Classements 2017 : Week 4

Green Bay Packers v Minnesota Vikings

Les semaines filent et nous sommes déjà, avec 4 matchs joués, au quart de la saison régulière. Il est donc temps de faire un petit bilan, c’est le retour des fameux classements !

Si vous ne le saviez pas encore, les Packers ont un bilan de 3 victoires (face aux Seahawks, aux Bengals et aux Bears) et une défaite (chez les Atlanta Falcons). Un bilan satisfaisant au vu des adversaires, même si ce début de saison NFL est assez fou avec beaucoup de surprises. Les favoris attendus avant la saison ne seront peut-être pas au rendez-vous des play-offs. Côté Packers, on est dans la bonne direction pour les play-offs. Mais il faudra d’abord s’imposer dans leur division : la NFC North.

CLASSEMENT DIVISION NFC NORTH

Nouvelle image

Ce n’est que le début de saison, mais les Detroit Lions semblent bien être l’adversaire n°1 des Packers dans la NFC North. Ils sont d’ailleurs devant les Packers mais cela n’est dû qu’au bilan intra-conférence NFC légèrement supérieur des Lions. Packers et Lions ont d’ailleurs connu leur défaite contre le même adversaire : les Atlanta Falcons. Même si le premier match contre les Lions n’est qu’en semaine 9 (à Lambeau Field), nul doute que ce sera un match d’importance pour le titre de division.

Les Minnesota Vikings ont un bilan de 2-2 qui n’est sur le papier pas rédhibitoire. Mais ils sont grandement impactés par les blessures, d’abord celle de leur QB Sam Bradford écarté quelques semaines et surtout celle de leur atout n°1 révélation du début de saison, le coureur rookie Dalvin Cook, rupture des ligaments croisés et « out » pour la saison. Ajoutée à cela une défense moins dominante qu’en début de saison 2016 et les Vikings ne me semblent pas être l’adversaire principal dans cette NFC North.

Les Packers ont largement dominé des Chicago Bears en reconstruction qui viennent d’annoncer le changement de QB titulaire, le rookie chèrement payé à la draft (par « trade-up ») Mitch Trubisky remplaçant Mike Glennon. Si les Bears sont dans une année de transition et ne seront pas des candidats au titre de division, ils n’en restent pas moins des adversaires gênants comme en témoigne leur victoire face aux Pittsburgh Steelers ou leur défaite de justesse face aux Atlanta Falcons.

CLASSEMENT CONFÉRENCE NFC

Nouvelle image (1)

Avec ce bon bilan, les Packers sont forcément dans le groupe de tête de la conférence NFC d’autant plus qu’il n’y a plus d’équipe invaincue. Pour l’instant, 6 équipes NFC affichent un bilan de 3-1 et sont donc les candidats aux play-offs.

Pour l’instant, ce classement est indicatif car très resserré. Néanmoins, GB a le 5ème bilan de la conférence et ne prend pas de retard. C’est déjà bon signe. L’objectif est la 1ère place de cette conférence pour avoir le droit de recevoir dans la froidure de Lambeau Field en janvier, dans le cas d’une finale de conférence. Pour cela, il faudra avoir une victoire de plus que les Falcons d’Atlanta, compte tenu de la défaite de la semaine 2.

DANS LE RESTE DE LA NFL

Les Chiefs de Kansas City restent la dernière équipe invaincue (4-0) de la NFL. Ils dominent la compliquée AFC West devant les Denver Broncos (3-1) et les Oakland Raiders (2-2) qui viennent de perdre pour quelques semaine leur QB Derek Carr.

Les Buffalo Bills (3-1) sont de surprenants leaders de l’AFC East, profitant du poussif départ des New England Patriots (2-2). L’AFC South sera un joyeux bordel en 2017, les 4 équipes (Jaguars, Colts, Texans et Titans) étant de potentiels vainqueurs de la division.

Côté NFC, la surprise vient des Los Angeles Rams, leaders convaincants de la NFC West après leur victoire chez les Dallas Cowboys. On connaissait leur rugueuse défense, ils ont désormais une attaque qui flambe derrière leur coureur Todd Gurley.

LES AFFICHES DE LA SEMAINE 5

  • Dallas Cowboys (n°9 NFC) – Green Bay Packers (n°5 NFC) – Le match des franchises historiques de la NFL
  • Chicago Bears (n°14 NFC) – Minnesota Vikings (n°8 NFC) – Match de division NFC North qui intéresse les Packers
  • Tampa Bay Buccaneers (n°7 NFC) – New England Patriots (n°7 AFC) – Match du jeudi soir, les Patriots champions en titre peuvent passer en bilan négatif
  • Detroit Lions (n°3 NFC) – Carolina Panthers (n°6 NFC) – Le choc NFC de la journée
  • Pittsburgh Steelers (n°3 AFC) – Jacksonville Jaguars (n°5 AFC) – Le choc (improbable) AFC de la journée

Dans le classement de la ligue, les Packers ont cette semaine le 7ème bilan de la NFL, dominé donc par les Kansas City Chiefs.

 

11 Comments

  1. Début de saison conforme au bilan espérer de 3-1 !
    Et ceci malgré un wagon entier de blessés !
    Le prochain match chez l’Amerca Team, sera d’une grande importance, car en cas de succès, on mettrait les Cowboys à trois victoire d’écart, pour les playoff !

    Je vois qu’il y a deux écoles, ceux qui disent au Lambeau Field, et ceux qui disent à Lambeau Field ! Laquelle est la bonne ?

  2. Je ne sais pas si en français il y a une bonne école, mais en fait, je reprends comme en VO où ils ne disent pas « the Lambeau Field » mais « Lambeau Field ».

    Je trouve en plus que ça affirme le côté mythique de Lambeau Field en le désignant comme un lieu plutôt qu’un stade (du Lambeau Field).

  3. J’avais pronostiqué 2-2 donc c’est carrément positif ce 3-1.
    Et en plus Dallas semble bon à prendre en ce moment, moins costaud que l’année dernière, y a un coup à faire dans le Texas dimanche! (et d’aller chercher la 1ère victoire en déplacement puisque les trois victoires ont eu lieu AU Lambeau Field – moi je dis comme ça, sans savoir si c’est juste ou pas^^)

  4. Je réponds ici à ton dernier com de l’article précédent sur le frangin Daniels ^^ .

    Pour moi c’est un coup à tenter. Bonne impression visuelle et il semble clairement au-dessus du niveau en AFL:

    Plus léger et moins puissant mais aussi plus mobile/rapide que son frère. Il a des appuis bas, une bonne flexibilité et une poursuite solide.
    Le gars s’est aussi accroché au football très loin d’un parcours de star mais il était à Temple en NCAA, une fac reconnue pour avoir des joueurs hyper-motivés (à défaut d’autre chose).
    Avoir son frère pour le coacher serait bien sûr un plus.

    A la limite, l’Arena c’est plus parlant pour les DL que d’autres postes vu que les règles ou la taille du terrain influent moins, il faut « juste » passer l’OL (réduite) et choper le QB. Il semble que ça mette aussi l’accent sur la technique de tackle, ce qui n’est pas un mal pour nous. Par contre, tout ce qui est technique de mains ou type de surface/terrain (joue pour les appuis et la vitesse) je ne sais pas.

    Pour les OTs, pas vraiment d’opinion sur Evans et Wylie mais le nom de Storm Norton me semble familier 🙂 .

    J’ai un peu peur qu’on fasse rejouer nos blessés trop vite (en particulier Adams -_-‘ ) et je ronge mon frein en attendant de voir quand Biegel pourra jouer…

    De mon côté je dis « à Lambeau » tout simplement 😀 .

  5. Merci pour le bilan avec tableaux, c’est toujours clair et sympa 🙂 .

    Je pense qu’on aurait tous signé pour le 3-1 avant la saison. Il y a eu des passages vraiment dégueulasses mais au final on est dans le peloton de tête. Je pense aussi que MIN et CHI vont avoir beaucoup de mal à revenir dans la partie pour le titre NFCN alors que DET est bien le poison que je craignais après leur draft… Il y a franchement quelques joueurs que j’aurais préféré chez nous ou ailleurs que chez eux (Golladay et Davis notamment). Beaucoup de leurs picks de cette année sont sur le terrain et contribuent, contrairement à GB…

    Le home field, c’est un objectif sympa mais franchement, la NFC c’est pas l’AFC avec une équipe comme NE qui joue quasiment en permanence à domicile en PO donc faut faire avec et on a bien vu qu’on pouvait embêter n’importe qui à l’extérieur à condition de ne pas se tirer dans le pied. On a bien vu qu’ATL sans Jones et Sanu, ça valait pas mieux que GB avec une valise de blessés !

    Sinon, plateau de prétendants aux POs très fourni sans aucune équipe qui se dégage vraiment. CAR ne me fait pas trop peur vu qu’ils ont flambé contre la D passoire de NE, les Eagles sont encore en train de prendre leurs marques tout comme Goff avec les Rams même si leur D pourrait poser problème.
    Reste des équipes comme TB ou SEA capables de s’enflammer sur une MT un match ou une fin de saison pour chiper des places (mais SEA c’était contre IND qui n’est pas des plus terrifiants…).
    Or on a battu SEA et on joue CAR (chez eux) et TB (chez nous) pour un éventuel tie-breaker.

    MIN et DAL on a l’occasion de prendre le large aux 2 prochains matches et arriver à 6-1 à la bye en finissant par un W contre NO serait vraiment une très bonne affaire (après on pourrait se concentrer sur la division et les Lions avec quelques équipes en rade en bonus (Ravens/Browns, par contre PIT…).

  6. Salut Roundeux, j’étais tombé sur la vid du frangin Daniels, je savais pas trop quoi en penser, j’ai tendance à me dire que comme pour la CFL, si les franchises ne vont pas plus souvent chercher certains profils à certains postes, c’est qu’il y a une différence de niveau, j’ai par exemple jamais compris que certaines équipes en difficulté avec leur Oline ne tentaient pas le coup avec des vétérans de CFL (postes très spécifiques ou évoluent des professionels aguerris à prix abordables côté salaire, je suis assez surpris qu’on en voit pas plus, pas en starter, mais en back up fiables et expériemntés.)

    Si il pouvait être un +, ce serait pas du luxe, même quand Biegel sera remis sur pied (celui là, je l’attend un peu comme le messie^^, quand on voit le début de « T.J » chez les hommes de fer, je me dis que même si Biegel ne ferait que moitié de ce qu’a fait Watt, ce serait déjà super.
    Ce serait en plus une chouette histoire, les frangins Daniels à GB, j’ai envie d’y croire.

    J’en proffitte pour glisser un mot sur Kyler Fackrell que j’ai surnommé « camouflage » pcq s’il n’est pas complètement invisible, c’est extrèmement difficille de le voir sur le terrain, ses stats en témoignent, ça doit être lié à une sorte de don pour la furtivité, le camouflage…nan?^^
    Blague à part, contrairement à R&R, on ne peut pas lui reprocher d’être parfois lamentable, de rater des placages ou de se planter dans sa lecture de l’off adverse, quand je me fixe sur lui, je vois un gars volontaire, qui essaie de bien faire, mais 90% du temps, il est toujours en retard, à 1/2 yard- 1 yard du QB, au mieux il lève une main pour l’alpaguer, mais jamais il le touche (d’ailleurs, son fumble recouvert est lié au fait qu’il s’est fait arreter net par son vis-à-vis).
    Bref, il fait son boulot, ce n’est pas un « plot » inéficace et inutile, mais pour le moment c’est très insuffisant et n’importe quel ajout en pass rush serait un vrai +, surtout avec les fragiles Perry et Matthews.

  7. Concernant Fackrell, j’y vois le même défaut que Pippo et Bimbo : un manque de physique. Il tente de jouer sur sa vitesse mais il est éjecté à la moindre pichenette. Il joue sur le profil de Clay Matthews, mais le n°52 a le minimum de puissance requise pour être un efficace OLB.

    Pour la vidéo du petit frère Daniels, les »OT » en face de lui ont vraiment un « footwork » dégueulasse.. À voir
    Pour les mecs de CFL, bon on avait Geoff Gray (OG) à l’inter-saison qu’on a coupé pour faire l’effectif des 53. Il est actuellement aux NY Jets.

  8. « éjecté à la moindre pichenette » oui, lol, c’est un peu carrément ça quand même!
    Même si il s’est un peu étoffé cet hiver, c’est vrai qu’il semble encore trop juste physiquement pour la NFL notre ami Fackrell, pour le moment c’est un peu la D2.
    La CFL aussi c’est un peu la D2, même si au premier abord, ça a l’air de jouer vite, l’écart avec la NFL est trop grand au final, sans quoi on verrait davantage de joueurs passer dans la grande ligue.

    Pour répondre à ta question sur l’option 5ème année de Randall de l’article précedant, je suis toujours surpris de voir le nombre de fans US qui croient encore en Randall et/ou qui vantent ses qualités physiques… moi je pense qu’une part du prob’ est mental (sans minimiser le reste). C’était un peu aussi le prob’ de Davante Adams ses deux 1ères années le mental, après un drop il s’agaçait, perdait de sa concentration, il a eu un déclic l’année dernière, maintenant, après un drop, on le voit plus se disperser, il se focus direct sur le prochain jeu. « C’est peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire bcp »^^.
    Tout ça pour dire qu’on sait jamais, imagine qu’on ne le voit quasi plus de la saison, qu’on arrive au SB, que pendant le match, paf, cascade de blessure pour nos CB, on est obligé de l’aligner, et là il te sort le match de sa vie, il est partout, passes déviées, forced fumble, va te chercher le pick 6 de la victoire, bref la totale… il finit même MVP du SB!^^
    Bon ben là, t’es obligé de l’activer sa cinquième année, au moins pour voir. :-))

  9. Fackrell était un projet surtout vu son âge et le manque d’explosivité qui en résulte. Il s’est toujours battu pour équilibrer poids et vitesse et je pense qu’il risque de passer à la trappe à la fin de son contrat s’il ne se « montre » pas plus. D’un autre côté, sa furtivité le fait facilement oublier, c’est peut-être ça le plan génial du staff pour lui: l’homme invisible qui chope les ballons qui traînent par terre 😀 .

    C’est vrai qu’un ou deux OL d’AFL on dirait plus des baleines échouées ou des tortues sorties du bar d’à côté que des joueurs de football haha !
    Concernant les OLs de CFL il y a tout simplement le fait que la NFL tend à privilégier la NCAA pour faire le buzz autour de joueurs qui ont déjà un public, bizness is bizness… Si le gars est vraiment bon, il va de toute façon à la fac aux USA à la base…

  10. Merci pour le bilan, c’est sympa comme article !
    J’espérais également un bilan à 3-1 après 4 semaines notamment grâce aux 3 matchs joués à domicile mais je rejoins Davidbrillac quand il dis qu’avec notre wagon de blessés c’est très satisfaisant !

    Pour les 3 matchs à venir d’ici le BYE, effectivement ça serait bien de tous les remporter pour distancer les Vikings dans la division et les Cowboys pour la conférence sachant que les deux sont prenables en ce moment.
    Dallas ne fait pas un début de saison exceptionnel, je ne sais pas si c’est l’effet de surprise Prescott/Eliott qui est passé ou si le « mal » est plus profond mais si on ne commence pas le match à l’envers comme contre les Falcons, on peut l’emporter. Les Vikings vont retrouver Bradford mais ont perdu Cook pour toute la saison, néanmoins ils ne sont pas très réguliers depuis le début de saison ce qui pourrait nous profiter (à voir s’ils ne se refont pas la cerise ce WE contre les Bears).

    New Orleans, par contre, je ne sais pas trop. Ils ont mal démarré la saison mais restent sur 2 victoires (d’accord il y en a une contre les Dolphins qui ne font pas peur à grand monde et qui ont failli réussir à perdre contre les Charges) mais avec un QB de la qualité de Drew Brees (jamais en dessous des 4000 yards à la passe depuis 2006) tout peut arriver et il peut nous sortir un match énorme.
    Je pense néanmoins que l’avantage d’avoir le match à Green Bay jouera.
    Point un peut à coté mais pas trop : personne ne pense qu’Adrian Peterson aurait été beaucoup mieux à Green Bay plutôt qu’à NO au vu du nombre de snaps pris depuis le début de la saison par Ty ?

    Pour le classement de la conf’, le match Lions-Panthers de ce WE sera à surveiller. On en saura un peu plus sur la valeur de ces 2 équipes. Rams-Seahawks permettra de voir comment Goff et Gurley se sortent d’une équipe avec une défense.

  11. Si si j’ai milité pendant l’intersaison pour le faire venir, mais je n’ai pas été entendu, une sorte de petite revanche après la petite trahison de Favre.
    Ty aurait eu grand besoin de son expérience, pour quelques millions il nous auraient fait du bien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.