Free agency 2018 : Bilan du jour 3

usa_today_10478374.0

Jeu de poker menteur entre les Packers et les Bears pour Kyle Fuller (CB)

Popopopopopopopopopopoker face ! Toujours pas de nouveau joueur à GB ou de Packer 2017 qui a signé ailleurs lors de cette 3ème journée de la free agency 2018. Par contre, le manager général Brian Gutekunst a décidé de jouer au poker… contre le plus vieil ennemi de l’équipe de GB en plus !

Ce mouvement de poker ambitieux s’est effectué sur le poste le plus en souffrance des Packers. Celui de Cornerback. Les Packers ont en effet fait hier une offre à Kyle Fuller, le CB n°1 des Chicago Bears. Pourtant, je vous avais dit que les Bears avaient bloqué leur joueur par un « tag ». En fait, Chicago n’avait pas posé un « franchise tag » qui bloque le joueur pour un an à un salaire correspondant à la moyenne des 5 meilleurs salaires NFL à ce poste, mais bien un « transition tag ».

Kézako ? En fait, les Bears ont bien bloqué pour un an et un salaire de 13 M $ Kyle Fuller. Mais au contraire du « franchise tag », sur le « transition tag », les autres équipes NFL peuvent malgré tout proposer un contrat au joueur. Cependant, le club d’origine garde la main et doit, s’il veut conserver son joueur, obligatoirement égaler la proposition de l’autre équipe.

En clair, les Packers ont soumis un contrat longue durée à Kyle Fuller, contrat que le joueur a accepté. Il aurait décliné apparemment une autre offre émanant d’une autre franchise auparavant.

Les Bears avaient alors 5 jours pour au moins égaler l’offre des Packers s’ils voulaient conserver Kyle Fuller.

Les Packers ont attendu que les Bears dépensent beaucoup de $ (3ème équipe NFL à avoir le plus dépensé en free agency : 153,5 M $ de contrats totaux) pour soumettre cette offre qui a mis les Bears dans l’embarras. Les Bears se sont mis dans l’obligation de dépenser plus que prévu pour conserver Fuller. Si le poste de CB est bien un besoin pour GB, quelle est la part d’intox dans cette proposition ? Car les Bears avaient encore beaucoup de marge financière (presque 60 M de $).

Et en effet, dans cette partie de poker menteur, les Bears ont rapidement égalé l’offre des Packers pour conserver la pierre angulaire de leurs lignes secondaires qui sort enfin d’une saison digne de son statut d’ancien 1er tour de draft.

Quelques heures après la proposition des Packers, les Bears faisaient signer à Fuller un contrat de 4 ans et 14 M de $ / an ! Un contrat énorme digne des meilleurs CB de la ligue. Quelle était la part d’intox du manager général Brian Gutekunst ? Je pense qu’il comptait sûrement sur la réponse positive des Bears. Cette offre répondait bien à un besoin crucial des Packers mais aurait grandement mis en danger le « salary cap » de GB. Les Packers ont ainsi obligé leur vieux rival à vendre un peu plus leur peau pour conserver un de leurs joueurs majeurs. Cet épisode sera une pierre de plus à l’édifice de la plus vieille rivalité de la NFL…

NFL: Green Bay Packers at Chicago Bears

Kyle Fuller continuera d’affronter Davante Adams

Niveau CB, l’étau se resserre autour d’EJ Gaines (Buffalo Bills). En effet, Rashaan Melvin (libre des Indianapolis Colts), l’un des derniers CB de qualité, vient de signer un contrat d’un an seulement pour 6,5 M $ chez les Oakland Raiders, ce qui n’est pas si élevé que cela. Étonnant que dans ces eaux-là, les Packers n’aient pas « matché » cette offre ou alors ils n’étaient pas plus intéressés que cela par ce joueur, contrairement à ce que les rumeurs laissaient penser.

Reste à voir ce qui se passera autour d’EJ Gaines, mais aussi sur le cas de Dominique Rodgers-Cromartie (New York Giants). Hormis ces deux noms, le marché se résumera à des vétérans dont la plus-value par rapport à un Davon House sera beaucoup plus difficile à évaluer. Néanmoins, on voit que le marché des CB était pléthorique et hormis les CB stars (Trumaine Johnson, Malcolm Butler, Richard Sherman) ainsi que Prince Amukamara surpayé par les Chicago Bears, le marché restait tout de même abordable sans gréver le budget ; ce qui me laisse à penser que les Packers ont une stratégie, n’ayant pas sauté sur tout ce qui bouge, l’affaire Fuller ayant été, je pense, plus un piège (risqué) tendu aux Bears qu’autre chose.

usa_today_10304589.0

EJ Gaines, dernière cible de choix au poste de CB

Un nouveau cornerback est revenu sur le marché : Bashaun Breeland qui avait signé un beau contrat de 3 ans chez les Carolina Panthers. Oui mais voilà, il a échoué aux tests physiques passés lors de sa visite de signature. Un mauvais signe qui va faire descendre sa valeur sur le marché désormais…

 

Côté pass-rushers, là aussi ça commence à devenir désertique. Alex Okafor (OLB) vient de resigner pour deux ans et 5 M $ / an aux New Orleans Saints. Le vétéran Tank Carradine a signé aux Oakland Raiders et Adrian Clayborn, dont je n’étais pas super fan, n’a pas fait sauter la baraque puisqu’il signe pour 2 ans et 6 M $ / an chez les New England Patriots.

Il ne reste plus que des joueurs vétérans comme Junior Galette (Washington Redskins), Connor Barwin (Los Angeles Rams), Lamarr Houston (Chicago Bears) ou Vinny Curry, DE tout juste résilié des Philadelphia Eagles qui ont dû faire de la place pour gérer au mieux leur « cap ».

Manifestement, cornerback et pass-rusher vont devenir des besoins importants pour la draft où, sauf grosse chute d’un joueur côté, les Packers s’orientent vers une draft au besoin (« need ») plutôt qu’au meilleur joueur disponible quelque soit le poste, formule privilégiée sous le règne de l’ancien manager général Ted Thompson.

Avec la cargaison de choix que les Packers ont, ceux-ci sont peut-être en train de monter un trade-up au 1er tour pour cibler exactement le joueur qu’ils veulent au poste de pass-rusher ou de cornerback. Il est d’ailleurs à noter que devant le 14ème choix des Packers, cela a déjà bougé avec les Buffalo Bills qui sont passés, via un échange, au 12ème choix en lieu et place des Cincinnati Bengals qui sont repassés au 21ème choix.

 

Dans le reste des mouvements notables du jour 3 :

  • Sheldon Richardson (27 ans – DT) signe pour un an et 8 M $ aux Minnesota Vikings pour former une des lignes défensives les plus terrifiantes de la NFL. La ligne offensive Packers aura fort à faire deux fois par an !
  • En parlant de ligne offensive, un des Gardes les plus recherchés, Justin Pugh (27 ans – New York Giants) vient de signer 5 ans chez les Arizona Cardinals avec 9 M $ / an !
  • Des Cardinals qui avaient résilié il y a peu Tyrann Mathieu (SS) ; celui-ci s’est engagé pour 1 an et 7 M $ aux Houston Texans.
  • Tahir Whitehead, le LB polyvalent recherché des Detroit Lions, a signé pour 3 ans et un tarif raisonnable de 6 M $ l’année aux Oakland Raiders qui décidément sont très actifs sur le marché.
  • Michael Crabtree, le WR résilié par des Oakland Raiders qui l’ont remplacé par Jordy Nelson, a trouvé refuge aux Baltimore Ravens pour 3 ans et 7 M $ / an.
  • Enfin, Legarette Blount (RB) ne devrait pas gagner un 3ème Super Bowl de suite. Après les New England Patriots et les Philadelphia Eagles, Blount poursuit sa tournée de la NFL pour atterrir à Detroit pour 1 an et 4,5 M $. GB affrontera donc deux fois le puissant RB appartenant désormais aux Lions.

8 Comments

  1. Au lieu d’étaler égoïstement mes impressions, je tiens pour une fois à signaler l’objectivité des articles de GBPF, le ton calme et posé ainsi que le recul par rapport aux évènements comparé aux hurlements de bêtes mourantes de nous autres pauvres fans 😀 .

    Je me triture moi aussi le cerveau pour dénicher ce fameux plan B ou Z ou WTF derrière les actions actuelles des Packers parce que s’il n’y en a pas on est mal !
    Une chose que je peux voir c’est une maneuvre élaborée pour enfumer nos rivaux potentiels à la draft car en prenant un TE et un DL en FA on a réduit nos besoins essentiels à 2 (rusher et CB). Burnett ne semble pas attirer les foules pour l’instant donc le poste de S n’est pas critique même s’il finit par partir car sa valeur baisse à chaque heure qui passe.

    GB a fait monter la hype à mort sur CB pendant cette FA, un moyen de faire oublier qu’on viserait un rusher d’entrée (alors qu’on a toujours des ? sur Biegel et Gilbert, c’est vrai) et qu’on se contenterait de piocher plusieurs CBs dans le vaste réservoir disponible aux tours suivants ? N’oublions pas que Pettine a souvent opéré avec une grosse DL (il l’a) et des DBs no name mais très soudés dans le jeu et dont certains avaient un gros QI football pour s’ajuster en permanence aux variations du jeu quitte à donner des consignes eux-mêmes sur le terrain.

    Les scouts sont tous simplement satisfaits des profils disponibles en CBs à la draft et avec nos 12 picks ont peut avoir à peu près qui on veut. La dernière fois qu’on en a pris 2 on s’est gourés mais si on en prend 4 il devrait au moins y en avoir 1 de potable non ?

    L’OL ? On s’en fout, on verra après hahaha !

  2. Comment dire… ça devient un spectacle comique cette FA au niveau CB.
    On n’arrive à signer personne, du coup on file du blé au seul mec que sa franchise veut garder et devinez-quoi, les mecs s’alignent… ça ressemble un peu à du détournement d’attention pour cacher la médiocrité : « Regardez, on a essayé d’avoir Fuller mais ça n’a pas marché ! »…

    Ou alors, ils vont drafter 10 CBs… ils doivent avoir un plan secret qui est tellement génial que personne ne le comprend 🙂 J’espère pour lui que c’est ça sinon Gutekunst n’aura mis que 4 jours à passer pour une buse et les volatiles c’est pas notre truc à Green Bay…
    Gute, je sais que tu n’y connais rien en nanar français mais s’il te plaît, arrêtes de ramer tu attaques la falaise… 🙂

    Par ailleurs, aucune rumeur ne parle de Burnett donc je suppose qu’ils essaient de le resigner…

  3. The_Chosen_One

    17 mars 2018 at 16:44

    Je t’admire GBPF, tu gardes ton calme et ton sens aiguisé de l’analyse.
    moi ça me fait plus rire du tout là. Je ne sais pas quel mot correspond plus : médiocrité ? amateurisme ? incompétence ? on fait les rigolos avec Fuller et pendant ce temps Mathieu part pour seulement 7M aux Texans ??
    si au moins on avait un top 10 à la draft pour espérer prendre Ward ou Fitzpatrick… on va donc sacrifier un pass rusher comme Landry ou Davenport pour éteindre le feu au poste de CB en prenant un Jackson ? alors prions tous pour que ce combine n’était qu’un accident.
    avec un CB en FA on pouvait prendre un pass rush au 1er tour, puis un CB comme Carlon Davis au 2.

    Dans la mesure où on a coupé Nelson comme des malpropres va aussi falloir prendre un WR au 2 ou 3, au delà, les chances de trouver un joueur pouvant apporter tout de suite sont plus que faibles.
    Puis faut aussi remplacer Evans et Rodgers (le TE).
    Donc tour 1 CB, tour 2 WR, tour 3 OL, tour 4 TE. Et il manquera toujours un bon CB pour le slot (peut on le trouver avec notre 2 pick du 4e tour ? ou au délà ?
    vu la pauvreté de la draft côté pass rush, on se retrouve avec la même escouade de pass rush que l’an dernier…… ça fait peur. Y aurait Kendricks dispo contre un 5e tour, son contrat est abordable si on ne resigne pas Burnett, il pourrait apporter du renfort dans le pass rush et il peut aussi jouer à côté de Martinez. Des oppositions contre son frère aux Vikings pourraient en plus être sympathique.

    Conclusion : All in sur Gaines si on veut avoir une draft moins dans l’urgence.

    en attendant, je vais me mettre au Yoga pour me détendre… Zen…

  4. Gaines, Breeland, Cromartie, et quelques vieux briscard du style Revis ou Williams, il y a encore moyen de bien s’en tirer !
    Si on arrive à signer un duo Gaines, Cromartie, l’affaire sera dans le sac, no stress !

    Merci GBPF pour tous les super articles, on ne le dira jamais trop.

  5. Pour moi c est clair, au premier tour on va prendre le meilleur CB dispo (Hugues à mon avis)
    Je pense que vu notre D line Pettine va se contenter de matthews et perry, et vu la pression que va mettre notre Dline, je me dis que c est peut etre bien vu. va y avoir de la place pour nos papy rusher.
    Mais a moins d’une botte secrète un peu plus efficace que celle de Karadoc (le fameux c’est pas faux) notre FA est partiellement raté.
    Maintenant Gut a peut etre un plan… du moins je l’espère.
    Trade up 1er tour pour aller chercher Ward???

  6. The_Chosen_One

    18 mars 2018 at 14:45

    j’adore la référence à Kaamelott ! en ce moment nous les fans des Packers, « on en a gros !! »

    j’ai pensé aussi au trade up pour Ward mais avec qui ? les Bucs ont trop besoin de leur 7e pick pour prendre le meilleur joueur dispo (Nelson, Fitzpatrick,), les Bears ? même pas en rêve. Les 49ers peut être. Mais ça risque de couter cher (un 2nd tour ?)
    Il serait par contre bien vu de trade up au 2nd tour pour aller chercher Carlton Davis par exemple. Avec nos 4e et 5e pick en plus, on doit pouvoir organiser ça.
    C’est sur que la DLine va ouvrir de grosses brèches pour pouvoir revoir Matthews en mode découpeur de QB et si Biegel a la même progression qu’a eu Martinez, ça pourrait être un vrai atout niveau pass rush.
    bon si quand même on peut prendre Gaines et/ou DRC, je valide 🙂

  7. C’est une stratégie semi-croustillante alors (pour continuer dans la veine des références à Kaamelott) 🙂

    Vu les jours qui passent, soit le poste de CB n’est pas une priorité pour la FA et il ne sera adressé qu’à la draft soit ils attendent pour essayer de signer des joueurs pas trop chers (Gaines et Cromartie sont toujours dispos et à priori personne ne veut de House).

    @Islander : concernant Hugues, je ne suis pas convaincu. Il est plutôt petit, j’ai peur qu’il se fasse bouger en CB et qu’il devienne un Randall bis.
    Je suis toujours dans l’idée qu’il faudrait essayer d’avoir un bon pass-rusher avec notre 1er tour

  8. Un pass rusher je suis pas sur vu le désert en cb. Je changerai de discours si on signe un cb en fa. Dans l immédiat matthews et Perry avec l apport de wilkerson ca me parait bien. Mieux vaut etre solide en profondeur parce que je pense que nos vieux (pas ceux des histoires de perceval ) peuvent encore rusher.
    Pour Hugues tu as raison j avais mal lu sa taille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.