Échauffement Week 17 : DET – GB

Detroit Lions – Green Bay Packers

maxresdefault

On y est, dernier match de la saison régulière, et dernier match, sans enjeu, pour les deux équipes. Inattendu dénouement pour les Packers dans une saison dont on se souviendra, mais pas de manière positive.

INFIRMERIE PLEINE À CRAQUER

Décidément, cette fin de saison est difficile pour les Packers. Les blessures s’accumulent et c’est quasiment une équipe de pré-saison que les Packers vont aligner ce dimanche face à Detroit. (Voir composition des équipes en fin d’article).

En attaque, Davante Adams (WR), Jahri Evans (RG), Aaron Jones (RB), Jordy Nelson (WR), Richard Rodgers (TE) seront absents et s’ajoutent à la liste des blessés définitifs dans laquelle on retrouve entre autres Aaron Rodgers (QB) ou Jason Spriggs (RT) pour les plus récemment désignés.

temp170101-packers-lions-3-siegle-114-nfl_mezz_1280_1024

Pas de touchdown pour Davante Adams absent ce soir

En défense, c’est un peu moins la bérézina mais il y a également des défections. Nick Perry (OLB) vient d’être mis sur la liste définitive des blessés. Je pense qu’on va apprendre prochainement que le pass-rusher a joué l’ensemble de la saison avec une blessure récurrente et lancinante. Clay Matthews (OLB) est aussi très incertain, ainsi que Damarious Randall (CB).

Cette longue liste de blessés est aussi liée au manque d’enjeu de ce match. Nul doute que beaucoup de ces blessés seraient sur le terrain si les play-offs étaient en jeu.

Cela va permettre à de nombreux jeunes joueurs de montrer leurs talents et d’avoir un exceptionnel temps de jeu dans un match de saison régulière. Cela permettra également à certains joueurs en fin de contrat de montrer, aux Packers ou à d’autres observateurs, qu’ils en ont encore dans le coffre.

UN DERNIER POUR LA ROUTE

Detroit et GB n’ont plus rien à espérer. Ils ne peuvent plus participer aux play-offs 2017 alors qu’ils en étaient en 2016. Par contre, désormais, l’intérêt est tourné vers le rang de la prochaine draft où une défaite peut permettre de grappiller quelques rangs. Même si officiellement, l’objectif est la victoire…Les explications des conséquences du résultat de dimanche sur le choix de la prochaine draft sont à retrouver dans l’article sur les classements de la semaine 16.

Une victoire des Packers permettrait à GB d’avoir un bilan équilibré de 8 victoires et 8 défaites, ce qui satisferait surtout l’orgueil des entraineurs.

La défaite semble plus probable côté Packers que côté Lions. En effet, GB va aligner une équipe à moitié constituée de remplaçants alors que les Lions devraient aligner leur équipe de titulaires à domicile.

Alors, la bonne attaque à la passe des Lions devrait pouvoir prendre la mesure de la défense des Packers, surtout si comme au match aller, le pass-rush est absent. La défense des Lions n’est pas extraordinaire mais on a vu que l’attaque Packers sous Hundley ne laissait rien espérer.

Côté GB, la question principale de l’effectif sera de voir si l’entraineur en chef Mc Carthy tentera de tester le QB n°3 Joe Callahan en lieu et place de Brett Hundley, dont on a fait le tour de ses capacités en 2017. Ce match sans enjeu, où la défaite est plutôt souhaitable, serait une occasion unique de mettre Callahan sous la pression et l’adversité d’un match de saison régulière.

57c206a026ab8.image

Joe Callahan (QB) sera t-il titulaire ?

LES COMPOSITIONS PROBABLES

Attaque :

Hundley (QB) – J. Williams (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – Patrick (RG) – Mc Cray (RT) – Kendricks (TE) – Cobb (WR) – Allison (WR) –  Clark (WR)

Défense :

Clark (DT) – Daniels (DT) – Fackrell (OLB) – Martinez (ILB)  – Ryan (ILB) – Brooks (OLB) –  Hawkins (CB) – House (CB) – J. Jones (SS) – Clinton-Dix (FS) – Burnett (SS)

Absents notables : Jordy Nelson (WR), Davante Adams (WR), Jahri Evans (RG), Nick Perry (OLB), Clay Matthews (OLB), Davon House (CB), Damarious Randall (CB)

Coup d’envoi dimanche 31 décembre à 13 h 00, heure locale, 19 h 00, heure française.

 

 

 

 

Publicités

1 Comment

  1. Petit pronostique, victoire des Lions, et classement final des Packers, quatorzième, avec seulement les Skins qui nous passe devant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.