Échauffement Week 3 : GB – CIN

Green Bay Packers – Cincinnati Bengals

23468494_SA

3ème match de la saison après deux premiers matchs compliqués avec la réception des Seahawks et le déplacement chez les Falcons. Retour à domicile pour la réception des Cincinnati Bengals, un match qu’on annonçait difficile avant le début de saison mais les Bengals ont déçu sur leurs deux premiers matchs. Mais, avec de nombreuses absences prévues côté Packers, attention au réveil des Tigres !

FAIRE AVEC LES ABSENTS

Les Packers ont souffert la semaine passée contre les Atlanta Falcons, notamment en raison de l’absence de joueurs clés comme Bakhtiari (LT), Bulaga (RT), Jordy Nelson (WR) et Mike Daniels (DT).

Alors qu’en est-il sur le front des blessures ? Bulaga et Nelson devraient être de retour, tout comme Mike Daniels, la blessure invoquée pour le joueur de ligne défensive étant sa hanche mais ça ne l’avait pas empêché de jouer… avant d’avoir une petite alerte à l’ischio-jambier. Par contre, pour David Bakhtiari, ce sera encore repos à priori pour le Left Tackle.

Oui mais voilà, d’autres titulaires se sont rajoutés à la liste des blessés et non des moindres : Randall Cobb (WR), Nick Perry (OLB), Davon House (CB), Jake Ryan (ILB) ou encore Kentrell Brice (S), pas titulaire mais qui rentre beaucoup dans les rotations. On note par contre le retour d’Ahmad Brooks (OLB) de son protocole de commotion, à point nommé vu la défection de Nick Perry.

Bref, les Packers affichent en cette semaine 3 la liste de blessés la plus imposante de la NFL. L’absence la plus préjudiciable sera celle de Bakhtiari car la force des Bengals réside dans leur front-7.

usa_today_9321325.0

La paire de tackles offensifs titulaire de GB ne sera pas encore alignée

DES TIGRES AGRESSIFS EN DÉFENSE

La ligne offensive des Packers aura fort à faire avec le pass-rush Bengals. Geno Atkins est un des meilleurs défenseurs intérieurs de la NFL, formant un couple d’enfer avec Michael Johnson (DT), heureusement blessé ! Il est accompagné de deux vétérans de luxe : Carlos Dunlap (DE) et Kevin Minter (LB). Mais ce front-7 brille aussi par sa jeunesse éclatante avec les rookies Ryan Glasgow (DT), Carl Lawson (OLB) et Jordan Willis (DE).

Bref, il sera nécessaire que Bulaga soit là afin que Rodgers ne subisse pas la même pression que face au pass-rush des Falcons la semaine passée. Si l’OL laisse du temps à Rodgers, les Packers pourront affiner leur jeu de passe autour de Nelson et Adams qui devraient se jouer de lignes secondaires plus friables (le meilleur CB Dre Kirkpatrick vivant un début de saison compliqué).

Néanmoins, la force et la qualité du front-7 Bengals fait de Cincinnati la meilleure défense à la passe de la NFL et de loin. Bon, c’est une donnée à relativiser quand les données sont prises sur deux matchs dont un contre l’attaque anémiée des Houston Texans.

Packers Bengals Football

Carlos Dunlap cherchera encore à sacker Aaron Rodgers

LES BENGALS EN QUÊTE D’UN SECOND SOUFFLE OFFENSIF

Les Bengals sont une vraie déception offensive en ce début de saison. Pire équipe NFL en terme de points marqués, elle est aussi dans le top 5 des plus mauvaises attaques en termes de yards parcourus, de % de réussite en 3ème tentative et en %  de réussite en zone rouge, rien que ça !

Pourquoi un tel fiasco ? Un quarterback moyen, Andy Dalton, qui joue derrière une ligne offensive en perdition, même si cette dernière a eu fort à faire lors des 2 premiers matchs contre les défenses des Baltimore Ravens et des Houston Texans. Aux pass-rushers Packers de continuer à enterrer l’OL Bengals.

Alors, les Bengals tenteront de s’appuyer sur leur jeu de course. Certes, avec AJ Green, les Bengals disposent d’un des meilleurs WR de la NFL. Cependant, il ne dispose pas du meilleur artificier avec Dalton (QB). De plus, il pourra l’objet d’une surveillance rapprochée de deux défenseurs, en l’absence côté Bengals de Tyler Eifert (TE) et de John Ross (WR). Si Davon House est bel et bien hors jeu, c’est sûrement le rookie Kevin King (CB) qui serait au marquage d’AJ Green, un peu pour sa prometteuse entrée en jeu la semaine passée à Atlanta et surtout pour son gabarit, le seul à même de rivaliser avec AJ Green (1,93 m).

La ligne offensive de Cincy devra créer des brèches car les orange et noir disposent d’un sacré trident de coureurs : Jérémy Hill, Giovanni Bernard et le rookie Joe Mixon. Là encore, avec ou sans Mike Daniels, il faudra stopper les courses de Cincinnati pour que leur QB prenne le jeu à son compte et fasse les erreurs dont il est coutumier.

181561269.0

On espère que le coureur Giovanni Bernard (n°25) ne fasse pas le même show

UN RENDEZ-VOUS STATISTIQUE

La semaine dernière, Aaron Rodgers a atteint la barre des 300 TD en carrière, une marque plus qu’honorable. Mais surtout, il n’a mis que 144 matchs pour atteindre ce seuil quand ses plus proches suivants, Peyton Manning et Dan Marino, l’ont fait en 157 matchs soit quasiment une saison de plus !

Ce match contre les Bengals aura un intérêt particulier pour Aaron Rodgers. Les Bengals sont tout simplement la dernière équipe qu’Aaron Rodgers n’a jamais battu en NFL. Cela exclut les Packers bien évidemment, même s’il avouait avec ironie dans une interview cette semaine qu’il avait des fois fait battre les Packers avec ses performances. Pourquoi les Bengals ? Car c’est une équipe de l’AFC, et donc les Packers ne peuvent les retrouver que tous les 4 ans en saison régulière (et au Super Bowl accessoirement). Pour le moment, Aaron Rodgers a été défait par Cincinnati en 2009 et en 2013. Il ne voudrait pas attendre 2021 quand même ! Il rejoindrait un club fermé de 7 QB (dont Brett Favre) dans l’histoire de la NFL à avoir vaincu 31 équipes NFL.

Pour un autre Packer, ce match peut aussi signifier beaucoup. Clay Matthews est en effet à un sack d’égaler le record de sacks en carrière (74) pour un Packer (Kabeer Gbaja-Biamila ou KGB pour les intimes, Packer entre 2000 et 2008). Il marquerait l’histoire défensive de GB, même si, il l’avouait lui-même cette semaine, ce titre aurait dû revenir à Reggie White (grand joueur de ligne défensive des années Favre) s’il avait joué ne serait-ce qu’une année de plus à Green Bay.

Enfin, si vous êtes fidèles de GBPF, vous avez que durant la semaine, nous avons fêté les 25 ans de la 1ère victoire de Brett Favre sous le maillot des Packers. Une victoire épique ! Une victoire obtenue contre… les Cincinnati Bengals ! Le destin est parfois facétieux..

 

LES COMPOSITIONS PROBABLES

Attaque :

Rodgers (QB) – Montgomery (RB) – Murphy (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – Evans (RG) – Bulaga (RT) – Bennett (TE) – Lance Kendricks (TE) – Adams (WR) – Nelson (WR)

Défense :

Clark (DT) – Daniels (DT) – Matthews (OLB) – Martinez (ILB) – Brooks (OLB) –  Randall (CB) – King (CB) – Rollins (CB) – Burnett (SS) – Clinton-Dix (FS) – Jones (SS)

Coup d’envoi dimanche 24 septembre à 15 h 25, heure locale, 22 h 25, heure française.

Un match qui pourrait être le plus chaud de l’histoire de Lambeau Field puisqu’on attend pas loin de 30° C sous l’effet d’une vague de chaleur caniculaire dans tout le nord des États-Unis.

 

8 Comments

  1. Je ne me fais pas d’illusions, on devrait l’emporter même si CIN est une de nos bêtes noires car on joue à Lambeau mais ça risque de ne pas être joli et je suis prêt à parier que les tigrous mettront leur premier TD de la saison contre nous tellement on a pris l’habitude de faire des cadeaux statistiques aux à tout le monde ces dernières années.

    Ça ne me surprendrait pas que notre O patine encore face à ce gros F7 et il suffit que Dalton soit dans un rare bon jour pour que notre secondary morfle encore même si l’absence d’Eifert et Ross devrait aider. Manquerait plus que Joe Mixon fasse un career day hahaha…

    De notre côté en doubtful: Bak, Cobb, Brice, House, Daniels, Ryan, Perry… rien que ça !

  2. ouai, je suis pas super emballé par ce match, mais c’est plus la faute des coachs des Packers que des 2 équipes.

    On va devoir se refarcir ce « nitro » package de Capers en defense. Mais n’est pas Alfred Nobel qui veut mon cher Dom!
    Quel intérêt de casser le duo Burnett/Ha-Ha qui fonctionnait bien pour que Burnett prenne des snaps à nos ILB qui ne déméritent pourtant pas, Ryan, Thomas et MArtinez… ? je prend un peu ça comme un désaveu pour ces 3 joueurs qui ne sont pas le point faible de notre défense.
    La défense Capers est un naufrage depuis trop longtemps, le coup du « plier mais ne pas rompre », ça marche plus avec moi. (surtout après la lecture d’un papier sur APC, chiffre à l’appui, c’est criminel de laisser ce monsieur en place).

    Par ailleurs, avec l’actualité, il se pourrait même qu’il y ait plus de spectacle en tribune que sur le terrain ce soir^^.
    GO PACK GO
    Bon dimanche à tous

  3. Du spectacle en tribunes ? Genre Bikini Girls ? 😉

  4. Concernant Dom Capers, je suis partagé.
    Il est arrivé à GB et ses 2 premières saisons, 2009 et 2010, GB avait une top 5 défense. Et c’est vrai que depuis, il vit un peu sur cet acquis.

    On a invoqué à raison des problèmes de personnel et là c’est plus le souci de Ted Thompson. Souvenons-nous des problèmes de FS après la blessure de Nick Collins et avant la draft de Clinton-Dix, les problèmes de CB l’année dernière avec toutes les blessures et les problèmes qui ont duré des années au poste d’ILB (ah, Brad Jones – AJ Hawk les redoutables…).

    Son système « Nitro », c’est pas une invention. Depuis 2 saisons, on voit ce type de joueur hybride mi-SS, mi-LB. Je pense à Buchanon des Cardinals. Voyons ce que ça peut donner car il est vrai que le jeu en NFL est voué à être de + en + rapide. Par contre, c’est vrai qu’il y a des actions où GB aligne 2 DT très écartés et Burnett vient s’empaler en blitzant au milieu sur le RG et le C.. Là je me dis mmmouais…

  5. Yes Yes!! Surtout avec les températures actuelles du Wisconsin!
    D’ailleurs, ça fait partie de mes arguments pour inciter certains à regarder le foot US, y a des nanas canons en mini-short au bord du terrain 🙂
    Plus sérieusement, j’ai écris tribune mais je pensais sideline bien sur, même si ça m’étonnerai pas que ça déborde un peu en tribune (mais à la cool, sans violence, genre des pancartes) vu ce qu’a balancé Trump en s’en prenant à la liberté d’expression et indirectement au 1er amendement de leur constitution, c’est obligé qu’il y ait des réactions, y compris parmi ses partisans.
    Ah, quand les politiques se mêlent de sports… 9 fois sur dix je me dis qu’ils auraient mieux fait de fermer leur g…..
    ouai sur la plupart des autres sujets aussi remarque lol.

  6. Je ne comprend surtout pas où on va ni ce qu’on fait avec cette defense depuis plusieurs années, au delà des problèmes de personnel que tu soulignes fort justement.
    Je ne vois pas où est la plus-value d’aligner Burnett ILB, au contraire même, j’ai trouvé Clinton-Dix moins tranchant sur les 2 permiers matchs, et je me demande si c’est pas lié à ce changement. Les 2 joueurs ont develloppé une vraie complicité sur le terrain et on peut dire que c’était efficace, ça a parfois été la sécurité sociale l’année dernière nos 2 safety. A la limite, aligner parfois Burnett en Nickel, ok je vois l’intérêt d’utiliser son expé et sa lecture du jeu, mais ILB, j’ai du mal^^.
    Bon, depuis mon canapé je me prend pas pour un expert non plus, c’est juste qu’il y a quand même des trucs bizzares qui me sautent au yeux.

  7. *** SPOILER ***
    Quelle première mi-temps de m****. Il n’y a rien à garder.
    Coté défense, on est inexistant. On arrive à encaisser 21 points et 3 touchdowns d’une équipe qui n’avait marqué que 9 points et aucun touchdown sur ses deux premiers matchs. On ferait passer Dalton pour un super QB. Je crois qu’après le 2nd touchdown, il est à 10/11 (d’ailleurs la défense sur ce touchdown est juste dégueulasse).
    En attaque, pas mieux, on arrive à marquer un touchdown sur un drive où l’interférence de passe est assez généreuse et nous fait bien avancer. En plus, on passe pas loin du fumble.
    Et après Aaron, qui nous fait INT avec TD derrière. La loose totale.

    Et encore, j’ai manqué les 5 premières minutes parce que je regardais la fin de Steelers-Bears et de Giants-Eagle en overtime. Suis arrivé au moment de la passe de TD des Bengals. Superbe entrée en matière.

    Il n’y a plus qu’à espérer qu’on fasse tout le contraire sur la 2nde période qui démarre.

  8. *** SPOILER 2 ***

    Just one name : GERONIMOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!! 🙂
    Superbe réception et superbe course en OT. D’ailleurs, sur le drive égalisateur en fin de 4QT, il nous sort aussi une ou deux réceptions importantes et en bord de touche (Jordy également).

    Bon, la 2nde période a été mieux, faut dire que pire c’était dur, on leur a juste laissé 3pts (merci au kicker des Bengals pour avoir égaré 3pts au passage) mais ça a quand même été très laborieux. J’ai longtemps cru qu’on resterait trop court. Bon match de Josh Jones.

    Toujours ce problème récurrent d’avancée plein centre du RB. Daniels ça sera trop court pour jeudi contre les Bears ?
    En attaque, on manque de constance avec des alternances de bons drives et de drives vraiment dégueulasse. Pas vu Bennett, il n’est pas transcendant en ce début de saison. Kendricks c’était mieux en 1ère MT mais il a peu à peu disparu. Coté WR, Allison et Nelson ont surnagé mais ça n’a pas été fou.

    Après, bon l’OT, tu vois la stat d’Aaron de 0-7 en OT et tu repenses à certains matchs (Seahawks, Cardinals) de ces dernières années et tu serres les dents mais c’est passé cette fois.

    Faudra mieux jouer contre les Bears pour finir la semaine à 3-1. Je ne les ai pas trouvés exceptionnels contre les Steelers mais ils ont fait le boulot (pour moi il y a une faute offensive sur le TD des Bears en OT mais bon…).

    PS : Erreur sur mon précédent post : Giants – Eagles s’est fini par un FD longue distance des Eagles à 3secs de la fin et non en OT. Beaucoup de matchs serrés ce soir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.