Week 1 ~ GB – SEA : Parole à la défense

09102017_seahawks3c_165728-1020x680

Mike Daniels force le fumble de Russell Wilson : le tournant du match

Green Bay Packers – Seattle Seahawks :  17 – 9

Premier match, première victoire pour les Green Bay Packers devant un cador de la NFL candidat aux play-offs : les Seattle Seahawks. Une victoire pas flamboyante dans un match où les défenses ont pris le pas sur les attaques.

UNE PREMIÈRE MI-TEMPS MUETTE

Une statistique : 0 touchdown et 1 interception pour Aaron Rodgers dans une première mi-temps à domicile. Une telle performance n’était tout simplement jamais arrivée au n°12 en 13 ans de carrière ! À n’en pas douter, Aaron Rodgers manquait de compétition réelle, ses quelques mises en jeu en pré-saison étaient juste un léger galop d’essai. Mais l’intérêt de se préserver de blessures inutiles prévalait et les Seattle Seahawks, avec leur féroce défense, n’étaient pas franchement l’adversaire idéal pour s’offrir un tranquille galop d’essai.

Mais pour les Packers, c’était plutôt « un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». Le joueur manquant, c’était Bryan Bulaga, le Right Tackle titulaire, désactivé au dernier moment pour cause de cheville douloureuse.

Cette absence aura eu beaucoup plus de conséquences qu’on le soupçonnait car son remplaçant rentrait sur le terrain comme un cerf au milieu d’une chasse à courre. Kyle Murphy, qui n’avait pas spécialement brillé en pré-saison, se retrouvait fort dépourvu face aux vagues bleues marines. La pression arrivait continuellement de son côté, Jahri Evans, le Right Guard le soutenant la moitié du temps quand ce n’était pas le coureur affecté à la protection de passe. Bref, Aaron Rodgers ne jouait pas libéré, surveillant du coin de l’oeil à chaque mise en jeu les Seahawks déboulant sur sa droite. Il faut dire qu’en face, il y avait un Sheldon Richardson (DT) monstrueux qui chahutait régulièrement le vétéran Evans.

Cette pression, elle aura été la cause d’un premier tournant dans le match. Les Packers avançaient lentement mais sûrement sur leur premier drive quand une surprise venue de nulle part : une passe de Rodgers lancée directement dans les bras d’un Seahawk, en l’occurrence le rookie DT Nazair Jones ! Celui-ci ne faisait pas qu’intercepter, il partait directement pour le touchdown !

Mais c’est un grand « ouf » de soulagement qui parcourait les travées. Mouchoirs de pénalités lancés, les arbitres sanctionnaient un block illégal sur Rodgers qui essayait de rattraper l’intercepteur (assez discutable) et surtout une brutalité du CB Jeremy Lane sur Davante Adams (WR). Cette brutalité existait avec un coup de Lane sur la glotte d’Adams, mais était plutôt léger et surtout suivait une prise de grille faciale par Adams. Bref, les joueurs devaient se chercher depuis plusieurs jeux et c’est Lane qui était pris par la patrouille sur un jeu ultra-important pour Seattle.

Au final, Jeremy Lane était expulsé, l’interception de Nazair Jones validée mais le touchdown annulé ! Grosse frayeur à Lambeau Field…

0ap3000000842153_video_player_cp

Nazair Jones (n°92) intercepte Aaron Rodgers mais son TD sera annulé

UNE DÉFENSE AFFAMÉE

Après cette épisode plutôt « chanceux » pour les Packers, la défense stoppait net Russell Wilson et son attaque. En fait, c’est ce que va faire la défense Packers pendant l’ensemble du match. Elle annihilait la course adverse. Le RB 1 Thomas Rawls était absent, c’est donc Eddie Lacy qui se coltinait une défense en furie. Au final; 5 courses, 3 yards ! Kenny Clark va devenir un Nose Tackle Pro-Bowler, il bloque déjà 2 joueurs à lui seul. Mike Daniels a été tout simplement le meilleur joueur du match enfonçant l’OL Seahawk comme un shériff déboulant dans un saloon. Derrière, les rushers Perry et Matthews en profitaient (même s’il auraient encore plus maximisé les efforts de la ligne défensive).

Nous allons rappeler que tout cela est à relativiser : la ligne offensive Seahawk est encore bien partie pour être la pire de la NFL. Toutes ces performances sont donc à nuancer et à confirmer la semaine prochaine contre une toute autre attaque : celle des Atlanta Falcons. Mais l’attaque des Seahawks était tout simplement réduite à néant !

Pas de point donc dans cette première mi-temps où les défenses prenaient le pas sur les attaques. La défense Packers stoppait tout mais Aaron Rodgers était un peu rouillé et subissait les assauts de son côté droit (4 sacks en 1ère mi-temps). Les Seahawks survivaient grâce à un bon travail de leur punter Jon Ryan qui repoussait systématiquement les Packers dans leurs 10 yards.

On s’acheminait tranquillement vers une mi-temps sans point quand l’entraineur en chef Mc Carthy nous sortait une « cagade » dont il a des fois le secret… Moins d’une minute à jouer en 1ère mi-temps, les Packers ne pouvaient pas avoir le ballon même en stoppant les Seahawks, car ils n’avaient pas assez de temps morts. Mais que croyez-vous qu’il se passait ? Temps morts demandés sans aucune possibilité autre que de défendre plus et s’exposer. Et c’est ce qui arriva… Wilson tenta le tout pour le tout : passe de 34 yards pour Baldwin (WR) !

4 jeux plus tard, Seattle marquait un field goal complètement imputable à Mc Carthy. Dans un tel match où chaque point était compté, c’était impardonnable ! (3-0 à la mi-temps).

09102017_seahawksfirst_150715-1020x781

Nick Perry a mis la pression sur Russell Wilson

UN TURNOVER QUI CHANGE TOUT

Les turnovers sont importants, encore plus dans un match à peu de points, encore plus quand on est dans la « zone rouge » (20 yards) adverse. Eh bien, c’est le tour de force que réussissait Mike Daniels (DT). Il abusait son adversaire Luke Joeckel placé en Left Guard (LG) et allait toucher le ballon des mains de Wilson, ballon qui retombait aux pieds de Kyler Fackrell (OLB), tout heureux de récupérer l’offrande pour sa 1ère mise en jeu en défense. Le tournant du match.

L’attaque convertissait de suite avec un touchdown de Montgomery sur 6 yards grâce notamment à un super block du Centre Linsley. (7-3) Ty Montgomery aura été consistant, ne reculant jamais à l’impact, pouvant compter sur un gain moyen de 3 yards. Il n’a juste pas eu l’ouverture pour une longue course qui aurait gonflé ses statistiques.

845392282.0

Premier touchdown de l’année pour Ty Montgomery (n°88)

Seattle répondait du tac au tac avec leur meilleur drive du match : 6 mn avec quelques belle courses du rookie Carson (RB), dont une plein centre de 30 yards. La défense résistait en zone rouge, notamment sur une passe lobée pour le TE Seahawk Jimmy Graham ; une action où en effet une interférence de passe de Kentrell Brice (S) aurait pu être sifflée. Au lieu de recommencer la série sur la ligne de 1 yard des Packers, les Seahawks empochaient un field goal de 3 pts. (7-6)

GB avançait à petits pas le drive suivant avant un éclair de génie de Rodgers, comme on lui connait. Repérant un joueur qui tardait à sortir du terrain, il accélérait la mise en jeu pour bénéficier d’un jeu « gratuit » pour cause de pénalité « 12 joueurs sur le terrain ». Non content du jeu gratuit, Rodgers surprenait réellement la défense Seahawks : longue passe en profondeur pour Jordy Nelson : TD de 32 yards ! C’est à ça qu’on connait les grands joueurs : même dans un jour moyen, ils sont capables de fulgurances incroyables. (14-6)

09102017_seahawksgalley5a_173101-1020x680

Un moment d’inattention chez les Seahawks : TD Nelson

La défense stoppait net le drive suivant de Seattle, les Packers récupéraient le cuir à l’entame du dernier quart-temps. Il était temps de faire tourner le chronomètre grâce à Ty Montgomery, à la course et sur une passe de 20 yards. Assez pour permettre à Crosby de rentrer un FG. (17-6)

Cela mettait les Packers à plus d’une possession Seattle qui ne pouvait plus tenter que le tout pour le tout. Il le réussissait plutôt bien et faillit être à 1 yard du TD sur une réception de Darboh mais un trio Clinton-Dix – Burnett – King plein d’abnégation faisait échouer la réception. (17-9)

Il restait 6 mn et Rodgers arrivait à faire tourner le chrono sans risque : des petites passes, une course personnelle et un jeu « bootleg » qui trouvait Martellus Bennett (TE) pour une réception de 26 yards qui scellait le match.

ATLANTA POUR CONFIRMER

La victoire est là contre un adversaire de valeur qui, sauf blessure majeure, sera en play-offs en fin d’année. Je reste un peu sur ma réserve. L’attaque n’a pas été flamboyante mais il faut relativiser contre peut-être la meilleure défense qu’elle aura à affronter cette année.

La défense a été exemplaire derrière un Mike Daniels de feu. Mais là encore il faut relativiser. La piètre ligne offensive de Seattle a permis un festin pour la défense Packers et je trouve que les rushers n’ont pas encore assez profité de ces faiblesses. La recrue Ahmad Brooks n’a pu montrer ses capacités : il a été rapidement victime d’une commotion. De la même manière, les cornerbacks ont bénéficié de la pression mise sur Wilson, et ont subi quelques assauts. Il y a de la volonté mais c’est loin d’être l’assurance tous risques. Mais derrière, GB a une paire de safeties de luxe (Burnett – Clinton-Dix) pour rattraper le coup.

LES STATS

SEA

 

 

Green Bay :

  • Aaron Rodgers (QB) : 28/42, 311 yards, 1 TD, 1 INT
  • Ty Montgomery (RB) : 19 courses, 54 yards, 1 TD
  • Jordy Nelson (WR) : 7 réceptions, 79 yards, 1 TD
  • Mike Daniels (DT) : 5 plaquages, 2 plaquages assistés, 1.5 sack, 1 fumble forcé
  • Justin Vogel : 5 punts, 42.4 yards de moyenne
  • Efficacité en 3ème tentative : 9/16 soit 56 % !
  • 8 pénalités pour 70 yards concédés
  • 39 mn de possession de balle !

Seatlle :

  • Russell Wilson (QB) : 14/27, 158 yards, 1 fumble
  • Jon Ryan : 6 punts, 45.8 yards de moyenne
  • 4 sacks

 

 

Publicités

36 Comments

  1. Match âpre, rugueux, parfois limite, contre l’équipe qu’on aime détester, les matchs contre les trois autres de La NFC nord, se jouent toujours avec le respect d’une vielle rivalité pratiquement centenaire.
    Cette victoire, la troisième de suite contre les Seahawks, ne restera pas dans les annales.
    Victoire importante contre un rivale NFC.

    L’homme du match, Mike Daniels, meilleur chaque saison, qui est partie sur de grosse base, et qui a l’air d’entraîner dans son sillage une défense en net progrès, qui ne prendra pas des roustes comme en 2016.

    Aaron ne sort pas le match de sa vie, mais même un peu rouillé, ce type est au dessus de tout le monde, capable en toute circonstance de rester relax, et surtout de gagner encore et encore.

    McHarty est parfois bizarre, mais reste un coach capable de gagner, bizarre comme les arbitres de ce match, les cousins de ceux de 2012 sûrement ?
    Place au loser du dernier Super Bowl pour une revanche contre le Falcons qui nous réussis rarement deux grosse désillusion en playoff contre l’ami des chiens, et l’homme de glace.

  2. Bonjour,
    Je laisse mon premier commentaire sur le site après l’avoir beaucoup consulté en visiteur anonyme. En aparté, je tiens à souligner qu’il est extrêmement bien fait, que les articles sont de très bonne qualité et très pertinent (et ils parlent des Packers ce qui est encore plus intéressant).

    J’ai également vu le match et je rejoins le commentaire précédent sur le coté âpre, défensif et avec des actions qui auraient pu valoir des pénalités (l’interférence de passe non-sifflée en fin de second quart-temps).

    Coté défensif, belle prestation mais c’est vrai que les Seahawks n’ont pas montré grand chose et qu’en plus ils ont loupé quelques réceptions largement à leur portée. J’ai eu néanmoins quelques sueurs froides sur 1 ou 2 courses de Russel Wilson qui est passé plein centre comme dans du beurre pour des gains de plusieurs yards. Cela m’a renvoyé aux prestations de fin d’année dernière contre les Cowboys ou les Falcons où j’avais l’impression qu’on pouvait se prendre un touchdown à chaque série.

    Coté attaque, match plutôt moyen d’Aaron mais j’ai l’impression que c’est plus imputable aux jeux appelés qu’à Aaron qui était certes un peu rouillé (comme Jordy Nelson à part pour son touchdown). Pour moi, durant le 1er et surtout le 2nd quart-temps, il y a eu trop de recherche de passes longues pour des gains importants alors qu’on voyait bien qu’Aaron n’était pas super protégé et que Murphy prenait l’eau. Du coup, on a souvent vu Aaron naviguer dans sa poche à essayer d’éviter les sacks tout en tentant de faire une passe longue distance et à la fin cela donnait soit sack (4 dans la 1ère mi-temps quand même !), passe hors des limites du terrain ou course d’Aaron (bien que je pense qu’il aurait pu en tenter plus car parfois il avait un boulevard devant lui).
    En seconde mi-temps, lorsqu’on s’est mis à chercher des passes courtes avec des jeux rapides, on a tout de suite progressé et rendu notre QB plus à l’aise pour tenter des actions qui lui ressemble (cf. touchdown de Jordy ou la belle ouverture vers Bennett en fin de 4e quart)
    J’espère que Bulaga sera apte pour les Falcons sinon cela risque de tourner court comme en finale NFC.

    Enfin, voilà, en conclusion, je suis assez d’accord que les enseignements du match sont assez réduits mais le principal est de commencer la saison en 1-0 vu le calendrier jusqu’au Bye.

    Ah si, j’ai trouvé que le Punter (Vogel) trouvait de bonnes distances sur ces coups de pieds. Il semble prometteur.

  3. Bonjour,
    Pour commencer je vous souhaite à tous une bonne saison derrière nos Packers Favoris.
    Je tiens également à féliciter PackersFrance pour ses articles et analyses de qualité.

    Pour ce qui est du match, c’est vrai que la parole aura été à la défense.
    Rodgers a fait ce qu’il a pu mais chercher une cible tout en surveillant les rusher adverses qui s’en donnaient à cœur joie coté murphy, c’était pas évident, et bien que Rodgers n’aura pas été flamboyant, je trouve qu’il a tout de meme fait un très bon match.
    Coté défense de course ca aura été hyper solide je trouve, espérons que ca continu toute la saison.
    Coté défense de passe, je ne sais pas trop quoi en penser, les quelques tentative de wilson de jouer long auront plutôt été bénéfique en terme de yard.
    Nos CB ont sur être présent sur les moments chaud, mais j’ai tout de même trouvé qu’on a encaissé beaucoup de yard sur jeu long.
    On verra la semaine prochaine si on a progressé niveau défense de passe, parce que ATLANTA c’est un autre niveau dans ce domaine.
    Pour finir je trouve également qu’on a pris beaucoup de pénalités stupides (9 ou 10 je crois), c’est dommage parce que c’est des yards facilement évitables.

    Vivement la semaine prochaine.

  4. Guile ! Bienvenue sur le meilleur site au monde consacré au légendaire Packers de Green Bay !
    J’espère que tu rejoindra Chambertin21, Roundeux et moi dans le groupe des commentaires régulier, car ce super blog le mérite, et tu est le bienvenu.

    Petite question que je pose toujours a un fan des Packers, depuis quand, et pourquoi les Packers ?

  5. Merci à tous pour vos commentaires sympathiques très motivants !

    C’est super d’avoir de nouveaux « commentateurs », plus on est de fous, plus on rit comme on dit. N’hésitez pas à commenter, mon but premier de ce blog était l’échange entre fans francophones des Packers. Qu’on se retrouve tous entre cheeseheads ! 🙂

  6. Bonsoir,

    Content que les Packers commencent par une victoire, car avec le calendrier chaque victoire va être importante, surtout que nos adversaires de division ont eux aussi bien commencé. Les Lions et les Vikings sortent victorieux et les Bears ont bien lutté. Un bon début pour la NFC Nord. Si certains ont vu le match Bears-Falcons, qu’en pensez-vous ? Un départ un peu lent des Falcons ? ou des Bears qui ont vraiment progressé pendant l’intersaison ?

    Je rejoins Islander sur les pénalités qui ont été trop nombreuses (8 de chaque côté), il faudra faire attention dans les matchs à venir, cela risque de faire la différence.

    En bonus, pas de blessures pendant le match, maintenant, quand je vois un CB sortir (même avec des crampes) je commence à paniquer.

    Bonne saison à tous.

  7. Bienvenue à toi aussi Islander, sur ce super blog consacré au légendaire Packers.

    Même question posé plus haut à Guile, quand et pourquoi les Packers ?

  8. Selden ! Pour toi j’ai un doute, j’ai peut-être déjà vu ton avatar ici, mais je ne suis pas sur ?
    Si non bienvenu à toi aussi.

  9. Dis moi, que de nouveau fans d’un coup c’est super.

  10. Salut Selden,

    J’ai vu une bonne partie du match ATL – CHI et on était loin de la belle machine offensive de l’an dernier. Entre les changements de personnel et des Bears qui n’avaient rien à perdre, les Falcons ont eu beaucoup de mal à mettre leur jeu en place.

    Franchement, j’ai trouvé leur prestation décevante mais très encourageante pour GB car si Glennon peut « allumer » cette D avec les receveurs qu’il a (c’était Cohen le RB le meilleur receveur… suivi par Miller et Sims les TEs puis Wright et Bellamy Wrs), Rodgers ne devrait avoir aucun problème !

    Par contre l’OL d’ATL est plus solide que celle de SEA, aucun doute, et on jouera chez eux donc ils devraient plus facilement trouver leurs marques. Reste que notre DL mettra sûrement plus de pression que l’an dernier et qu’on aligne une secondary complète donc ce ne sera certainement pas le même match que l’an dernier. En plus, il y a peu de chances qu’on se saborde offensivement comme en PO (fumble de rip, FG manqué…), je crois que Rodgers a rempli son quota d’INT pour 2-3 matches ^^ .

    Au final plutôt confiant dans la victoire.

    J’ai aussi vu DET et MIN aussi, deux profils différents mais à notre portée cette saison. Les Lions ont joué des Cards en perdition dès que Palmer a craqué. La D bleue est solide et Golladay vraiment bon mais si on les prend à la gorge d’entrée, il ne devrait pas y avoir de problème.

    MIN a profité d’une équipe de NO en plein doute incapable d’aller au bout en red zone et encore bien faible défensivement. Bradford est bon mais sans plus, il profite de Thielen et Diggs pour distribuer avec Cook en appui au sol et à la passe. Notre DL actuelle est largement assez forte pour le perturber en lui mettant la pression et si Brees a pu emmener les Saints en RZ plusieurs fois (là aussi quasiment sans receveurs) Rodgers peut !

  11. L’effet début de saison et victoire, ça encourage à venir 🙂 .

  12. Bienvenue à toi ^^ ,

    Oui ATL ce sera différent mais il y a de la revanche dans l’air, surtout qu’on a eu le sentiment qu’on aurait pu avoir notre chance l’an dernier sans toutes ces blessures et un peu de réussite. C’est quand même fou que ceux qui profitent des malheurs des Packers en finale de conférence fassent n’importe quoi au SB pour offrir le titre à NE à chaque fois grrrr !

    Je m’attendais à un match serré mais pas aussi défensif contre SEA même si l’équation de base a été respectée (duel OL-DL en notre faveur). Ce n’était clairement pas le meilleur adversaire pour un début de saison, mais les D adverses seront désormais moins fortes alors que notre O devrait monter en puissance une fois que le 12 aura pris ses marques.

    Rodgers a clairement besoin de se chauffer un peu pour rentrer dans le match et la saison (beaucoup de changement autour de lui) et j’ai beaucoup grincé des dents à certains choix en 1MT (les FD qui tendent le bras à la course ou avec une petite passe sur le côté…). Mais au final, cette INT bien pourrie qu’il balance sur Nazair Jones était ce qui pouvait lui arriver de mieux pour se focaliser sur le jeu (il a bien pesté après en tapant son casque un peu partout haha).

    Pour le reste, comme tu dis, on verra ce que donne la couverture aérienne contre un QB a qui son OL laisse le temps de lancer mais au moins, ce sera pas face à une bande d’estropiés.

  13. Bienvenue 🙂 ,

    Notre OL souffrira moins que contre SEA donc l’absence de Bulaga sera moins critique et Rodgers sait maintenant de combien de temps il peut disposer avec Murphy en RT. Tant qu’il n’y a qu’un remplaçant en jeu, ça ira, les 4 autres OL ont le niveau pour compenser avec un peu d’aide d’un RB ou TE derrière si besoin. Par contre si on en perd 2, là ce sera plus compliqué.

    Pour les ST on a perdu Tripp lors des coupes qui était un excellent élément et on a testé Josh Jones qui a tout juste été moyen. Davis m’a vraiment fait peur (il finit à 0 yards partout…), je suais moins avec McCaffrey… Mais l’essentiel c’est que Vogel nous a effectivement permis de repousser SEA assez loin à plusieurs reprises alors que le punter adverse (Ryan) nous faisait très mal en nous coinçant dans nos 20 (4/6) voir dans nos 10…

    PS: cette impression qu’on va se prendre un TD à chaque série, y’a rien de plus crispant, j’avoue mais c’était nettement moins palpable pour ce match, juste le trauma passé qui refaisait surface 😀 .

  14. McCharity est un homme très généreux, surtout avec ses TM, 12 secondes de jeu et bam il a déjà dégainé :p . Et derrière, le coup foireux en fin de 1MT, pffff, faut juste lui interdire l’usage des TM, ça ne peut que nous aider !

    Avec Rodgers on peut gagner n’importe quel match et si la défense tient les promesses entrevues, il n’aura plus à porter l’équipe sur ses seules épaules et pourra découper l’adversaire sans se soucier du tableau d’affichage.

    Un truc intéressant: on dirait que Martinez est parti pour avoir beaucoup de snaps cette saison. On dirait que son apprentissage NFL commence à porter ses fruits !

    J’ai vu qu’on avait coupé RJF pour faire une place à Allison… C’est vrai qu’il coûtait pas cher mais c’est vraiment dur pour lui… Il a été victime du nettoyage à SF avec les arrivées de Brooks et Dial.
    Du coup on a balancé des picks de la draft et un FA à la poubelle, pas vraiment une gestion optimale.

  15. Oui oui il est déjà passé :p .

  16. Bonjour à tous , idem pour moi je suis un nouvel arrivant sur ce site absolument génial , un site dédié a la meilleure franchise du monde.
    Depuis les années Canal j’ai appris a aimer ce club comme nul autre , ce club a une histoire exceptionnelle , des coachs et joueurs extraordinaires ont fait la belle histoire de Green Bay (Curly Lambeau , Vince Lombardi, Bart Starr , Brett ze best, et maintenant Aaron et sa bande. J’adore ce club, ce stade et commencer par une victoire vs un rival comme Seattle c’est pas mal , au vu du gros calendrier qui nous attends. C’est sur le match était essentiellement défensif mais ça m’est égal du moment que les Packs gagnent .

    Voila allez les Packers , bonne saison au meilleur club du monde

    Dany

  17. Bonjour tout le monde,
    pour répondre à DavidBrillac, j’ai commencé à regarder le FootUS lorsque je suis tombé par hasard sur une redif je sais plus ou du superbowl Packers – Steelers de 2011. J’ai trouvé ca génial et j’ai tout de suite accroché avec le style de jeu de Rodgers.
    C’était le premier match de footUS que je voyais intégralement et je suis resté Fan de GreenBay depuis. J’ai suivi toutes les saisons depuis ce superbowl et bien que je n’intervienne qu’aujourd’hui sur PackersFrance je lis les articles et les commentaires régulièrement depuis un petit moment.
    Je suis très content d’être tombé sur une communauté de fan francais des Packers.

  18. Bonjour David,
    Merci pour ton message, j’essaierais de commenter régulièrement maintenant que je me suis lancé 🙂

    Sinon, pourquoi le Packers ? Je dirais que ça s’est fait en deux temps.
    Fin 98-début 99, quand j’avais 15 – 16ans, j’avais un pote qui essayait de suivre depuis plusieurs années la NBA et la NFL (fan des Cowboys et de Troy Aikman) et un jour il a eu l’idée de me convertir à la NFL en me faisant regarder sur des VHS qu’il gardait précieusement les SuperBowl 30, 31 et 32. J’ai donc pu voir, pour mes premières images de NFL, Troy Aikman, Brett Favre et John Elway et je ne sais pas trop pourquoi j’ai accroché avec le jeu, l’attitude et le style de Brett. J’ai cherché, quelques jours plus tard, des infos sur les Packers (pas facile à l’époque avec une connexion 56k 🙂 ) et j’ai également accroché sur l’histoire et le coté familial de la franchise.

    A l’époque c’était dur de suivre de près la NFL et mes déménagements successifs pour mes études et le boulot ont fait que je n’ai suivi que de loin la NFL et les Packers pendant plusieurs années. J’ai recommencé à suivre plus sérieusement en 2007-2008 au moment de la finale de conf perdue contre les Giants et surtout après quand Brett a été remplacé par Aaron et comme pour Brett, j’ai accroché sur le style, l’attitude sur le terrain, la manière de jouer d’Aaron et depuis j’essaie de regarder le plus de matchs possible mais ce n’est pas toujours facile comme dimanche soir de se coucher à 2h du mat et de se faire réveiller par les gamins au taquet à 7h 🙂

    J’ai donc vécu le Superbowl 45 contre les Steelers et des matchs rageants (la défaite contre les Giants à la sortie de la saison en 15-1 et la fin de match contre les Seahawks en 2014 où tu as juste envie de tout jeter par la fenêtre).

    Voilà, voilà 🙂

  19. Salut à tous et bienvenue au(x) nouveau(x) (me semble que Islander et Selden ont déja posté la saison dernière)

    Comme tout ou presque a déjà été dit dans l’article ou les comms, je vais juste parler de quelques points que j’aimerai nuancer ou completer.
    C’est vrai qu’il faut relativiser cette 1ère victoire, ceci dit, j’y vois perso plutôt pas mal de signes positifs:
    je suis confiant sur l’off, malgré de nombreux changements à l’intersaison, ça a plutôt bien fonctionné comtre une top def, et ça ne pourra que s’améliorer. On a retrouvé un Cobb à 100% de ses moyens physiques, les TE vont faire le taf, tout comme Monty, la seule interrogation concerne l’impact futur des rookies RB.
    Je suis plutôt rassuré par la prestation de Murphy. Bien sûr, on a vu ses soucis en début de match, mais la def de Seattle avait bien ciblé le côté droit de la Oline avec 2 nouveaux starters. Au final en 2nde mitemps, il livre une prestation correcte je trouve, en tous cas meilleure que ce que Don Barclay nous a habitué! (dans tes dents Donnie!!!^^)
    Et mine de rien, Murphy a été preféré à Spriggs pour remplacer Bulaga. Il a profil semblable à Kenny Clark, costaud, sérieux, bosseur, et comme Clark, il était arrivé tard au TC l’année dernière pour finir son cursus universitaire et il a fait de gros progrès lors de cette intersaison complète. On tient peut être notre futur Bakhtiari côté droit, laissons lui un peu de temps.

    La def, c’est clairement en progrès, plus agressif plus physique, à l’image de Rollins qui a deployé bcp d’énergie tout le match. Je reste comme vous tous dubitatif sur nos CB, House n’a pas été exceptionnel, Randall n’a toujours pas compris qu’à plus de 2 yards de son receveur, ça devient compliqué d’être efficace au marquage… au moins, on a de la profondeur cette année à ce poste.
    Kenny Clark énorme, pas de big play d’éclat pour lui, mais sa presence physique aura proffitté à tous ses coéquipiers.
    Nick Perry bien, si il nous fait une saison à ce niv’, il aura mérité son chèque.

    Bref, j’y vois bcp de motifs d’espoir, davantage que le match miteux contre les Jags l’année dernière.
    J’allais oublier la mention aux 2 punters qui ont eu du taf et qui l’ont bien fait! J’ai tendance à penser qu’avec Mashtay ou Schum, on serait reparti avec 1ou 2 field goal voire TD dans la besaçe en plus. Très bon ce petit Vogel, Roundeux nous l’avait annoncé dès sa signature, il a encore vu juste.

    PS: Je le précise pas à chaque post, mais encore bravo pour la qualité de ton boulot GBPF!!!
    PS II: On fait péter le records de comms pour un article là non?

  20. C’est de la folie les move du roster cette année. C’est Gunter qui serait finalement écarté pour faire de la place à Geronimo. RJF viré aussi mais ça pourrait être pour récup’ Ringo cut par les Bengals^^.
    Hônnètement, j’ai pas été impressionné par Ricky, dommage pour la dead money mais ça me paraît plus logique de lui preferer un jeune comme Ringo ou Price pour jouer dans la rotation.

  21. Gunter aussi a été coupé a ce que j’ai vu. Une idée de qui prend sa place ?

    J’ai aussi vu que Malachi Dupre avait fini dans la Pratice Squad des Bills.
    C’est dommage, je pense qu’il a un bon potentiel.

    Par contre, McCaffrey qui avait aussi décliné la PS a été signé par les Jaguars.

  22. En effet, record de com’s battu ! Merci à tous !

    Pour Murphy, il faisait quand même transpirer, mais ne s’est pas laissé totalement submerger comme un Donnie par exemple (en même temps, si tu le compares à Donnie.. ^^)
    Spriggs à été rapidement blessé dans le match, sur équipe spéciale. Alors, même après 4 sacks, GB ne pouvait terminer qu’avec Murphy.

    Oui, Vogel, très bon mais on commençait à s’en douter après la présaison. Et il a pas été le meilleur punter car celui des Seahawks à été é-norme.

  23. Pour Gunter, il a été coupé pour faire la place au retour de suspension de Geronimo Allison (WR). Pour le « remplacer », place à Pipkins (CB), la surprise des 53, qui ne devrait pas avoir énormément de temps de jeu non plus puisqu’il sera CB 6. Tout du moins, on l’espère car l’inverse signifierait une cascade de blessures similaire à l’année passée !

    Pour Dupre et Mc Caffrey, leur refus de faire partie du PS des Packers est sportif je pense. Dans une équipe autant blindée niveau réception (WR + TE), ils savaient qu’ils ne joueraient pas de l’année et donc aucun moyen de montrer leur valeur, au risque de se faire oublier avant la prochaine draft et une nouvelle fournée de jeunes receveurs.

  24. Pour Ringo et RJF, ce n’est pas encore confirmé mais je suis en phase avec toi. Niveau rapport qualité-prix, je prends largement Ringo au-dessus DE Jean-François. Ce dernier n’a pas montré la même force que Clark, Daniels ou Lowry. Bon, ça ferait 1 M $ de dead cap, pas énorme non plus.

  25. Bienvenue à bord du GBPF Airlines !

  26. Et je prédis un gros succès des Packers en 2017 donc… 😀

  27. Sur le match de Chicago, j’ai regardé le début et le front-7 a fait souffrir l’attaque de Ryan. Celui de GB n’ayant pas l’air dégueu non plus, on peut être sûr qu’on fera + souffrir les Falcons que lors de la dernière finale de conférence. 😛

  28. Ouais c’est le premier truc que j’ai remarqué 27 comms ! Super ! GBPF ( Julien tiens j’ai un doute) doit être content pour le boulot accompli depuis deux saisons, comme tu dit, plus on est de fou plus on rit !
    Go Pack Go !

  29. Super ! Encore bienvenue dans la communauté francophone Packers.
    N’hésite pas à commenter ici, avec tous les fans des Packers et que Packers !

  30. Bienvenue DANY DEISS à toi aussi ! Que de nouveaux c’est la fête !
    Ah, moi qui suis un enfant de canal et de mister Georges, et fan des Packers depuis 1987, mais aussi depuis le début très très fan de leurs longue histoire bientôt centenaire, si tu me parle de Curly, de Bart, de Vince et de Brett, c’est sur que l’on va avoir des choses à ce dire.

  31. Pour les nuits très très courte et les enfants à enmener à l’école, je connais aussi, mais à 8h00 😀
    Tu a loupé de peut la victoire de 1997 et la désillusion de 1998, mais pas le triomphe de 2010.
    Revient posté ici dé que tu peut.

  32. C’est bien Julien 😉

  33. Bienvenue Dany !

    Oui il y a des matches, on se moque de la manière tant qu’on renvoie des rivaux « détestés » au vestiaire avec un L dans le bilan. Je pense plus particulièrement à SEA et NYG en plus de nos adversaires de division. Mais si on aime GB c’ets aussi parce qu’avec cette franchise même la lose est épique/magnifique !

  34. Bravo pour ce nouveau record 😀 .

    Du coup, tu vas devoir agrandir la section commentaire sinon ça va déborder haha !

  35. Record de vues pour la journée d’hier, record de commentaires dans une journée (25) et bien sûr record de com’s sur un article de GBPF (34).

    Merci à tous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.