeable et ça ne nous empêche pas de pouvoir signer un autre CB (Gaines a aussi ma préférence).

    On critique souvent les draft foireuses de TT sur les dernières années mais quand on voit ce que font Hyde, et Hayward loin de Lambeau, on se dit que c’est surtout Capers le manche. Et si Randall se révélait à Cleveland?

    Je poste très rarement mais je suis chaque post de manière assidue. Bravo GBPF pour la qualité de ton taf!

  27. Salut Zat, n’hésite pas à posté, ici ne sévissent que des adorateurs des Packers, qui plus est connaisseurs et courtois !
    GBPF fait un super boulot, et les nouveaux arrivants de ses derniers jours doivent lui faire plaisir, et tous les messages sont intéressants et bon à lire pour tous le monde, alors n’hésite pas.

    Il y a un peu de vrai pour tous le monde dans ton poste, TT et Capers, ont eu leurs bonne période, puis se sont fatigués sur le long terme, et auraient dû passer la main il y a plusieurs saisons déjà !
    Hayward et Hyde, sont vraiment deux crèvecoeur, et je suis content de revoir notre bon numéro 38 qui en 2010 nous avait sorti des playoff de haut niveau.
    Quand a Randall ont lui souhaite bonne chance, mais si l’âne se transforme en mulet se sera déjà bien !

  28. Salut Dany Deiss, non pas si néophyte que ça, je t’ai déjà lu, comme je l’ai écrit plus bas à Zat, n’hésite pas à posté et donner ton avis sur les articles de notre team favorite !
    Go Pack Go, est une bonne formule pour terminer ses postes !

  29. Débaucher Adrian Peterson ça devrait être possible, mais c’est plutôt d’un autre cornerback qu’il nous faudrait. ! 😂😂

  30. Sans défense pas de Super Bowl ! En général, mais à tu vu le dernier, plus de 1000 yards d’attaque des défense aux abois, et ridicule !
    En 1997 et 2010 on avait effectivement deux belles défense, mais aussi deux génie à la baguette !
    Notre triplette Wilkerson, Clark, Daniels, devrait pouvoir s’en sortir, mais c’est sur que les deux rideaux suivants sont inquiétants !

  31. Salut Dany,

    T’en fais pas, on a tous commencé en y connaissant rien (ou si peu) et même quand on connaît plus, ce n’est pas un critère pour donner son avis, toutes les opinions se valent ici.

    Donc comme dis David, n’hésite pas 😉 .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.