Classements 2017 : Semaine 7

Vikings36

Les Packers sont désormais à la poursuite des Minnesota Vikings

Après cette nouvelle défaite frustrante contre les New Orleans Saints, les Packers descendent dans les classements, mais sont toujours en position d’être en play-offs, la NFC étant plutôt nivelée en cette première moitié de saison. C’est encore plus frustrant ! Ah, si Aaron Rodgers était encore là…

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

Sans titre

Les Minnesota Vikings prennent pour de bon la tête de la NFC North, avec une victoire d’avance désormais sur les Packers. Les hommes de Minneapolis ont en effet disposé des Baltimore Ravens (24 à 16) avec un imposant jeu de course (Latavius Murray [RB], 113 yards) et une défense étouffante.

Les Detroit Lions sont fidèles à eux-même : toujours prometteurs avant la saison, toujours décevants pendant. Ils affichent toujours un bilan équilibré de 3 victoires, 3 défaites puisqu’ils étaient en semaine de repos, après leur rouste pris au Super Dome de la Nouvelle-Orléans la semaine précédente (défaite 52 à 38).

Les Chicago Bears reprennent vie après deux victoires consécutives (bilan de 3-4) correspondantes à la rentrée du QB rookie Mitchell Trubisky mais qui sont beaucoup plus le fait d’exploits de la défense Bears.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

Sans titre2

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les Packers sont toujours en position d’être en play-offs ! En effet, les défaites des Carolina Panthers à Chicago et des Atlanta Falcons chez les Patriots champions en titre permettent toujours aux Packers d’accrocher un strapontin pour les play-offs : la 6ème place NFC.

Pour l’instant, la NFC est vraiment nivelée, les Minnesota Vikings, derrière les Packers il y a encore 2 semaines sont les actuels n°2 NFC ! (Argh !) Cette NFC est toujours dominée par les Philadelphia Eagles (6-1) qui caracolent en tête de la NFC East. Néanmoins, j’ai du mal à me faire à l’idée qu’ils soient dominants. Mais ils ont des lignes (offensive et défensive) puissantes et cela suffit à leur bonheur. Attention toutefois avec la blessure du LT Jason Peters absent pour le reste de la saison.

Les Packers ont échangé leur 5ème place NFC de la semaine précédente avec leur vainqueur du dimanche : les New Orleans Saints. Ces derniers ont donc eu la journée parfaite puisqu’ils prennent le contrôle de la NFC South devant Panthers et Falcons.

Quant à la NFC West, cela va se résumer à un duel entre les Seattle Seahawks et la révélation 2017, les Los Angeles Rams.

Le match de la semaine 9 des Green Bay Packers face aux Detroit Lions sera ultra-important. Quand on regarde le classement si serré de la NFC, une prochaine défaite de GB les sortirait virtuellement des play-offs, et les ferait plonger au classement, la 13ème place NFC (Arizona Cardinals) étant à un bilan actuel de 3-4. Mais surtout, c’est un match de division dont le résultat importe plus que face à une autre équipe NFL car le bilan intra-division est ce qui départage en premier pour le classement dans la division.

DANS LE RESTE DE LA NFL

Les Chiefs de Kansas City ne mènent plus la NFL. Ils ont désormais un bilan de 5-2 après avoir encaissé une deuxième défaite consécutive, à la dernière seconde chez les Oakland Raiders. Ils sont rejoints en tête de l’AFC par les valeurs sûres que sont les New England Patriots et les Pittsburgh Steelers, tous deux également à 5-2.

Mais le meilleur bilan de la NFL actuellement est bien la propriété des Philadelphia Eagles avec 6 victoires pour une seule défaite

LES AFFICHES DE LA SEMAINE 8

  • Detroit Lions (n°8 NFC) – Pittsburgh Steelers (n°1 AFC) : Les Lions reçoivent le leader AFC
  • Kansas City Chiefs (n°3 AFC) – Denver Broncos (n°10 AFC) : Choc AFC West, le soufflé Chiefs va t-il retomber ?
  • Dallas Cowboys (n°9 NFC) – Washington Redskins (n°11 NFC) : Choc NFC East, les Cowboys vont-ils poursuivre leur remontée ?

Les Green Bay Packers sont en semaine de repos : prochain match le lundi 6 novembre avec la réception des Detroit Lions

 

1 Comment

  1. Si Brett « Favre » Hundley, ( d’ailleurs le vrai Favre tous rouillé à 48 ans, je suis persuadé qu’il ferait beaucoup mieux que l’autre numéro 7 et ses misérable 87 yards !!!)
    Donc Hundley boit un café, réveille toi, parce-que tu m’a l’air sans secousses comme garçon, et gagne ce match, encore malgré tous capital pour la suite de la saison !
    Si non ont va parler Manga entre nous, où de nos derniers vacances, jusqu’au Super Bowl.
    Go Pack Go excusé moi, j’ai toussé !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.