Classements 2017 : Semaine 10

bears-defense

La victoire des Packers chez les Bears était indispensable pour alimenter le mince espoir que GB atteigne les play-offs. Ils affichent désormais un bilan de 5 victoires pour 4 défaites. Mais cela n’est pas suffisant pour remonter au classement.

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

North

Les Minnesota Vikings caracolent toujours en tête après avoir finalement gagné assez facilement chez les Washington Redskins. Ils ont deux victoireS d’avance sur leurs plus proches poursuivants, Lions et Packers. Ils ont pris une option pour le titre de division mais attention la suite de leur calendrier n’est pas piquée des hannetons, à commencer dès dimanche par la réception des Los Angeles Rams avant 3 déplacements périlleux chez les Detroit Lions, les Atlanta Falcons et les Carolina Panthers, rien que ça !

Les Detroit Lions ont battu les Cleveland Browns, non sans difficultés. Comme d’habitude, les Browns font espérer leur 1ère victoire mais n’arrivent pas à être consistants pendant 4 quart-temps. Les Lions restent comme les Packers en embuscade dans la course aux play-offs.

Enfin, le derby Packers-Bears a renvoyé les Chicago Bears à leurs chères études de la prochaine draft, ceux-ci étant encore trop dépendants de performances exceptionnelles de la défense.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

NFC

Malgré leur victoire, les Packers n’ont pas évolué dans le classement NFC. Ils pointent toujours à la 9ème place mais restent dans la moitié qui espère.

Les leaders de division NFC s’affirment clairement. Cette semaine fait également remarquer une scission entre les équipes qui espèrent encore (les 10 premières, jusqu’aux Dallas Cowboys) et celles pour qui la saison 2017 sera à oublier (même si pour les Washington Redskins, attendons encore un peu).

Toutes les meilleures équipes NFC ont gagné, ce qui mécaniquement fait augmenter le record nécessaire pour décrocher une wild-card. Les Seattle Seahawks semblent être la cible privilégiée pour être délogé d’un strapontin en play-offs. Ils ont été poussifs depuis le début de saison, et ça ne devrait pas s’arranger avec la blessure au tendon d’achille de Richard Sherman (CB), « out » pour la saison. Mais Lions et Falcons restent des clients sérieux, tandis que les Dallas Cowboys commencent à être décimés par les blessures.

DANS LE RESTE DE LA NFL

Il y a toujours des matchs serrés, toujours des matchs au dénouement fou, mais encore cette semaine, il n’y a eu aucune surprise en NFL. En NFC comme en AFC, les leaders se sont affirmés.

Il y a même eu de gros scores et des gros écarts dans plusieurs victoires, la palme revenant aux New Orleans Saints qui ont atomisé 47 à 10 chez eux les Buffalo Bills, tout d’un coup redescendus de leur nuage.

Les Philadelphia Eagles ne jouaient pas en semaine 10 et restent toujours leaders de la NFL avec un bilan de 8-1.

En AFC, c’est désormais un duo composé des Pittsburgh Steelers et des New England Patriots qui domine la conférence. Un duo habitué des premiers rôles dans cette conférence beaucoup linéaire que la NFC.

On observe la même scission en AFC qu’en NFC, mais beaucoup plus haut dans le classement AFC, dès la 7ème place. Cela signifie que la NFC gagne la grande majorité des confrontations NFC-AFC.

5 places de play-offs semblent déjà occupées en AFC par les Pittsburgh Steelers, les New England Patriots, les Kansas City Chiefs, les Tennessee Titans et les Jacksonville Jaguars. Reste la 6ème place que les Buffalo Bills espèrent accrocher pour mettre fin à la plus longue période sans play-offs d’une équipe NFL actuellement (depuis 1999 !)

 

LES AFFICHES DE LA SEMAINE 11

Beaucoup de grosses affiches en cette semaine 11. Si les Packers gagnent, les autres résultats leur seront mécaniquement favorables.

  • Green Bay Packers (n°9 NFC) – Baltimore Ravens (n°7 AFC) : Victoire impérative pour chacune des deux équipes si elles veulent participer aux play-offs
  • Minnesota Vikings (n°2 NFC) – Los Angeles Rams (n°4 NFC) : Le choc NFC de la semaine
  • Dallas Cowboys (n°10 NFC) – Philadelphia Eagles (n°1 NFC) : Le choc NFC East de la semaine
  • Seattle Seahawks (n°6 NFC) – Atlanta Falcons (n°7 NFC)  : Duel de « piafs » en vue des play-offs
  •  Pittsburgh Steelers (n°1 AFC) –  Tennessee Titans (n°4 AFC) : Le choc AFC de la semaine

 

Publicités

4 Comments

  1. Comme tu l’a dit, et, c’est ce que je voulais signaler, en cas de victoire contre les Corbeaux, les trois confrontation au sommet en NFC, nous serons favorable !
    Trois de nos concurrents directs vont perdre ce weekend, on espère une défaite des Vikings, des Cowboys, et des Falcons !
    Go Pack Go !

  2. Les Ravens étant bon dernier de la NFL en terme de gain à la passe, il faudra à nos CBs être sérieux, éviter la air-defense à 1 mètre du WR et ça devrait passer. Ne relançons pas Joe Flacco qui ne fait pas une super saison sauf quand ils ont laminé les Dolphins.
    Ils sont meilleurs à la course donc il va falloir resserrer la ligne défensive pour ne pas se faire piéger bêtement comme on peut le faire régulièrement.
    Il faudra tout de même faire attention, avec un bilan à 4-5 c’est quasiment la dernière chance pour les Ravens de pouvoir continuer à croire aux playoffs donc le match risque d’être tendu.

    Par contre, contrairement à David, je ne suis pas sûr de souhaiter une défaite des Falcons contre les Seahawks. Avec une défaite des Seahawks (et une victoire de GB), on se retrouve à 3 équipes à 6-4.
    Sauf erreur de ma part, on a l’avantage sur Seattle (mais pas sur Atlanta) parce qu’on les a battu et le calendrier à venir des Falcons n’est pas facile (2 fois les Saints, les Panthers, les Vikings) et peut laisser espérer plusieurs défaites (surtout vu leur niveau de jeu cette année).
    Le calendrier de Seattle est loin d’être une partie de plaisir (Eagles, Rams, Cowboys, Jaguars notamment) mais je préfère les rattraper tout de suite que d’avoir 2 matchs de retard dans 10 jours vu que la semaine prochaine, ils gagneront sûrement contre les 49ers pendant qu’on perdra sûrement (même si j’espère le contraire) contre les Steelers.

    Go Pack Go !

  3. Merci pour le point classement, c’est vrai qu’en regardant les calendriers des équipes en course pour les PO, on s’aperçoit que beaucoup des top teams NFC vont s’affronter sur la fin de saison ce qui laisse une lueur d’espoir supplémentaire à GB (à condition de faire le taf contre BAL pour avoir une chance d’y croire…).

    Par contre, je vois les choses un peu différemment de David et GBPF vu les calendriers et les blessures:
    La situation en NFC East est simple pour nous, Dallas doit perdre.
    Pareil en NFC West où SEA doit perdre.
    C’est la NFC South qui pose problème avec ATL et CAR…

    Ça peut sembler contradictoire vu qu’on a l’avantage « head to head » (confrontation directe) sur SEA et DAL en cas d’égalité et pas sur ATL mais il vaut sans doute mieux rejoindre les équipes devant nous en concédant une place de WC à la NFC South dès maintenant en espérant jouer gros contre CAR (on est meilleurs contre le run que la passe) avec un retour éventuel de Rodgers…
    Donc je suis plutôt d’accord avec Guile pour ATL – SEA: un W des Falcs nous arrangerait probablement plus sur le long terme même s’ils ont le tie breaker sur nous car ils doivent jouer les Saints deux fois et aussi les Panthers en plus des Vikes (et deux fois les Bucs qui pourraient les surprendre chez eux.

    En fait, GB a sans doute un des parcours les plus favorables avec… DET qui nous a laminés à domicile à l’aller. Il n’y a que les Vikes comme obstacle sérieux sur leur route avant de jouer GB en dernière semaine où ça comptera peut-être déjà pour du beurre donc les Lions pourraient bien être notre pire ennemi sur ce coup avec leur demi-match d’avance…
    La fin de saison des Vikes est bien plus dure que le début où ils ont en plus quasiment tout joué à domicile mais ça me paraît compliqué d’aller les chercher avec 2,5 matches de retard et comme il y a un Vikes – Lions, il vaudrait presque mieux laisser la division aux Vikes en priant pour qu’ils tapent à la fois les Panthers, les Falcs et les Lions pour nous arranger… sauf qu’ils jouent ces 3 équipes à l’extérieur ! Dans le pire des cas, on se retrouve avec DET qui prend la division en laissant les Vikes devant nous au tie-breaker pour une WC, ouch…

    Au final, je vois plus SEA et CAR comme objectif pour débloquer les places de WC vu qu’on va jouer CAR et qu’ils rencontrent Saints, Vikes et Falcs en plus de nous.
    En fait, on devrait pas se plaindre, ces derniers temps, on joue des PO à rallonge dès le mois de novembre haha…
    Quand je vois les Patriots quasiment qualifiés d’office chaque saison en AFC dès la semaine 10 sans même forcer, on voit la différence entre les deux conférences !

    Plus qu’à espérer que les Ravens soient dans un mauvais jour alors que nos adversaires ont plutôt tendance à se réveiller rien que pour nous…

  4. Tiens j’ai décidé de faire un petit calcul rapide en ajoutant les rangs actuels des adversaires que nos principaux rivaux NFC pour les PO doivent encore jouer (PHI vaut 1, MIN 2 et ainsi de suite, pareil en AFC donc plus le score total est élevé et plus le calendrier est faible):

    (7-3) CAR: 44 (10, 3, 2, 9, 13, 7) 52,5 en ajoutant une moyenne de 8,5 pour la bye week
    (5-4) ATL: 45 (6, 13, 2, 3, 13, 3, 5)
    (5-4) GNB: 52 (7, 1, 13, 16, 5, 2, 8)
    (5-4) DAL: 55 (1, 13, 11, 15, 8, 6, 1)
    (6-3) SEA: 55 (7, 16, 1, 5, 4, 10, 12)
    (7-2) MIN: 59 (4, 8, 7, 5, 12, 9, 14)
    (5-4) DET: 61 (14, 2, 7, 13, 14, 12, 9)

    Si on enlève MIN qui est leader de division et une autre équipe pour une des deux WC, il reste 4 adversaires à éliminer… On ne cracherait pas sur une quadruple défaite de DAL-SEA-MIN & DET !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.