Packers Stat’ n°3 : Aaron Jones en mode long-courrier

New Orleans Saints v Green Bay Packers

Aaron Jones (RB) pour sa plus longue course de l’année (46 yards) contre les New Orleans Saints

La saison passée, les blessures du RB n°1 Ty Montgomery et du RB n°2 Jamaal Williams en semaine 4 contre les Chicago Bears ont permis de voir en action le RB n°3 Aaron Jones. Dès lors, il n’aura de cesse d’éclabousser de son talent les matchs auxquels il a participé. Malheureusement, une blessure au genou, mineure mais récalcitrante, handicapera sa fin de saison. Néanmoins, il aura déjà réussi à effectuer une statistique édifiante en 2017.

Cette statistique édifiante, c’est en rapport avec le nombre de courses de 20 yards et plus, ce qui est pour un coureur une très longue distance, quand la moyenne des courses des RB NFL se situe autour de 4 – 4,5 yards.

Aaron Jones a effectué 6 courses de + de 20 yards en 2017, soit le 11ème meilleur total des coureurs NFL. C’est encore loin des meilleurs dans la catégorie que sont Kareem Hunt (Kansas City Chiefs) et Lesean Mc Coy (Buffalo Bills) avec 12 courses de + de 20 yards en 2017. Mais c’est déjà mieux empiriquement que certains grands noms chez les coureurs NFL : 5 pour Ezekiel Elliott (Dallas Cowboys), Melvin Gordon (Los Angeles Chargers), Jordan Howard (Chicago Bears) ou encore le rookie offensif de l’année Alvin Kamara (New Orleans Saints) ; 4 pour Leonard Fournette (Jacksonville Jaguars) ou encore 3 pour Le’Veon Bell (Pittsburgh Steelers).

Mais là où c’est impressionnant, c’est qu’Aaron Jones n’a effectuée que 81 courses cette année pour les raisons expliquées précédemment, loin derrière les coureurs stars, la palme revenant à Le’veon Bell (321 courses !).

Ainsi, Aaron Jones a le meilleur ratio NFL [courses de 20 yards et plus / nombre de courses effectuées] avec un ratio de 13,5. Statistiquement, Jones a donc effectué une course de 20 yards et + toutes les 13,5 courses. Une sacrée fréquence !

Kareem Hunt, Lesean Mc Coy et Alvin Kamara sont les coureurs stars qui se rapprochent le + du ratio du coureur de GB. Mais ils ont malgré tout un ratio de 22-24. Ils effectuent donc des courses de 20 yards et +  quasiment 2 fois moins fréquemment qu’Aaron Jones ! Pour le joueur offensif de l’année Todd Gurley (Los Angeles Rams), c’est 2 fois et demi moins (ratio de 35), Ezekiel Elliott 4 fois moins (ratio de 48,5) et pour Bell, c’est plus de 8 fois moins (ratio de 107) ! Son plus proche poursuivant dans cette statistique est le RB des Indianapolis Colts Marlon Mack avec un ratio de 15,5.

On note donc de sacrées différences, même si c’est largement à nuancer dans les cas de Le’veon Bell ou encore Leonard Fournette qui ont plus un rôle de « démolisseur » de ligne que de coureur d’évitement. En cela, Jamaal Williams, l’autre coureur de GB rookie en 2017 se rapproche plus de ce profil de RB, qui ne brille pas par des chiffres extraordinaires mais qui fixe et use une défense.

Même s’il faut relativiser ces chiffres, ils sont malgré tout plutôt éloquents et laissent entrevoir beaucoup de promesses pour Aaron Jones en 2018.

Et si cela ne vous avait pas encore convaincu, une autre statistique est à son crédit. Si on prend le nombre de yards moyen par course pour les coureurs qui ont effectué au moins 50 courses, Aaron Jones se situe sur le podium des coureurs NFL, et en très bonne compagnie, jugez plutôt :

  • Alvin Kamara (New Orleans Saints) : 6,1 yards par course
  • Jay Ajayi (Philadelphia Eagles) : 5,8 yards par portée
  • Aaron Jones (Green Bay Packers) : 5,5 yards par portée

Le rookie du 5ème tour de draft 2017 est en compagnie du rookie offensif de l’année et d’un vainqueur du Super Bowl, excusez du peu.

On espère donc qu’Aaron Jones soit en bonne santé pour 2018 pour qu’il forme avec Jamaal Williams un duo de feu à la course qui épaulera Aaron Rodgers pour donner une attaque Packers qu’on espère stratosphérique.

884934548.jpg.0

LES COURSES DE + DE 20 YARDS D’AARON JONES EN 2017 :

  1. Chez les Dallas Cowboys en semaine 5 :  run 22 yards
  2. Face aux New Orleans Saints en semaine 7 : TD 46 yards et run de 21 yards
  3. Face aux Tampa Bay Buccaneers en semaine 13 : TD 20 yards
  4. Chez les Carolina Panthers en semaine 15 : run de 20 yards et run de 23 yards

3 Comments

  1. Bravo pour la compilation de chiffres GBPF, c’est bien vu, comme les statistiques affligeantes que j’ai pu lire sur Packerswire concernant notre secondary et notre défense en RZ. GB est dernier de loin contre les receveurs N°1 adverse et on a le plus gros taux de TDs autorisés sur les possessions adverses près de notre GL, surprise surprise…

    Pour en revenir à Jones, on pourrait aussi rajouter qu’il a « bénéficié » d’une OL en chantier permanent et des errements de McCarthy qui faisait lancer Hundley jusqu’à plus soif alors que sur la fin, personne ne prenait plus la menace aérienne au sérieux, ce qui rendait la course plus difficile. Qui ne se souvient pas de sa seule course du match contre TB pour 20y et TD ?

    Ça n’empêche que je nous vois bien reprendre un RB à la draft juste pour la profondeur où si un profil intéressant tombe assez bas. Kalen Ballage va sans doute briller au combine mais un joueur comme Nyheim Hines pourrait être disponible.

  2. Outre le match de TB où il marque le TD de la victoire en OT sur sa première course, j’avais oublié ses 2 runs de + de 20 yards contre les Carolina Panthers.

    2 courses de + de 20 yards… sur 3 courses ! Toutes en 1ère mi-temps en +…
    Un nouveau match où le playcalling est à discuter quand 77,5 % des jeux appelés sont des jeux de passe (!!!) alors que ton QB revient de 8 semaines d’inactivité et une plaque dans l’épaule qui lui font balancer 3 INT… :-/

    En effet, un RB n’est jamais à exclure en 3ème jour de draft, là où la stratégie est quasi exclusivement « BAP ».

  3. Je ne pense pas qu’il fasse prendre un RB à la draft. Avec Jones et Williams, nous avons un bon duo à la course sans oublier Mays et Montgomery qui peuvent faire le job en RB3 & 4.

    Pourquoi prendre de nouveau un RB rookie alors que nos 3 rookies de cette année ont plutôt bien fait le job malgré les blessures et le peu de courses que McLanceur leur laisse faire ? Je ne dis pas si on avait 1 seul rookie sur nos 4 RBs mais là on en a 3. Faisons l’impasse sur le poste de RB à la draft de cette année et laissons-les se développer et surtout utilisons-les mieux que cette année.
    Gardons un choix de draft pour renforcer ou tenter un truc sur d’autres postes.

    Sinon, article très intéressant qui vient confirmer ce que nous avions vu pendant la saison : Aaron Jones a un potentiel intéressant (qu’il a déjà commencé à nous montrer) et surtout, en lui donnant plus de courses on pourra avoir une vraie double menace « course-passe » ce qui ne fera pas reposer tout le poids de l’attaque sur Rodgers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.