Classements 2017 : Semaine 11

ct-wisconsin-pub-free-beer-until-packers-score-20171121

Après la déculottée à domicile face aux Baltimore Ravens, il n’est plus question pour moi de songer aux play-offs. Et pourtant, les play-offs ne sont pas si loin et restent mathématiquement possibles. Alors, un miracle sera t-il de mise ?

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

North

Dans le choc qui les opposait aux Los Angeles Rams, les Minnesota Vikings ont étouffé progressivement leur adversaire pour se donner une large victoire 24 à 7. Cela renforce les Vikings en tête de la NFC North et même en tête de la NFC où ils sont les plus proches concurrents des leaders NFL, les Philadelphia Eagles. Et dire qu’ils sont privés de leur QB 1 et de leur RB 1…

Les Detroit Lions restent en vie avec leur victoire chez les Chicago Bears dans le derby NFC North de la journée. Ce ne fut pas simple comme la plupart des matchs intra-division mais ça gagne. Les Lions restent dans la course aux play-offs.

Mais voilà que se dressent devant les Lions le choc de Thanksgiving avec la réception des Minnesota Vikings. Qu’espérer pour les Packers ? Une défaite des Vikings et la perspective du titre de division ou une défaite des Lions pour viser le strapontin du 6ème rang NFC ? Disons le tout net, même si j’honnis les Violets (encore plus depuis ce fameux coup de Barr…), d’un point de vue mathématique, une défaite des Lions serait beaucoup plus intéressante pour les Packers. Ce serait une défaite d’un adversaire direct des Packers pour le 6ème siège en play-offs. Car dans l’état actuel du jeu offensif de GB, un « Run the Table 2 » mené par Hundley semble tout aussi improbable que vos chances de gagner au Loto. Alors le seul objectif « réaliste » est la place n°6 en NFC. Mais en même temps, les play-offs 2017 sont ils vraiment accessibles ?

Les Chicago Bears ont fait mieux que résister face aux Lions grâce à Jordan Howard (RB) qui a cette semaine marché sur son adversaire, contrairement à la semaine précédente face aux Packers. Une défaite de plus dans une année de reconstruction.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

NFC

Les premières places NFC s’éloignent progressivement de GB au rythme des défaites des Packers et des victoires des leaders de division (Philadelphia Eagles, Minnesota Vikings, New Orleans Saints). Seuls les Los Angeles Rams (NFC West) ont perdu (face aux Vikings) mais leur second de division, les Seattle Seahawks, est en perdition (défaite à domicile face aux Atlanta Falcons et avalanche de blessures).

Par contre, les Packers (n°9 NFC) restent à portée d’une victoire du rang n°6 NFC, qualificatif en play-offs. Ils demeurent à la même place que la semaine précédente malgré la défaite face aux Ravens. GB est accompagné dans la même situation par les Detroit Lions (n°7 NFC), les Seattle Seahawks (n°8 NFC) et les Dallas Cowboys (n°10 NFC).

À noter que dans l’état actuel des choses, il y aurait 3 équipes NFC South qualifiées pour les play-offs : New Orleans Saints (n°3 NFC), Carolina Panthers (n°5 NFC) et Atlanta Falcons (n°6 NFC)

DANS LE RESTE DE LA NFL

Quelques surprises en cette semaine 11 (victoire des Atlanta Falcons chez les Seattle Seahawks, déroute des Buffalo Bills chez les Los Angeles Chargers), la plus notable étant la victoire à domicile des NY Giants (2-8) face aux Kansas City Chiefs (6-4) qui accumulent les défaites après avoir été invaincus pendant le premier quart de la saison.

Après avoir été tenus une mi-temps par les Dallas Cowboys, les Philadelphia Eagles ont ensuite déroulé pour gagner 37 à 9 et rester seuls leaders de la NFL avec un bilan de 9-1.

En AFC, toujours le même duo composé des Pittsburgh Steelers et des New England Patriots qui domine la conférence. Mais cette fois, ils ne sont plus poursuivis par les Kansas City Chiefs, défaits à New York, mais par l’équipe surprise de cette saison 2017 : les Jacksonville Jaguars qui affichent un étonnant bilan de 7-3 grâce à une défense historique. Derrière ce trio, cela devient plus ouvert pour les play-offs AFC.

LES AFFICHES DE LA SEMAINE 12

Semaine un peu spéciale puisque c’est la fameuse semaine de Thanksgiving où le jeudi de cette fête nationale consacre, non pas un, mais 3 matchs NFL dont le Detroit Lions – Minnesota Vikings qui nous intéresse au plus haut point.

  • Pittsburgh Steelers (n°1 AFC) – Green Bay Packers (n°9 NFC) : Difficile d’imaginer les Packers vaincre dans la cité de l’acier
  • Detroit Lions (n°7 NFC) – Minnesota Vikings (n°2 NFC) : Le choc NFC de Thanksgiving entre deux équipes candidates aux play-offs et au titre NFC North
  • Los Angeles Rams (n°4 NFC) – New Orleans Saints (n°3 NFC) : Le choc NFC de la semaine
  • Kansas City Chiefs (n°4 AFC) –  Buffalo Bills (n°7 AFC) : Le choc AFC de la semaine

 

 

4 Comments

  1. Merci GBPF d’avoir encore le courage de faire des articles sympas et complets alors que le classement n’est pas engageant. 🙂

    Vu le calendrier des Seahawks (49ers) et des Falcons (Buccs), l’écart risque de se creuser irrémédiablement en cas de défaite pour le strapontin 6 qui est effectivement le seul strapontin qui pourrait encore être d’actualité (encore plus avec la victoire des Vikings contre les Lions hier soir) mais je ne vois pas comment nous pourrions relancer la situation dans un match contre les Steelers avec Hundley à la baguette.
    Soit McCarthy fait enfin goûter du gazon à Callahan histoire de voir si par hasard il ferait pas mieux qu’Hundley (pas dur mais pas sûr que ce soit un cadeau à lui faire, autant finir d’enterrer Hundley) soit il tente la tactique de la dernière chance : on aligne sur le terrain tous nos receveurs, Hundley ferme les yeux dès qu’il a le ballon en main et balance sans réfléchir ni regarder des Ave Maria tout le match ; sur un malentendu on peut peut-être marquer 2-3 touchdowns 😀

  2. Oui, c’est ça la solution : Jean-Claude Dusse en quarterback ! Sur un malentendu… 😀

  3. Un gros coup de barre ! Elle est pas mal celle là !
    Comme le dit GBPF, tant que mathématiquement c’est possible, je vais continuer de croire aux playoff, surtout en NFL, et même avec Bubblegum au commande !
    On sera sûrement à 5-6 lundi matin, mais hier soir les Lions et les Cowboys, on eux aussi perdu, et les deux prochains matchs contre les Browns et les Buccs peuvent, et doivent être gagner !!!
    Ensuite les trois derniers matchs seront pour les Packers une formalité, car Hundley retournera sur le banc pour le reste de sa carrière, et Godgers fera un comeback d’anthologie, pour un run the table numéro 2, pour battre successivement les Panthers, Lions, Vikings, puis en playoff les Vikings (🙌) les Eagles et les Saints, pour finir avec une neuvième victoire consécutive, face à papy Tom 🙌.

  4. AMEN !!! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.