Packers Brèves n°35 : Capers au bout de la route

Dom-Capers-returning-as-Green-Bay-Packers-DC

Au revoir Dom « moumoute » Capers 🙂

Vous en aviez rêvé (si, si, je le sais, avouez-le 🙂 ), les Packers l’ont fait : Dom Capers, le coordinateur défensif, a été licencié après 9 ans de service. Le changement, c’est maintenant !

UN DÉBUT EN FANFARE… PUIS LA DÉGRINGOLADE

C’est une rumeur qui date depuis… 6 ans qui s’est confirmé ce lundi 1er janvier, Dom Capers, le coordinateur défensif des Green Bay Packers, n°2 dans l’organigramme des coachs de GB, a été congédié.

À 67 ans, il était le coordinateur défensif le plus ancien sur son poste actuel en NFL. Il débarque avant la saison 2009 en provenance des New England Patriots où il était coach de positions, Dom Capers va changer le système défensif de GB d’une 4-3 en 3-4 (voir explications).

Sous l’effet de son arrivée, et surtout de l’apport de joueurs d’exception (Charles Woodson [SS], le jeune Clay Matthews [OLB]), la défense Packers accompagne les débuts d’un jeune QB : Aaron Rodgers, titulaire depuis la saison 2008. Et elle l’accompagne bien : GB est en 2009 et 2010 une des meilleures défenses NFL.

En 2009, les Packers ont la 2ème meilleure défense NFL (derrière les New York Jets) et la meilleure défense contre la course. En 2010, GB a la 5ème meilleure défense NFL et est surtout la meilleure équipe NFL pour les interceptions. On le sait tous, cette année 2010 se termina par le succès au Super Bowl.

Mais dès 2011, la machine s’enrayait… gravement. Les Packers avaient désormais la pire défense de la NFL. Mais cette année-là, la formidable machine offensive de GB avait abouti à une saison à 15 victoires et 1 seule défaite. Mais dès le tour de division des play-offs, la défense ne put rattraper les erreurs offensives face aux New York Giants, futurs vainqueurs du Super Bowl.

En 2012 et 2013, la défense ne trouvait aucune solution face à Colin Kaepernick qui faisait voltiger les San Francisco 49ers devant les Packers en play-offs.

2014 fut une année spéciale, celle où le Super Bowl devait revenir aux Packers. La défense fut correcte cette année-là. L’improbable dénouement de la finale de conférence NFC à Seattle eut raison de la tête du coordinateur des équipes spéciales Ron Zook.

2015 était dans la continuité de 2014 au niveau de la défense. Elle était d’un niveau correct mais c’est l’attaque qui eut une panne de synchronisation à la mi-saison.

En 2016, sous l’effet de blessures cumulées au poste de cornerback, la défense repartait dans des niveaux abyssaux (pire défense contre la passe).

Cette saison 2017 fut loin d’extraordinaire au niveau défensif mais elle se classa entre 20 et 26ème selon les catégories statistiques. Seulement, la blessure d’Aaron Rodgers pour 10 matchs dans la saison a fait poser le poids des matchs de GB sur la défense. Et si elle a été volontaire, elle n’a pas réussi des miracles. Le paravent Rodgers ne cachait plus les faiblesses de la défense encore une fois touchée par de nombreuses blessures.

FIN D’UN CYCLE

Que Dom Capers soit « viré’ au terme de cette saison témoigne plutôt d’une usure de la méthode Capers plutôt que d’une sanction sur cette saison précise.

C’est plutôt le cumul de 7 années où la défense n’a que très rarement pu épauler Aaron Rodgers au niveau de son talent. Les records négatifs cumulés des deux dernières saisons n’ont rien arrangé. Il y avait aussi cette impression moribonde de constater qu’à chaque match un joueur adverse était capable de battre son record en carrière.

La méthode Capers était simplement arrivée au bout du chemin avec GB. L’exemple des réussites de Micah Hyde (S) aux Buffalo Bills et de Casey Hayward (CB) aux Los Angeles Chargers peut aussi laisser penser à une mauvaise utilisation du personnel à sa disposition.

Enfin, réputé pour l’ingéniosité de ses blitz, il y avait la désagréable impression que le panel des blitz de Capers n’était plus d’actualité, ou tout simplement connu de tous, en témoigne les insoutenables 3èmes tentatives qui réussissaient les unes après les autres, quelque soient les yards à parcourir.

DU CHANGEMENT

Les noms affluent désormais pour connaître le remplaçant de Dom Capers. Les Packers privilégieront-ils une solution interne avec la promotion d’un coach de poste (Daren Perry ou Joe Whitt?), ou plutôt la prise d’un élément extérieur d’expérience (les noms de Vic Fangio, coordinateur défensif des Chicago Bears et de Marvin Lewis, entraineur en chef des Cincinnati Bengals sont les plus évoqués).

Dans le cas d’un coach extérieur, cela impliquera t-il un changement de système défensif pour de nouveau revenir en 4-3 ? Il faut dire que le système 4-3 repose sur la force de la ligne défensive, qui est le point fort actuel des Packers (Kenny Clark, Mike Daniels), alors que dans un système 3-4, le système repose avant tout sur les pass-rushers [OLB]. Or on a vu cette année la défaillance des Packers à ce poste.

La blessure d’Aaron Rodgers aura été finalement le déclencheur d’un mouvement de fond sur ce qui entoure l’équipe des Packers. Et ce n’est peut-être pas fini…

5 Comments

  1. Courage GBPF, il va encore y avoir des articles à écrire avec tous les changements en cours à GB ! Faut dire que depuis le temps que ça traînait, c’est devenu une véritable avalanche à la première fissure dans la clavicule de Rodgers :p . On attend avec impatience ton éloge funèb… article sur Thompson !

    Tu as mis le doigt sur le problème essentiel: le bout de la route pour un système qu’on a refusé de changer au point de tenter des expériences douteuses de transition avec des joueurs aux profils exotiques façon labo de savant fou et création de chimères (pour ça c’était réussi) avec les explosions de formules foirées à coup de « NITRO »naphtaline (oui j’ai réussi à la replacer haha), un composé volatile hautement (déte)stable !

    Je n’en veux pas spécialement à Casper le fantôme défensif car il a quand même contribué à ramener un SB et au final, il n’allait pas se virer tout seul ! Reste cette sensation lancinante de gâchis du talent de Rodgers par pure complaisance, un épisode qui marquera sûrement l’histoire NFL catégorie comment se vautrer avec le recul. Bref, bye bye !

    Avec le départ, pardon la « transition », de Thompson et celui de plusieurs coaches de position (au moins 3 pour l’instant, Getsy WR, McCurley ILB, Trgovac DL avec Moss LB en visite chez les Lions…) ça sent clairement le DC extérieur qui va recruter ses propres gars donc je commence à être vraiment enthousiaste pour la FA et la draft avec notre gazillion de picks en piochant 14°.

    Au final, on se dit quand même que la « sagesse populaire » collective des fans avait clairement raison sur de nombreux points malgré la politique de l’autruche du staff ces dernières années. Autant céder à la vox populi après un match ou une saison, je suis contre (Adams que j’avais voulu bencher mais pas virer à l’époque entre autres), autant après deux-trois ans de foirades homériques, faut clairement arrêter les frais !

    FIRE PACKERS FIRE 😀 !

  2. Enfin, le ménage commence avec en plus Thompson qui est recyclé 🙂
    Manque plus que McCarthy pour faire le hat-trick et finir ce qui aurait dû être commencé en 2014 après la finale de conf’ contre les Seahawks. J’espère juste qu’il ne va pas faire sa dernière année de contrat juste parce que personne n’ose le sortir.

    Avec la possibilité d’avoir Aaron Rodgers pour encore quelques années, ça peut nous aider à signer un bon HC. On est quand plus attractif que les Giants, les Cardinals, les Lions ou les Bears 🙂
    Juste, par pitié, pas Jeff Fisher ou Chuck Pagano… 😀

  3. C’est vrai que c’était un trio remarquable quand même:
    Doom Capers
    Dead Thompson
    Mad McCarthy

    😀

  4. enfin un retour a une défense 4.3! recruter pour le pass rush, l’an dernier pas folichon cette année une cata. sans défense pas d’espoir en p o! ilfaut du sang neuf dans se staff. l’ érosion en défense se voyait d’une année sur l’ autre pourquoi attendre? aidons AARON!, c’est du gachis une franchise avec un tel qb, et une défense en carton et je pèse mes mots!

  5. Totalement d’accord, c est du gachi.
    Comme déjà posté sur mes messages précédents, on est en train de laisser passer les meilleures années de aaron et quand on se décidera à avoir une equipe capable de gagner un SB, aaron sera sur le declin.
    Ce changement de staff peut être bénéfique c est sur, il faut voir ce qui en ressort.
    Une defense 4-3 j’y suis également favorable mais il y a un Hic.
    Une défense 4-3 c est solide (surtout que notre Dline est pas mal) mais y a moins de pass rush, du coup le QB adverse a un peu plus de temps avant d’être sous pression et donc de mon point de vu une 4-3 va de paire avec des bons CB capable de contester quelque chose.
    J’attend encore de voir ce que King peut donner, ce qu’il a montré est plutot encourageant.
    Par contre en CB 2 et 3 c’est le néant.
    Donc une 4-3 oui mais avec des bons CB
    Une 3-4 oui mais avec des bons OLB. Perry et Matthews n’ont visiblement plus le niveau et Biegel j’en sais rien.
    Bref j’attend les annonces à venir avec impatience

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.