Pré-saison week 3 – Les remplaçants posent question…

temp170826-game-photos-broncos-27--nfl_mezz_1280_1024

Brett Hundley (n°7) peu à son avantage contre les Broncos

Denver Broncos – Green Bay Packers   20 – 17

Test en altitude pas vraiment concluant pour les Packers puisqu’il s’est soldé par une défaite 20 à 17, mais plus encore par des prestations de remplaçants pas vraiment encourageantes.

temp170826-packers-broncos-2-siegle-53--nfl_mezz_1280_1024

Ty Montgomery a trouvé la brèche : 25 yards sur cette course

Cela devait être le match où les titulaires devaient avoir le plus de temps de jeu. Cela aura duré une mi-temps pour l’ensemble des titulaires, à l’exception notable d’Aaron Rodgers qui ne fit que 2 drives. C’est 2 fois plus que la semaine passée pour le QB star, mais ce fut moins exceptionnel en raison d’une adversité défensive beaucoup plus élevée.

L’attaque titulaire :

  • QB : Aaron Rodgers
  • RB : Ty Montgomery
  • TE : Martellus Bennett, Lance Kendricks
  • OL : David Bakhtiari – Lane Taylor – Corey Linsley – Jahri Evans – Kyle Murphy
  • WR : Jordy Nelson, Davante Adams

La défense titulaire :

  • DL : Mike Daniels, Kenny Clark, Ricky Jean-François
  • OLB : Clay Matthews, Nick Perry
  • ILB : Jack Ryan, Blake Martinez
  • CB : Damarious Randall, Quinton Rollins
  • S : Morgan Burnett, Kentrell Brice

Contre une des meilleures défenses NFL (à qui il manquait néanmoins deux titulaires de ligne défensive), Aaron Rodgers eut fort à faire. Avec en plus, un peu d’imprécision sur des tentatives de longues passes, le n°12 n’obtint que deux first downs, l’un par une magnifique course de Montgomery sur 25 yards (bons blocks de Spriggs et Taylor), l’autre par une pénalité pour un « holding » (tenu du maillot) adverse. Course Montgomery. La période Rodgers se terminait sur un sack de la star Von Miller qui, dans une rotation, feintait Jason Spriggs qui l’avait bien tenu jusque là. Crosby rentrait un FG de 52 yards (!). (0-3)

Côté défense, on reprenait ses bonnes résolutions des semaines passées. Des courses stoppées, une bonne agressivité, de la pression sur le QB… et une interception de Kentrell Brice (SS) retournée pour 43 yards jusqu’aux 2 yards adverses. vidéo INT Brice

temp170826-packers-broncos-2-siegle-82--nfl_mezz_1280_1024

Passe trop haute pour Thomas (n°88) couvert par Randall (n°23), Brice (n°29) intercepte

Brett Hundley (QB) rentra en jeu pour donner l’offrande du touchdown à Montgomery (course de 2 yards). (0-10)

Denver reprenait la balle, Clay Matthews (OLB) était reparti sur le banc de touche. Nick Perry (OLB) en faisait de même, mais avec une entorse à la cheville… Coïncidence : les Broncos avançaient mieux. La défense tenait mais concédait 2 gros jeux : une réception de Taylor de 20 yards sur Randall (CB) pourtant au marquage serré, et un touchdown par une course de Henderson (RB) de 16 yards qui profitait d’un jeu parfaitement exécuté. (7-10)

HUNDLEY PATAUGE

Hundley attaquait le 2ème quart-temps, toujours nanti de l’attaque n°1 et avec un Von Miller (OLB) reparti sur le banc. Mais Hundley ne trouvait pas ses cibles et Jamaal Williams, s’il ne reculait pas à l’impact, ne trouvait pas de brèches sur ses courses. La défense tenait, notamment en bloquant deux tentatives consécutives des Broncos avec 1 yard à parcourir.

Avec l’attaque n°2 rentrée en fin de 1ère mi-temps contre la défense n°1 de Denver, les choses ne s’amélioraient pas pour Hundley qui manquait une 4ème tentative et 1 yard à la course, à cause d’un block complètement manqué par Kyle Murphy (RT)… Cela donnait une bonne position pour l’attaque de Denver qui, profitant de la défense préventive de GB, avançait jusqu’à marquer un FG. On notera le sauvetage par une déviation de passe de King qui évite un TD tout fait. (10-10 à la mi-temps)

La 2ème mi-temps voyait Denver aligner son attaque n°2 et les Packers aligner une défense entièrement constituée de remplaçants, les titulaires ayant été retirés petit à petit au cours de la première moitié du match. La défense, toujours agressive, pressait souvent le QB adverse mais concédait aussi quelques courses et passes courtes (Jamaal Charles, l’expérimenté RB adverse excellait en protection de passe). Les Broncos avançaient suffisamment pour encaisser un FG supplémentaire de 46 yards. (13-10)

La purge offensive Packers continuait. La ligne offensive n°2 donnait peu de temps, elle ne créait pas de brèches. Hundley n’avait qu’une option dans sa tête à chaque jeu et n’était pas précis. Il fut même quelque fois sauvé d’interceptions par ses receveurs. Mays (RB) n’avançait pas. Crosby tentait pour le « fun » un FG de 61 yards complètement raté (avec tiens, tiens, Derek Hart en long snapper).

La deuxième mi-temps sera sur la même tonalité, avec une attaque qui n’avance pas à la notable exception d’Aaron Jones (RB) qui ne paie pas de mine mais trouve les brèches (43 yards dont une course de 28 yards). La défense tient, agresse, à l’image de ce fumble causé par Ringo (DT) et récupéré par Brian Price (DT), mais il peut y avoir des erreurs individuelles à l’image de Lenzy Pipkins (CB), abusé 2 fois consécutivement : 20 yards + 21 yards et TD ! (20-10)

temp170826-game-photos-broncos-39--nfl_mezz_1280_1024

Le coureur Aaron Jones (n°33) aura tiré son épingle du jeu

Les Packers marqueront tout de même un touchdown par une course de Hundley au terme d’un drive où GB aura avancé par la grâce de 2 pénalités (21 yards au total) et d’un Aaron Jones volontaire. (20-17)

Les Packers auront une dernière occasion de renverser le score avec 1 mn 41 à jouer. Mais Hundley n’était pas dans une soirée à faire des miracles. Sauvé par une pénalité envers les Broncos d’une interception captée, le n°7 Packer maitrisait mal cette situation en convertissant des petites passes au milieu du terrain qui faisaient s’égrener le chronomètre. Pris par le temps, Hundley se faisait sacker une dernière fois en ne repérant pas le blitz adverse.. La pré-saison n’aura pas un bilan comptable parfait.

LES GAGNANTS, LES PERDANTS

Les gagnants :

La défense titulaire. Une attaque (certes pas flamboyante) de Denver contenue, une interception de Brice (qui remplaçait Clinton-Dix absent) quasiment retournée pour un TD. C’est très correct. Mais on va voir que derrière les titulaires, ça peut être un peu léger, notamment les linebackers extérieurs..

Trevor Davis (WR). Il fallait réagir, Trevor Davis l’a fait. Après un bon retour de punt de 27 yards, il aura été celui qui aura fait le plus avancer à la passe les Packers menés par Hundley, montrant beaucoup de combativité pour gagner des yards après réception.

La ligne défensive. On peut commencer à dire que ce sera une force des Packers cette saison. Certes, la ligne offensive de Denver est un de leurs points faibles mais ce fut encore consistant. Mike Daniels est en pleine forme, Kenny Clark montre des capacités à devenir un monstre à ce poste (espérons..), Jean-François assure. Quant aux jeunots Price et Ringo (et même Lunsford !), ils confirment encore et encore.

Le groupe de safeties. Clinton-Dix absent, Brice a été à la hauteur. Marwin Evans a été omniprésent, manquant de peu l’interception.

Aaron Jones (RB). Il ne paie pas de mine le petit Aaron Jones mais il sait trouver des brèches.Il a été évalué à 50 yards après contact ! Je le voyais comme le perdant de la bataille des RB durant cette inter-saison. Les cartes sont rebattues.

temp170826-game-photos-broncos-56--nfl_mezz_1280_1024

Christian Ringo (n°99) peut célébrer son fumble provoqué, symbole d’un match abouti

À confirmer :

L’attaque titulaire. Avec les 2 drives de cette semaine, Aaron Rodgers a passé moitié moins de temps sur le terrain que sur le seul drive de la semaine passée. Un peu d’imprécision pour le QB n°1. La course de Montgomery de 25 yards fut quand même sympa.

Les cornerbacks titulaires. Performance d’ensemble honorable, la défense aérienne ne pouvant pas tout arrêter, surtout quand les pass-rushers n’apportent que peu de pression. Performance à mesurer car Trevor Siemian, le QB titulaire désigné des Broncos, est loin de ce qui se fait de mieux en NFL.

Les linebackers de fond d’effectif. Quand fut venu leur temps de jeu, ils ont été présents comme jamais dans les matchs de pré-saison. Jonathan Calvin, Derrick Matthews, David Talley ont été vus à leur avantage.

Joe Callahan (QB) et Taysom Hill (QB) : Les Packers ont voulu jouer la carte Hundley qui a effectué la quasi-totalité du match. Aucun temps de jeu pour montrer quoi que ce soit. On espère qu’ils seront prioritaires pour le dernier match de pré-saison.

Les perdants :

Brett Hundley (QB). Hmmm, les Packers voudraient l’échanger contre un haut tour de draft ? Ce n’est pas avec la prestation de samedi soir que GB trouvera un gogo à duper. Hundley rentre tout de même dans sa 3ème année avec un staff spécialisé dans le développement de QB et je ne trouve pas qu’Hundley soit capable de mener une attaque NFL en toute sérénité. Grosse déception pour ma part.

La ligne offensive n°2. Pas de bonne surprise sur ce match. En l’absence de Barclay blessé, GB n’a pas de profondeur derrière sa ligne offensive n°1. Cette fois, c’est Jason Spriggs (LT-RT) qui a été le moins mauvais. Il a contenu Von Miller sur ses deux premiers jeux mais le Bronco a ensuite fait parler l’expérience sur une rotation qui l’amena au sack. Murphy (RT) a été horrible. Les gardes n’offrent que peu de garanties et Lucas Patrick (G) qui remplace Barclay comme 2ème Centre est sorti sur blessure en cours de match…

Les rushers. C’est confirmé, en l’absence prolongée de Biegel, GB a un problème de linebacker extérieur derrière Clay Matthews et Nick Perry. Ce dernier s’est en plus blessé, sans gravité heureusement. C’est ballot car le système défensif repose avant tout sur la qualité à ce poste. Fackrell a pris du poids, mais il n’est toujours pas puissant. Elliott est transparent. Gilbert montre quelques capacités mais contre les remplaçants adverses. Après avoir laissé partir Julius Peppers à l’inter-saison, les Packers se ravisent et auditionnent actuellement le vétéran Ahmad Brooks, tout juste résilié par les San Francisco 49ers.

Jamaal Williams – Devante Mays (RB). Les deux coureurs ont eu plus d’occasions que la semaine dernière mais n’ont pas été aidés par la ligne offensive remplaçante. Mais Aaron Jones a bien trouvé des brèches lui… Les deux coureurs ont tout de même été efficaces en réception de passe

Lorenzo Pipkins (CB). Je vantais les performances des cornerbacks de l’équipe n°3 sur les deux premiers matchs. En loupant sa prestation, Pipkins a sûrement gâché l’infime espoir de faire partie de l’effectif final des 53.

temp170826-game-photos-broncos-16--nfl_mezz_1280_1024

Jason Spriggs (n°78) débordé, Hundley (n°7) cherche en vain une solution

LES STATS

sCORE

  • Brett Hundley (QB) : 20/30, 186 yards
  • Aaron Jones (RB) : 6 courses, 43 yards
  • Jamaal Williams (RB) : 3 réceptions, 46 yards
  • Trevor Davis (WR) : 3 réceptions, 39 yards
  • Josh Jones (S) : 4 plaquages seuls, 2 plaquages assistés, 1 fumble forcé
  • Brian Price (DT) : 2 plaquages, 1 sack, 1 fumble forcé, 1 fumble récupéré
  • 2 turnovers provoqués
  • Efficacité en 3ème tentative : 2/13 soit 15 %
  • Efficacité en 4ème tentative : 0/4 soit 0 %
  • Efficacité en zone rouge : 2/2 soit 100 %
  • 9 pénalités pour 78 yards concédés

 

Prochain match de pré-saison : jeudi 31 août à domicile face aux Los Angeles Rams

 

 

 

 

4 Comments

  1. Spriggs n’était pas sensé prendre la place de Lang ? Résultat un vieux Saints lui est passé devant !
    Hundley sous l’air Brett Favre, il n’aurait servi à rien, avec Aaron, n’est pas Iron Brett qui veut, on l’a vu assez souvent quand-même, il faut une doublure qui tienne la route, Hundley, risque d’aller ailleurs, voir si la toundra y est plus verte, contre quoi, un 3eme tour, au mieux ?
    J’ai dit deux chose au printemps, de prendre un bon running back vétéran, hé il y en avait, et de absolument garder Peppers le cinquième meilleur sackeur de toute l’histoire !
    La ligne offensive, si blessures des titulaires il y a, Aaron est en grand danger !
    Un dernier test contre les Rams, nous en dira peut être un peu plus sur la tendance, parce que les Seahawks arrivent.

  2. Jason Spriggs est vraiment un tackle de formation. Comme tous les tackles, il peut glisser au poste de guard (l’inverse est beaucoup moins vrai). Jahri Evans a vraiment été pris comme une assurance vieillesse 😀 et on en peut que s’en féliciter quand on voit l’actualité de notre OL.

    Hundley, sa ligne de stats est super flatteuse et ceux qui n’ont pas vu le match s’en tiennent à ça, mais il a bien gonflé ses stats avec le dernier drive où les Broncos jouaient « prevent ». Lui trouvait les receveurs bien démarqués au centre du terrain : bien pour les stats, pas bien pour le drive qui a vu le chrono tourner jusqu’au bout..

    Peppers, j’ai été un peu déçu de son départ pour un contrat d’1 an et 3 M $ seulement. GB a dû trouver cela un poil cher, et peut être que la corde sensible (Peppers rejoignant ses Panthers de coeur) a joué.
    Je serai content de l’arrivée de Brooks, parfait pour un rôle de rusher 3-4 à temps partiel.

  3. Ouais, on a beau être des GM en chambre derrière nos écrans, c’est dingue que le FO soit incapable de voir certains problèmes que les fans signalent depuis des mois… Déjà avant la draft OLB le disputait à CB pour les besoins… Enfin bon, on verra si on prend Brooks ou autre mais au moins ils se bougent les miches, il était temps !

    Sinon merci pour le résumé et match assez frustrant puisqu’avec cette OL sur une jambe ça impacte tous les autres secteurs de l’attaque. L’avantage c’est que ça semble ouvrir les yeux au staff alors qu’il avait plutôt tendance à faire l’autruche.

    Les places restantes (dans le roster) vont valoir cher au 4° match !

  4. Chambertin21

    30 août 2017 at 07:50

    Un match bien terne, pénible a regarder même en condensé^^.
    Je partage ton point de vue sur Hundley, pas rassurant du tout, surtout la fin de match où il a parfois fait n’importe quoi.
    Je serai moins critique sur Spriggs et Murphy, certes encore loin du compte, mais l’exemple Lane Taylor montre qu’il faut parfois être patient. Dur de les imaginer starters, c’est vrai.
    Pour le reste, tout est dit, le soufflé Pipkins s’est effondré, les RB posent question et les OLB back up sont insignifiants.
    Dire qu’il va falloir cut Ringo ou Price ainsi que certains receveurs alors qu’on va se traïner des boulets en defense… (c’est les soldes chez les Bills, un petit effort TT!!!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.