Pré-saison week 1 – Tour de chauffe convaincant

temp170810-packers-eagles-2-siegle-2--nfl_mezz_1280_1024

Green Bay Packers – Philadelphie Eagles   24 – 9

Lambeau Field était heureux de retrouver ses Packers en match face aux Eagles de Philadelphie. Comme prévu, ce match fut l’occasion pour une évaluation grandeur nature de l’ensemble de l’effectif afin de tester les capacités des 89 joueurs actuellement sous contrat. La victoire 24 à 9 montre la qualité globale de l’effectif et sa profondeur. Mais GB a failli à sa première mission : éviter les blessures.

DES BLESSURES À GOGO

Les Packers n’ont pas évité les blessures et elles concernent malheureusement quasiment que des candidats à l’effectif : Damarious Randall (CB), Don Barclay (C), Kentrell Brice (S), Malachi Dupre (WR), Raysean Pringle (CB). Ces blessures ne sont, en plus, pas anodines. Les plus problématiques sont celles de Randall, Barclay et Dupre.

Damarious Randall a été victime d’une commotion cérébrale et va sûrement manquer le prochain match de pré-saison. Surtout, avec son petit gabarit, Randall donne du souci pour son avenir. Il ne faudrait pas qu’il suive le même chemin que Sam Shields, le CB 1 au début de la saison 2016, dont la carrière fut écourtée à cause de ces commotions.

Don Barclay a été sérieusement touché à la cheville et a dû sortir du terrain porté par les soigneurs. Le diagnostic n’a pas encore été divulgué, on peut espérer au mieux une grosse entorse.

Malachi Dupre a été lui victime du choc le plus spectaculaire de la soirée. Pris de face par un plaquage casque en avant du défenseur Eagle Sullivan, Dupre fut K.O. immédiatement et retombait inanimé sur le sol pendant plusieurs minutes. Frayeur dans Lambeau Field. Porté à l’hôpital, Dupre a posté un tweet rassurant disant que tout allait bien. Il va subir néanmoins le protocole des commotions cérébrales et devrait manquer le prochain match. Vidéo K.O. Dupre.

598e4d7879924.image

Le choc terrible subi par Dupre

LE PREMIER QUART-TEMPS POUR LES TITULAIRES

Finalement, seuls Aaron Rodgers (QB) et Jordy Nelson (WR) n’étaient pas en tenue pour jouer hier soir. Les titulaires étaient là pour prendre leurs marques. On a vu par la suite qu’ils étaient moins impliqués que les remplaçants qui jouent gros sur ces matchs de pré-saison.

L’attaque titulaire :

  • QB : Brett Hundley
  • RB : Ty Montgomery
  • TE : Martellus Bennett, Lance Kendricks
  • OL : David Bakhtiari – Lane Taylor – Corey Linsley – Jahri Evans – Bryan Bulaga
  • WR : Randall Cobb, Davante Adams

La défense titulaire :

  • DL : Mike Daniels, Kenny Clark, Dean Lowry
  • OLB : Clay Matthews, Nick Perry
  • ILB : Joe Thomas, Morgan Burnett
  • CB : Damarious Randall, Quinton Rollins
  • S : Ha-Ha Clinton-Dix, Kentrell Brice

UNE DÉFENSE ÂPRE

Tout au long du match, la défense a montré beaucoup de hargne et montré les qualités qu’on lui connaît.. mais aussi ses défauts.

Le premier drive en défense où la défense titulaire Packers affrontait l’attaque titulaire faisait ressortir tous les défauts que la défense doit polir pour être au diapason de l’attaque de Rodgers. Nick Perry commettait un hors-jeu. Morgan Burnett manquait un plaquage sur un receveur et autorisait le 1st down.

Le touchdown des Eagles (le seul du match) était un condensé des points négatifs : Clay Matthews déchirait la ligne offensive adverse pour découper le QB adverse Carson Wentz… mais ce dernier glissait entre les mains du Packer n°52. Wentz trouvait le rookie Mack Hollins (WR) séparé de Kevin King (CB) qui le rattrapait pour être mieux raffûté, Quinton Rollins (CB) venait ensuite en renfort… pour mieux être mis à terre. Touchdown Eagles. Manque de finition sur les plaquages, manque de physique chez les cornerbacks, voilà les deux chantiers principaux de la défense pour la saison 2017. Vidéo TD Eagles.

Mais ensuite, une fois l’équipe constituée majoritairement de remplaçants (et il en était de même chez les Eagles), la défense fut un véritable mur à la course (47 yards sur 19 course, soit… 2,5 yards par portée).

De plus, on sentait une très bonne agressivité, en témoignent les 5 fumbles commis (mais pour seulement 2 recouverts). Les plaquages furent rudes mais parfois manqués par un excès de volonté qui prenait le pas sur la concentration.

Mais hormis le premier drive défensif (le seul avec l’ensemble des titulaires.. :-/ ), la défense fut très encourageante dans son ensemble.

temp170810-packers-eagles-2-siegle-31--nfl_mezz_1280_1024

Une belle prestation d’ensemble pour la défense, Kenny Clark en tête (n°97)

UN PRÉ-CHAUFFAGE AVANT L’ACCÉLÉRATION

Menés rapidement 0-6 (belle défense sur la tentative de conversion à 2 pts des Eagles), les Packers ont lancé leur match.. par un retour de punt de Trevor Davis de 68 yards converti en touchdown ! (7-6) . Le travail des blocks de l’équipe spéciale pour ouvrir la voie à Davis fut admirable. Vidéo punt return Davis.

GB prenait ensuite le large par une beau lancer de Hundley pour un TD de 20 yards de Jeff Janis, à la plus grande joie de ces 2 joueurs. (14-6) Vidéo TD Janis.

Les Packers atteignaient la mi-temps avec un score de 17-6 grâce à ce retour de punt de Davis et 3 turnovers provoqués par la défense (2 fumbles recouverts par Gunter et Ringo, 1 interception de Joe Thomas).

temp170810-packers-eagles-2-siegle-46--nfl_mezz_1280_1024

Brett Hundley encore inconstant

En seconde mi-temps, Joe Callahan (QB) et effectuait une bonne prestation, dans le style d’Aaron Rodgers, en courant souvent pour étendre le temps de jeu, et en profitant même d’un jeu « gratuit » dû à un hors-jeu adverse. C’était un petit show Callahan, et il aurait dû être récompensé d’un touchdown mais les arbitres étaient trop cléments sur une interférence de passe défensive sur Yancey (WR) et sur une brutalité sur Mc Caffrey (WR).

La défense n°3 était alignée en cette seconde période. Elle montrait tout autant de volonté, mais manquait un peu de repères. L’entraîneur en chef Mc Carthy dut ainsi prendre un temps mort pour éviter une pénalité. De plus, elle était aussi imparfaite sur les plaquages. Mais elle terminait son match par une spectaculaire interception de Marwin Evans, un joueur qui est au diapason des performances du groupe de safeties. Vidéo INT Evans.

C’est finalement le 4ème QB, Taysom Hill, qui trouvera le TD sur la dernière action du match. Trouvant d’abord Yancey sur une longue passe de 46 yards (vidéo Yancey), il terminera le travail par une passe lobée en zone rouge vers Michael Clark (WR) ; un choix tactique somme toute logique, Clark étant un géant d’1m98, taille rare pour son poste. Vidéo TD Clark.

temp170810-packers-eagles-6-siegle-023--nfl_mezz_1280_1024

Un Joe Callahan combatif

LES GAGNANTS, LES PERDANTS

Les gagnants :

Le groupe de receveurs. Waow, aucun des 11 receveurs n’a déçu. Seul Jeff Janis a jonglé (et perdu) une passe captable. Mais il ne manqua pas le caviar de Hundley. De plus, il a été le titulaire en tant que retourneur de coup de pied. Le choix des coachs va être cornélien ! Au vu de cette première rencontre, je pencherais pour 7 WR retenus dans les 53, et malgré cela, les Packers devront laisser de côté du talent.

La ligne défensive. Grosse performance d’ensemble, on comprend mieux la résiliation de Guion. Clark a été monstrueux contre la ligne offensive n°1 de Philadelphie. Lowry a montré sa puissance. Jean-François s’est amusé avec les remplaçants Eagles, tout comme Brian Price qui éclot. Ringo s’est aussi montré convaincant. Bref, du lourd.

Le groupe de safeties. On le savait. C’est un groupe très talentueux. Brice et Evans sont puissants. Le rookie Josh Jones manque encore de repères sur le terrain mais il est omniprésent et se porte très rapidement sur le ballon.

Joe Callahan (QB). Le jeune QB s’affirme de plus en plus comme un Aaron Rodgers du pauvre. Il copie le style du n°12 par son calme malgré la pression et par l’improvisation qu’il sait donner à certains jeux. Il est le plus mobile des QB remplaçants de GB.

Taysom Hill (QB). Sur les 6 mn qu’il a eu, le QB rookie a effectué une passe de 46 yards pour Yancey et un TD pour Clark. Très honorable pour une première.

Justin Vogel (P). À part son premier punt, ses autres punts montraient ses qualités de force et la précision ne laissait pas à désirer. En plus, Crosby a fait du 100 % sur des kicks abordables, ce qui veut dire qu’il a bien assumé aussi son rôle de teneur (« holder »).

Les linebackers intérieurs. Joe Thomas (1 interception) et Blake Martinez (1 fumble forcé) ont montré qu’il fallait encore compter sur eux au sein de la défense.

Les cornerbacks remplaçants. Ils ont été intraitables (Lorenzo Pipkins, Daquan Holmes, Donatello Brown) contre des adversaires de leur niveau.

temp170810-packers-eagles-3-siegle-3--nfl_mezz_1280_1024

Justin Vogel (n°5) a assuré

À confirmer :

Brett Hundley (QB). Certes, il y a ce beau TD de Janis, même si je trouve que la balle flotte un peu. J’ai remarqué d’autres passes flottantes du n°7. Si on rajoute la moche interception dont il est coupable. Le bilan n’est pas si rose pour ce pur « pocket QB ». Hundley doit encore confirmer s’il veut être autre chose qu’un QB remplaçant.

Jamaal Williams – Devante Mays (RB) : les deux coureurs ont eu peu d’occasions mais ils ont montré de la percussion : par la course (Williams) ou la passe (1st down obtenu par Mays). On veut en voir plus !

Le groupe de gardes et centres. Si la course n’a pas été exceptionnelle, c’est avant tout par des choix tactiques très fortement orientés sur la passe. Les différents joueurs ont su contenir la pression intérieure et n’ont pas été déstabilisés par la sortie de Barclay sur blessure. Lucas Patrick, Kofi Amichia et Justin Mc Cray ont montré polyvalence et qualité.

Les perdants :

Kevin King. Certes, il participe au fumble de Blake Martinez recouvert par Christian Ringo, mais on ne peut pas dire qu’il « ventousait » son adversaire et est impliqué dans les deux plus grosses actions de Philadelphie : le touchdown et une réception de 38 yards de Bryce Treggs. Il y a encore du chemin pour en faire un « shutdown corner ».

Les tackles offensifs. Je ne parle pas de Bakhtiari et Bulaga qui ont juste effectué une mise en jambes d’un drive mais de Spriggs et de Murphy. La pression sur le QB est venue de l’extérieur de la ligne. Spriggs a été inattentif, Murphy semble lui toujours emprunté. En fin de match, le rookie Robert Leff a été catastrophique.

Ty Montgomery – Aaron Jones (RB). 3 courses, 0 yards, 1 fumble pour le coureur n°1 (Montgomery). On oublie cette mise en jambes plutôt délicate. Quant à Jones, il n’a rien montré sur ses deux courses.

Les rushers. La ligne défensive a fait très bien son boulot mais les rushers (Fackrell – Elliott-Calvin) n’en ont pas profité pour mettre de la pression sur le QB.

usa_today_10210973.0

Kevin King devra montrer autre chose que ça

 

LES STATS

Score

Green Bay :

  • Joe Callahan : 10/16 à la passe, 103 yards
  • Deangelo Yancey : 3 réceptions, 67 yards
  • Marwin Evans : 5 plaquages, 1 plaquage assisté, 1 interception
  • 47 yards à la course concédés seulement
  • Justin Vogel : 43,5 yards de moyenne de punt
  • 3ème tentative : 6/14 soit 42 % de réussite

 

6 Comments

  1. Tu as tout bien résumé 😉 ,

    J’ajouterais que les WRs qui feront les 53 devraient vraiment briller avec Rodgers pour lancer et que Max a vraiment une sacrée mobilité. Il était bien placé plusieurs fois mais Hundley n’avait pas la précision du 12 pour lui mettre dans les mains sur des fenêtres étroites.

    Nelson, Adams, Cobb, Allison, Davis, Yancey, Janis, Max, ça fait 8 WRs, argh. Mais Janis n’a pas beaucoup de marge pour éviter la coupe sur les prochains matches de PS malgré son activité sur ST (sans parler des préférences éventuelles de Rodgers). Clark a l’avantage sur Crockett mais est encore un peu brut par moments donc plutôt le PS pour l’instant.

    Pour la DL, c’est à peine croyable mais je crois que pas un de nos gars ne m’a déçu mais le fond de tiroir comme Lunsford, ils ont tous fait le taf et même plus, grosse satisfaction ! Mais il nous manque vraiment un tueur de QB pour finir le boulot (ou un coach qui sait apprendre aux mecs à tackler -_-‘ ). J’espère que ce sera Biegel s’il joue à son niveau NCAA comme TJ Watt.

    J’ajouterais Gilbert à ce groupe qui a pas mal campé dans le camp adverse même s’il est listé LB.

    Pareil pour les ST, pas vraiment vu de problème à part peut-être un petit manque de réalisme sur les turnovers possibles. Mais l’amélioration est nette donc ça me va !

    Comme toi, Williams et Mays m’ont intéressé, surtout le premier qui fait plaize en avançant sans arabesques qui finissent en TFL ! Par contre, Jones, Stanback, Phillips et le FB Kerridge n’ont pas vraiment eu l’occasion de briller avec quelques jeux bien téléphonés. Ok c’est la PS mais quand même…

    L’OL ça devrait aller tant qu’on insère les remplaçants entre des cadres mais si on perd plusieurs titulaires, Rodgers va devoir faire quelques miracles en plus :p .

    Je suis prêt à laisser un peu de mou à King qui est arrivé tard au camp pour cause de règle NFL à la con sur le système universitaire utilisé par sa fac. J’ai bien aimé son attitude positive et son engagement malgré ses erreurs.
    Pipkins était effectivement très en verve et Holmes pas mal, par contre j’ai trouvé Donatello un peu mou du genou, avec du retard sur certains ballons mais bon, c’est vraiment le fond du panier de CBs alors ne faisons pas la fine bouche ^^ .

    J’espère quand même que Ted fera quelques emplettes dans les joueurs coupés ailleurs ou en FA pour renforcer les groupes d’OL, OLBs et CBs qui auraient bien besoin d’un vétéran confirmé chacun.

  2. Tu as raison pour King.
    Il n’a eu que le mini-camp de juin (3 jours) et 15 jours de camp pour se faire au niveau professionnel. Il ne peut que s’améliorer ! 😀

  3. Ty Montgomery !!!!! 3 courses 0 yards, 1 fumble, quel honte !
    Perso je ne crois pas en ce joueur, ni en WR, et encore moins en running back !
    Il va falloir qu’un roockie émerge à ce poste et vite, car de ce côté là, on est pas bon !
    Barclay à terre, on aurait qui pour le remplacer en cas de grave blessure ?

  4. Franchement ? Personne de fiable/prouvé, ce sera un des G/C. On élimine les G/T et Evans qui est là pour être G donc ça laisse Lucas Patrick et Amichia qui est rookie de chez rookie (je pense pas avoir vu quelqu’un d’autre avec un profil de C)… Si Linsley se blesse on est mal ! Pour ça que je demandais à TED de se bouger sur certains postes plus haut dont l’OL :p .

  5. Alors on croise les doigts, et on se demande pourquoi Tretter n’a pas été remplacé ???

  6. Oh j’avais oublié McCray (G/C) qu’on a fait venir du PS des Titans pour boucher les trous…
    Mais oui, on croise les doigts quand même !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.