Échauffement Week 6 : MIN – GB

Minnesota Vikings – Green Bay Packers

vikings-vs-packers-logos-large

Malgré toujours leur propension à subir des blessures, les voyants sont globalement au vert pour les Packers (2ème de la conférence NFC) qui gardent le cap dans un début de saison qu’on annonçait ardu. Et voici que se profile LE derby de la NFC North avec un déplacement chez le rival Minnesota Vikings meurtri par les blessures. Un match qui apparaît donc plus aisé qu’en début de saison.

UNE ATTAQUE VIKINGS EN SOUFFRANCE

case-keenum-101017

Le QB 2 Case Keenum aura les rênes de l’attaque Vikings face aux Packers

Le point faible 2016 des Vikings était la ligne offensive alors ils ont investi durant l’intersaison et débauché aux Detroit Lions un vrai Left Tackle en la personne de Riley Reiff. Pour l’instant, l’investissement apparaît comme rentable puisque Reiff s’est imposé comme le meilleur élément de l’OL Vikings.

Cependant, si cette OL s’est améliorée, elle reste encore dans la 2ème moitié NFL. Si Reiff (LT) tient le haut du pavé, le RT Mike Remmers est son contraire, à Nick Perry (OLB) d’en profiter. Et puis, cette OL a tout d’un coup beaucoup moins de qualité à protéger. En effet, l’attaque Vikings devait s’appuyer en premier lieu sur le jeu de course après la draft au 2ème tour 2017 de Dalvin Cook (RB) qui a poussé dehors l’historique Adrian Peterson dont la carrière semble partir en quenouille (oui, expression des années 50 🙂 ) et n’est pas au niveau du talent du joueur.

Cook, l’ancien pensionnaire des Seminoles de Florida State avait effectué un début de saison de feu… avant de se déchirer les ligaments du genou en semaine 4. À Jérémy Mc Kinnon et Latavius Murray de relever le difficile challenge de son remplacement.

Les Vikings peuvent-ils se reporter sur leur jeu de passe ? Hmmm, ce n’est pas leur force première et leur QB titulaire Sam Bradford (QB) sera absent pour un genou encore une fois douloureux. Case Keenum (QB) prendra le relais mais n’a pas les armes pour faire briller un corps de receveurs largement sous-estimé et qui fait les joies de joueurs fantasy football. Stefon Diggs (WR) et Adam Thielen (WR) sont capables de gros gains et sont épaulés cette année par l’ex-Cardinal et Patriot Michael Floyd. Keenum devrait compter avant tout sur un des meilleurs TE de la ligue, Kyle Rudolph, car problème, Stefon Diggs, le WR n°1 des Vikings, est absent. Josh Jones (SS) devra surveiller le TE Vikings comme le lait sur le feu.

Alors, les Packers devront s’appuyer sur leur ligne défensive intérieure pour enfoncer l’intérieur de la ligne offensive Vikings. Mike Daniels, Kenny Clark, Quinton Dial ont les armes pour stopper les courses des Violets, ils l’ont montré durant les 3/4 du match à Dallas face à Ezekiel Elliott. De plus, Blake Martinez (ILB) est en feu et ne s’épuise jamais. Là, l’adversité (RB+OL) sera moindre que face à Dallas, mais Morgan Burnett (SS) sera absent, lui qui est la tour de contrôle du run adverse en cas de défaillance de la ligne.

Le pass-rush de GB sera amputé d’Ahmad Brooks (OLB) dans la rotation où Perry (OLB) sera toujours un peu handicapé par son plâtre. De la pression du pass-rush dépendra l’avancée des Vikings. Malgré l’absence de Burnett (SS), la défense de GB doit pouvoir prendre le pas sur l’attaque qui n’est pas le point fort d’une équipe et qui sera en plus amputée de son QB 1, son RB 1 et son WR 1 !

AARON RODGERS FACE AU CHALLENGE DE LA DÉFENSE VIKINGS

Aaron Rodgers

Est-ce que l’attaque de GB va bien ? Oui et la NFL le pense aussi puisqu’elle vient de récompenser à la fois Aaron Rodgers comme joueur le plus décisif (« clutch ») de la semaine et le coureur Aaron Jones (RB) comme rookie de la semaine. C’est vrai que le dernier drive des Packers à Dallas fut de toute beauté et que la performance d’Aaron Jones était remarquable (19 courses, 125 yards, 1 TD). Les Packers restent ainsi toujours la meilleure attaque NFL en « zone rouge » et la 3ème attaque NFL en 3ème tentative.

Mais la question devenue habituelle depuis le début de saison sera de savoir quelle ligne offensive sera présente dimanche. Bryan Bulaga (RT) sera présent mais à 100 % ? La semaine passée, il apparut un peu diminué et cette semaine, il va avoir un client en face de lui : Everson Griffen (OLB), déjà 6 sacks depuis le début de saison. Ce dernier pourrait glisser de l’autre côté si Lane Taylor (LG) doit de nouveau remplacer David Bakhtiari (LT) qui soigne ses ischio-jambiers depuis la semaine 1.

Si Griffen est visé par une double protection, attention à ne pas négliger l’autre pass-rusher Danielle Hunter (OLB). Au centre de la ligne défensive, les Vikings disposent d’une poutre en la personne de Joseph Linval (DT). Avec les linebackers Anthony Barr et Eric Kendricks, il est pour beaucoup dans le fait que les Vikings soient la 6ème défense NFL contre la course en terme de yards concédés. Alors si Aaron Jones (RB) est titulaire, on va voir ce que l’on va voir. Un vrai test !

Les Vikings sont plus perméables contre la passe mais cela reste au-dessus de la moyenne NFL. Xavier Rhodes (CB) est capable d’annihiler un receveur du calibre de Jordy Nelson qui devrait revenir d’une blessure au dos. Derrière Rhodes navigue un des meilleurs safety NFL : Harrison Smith (FS). Mais il n’est pas spécialement bien secondé par Andrew Sendejo (SS) alors que l’autre CB Trae Waynes est plutôt irrégulier.

Bref, l’OL Packers, quelle que soit son visage dimanche, sera face à un sacré challenge. Leur prestation conditionnera l’avancée des Packers car si on lui épargne un peu de pression, Aaron Rodgers trouvera des solutions malgré les éléments de qualité de la défense Vikings, d’autant plus que l’ensemble de l’escouade de receveurs sera présente avec le duo de receveurs le plus performant de la NFL, Nelson-Adams, 10 TD depuis le début de saison.

LES COMPOSITIONS PROBABLES

Attaque :

Rodgers (QB) – A. Jones (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – Evans (RG) – Bulaga (RT) – Bennett (TE) – Nelson (WR) – Cobb (WR) – Adams (WR)

Défense :

Clark (DT) – Daniels (DT) – Lowry (DT) – Matthews (OLB) – Ryan (ILB) – Martinez (ILB) – Perry (OLB) – Randall (CB) – House (CB) – J. Jones (SS) – Clinton-Dix (FS)

Les absents notables : Morgan Burnett (SS), Kevin King (CB), Ahmad Brooks (OLB)

 

Coup d’envoi à 12 h 00 (heure locale), 19 h 00, heure française.

3 Comments

  1. Merci pour la preview ^^ !

    Le rapport des blessés nous semble en effet favorable et si Keenum semble faire le taf à la place d’un Bradford « non-fonctionnel », ce n’est pas vraiment un QB élite. Cook et Diggs en moins, ça devrait permettre à notre D de ne pas se faire humilier malgré 3 joueurs en moins (Burnett Brooks King ça fait mal quand même). Espérons que Dix se réveillera pour soutenir JJones et le reste de la secondary…

    Ce match semble à priori largement à notre portée avec un Rodgers en forme tant qu’il ne garde pas le ballon trop longtemps mais avec un jeu de course enfin actif ça devrait aller (à moins que le Mac ne décide de revenir à son establish the run bourrin maintenant qu’il a un vrai RB de profession -_-‘).

    GO PACK GO !

  2. Davon House absent, tout comme Kevin King. GB n’aura pas sa paire de CB titulaires…
    Alors, le retour de Pippo et Bimbo ? Pour Randall, sa place est assurée mais peut-être que Hawkins sera préféré à Rollins… À voir..

  3. Attention Spoilers:

    [spoiler] Le reste de la saison s’annonce compliqué, on vient de perdre peut être tout espoir d’aller loin [/spoiler]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.