Les cibles du marché des transferts : Attaque

532632807AT00275_NFC_Champi

Patience, patience, le marché des transferts n’ouvre que le 14 mars 2018, mais puisque la saison des Packers est terminée depuis un bon mois maintenant, l’actualité de l’inter-saison nous projette sur cette « free agency ». Les Packers vont-ils être actifs ? Ont-ils des cibles extérieures en vue ? Analyse des potentielles armes offensives disponibles sur le marché.

Si la draft a pour but de construire son équipe au fil des années, le marché annuel des transferts doit pallier de suite à une faiblesse avérée dans l’équipe. Tout cela est la théorie bien sûr car s’il y a de belles réussites, de nombreux échecs sont passés sous silence..

L’attaque, c’est le point fort des Green Bay Packers… enfin, quand Aaron Rodgers en est le quarterback. On a vu en 2017 que son absence était très préjudiciable au rendement de l’attaque de GB. Même si les Packers sont une équipe à vocation offensive, un renfort peut toujours être le bienvenu. Le tout, je vous le rappelle, dans le contexte du « salary cap », c’est-à-dire qu’on ne peut pas tout avoir et tout acheter (ça, c’est le football, ça s’appelle la Ligue des Champions, et ce sont toujours les mêmes équipes qui gagnent…)

 

QUARTERBACKS

2017, annus horribilis pour les Packers. Un gros coup de Barr sur l’épaule d’Aaron Rodgers et tout a été remis en question, Brett Hundley, son remplaçant désigné, n’ayant vraiment pas été à la hauteur. Hundley a tout simplement été évalué comme le plus mauvais QB titulaire de 2017.

Brett Hundley rentre dans sa dernière année de contrat rookie en 2018. Il coûtera un minimum : 705.000 $. Il sera donc conservé. Mais pour quel poste ? QB 2 ou QB 3 ? Si c’est QB 3, c’est que les Packers auront décidé d’utiliser une carte sécurité au niveau du marché des transferts. Mais quelle type de carte serait disponible ?

Le marché des quarterbacks est en inflation constante et Jimmy Garropolo, le néo-QB de 26 ans des San Francisco 49ers va sûrement en négocier un nouveau avec les Niners et devrait faire « péter les scores » des salaires de QB. Dans ce contexte, est-il judicieux d’envisager le pire, c’est-à-dire une nouvelle blessure d’Aaron Rodgers qui lui ferait manquer la majeure partie de l’année ?

Dans ce cas, il faudrait investir dans un autre QB que Hundley qui, malgré une possibilité de progrès, a montré ses très grosses limites. Mais en « free agency », les Packers vont vite se heurter à la réalité du marché. Pour rappel, Jay Cutler est sorti de sa retraite en 2017 pour 10 millions de $ l’année chez les Miami Dolphins !

Alors pour ce poste, il est urgent.. d’attendre. Les affaires pour un QB 2 d’expérience se feront une fois les premières semaines de la « free agency » passées. Dans ces conditions, il est hors de question de payer ce type de joueur plus de 5 M $ par saison. Or, quand on arrive dans ces budgets-là, impossible de trouver un QB pas trop usé et qui en a encore dans le réservoir.

Des QB libres en 2018, la meilleure affaire serait, et c’est le cas depuis plusieurs saisons pour les équipes qui l’emploient, Ryan Fitzpatrick (35 ans) qui vient de passer une saison chez les Tampa Bay Buccaneers à 3 M $ la saison. Matt Moore, 33 ans, était en 2017 le QB 3 des Miami Dolphins pour 1,7 M $ la saison. Et pourquoi pas un retour du Wisconsinite Scott Tolzien, libéré par les Indianapolis Colts ? Il connait la maison Packers (de 2013 à 2015). Mais il n’a jamais convaincu chez les Packers et encore moins chez les Colts où il avait l’occasion de s’affirmer en 2017 en l’absence du QB 1 Andrew Luck. Il a failli et a dû laisser sa place de QB 2 au profit de Jacoby Brissett.

Mon avis : la position sera d’abord adressée à la draft, éventuellement Scott Tolzien au marché des transferts pour le minimum salarial vétéran (et coupé si besoin avant la saison)

 

RUNNINGS BACKS

Les Packers ont fait fort à la draft 2017 en choisissant 3 coureurs qui se sont ajoutés à Ty Montgomery. Jamaal Williams et Aaron Jones ont donné satisfaction chacun dans leur rôle.

Seul Leveon Bell (Pittsburgh Steelers) est un coureur qui vaut le coup sur le marché des transferts. Il offre la meilleure combinaison d’un RB coureur et receveur. Mais il vaut de l’or et est prêt à le faire savoir. Subissant déjà le « franchise tag » des Steelers pour 12 M $ l’année, il serait très étonnant que les Steelers ne le retiennent pas à tout prix, compte tenu de la vieillesse du QB Ben Roethlisberger. La fourchette de prix pour Bell sera entre 12 et 16 M $ / an. Inconcevable pour les Packers qui miseront sur la jeunesse de leurs coureurs.

Mon avis : la position sera éventuellement adressée à la draft

 

RECEVEURS

Il y avait une priorité sur le marché des transferts pour les Packers, c’était de resigner Davante Adams qui allait être agent libre en mars. C’est chose faite depuis un mois pour un bon pactole, mais étalé judicieusement. Le n°17 touchera 10 M par an les deux premières années et quasiment 17 M $ les deux dernières années de ce contrat de 4 ans.

Beaucoup d’observateurs pensent qu’il n’est pas tenable de garder Jordy Nelson et Randall Cobb pour leur salaire prévu en 2018 (12,5 M $) en plus de Davante Adams. Mais justement, le contrat de Davante Adams montre qu’il est fort probable que le trident soit en premier lieu conservé, et dans un second temps au prix prévu. Cela fera cher le trio de WR, mais les Packers ont de la marge et cela leur permettra de ne pas froisser Nelson et Cobb afin qu’ils donnent tout. Il sera temps pour eux de montrer encore ce qu’ils apportent en 2018 pour ensuite négocier la suite de leur carrière, à Green Bay ou non.

Avec Trevor Davis, Geronimo Allison et Michael Clark en réserve derrière ce trio, il n’y a aucun besoin de recruter un receveur agent libre, d’autant que le marché à ce poste n’est pas méga-attractif (Jarvis Landry des Miami Dolphins, Marquise Lee et Allen Robinson des Jacksonville Jaguars)

Mon avis : la position sera sûrement adressée à la draft

 

TIGHT-ENDS

On arrive au poste qui constitue LE besoin actuel de l’attaque des Packers après le fiasco de l’expérience Martellus Bennett. Oui, les Packers n’ont pas pris la meilleure décision en ne retenant pas Jared Cook à la fin de la saison 2016 et en recrutant Martellus Bennett, éléphant dans un magasin de porcelaine au sein du vestiaire des Packers.

La faute sûrement à… Aaron Rodgers qui s’était laissé aller à confier que Cook était la priorité du recrutement des Packers en 2017. Ni une ni deux, Cook, fort de ce soutien de la star des Packers, a voulu faire monter les enchères comme jamais. Finalement, les deux parties ont été perdantes. Les Packers ont échangé un Cook pour un Bennett et la position TE aux Packers a été dévaluée. Quant à Cook, il a signé un contrat moindre aux Oakland Raiders que ce que les Packers ont fait signer à Bennett. En plus, la saison des Raiders a été aussi morne que celle des Packers avec la même cause (blessure du QB) pour les mêmes effets (saison ratée).

Alors, la position doit être pourvue, même si Lance Kendricks n’a pas pu réellement s’exprimer en 2017. Barré par Bennett du temps d’Aaron Rodgers, il a subi ensuite le jeu de Brett Hundley. Kendricks, une révélation en sommeil ?

Mais le marché des agents libres à la position TE présente une star à ce poste, Jimmy Graham, aux Seattle Seahawks en 2017. Pur prototype du TE receveur, il n’a fait que des coups d’éclat à Seattle où l’attaque n’a jamais su utiliser son potentiel. À 31 ans, il n’apparait pas encore rouillé, j’en veux pour preuve sa sélection à son 5ème Pro Bowl encore cette année. Après une saison 2015 où il s’était rompu le tendon rotulien, il a montré qu’il avait surmonté cette blessure depuis.

Alors s’il y avait une priorité du marché des transferts pour l’attaque des Packers, ce serait Jimmy Graham. Mais hors de question de lui donner le même contrat qu’il avait précédemment (40 M $ sur 4 ans).

Par contre, on a vu en 2017 les Packers faire un effort sur un Martellus Bennett qui a le même âge que Graham, alors ça ne me déplairait pas que les Packers proposent un contrat similaire (6 à 8 M $ / an) à Graham. Pour moi, son déclin n’est pas encore amorcé et il peut beaucoup mieux s’épanouir dans le système de GB. L’attaque des Packers parait inarrêtable quand elle dispose d’un TE de talent (dans le passé Jermichael Finley ou Jared Cook).

Jimmy Graham est LA cible mais les Packers ne seront pas les seuls sur les rangs. Alors qu’y a t-il d’intéressant derrière Graham ? Il y a Tyler Eifert, un jeune prometteur et talentueux, 21ème choix de la draft 2013. Problème, Eifert a plus connu les bancs de l’hôpital que les bancs du terrain : il n’a été effectif que sur 2 de ses 5 saisons chez les Cincinnati Bengals. De plus, depuis la fin de la saison 2016, il traine des douleurs persistantes au dos qui lui ont fait multiplier les opérations chirurgicales.

Alors, Eifert est un pari mais un pari risqué qui ne mérite pas un salaire de top TE de 27 ans. Les Packers devront étudier son cas après les premiers jours de « free agency » et s’il n’a pas trouvé preneur, il pourrait lui être proposé un contrat similaire à Lance Kendricks (2 M $ / an) pour tenter un pari qui pourrait s’avérer aussi fructueux que raté.

Mon avis : tenter d’avoir Jimmy Graham en début de « free agency », voir pour Tyler Eifert s’il est toujours disponible après 1 à 2 semaines de « free agency », adresser la position à la draft.

8d29a2739c1c4ea7a816a0d7676006fe

 

LIGNE OFFENSIVE

Pas de besoin ultime si la ligne offensive reste celle qui aurait dû faire la saison 2017 : Kakhtiari – Taylor – Linsley – Evans – Bulaga.

Mais il y a une incertitude sur le devenir de Jahri Evans, le Garde Droit, car le joueur lui-même ne sait s’il va continuer sa carrière. À 34 ans, il a montré qu’il restait un RG top 10 NFL pour un prix modique (2,25 M $ / an).

Si Evans venait à manquer, la tentation existe de recruter sur le marché des transferts. Même s’il y a eu un changement de manager général, les Packers ont montré que pour eux, la position de Garde n’était pas aussi valorisable que celle de Tackle. Quand on résilie Josh Sitton (LG) et qu’on laisse partir TJ Lang (RG), on estime que leur perte peut être plus facilement remplacée qu’à d’autres postes.

Il y a certes des Gardes de qualité qui vont être disponibles : Andrew Norwell (Carolina Panthers), Justin Pugh (New York Giants) ou Josh Kline (Tennessee Titans). Mais ces joueurs de qualité de 26, 27 et 28 ans vont vouloir le contrat de leur vie, parmi les meilleurs de la NFL à ce poste, soit 10 à 12 M $ l’année. Inconcevable (et incohérent) pour les Packers.

Si Evans décide de ne pas rempiler, il y a fort à parier que Justin Mc Cray, qui s’est baladé sur toute la ligne en 2017, comblera fort bien ce poste comme a pu le faire Lane Taylor au poste de LG après le départ de Josh Sitton avant la saison 2016.

Pour les autres postes de la ligne, les titulaires sont en place et Jason Spriggs est là pour seconder une blessure du LT ou du RT (la santé de Bulaga fait d’ailleurs réfléchir…). Spriggs, après un début de carrière décevant, a été encourageant en fin de saison dernière. La saison 2018 (sa 3ème) peut être celle de la révélation.

Outre Spriggs et Mc Cray, les Packers ont d’autres éléments de remplacement (Murphy, Patrick), GB ne devrait pas toucher à la « free agency » pour la ligne offensive.

Mon avis : resigner Jahri Evans pour un an ou à défaut placer Justin Mc Cray en RG, adresser la position à la draft

171103-evans-950

Jahri Evans (RG) toujours Packers en 2018 ?

 

Voilà, du côté offensif, on est plutôt bien pourvus chez les Packers. S’il y avait une cible à privilégier lors de la prochaine « free agency », ce serait pour moi Jimmy Graham (TE). Du côté défensif, les besoins sont plus nombreux et feront l’objet d’un prochain article.

 

 

 

34 Comments

  1. The_Chosen_One

    31 janvier 2018 at 21:48

    ahhh.. j’attendais avec impatience qu’on débate tous de l’intersaison (niveau joueur).

    Comme je l’ai déjà écrit dans d’autres postes, pour ma part, je pense que la OLine devrait être une priorité. Norwell devrait être considéré comme le nouveau Sitton pour notre attaque, et on pourrait envoyer quelques millions pour l’offrir à Aaron. 1/ la protection est primordial et tout de suite : l’an dernier y a plus d’un match où cela a été open bar pour la défense adverse au milieu de la ligne et 2/ créer des belles brèches pour nos 3 coureurs dynamiques.

    Ensuite même si j’aime beaucoup Graham et je suis certain des étincelles que ça feraient, il parait que la class de TE de cette année est de très haut niveau (idem 2013), donc avec un 2e ou 3e choix on pourrait trouver du très lourd (exemple Kelce, Reed, etc.). Et son salaire ne sera vraiment pas donné, je préfererais qu’on paye pour la Oline et un CB.
    Donc en fait si y avait moyen de prendre Eifert, comme tu le dis après une ou 2 semaines de FA pour un salaire idem à celui de Kendricks je dis qu’il ne faut pas hésiter une seconde. Car au mieux il ne se blesse pas et on a une arme de 1er choix qui pourrait se coupler à un bon jeune de la draft (double weapons ! ), au pire il se blesse et joue peu mais et ça n’aurait pas couté trop cher. On a pas grand chose à perdre avec un Eifert à 3M par an. Ca ne pas être pire que l’an dernier de toutes façons.
    Un Eifert en forme (au prix de Kendricks) avec nos receveurs et un jeune TE drafté en 2 ou 3, l’attaque sera inarrêtable !

    putain j’ai trop hâte d’être au superbowl 53 et de mettre 45 points au Patriots !!
    Go Pack Go !!

  2. Merci pour la liste GBPF 🙂 ,

    Ouais The Chosen One ! Allez c’est parti pour les plans sur la comète en attendant combine et FA pour solidifier les boards/needs ^^ . Je m’amuse pas mal avec ça en ce moment:
    https://fanspeak.com/ontheclock/
    Bien sûr, ça ne présage en rien de la vraie draft surtout qu’il n’y a pas de trades dans la version de base mais ça donne déjà une idée des postes plus ou moins fournis.

    La FA va vraiment conditionner la draft, avec 12 picks on peut couvrir tous nos besoins mais niveau qualité, il y a 2 blocs de 5 picks (1 2 / 3 3 4, 5 / 5 5 5 6) de valeur totalement différente en plus des 2 R7 finaux. Plus on bouche de trous en FA, plus on a de chances de pouvoir doubler certaines positions (DE/OLB ou TE, TE/WR) à des postes bien pourvus. Les choix les plus difficiles seront au R2 et R3 (CB WR OL LB DL) mais avec tous nos picks, on peut facilement naviguer dans le tableau et je suis clairement partisan de quelques trade ups aux R2-3-4 pour pêcher ce qu’il nous faut.
    Si on ne bouge pas, la triplette de picks en fin de R5 avec le haut R6 juste après permet de boucler nos needs en raflant tous les mecs qui auront dégringolé jusque-là (QB, WR, DB, OL).

    Avec notre position, on peut tenter un trade up pour Bradley Chubb s’il descend un peu vers le 7 (cher mais jouable), sinon, le trade down pourrait être intéressant, notamment avec les Bills en passant de 14 à 21 en plus d’un de leurs R2 (53 ou 56) qui ferait le pont entre notre R2 et notre premier R3.
    Comme ça, on minimise l’écart entre nos picks et on peut maneuvrer plus facilement avec un pick en plus dans une zone clé et remonter en haut de R2 et même en bas de R1.

    Sinon, sans bouger, on peut piocher dans le top de la classe de rushers au R1 et de TEs au R2.
    Il y a assez peu de top WRs et CBs mais dans les deux cas, il y a des possibilités plus bas.
    On peut tenter de repousser le choix d’un TE au R3 suivant ce qui se passe avant notre second pick, au pire on aura un Fumagalli, mais c’est tentant de s’assurer un Mark Andrews (même si on a pris un TE en FA) car un vrai duo de top TEs serait vraiment un plus. En fait, la classe est même assez profonde pour tenter de doubler la position plus tard vu notre nombre de picks:
    Goedert, Andrews, Gesicki / Thomas, Fumagalli, Schultz

    On peut quasiment ignorer les WRs (au moins aux premiers rounds) car le besoin de TE est bien supérieur (Adams, Nelson avec Rodgers, Cobb, Monty et même Clark c’est pas si mal) et il y aura des coups à tenter plus loin:
    Chark, Washington, Gallup, Tate, Miller, Ateman / Hamilton, Wilson, Berrios
    suivant comment ça se  »combine » (hoho). En plus, il y a même des mecs comme Callaway en chute libre avec sa caisse de problèmes si on pense pouvoir le gérer (passer de la Floride à GB ça pourrait aider…).

    Bien sûr, on pourrait sûrement prendre Ridley/Sutton en 14 ou même un Kirk au R2 mais je suis vraiment pour donner du matos à Pettine. En fait, j’ai même peur qu’on craque pour un top WR alors que la D crie famine… On pourrait avoir un ou deux OT disponibles aussi comme McGlinchey mais ça fait cher pour un LT qu’on utilisera en RT…

    Donc ça ne me gênerait pas qu’on récupère Norwell en FA (ou un autre G) parce que ça rayerait un besoin de la liste mais cette draft est plutôt fournie en bons G ou en C/G. Les meilleurs seront sans doute partis après notre second pick (Nelson est intouchable en 14 mais Wynn/Hernandez devraient être là).
    Reste que je fais confiance aux scouts de GB pour trouver des OLs de qualité plus bas (Ragnow C/G ou Daniels, Cole C/T au R3) jusqu’au R4/5.

    Au final, un simple TE en FA nous soulagerait déjà beaucoup (je ne suis pas trop partisan de Graham la Diva qui ne bloque pas mais au bon tarif ce sera toujours une amélioration) mais un CB confirmé nous donnerait plus de liberté parce que cette année il y a le nombre mais la qualité baisse assez vite derrière les meilleurs:
    Ward, Jackson, Oliver / Hugues Davis Alexander (Nelson et Dawson c’est plus du R3)
    Il restera des coups à tenter au R5 dans les mecs qui se sont montrés au senior bowl.

    Forcément si on a un TE et un CB c’est déjà la fête !

  3. Le Super Bowl 53 ? J’espère que les Eagles s’en chargeront dé le 52, qu’ils les balayent comme les Seahawks l’on fait avec l’autre papy Manning, et que l’on ne les revoient plus !

    Je suis partagée entre la machine à TD qu’est Graham mais très cher, ou Eifert pas cher mais trop fragile !
    Je pencherais pour Graham quand même, avec des main sur, et son physique de Golgote.

  4. Un nom à retenir Graham, en vert et jaune, ça aurait de la gueule !
    Au pire Eifert, d’ailleurs il n’était pas dans les mock draft des Packers il y a quelques saisons, Roundeux ?
    Rendez vous pour le marché des défenseurs, et là, il y de quoi dire !

  5. Je rejoins The_Chosen_One, on va enfin pouvoir parler transfert, plan sur la comète, équipe de rêve pour ruiner tout le monde en playoffs l’année prochaine, se balader au Superbowl et faire un back-to-back l’année suivante 😀

    Coté recrutement offensif, je suis assez partagé du fait que je pense qu’il faut garder une grosse partie de l’argent disponible pour se renforcer sur le secteur défensif.
    Du coup, je serais plus pour du renforcement à la draft ou de petits paris plutôt que se lancer dans de grosses opérations.

    Coté RB, pour moi, nous sommes équipés avec Jones, Williams et même Mays dans un degré moindre donc sauf départ, blessure, je ferais même l’impasse sur la draft pour ce poste.
    Idem coté WRs où tu as tout dit GBPF (même si j’aimerais bien qu’on propose qqch à Janis).

    Coté TE, je rejoins The_Chosen_One, même si j’adorerais Graham, je préfère garder la marge pour la défense. Je pense qu’on devrait laisser sa chance à Kendricks qui n’est pas un manche et on a Rodgers qui fait un solide TE2. Après pourquoi pas tenter Eifert ou utiliser judicieusement un choix de draft.

    Coté OL, je suis partagé. Effectivement, ça tient la route si Evans resigne et nous avons de bons backup mais nous avons quand même eu notre lot de blessures ces dernières années et nous avons souvent dû faire avec les moyens du bord.
    En plus, certains sont blessés si régulièrement (Bulaga par exemple) que je doute qu’on puisse tenir une saison sur la OLine titulaire donc je ne serais pas contre mettre quelques millions pour renforcer la ligne et la protection d’Aaron qui arrive à un âge où on doit sérieusement le protéger pour qu’il puisse jouer encore 4-5 ans à son meilleur niveau.

    Coté QB, faut virer Brêle Hundley même s’il ne coûte pas cher. Pourquoi pas prendre un vétéran ou passer Callahan en QB2 vu qu’on a fait la connerie de laisser partir Taysom Hill en début d’année.

    Go Pack Go !!

  6. TE a la draft, Graham bcp trop chère, resigné Jahri Evans attendre l’effet
    domino avec le départ de Cousins des redskins pour récupérer un QB n 2. L es dollars doivent servir a renforcer notre défense facon porte de saloon.

  7. @David,

    En fait oui pour Eifert (en 2013) mais ce qui est curieux c’est qu’à l’époque on avait encore Finley, c’était juste avant qu’il ne se blesse la même année 🙁 .
    Au final on prend Datone Jones avec DeAndre Hopkins qui part juste après argh…

  8. @Guile,

    Ouais, on nous met RB en besoin parce qu’on a pas de joueur dominant à la Fournette mais sinon on a de quoi faire après nos 3 picks l’an dernier plus Monty qui peut aider.
    C’est vraiment pas une priorité en FA sauf à tenter un mec comme Carlos Hyde s’il est pas cher.
    Il y aura des possibilités à la draft comme Kallen Ballage qui s’est bien montré au senior bowl mais là aussi on a d’autres besoins plus pressants. La position n’est plus ce qu’elle était et à part des phénomènes comme Barkley, les autres ont tendance à glisser vers le bas (Michel, Chubb…).
    Cela dit, un R5 pourquoi pas…

    TE: Graham et Eifert sont un peu les deux extrêmes, d’un côté le salaire, de l’autre les blessures. Burton reste mon option numéro 1, peu usé et abordable même si un éventuel SB de PHI pourrait changer pas mal de choses. On est quasiment certains d’avoir un des tops TEs disponibles à cette draft et même de doubler la position donc à moins que ce soit discount en FA, je passe.
    Reste que ça nous éviterait de devoir absolument choisir un TE en haut de R2 là où il y aura encore pas mal de qualité à plusieurs postes qui nous intéressent.

    Niveau OL, on est pas si mal mais le côté droit est un peu en souffrance niveau profondeur. McCray ne peut pas remplacer tous les postes à la fois. Idéalement, un C/G et un RT de métier même si on ne doit pas oublier Kofi Amichia qui traîne dans un coin. J’ai lu quelque part qu’on était intéressé par des mecs comme Cole Madison (T/G, R5) et Mason Cole (C/G, R3).

    On ne virera pas Hundley pour préserver l’amour propre de McCrappy, au pire on le relèguera QB3 avec la bonne excuse qu’on a fait venir un vétéran confirmé en QB2 et je pense déjà voir venir un accord avec un de ses potes d’une autre équipe pour faire un mini trade afin de pouvoir dire qu’il a obtenu quelque chose (un 7° tour conditionnel) en échange de ses 3 années de formation hahaha…
    Comme tu dis, on a pas gardé Hill (fallait vraiment avoir de la merde dans les yeux) et on a même pas fait jouer Callahan à la fin pfff !

  9. Le mock draft simulator que Roundeux m’avait fait découvrir l’année dernière est vraiment un joujou sympa, et particulièrement instructif le deuxième jour de la draft, je vous le conseille.

    Bien d’accord avec toute ton analyse, je suis pas chaud non plus sur Graham même si je serais plutôt satisfait au final car c’est clair qu’un bon TE c’est ce qu’il manque à notre attaque, je pense qu’il est preferable de donner des munitions à Pettine, il faut donner un coup de neuf à notre defense, et puis avec notre qualité de recrutement dans les bas tours de draft ou les UDFA, ça peut valoir le coup de trade up aux tours 2-3 pour prendre un gars qu’on voudrait.
    Mais je suis pas encore trop sur la draft perso, je regarde surtout les FA et puisqu’on devrait être actif cette année, je me dis qu’Aaron Colvin des Jags pourrait nous faire du bien en CB.

  10. Je crois qu’on était tous plus ou moins dubitatifs la saison dernière avec nos 3 rookies RB, mais c’est clair que le staff a fait du bon boulot avec ces choix. Il nous reste Monty aussi^^ donc oui je crois qu’on est équipé dans ce secteur!
    Je partage aussi ton avis sur Janis, mais peut être plus sur son apport important en ST que sur ses qualités de pur WR.

    Même si on a eu une incroyable et improbable avalanche de bléssés en même temps en OL à un moment de la saison, je pense aussi qu’on doit sérieusement se préoccupper de la qualité de la profondeur de la ligne. Proteger Aaron avant tout, je crois qu’on l’a bien compris cette année helas.

  11. The_Chosen_One

    2 février 2018 at 10:39

    ne nous parle pas de Datone Jones et de cette classe de draft. Prendre Jones et laisser passer Hopkins, Slay, Bell… Puis prendre Lacy et laisser passer Kelce, Mathieu, Reed.
    chaque fois que j’y pense, je vomis presque !!

  12. The_Chosen_One

    2 février 2018 at 10:44

    non mais garder Hundley c’est un affront envers tous les cheeseheads du monde entier.
    il va y avoir de la casse à l’intersaison avec tous les QB qui vont etre drafté, il va y avoir des cut un peu partout, on pourra récupérer un QB2 de qualité à moindre cout. Peut être de jeunes qui ont été sous exploité (Lynch, Webb, Kessler), ou pourquoi pas Keenum ? LOL
    de toutes façons rien ne sera pire que Chewing Hundley. Moi je donnerai un chance à Callahan, je le sens pas mal et il a une bonne tête. 🙂

  13. The_Chosen_One

    2 février 2018 at 10:50

    notre plus gros soucis sur la ligne c’est le côté droit. Bulaga est tout le temps blessé, et de toutes façons il est quasi impossible qu’il soit pret pour la reprise vu la nature de sa blessure. Si on le coupe, on économiserait en plus un gros salaire.
    c’est pour ça que je « milite » pour Norwell en G, et un draft en fin de tour 3 pour un Tackle droit. un coup à la Bakhtiari.
    Sinon y aurait Pugh, peut être moins cher que Norwell et qui peut aussi jouer tackle

  14. The_Chosen_One

    2 février 2018 at 10:54

    ce qui est sur, c’est que Graham se régalerait à jouer avec Rodgers et si il ambitionne de soulever le Lombardi c’est surement son meilleur landing spot.
    le choisir ne veut pas dire se priver d’une draft en 2 ou 3 pour un TE prometteur. Trouve le prochain Kelce à la draft et le coupler avec Graham, Adams, Nelson, et les autres y a plus d’un coordinateur défensif de la ligue qui aurait la goutte qui perle au front.

  15. The_Chosen_One

    2 février 2018 at 10:55

    espérons que Gutekunst n’ait pas été trop formatter par Thompson et qu’il va se chauffer un peu sur la FA. Un seul gros coup serait déjà champagne pour nous tous.

  16. @ the chosen one

    Salut, c’est vrai qu’on a pas fait de sentiments avec Sitton et Lang, alors oui clairement la question peut se poser. En plus, avec tous nos choix de draft cette année, même sans faire venir un FA, on pourrait miser sur plusieurs late round picks (comme avrc les RB l’année dernière) et voir ce que ça donne.
    Je me souviens aussi que Lane taylor a évolué LT sur un match cette année et c’était plutôt pas mal. Avec McCray, on a des gars polyvalents dans notre oline, ça laisse aussi des possibilités tout ça.

    Bon et puis oui, pour ton comm’ plus haut, j’attends bcp de Gutekunst aussi.

  17. @ The_Closen_One
    Et un bœuf musquée Canadien sous anabolisants, choisi en 2 à la place du meilleur running back de tous les temps choisi en 3 à la draft 89, partie de surcroît chez l’ennemi Lions, ça te ferait quoi trente ans plus tard ?
    Moi je ne m’en suis jamais remis ! Alors qu’à l’époque tous le monde savait que les Packers avait un besoin criard d’un running back.
    Incompréhensible ! À jamais une énigme ! Le pire c’est que j’ai regardé pendant dix ans deux fois par saison, Barry nous martyrisé année après année en me disant que notre attaque explosif sous Favre et Holmgren dans les années 90 aurait avec lui été une pure merveille ! Sniff !

  18. Bonjour à tous,

    Pour ma part je partage en partie vos analyse.
    Cependant je reste persuadé que notre besoin N°1 reste un CB.
    Alors si on prend rien a ce poste en FA va falloir en drafter 1 pas trop dégueulasse.
    Sur notre position de pick je pense qu’un Denzel Ward (Ohio state) serait pas mal et passer randall en slot CB.
    Après si on se trouve un bon CB en FA dans ce cas je privilégierait un pass rusher parce que MAtthews et Perry, ca sent le declin quand meme.
    En TE Kendricks et Rodgers ça tient la route je trouve, je suis d’accord que ca donnerai une cible de plus à Rodgers mais en a-t-il vraiment besoin au final vu nos WR?
    Notre problème c est pas tellement l’attaque, c est la défense.

  19. Salut Islander,

    J’avoue, un top CB c’est très tentant pour enfin aligner une escouade de métier complète. Le problème que j’ai pu voir en commençant à examiner les CBs pour la draft c’est que malgré une classe fournie, il y a pas mal de profils incomplets ou pas forcément dans nos besoins. Pettine a déclaré qu’il ferait avec ce qu’il aurait et je le crois mais c’est pas une raison pour lui filer n’importe quoi 😀 .

    A priori, il nous faut un boundary/outside CB capable de jouer en press coverage à l’opposé de King. Et ça doit être son point fort avec de l’expérience, pas un projet de conversion… Il doit aussi attaquer le ballon au lieu du joueur, être un minimum polyvalent (assez rapide pour couvrir dans la profondeur et au centre) et avoir la vista pour anticiper/couper les routes/trajectoires. Il doit aussi pouvoir aider en run D et en blitz (ça c’est bonus) alors ça réduit tout de suite la liste…

    Je pense que Ward partira avant notre pick et Jackson me paraît un poil risqué en 14. Je viserais plus McFadden ou Hugues au R2 pour l’instant. Une option tentante serait Derwin James en S s’il est disponible en 14 (à voir ce qu’on fait avec Burnett).
    Si on chope un Colvin en CB FA (comme dit Chambertin), c’est clair que ça nous facilite tout de suite la vie en réduisant les risques mais c’est aussi vrai avec un TE confirmé.

    Le problème si on choisit un CB en premier c’est que les top rushers (spécialistes DE ou OLB) devraient tous partir avant notre second pick, il faudrait trade up pour être sûr d’en choper un. Les boards vont changer avec le combine et la FA mais ce sera plus en faveur des CBs que des rushers à mon sens.

    Après, il y a beaucoup de bons LBs cette année et certains peuvent rusher (polyvalents ou OLBs purs) comme Edmunds, Vander Esch ou Jewell. Ce sera plus facile d’en trouver un même au R3.

    Sinon, je te rejoins sur le fait que la D est la priorité et que si on optait par exemple pour le BPA absolu au R1 avec un WR comme Ridley (et/ou un OL au R2…), on pourrait oublier de prendre un TE alors que les meilleurs nous attendront sans doute sagement au R2 voire au R3 (si tout le monde se jette sur la D, les OLs et les WRs…). Ça reste plus facile d’attendre de voir quels WRs/TEs vont tomber jusqu’à nous plus tard.

    Idéalement, on sort une draft genre Landry (OLB), McFadden (CB), Andrews (TE) aux 3 premiers picks suivis d’un OL et d’un WR. On utilise nos autres picks pour bouger dans le tableau, boucher les trous, choper des BPAs qui ont glissé ou tenter des paris sur certains joueurs. C’est la meilleure combinaison que j’ai trouvée pour l’instant pour taper dans le top tier à chaque poste.

  20. Ils m’a l’air très bien le cornerback que tu décris avec toutes ses qualités, mais existent il déjà ?
    Tu te souviens dans nôtre enfance au fond des paquets de bonux 🙂
    Si non le numéro le 21 qui est resté sur le bord du terrain dimanche soir, à t’il les critères requis pour venir dans la baie ?

  21. @ David: dans nos rêves haha ! Mais il y a quelques profils intéressants à la draft comme McFadden, Hugues ou même Stewart 🙂 .

    Pour l’ami majordome, entre sa saison moyenne et son non-SB, il aura peut-être déjà la qualité d’être dans nos tarifs en plus de celle de vouloir partir (c’est pas NE qui va le payer une fortune).
    Sinon, y’a débat sur son niveau réel (le fameux elite ou pas elite) mais ça reste un CB1 pour nous et une amélioration claire par rapport à ce qu’on a (sans parler du besoin de joueurs titulaires un minimum expérimentés dans la secondary parce qu’à part Burnett/House, c’est le vide).

  22. The_Chosen_One

    6 février 2018 at 10:57

    entre House et Butler, je n’hésite pas 2 secondes. Ok, ce n’est pas Sherman ou Ramsey mais comme tu dis Roundeux, c’est un CB1 avec une expérience très solide notamment en post saison (hormis dimanche).
    l’avantage si on le signe c’est qu’on peut se focaliser sur un pass rusher au 1er tour, et on complétera le poste de CB avec des 5e tours (on pourrait y trouver une perle cf : Sherman toujours). Notre ligne de CB aurait une certaine tronche (King, Butler, et Randall dans le slot).
    Maintenant il représentera quand même un gros investissement et quelques équipes avec beaucoup d’espace dans le salary cap ont un besoin vital de CB, Browns et 49ers pour ne citer qu’eux. Ils pourront certainement proposer un très gros contrat qu’on ne proposera pas. Après si le type veut regagner une bague avec en prime la possibilité de se venger des Pats lors du SB53, c’est sur qu’il sera mieux chez nous.

  23. The_Chosen_One

    6 février 2018 at 10:58

    disons que Favre aurait certainement au moins un ou deux bagues de plus 🙂

  24. Tiens Sherman parlons en, si on signe Butler, pas question de rêver du meilleur corner libre en 2019 !

  25. Il pourra même se venger deux fois vu qu’on joue NE en SR cette année 😀 .

    Sinon, d’accord avec toi sur le fait qu’avec la classe de CBs de cette année, on est pas obligés d’en prendre un au R1, surtout si on se donne du mou en FA. Par contre, si on attend le tour 5, il y a des paris mais ce sera quand même proche des fonds de tiroir. On verra les CBs qui grimpent après le combine mais je serais plus pour en prendre un avant le R5 (gros trou entre notre pick du R4 et celui du R5 à cause des compensatory picks en fin de R4).

    La question qui va se poser c’est si on a Derwin James S ou Denzel Ward CB disponible en 14 parce que la valeur serait quand même bonne (plus que pour J Jackson à mon sens). Si on laisse partir Burnett et/ou House, on est quasiment obligés de renforcer la secondary.
    J’avoue que je serais vraiment curieux de voir la wish list (ou le board) de Pettine, beaucoup d’options intéressantes en D sur les 3 premiers tours cette année !

  26. @ Roundeux,

    Ton idée ca serait quoi avec Derwin James? C’est un safety tu veux le décaler en CB?
    Parce que niveau Safety on a de quoi rire avec Haha. Certes il a fait une saison plutot discrete mais ca reste une valeur sur.
    Moi je suis pas persuadé que Ward soit deja partie au moment de notre Pick 14.

  27. Salut Islander, je te rejoins sur le fait qu’on ait encore besoin d’un top CB, mais on a aussi besoin d’un top pass rusher. Et aussi bien en FA qu’à la draft, la liste des prospects potentiels est plus élevée en CB qu’en rushers. Donc si on a pas renfocé le passrush en FA, on sera quasi obligé de choisir un OLB/EDGE au premier tour, sans ça, la qualité des prospects semble vite baisser tragiquement, et on aura encore un pass rush pas terrible.
    Même si Ward était dispo pour nous, je sais pas si ce serait judicieux de le prendre. Par contre, je suis partisan de prendre le meilleur CB dispo au second tour.
    Ah et je suis pas chaud pour qu’on active la cinquième année de Randall, c’est aussi pour ça que je pense qu’on devrait prendre un CB en FA.

  28. Salut Roundeux.
    En utilisant le simu de mock draft, on se rend vite compte de la quasi obligation de renforcer le passrush au premier tour, si on veut choper un joueur qui pourrait avoir un impact tout de suite, pas dans 1 ou 2 ans.
    Je suis PAS DU TOUT un connaisseur de la NCAA, donc corrige moi si j’écris des conneries, Bradley Chubb semble être le meilleur mais il partira avant notre pick. Derrière, il y a Key mais avec des reserves sur son physique, Landry avec des doutes sur son proffesionnalisme m’a t’on dit, Davenport qui s’est montré irregullier.
    D’autres joueurs m’intriguent, Okoronkwo d’Oklahoma, D.Armstrong Jr de Kansas, C.Ferrel de Clemson, Hubbard d’Ohio State et U.Nwozu d’USC, que penses tu d’eux?

    Sur le front offensif, je viens de voir que Burton des Eagles va être FA, on a vu dimanche qu’il pourrait aussi remplacer Hundley! ;-))
    Que penses tu de Allen Lazard, le WR d’Iowa? Tu crois qu’il pourrait être dispo encore au round 5?
    Je crois qu’on pourrait faire encore de bonnes affaires avec tous nos picks du 5 surtout pour donner de la profondeur à l’OL.
    Mais c’est vrai qu’il est encore tôt, la FA et le combine vont bien bousculer les choses.

  29. Vous spoilez à mort mes prochains articles 😉

    Mais pas de souci, le but est de faire vivre cette section de commentaires !

  30. Après, si Barry Sanders atterrit à GB, les résultats sont peut-être meilleurs pour les Packers et Ron Wolf n’est pas appelé à la rescousse…
    Et Brett Favre ne débarque jamais dans le Wisconsin car sa venue est vraiment la volonté de Ron Wolf.
    Et si, et si ….

  31. Après si on chope butler en FA on aurait butler / King et Randall dans le slot. Franchement c est mieux que tout ce qu’on a eu ces dernières années.Dans ce cas pas de soucis on draft un OLB.
    Par contre si on ne trouve pas de CB en FA alors je pense que recruter du CB à la draft doit etre notre priorité.
    Imaginez qu on trouve pas de pass rush en FA, on a quand meme matthews et perry (certes sur le declin) et Biegel en devenir.
    Maintenant imaginez qu’on trouve pas de CB en FA. derrière y a personne à part King.
    C est pourquoi de mon point de vu notre besoin numero 1 à la draft ça serait un CB et pas un OLB.

  32. à GBPF
    Bah après cette saison et tous les changements en interne, on doit être impatient de voir que ça bouge, et dans quelles directions, surtout en défense.
    Et puis, on ne manquera pas de débattre lors des prochains articles! Encore bravo pour tout ton boulot.

  33. @islander:

    James serait surtout un remplacement polyvalent (et moins cher) pour Burnett si on le garde pas ^^ . De plus, Pettine semble apprécier les joueurs versatiles.

  34. @The Chosen one : Comme prévu, il fallait casser la baraque pour Norwell (G) : 5 ans à 13,5 M $ l’année ! (30 M garantis) chez les Jacksonville Jaguars

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.