jordy-nelson-aaron-rodgers

Comme avec l’article précédent « Run the table », nous allons tourner les pages des meilleures actions de 2016 pour nous remémorer les bons moments avant d’en préparer de prochains. Nous allons commencer égrener les quelques actions remarquables que nous ont gratifiés les Packers l’année passée, d’abord sur le plan offensif.

Voici, selon moi, les 10 meilleures actions de l’attaque des Packers en 2016. La sélection est présentée de manière chronologique. Vous trouverez la vidéo de l’action dans le lien du titre de l’action. Aujourd’hui est une présentation, puis ce sera à vous, dans un prochain article, de faire votre classement avec un sondage qui décrira vos choix, le podium et le lauréat. C’est parti !

SEMAINE 1 – à Jacksonville : Rodgers attrapé par le maillot trouve Adams pour le TD

Magic Aaron ouvre le bal de la saison dans la touffeur de Jacksonville.  Le n°12 délivre une merveille de passe avec un fouetté de bras incroyable qui lui permet de balancer une passe de 29 yards alors qu’il est tiré par le maillot vers l’arrière par le rookie cornerback Ramsey. Cette action fut magnifique grâce à Davante Adams qui nous gratifie d’une réception spectaculaire, bien que marqué de près… par Davon House, désormais Packer ! GB reprend alors le leadership 21 à 17 juste avant la mi-temps.

i

 

Semaine 12 – à Philadelphie – Rodgers pour Adams… dans le chas d’une aiguille

Depuis la ligne des 20 yards des Eagles, Aaron Rodgers nous décoche une de ses passes dont il est le dépositaire, trouvant Davante Adams dans le chas d’une aiguille. Par cette réception et l’ensemble du match contre les Eagles (première étape du « run the table »), Adams confirme sa qualité première qui lui font avoir la confiance des coachs et de Rodgers : l’exécution de ses tracés sans laquelle une telle réception n’aurait pu avoir lieu.

davante-adams-aaron-rodgers-touchdown

La décomposition d’une action d’exception

 

Semaine 14 – contre Seattle : Début en fanfare contre les Seahawks

3 mises en jeu et déjà 7-0 pour les Packers. Voilà comment bien débuter un match ! 3ème  tentative et 2 yards à parcourir : situation de passe, analyse de Rodgers tout en se déplaçant latéralement et BAM (!) : il trouve sur une passe profonde le long de la ligne droite du terrain un Davante Adams qui s’était débarrassé de son cornerback (Jeremy Lane) : touchdown de 66 yards ! Le début d’une atomisation des Seahawks (38-10) dans un Lambeau Field en fusion malgré la température frigide.

temp161211-packers-seahawks-2-siegle-25-nfl_mezz_1280_1024

 

Semaine 15 – à Chicago : Montgomery devient un coureur de « Ty »

Première tentative et 10 yards à parcourir pour GB sur leur propre ligne des 10 yards. Situation évidente de course pour les Packers. Rodgers pour Montgomery, Akeem Hicks (DT) enfonce le Centre Corey Linsley faisant reculer Montgomery. Voulant s’extirper, le n°88 échappe de peu à John Timu (LB) et à Pernell Mc Phee (DT). Une fois échappé miraculeusement de la pression de la ligne défensive de Chicago, Montgomery a le côté gauche du terrain libre pour effectuer la plus longue course de l’année pour les Packers (61 yards !).

temp161218-packers-bears-2-siegle-85-nfl_mezz_1280_1024

 

Semaine 15 – à Chicago : La bombe captée par Nelson qui scelle la victoire chez les Bears

27-27 chez les Chicago Bears, 1 mn 19 s à jouer, balle dans les mains de Rodgers, on se dit alors qu’on aurait au pire droit à une prolongation, au mieux à un exploit du QB de Green Bay. C’est la deuxième solution qui nous a été servie bien heureusement. Le « drive » était pourtant mal parti. Une première tentative pour une passe incomplète sur Jared Cook. Une deuxième tentative pour une passe écran qui aurait pu faire très mal, mais qui fut mal exécutée et aboutissait à une perte d’un yard. Donc 3ème tentative et 11 yards..  Cette fois, une bonne protection de la ligne offensive, les Bears défendent la ligne du 1st down, et Jordy Nelson plonge derrière son cornerback… Rodgers balance la « bombe » que Nelson récupère pour un gain de 60 yards (!).  En « game manager », Rodgers ne s’affole pas et arrête l’horloge à 3 secondes de la fin. Crosby n’eut plus qu’à convertir un FG de 31 yards pour la victoire.

temp161218-packers-bears-3-siegle-99-nfl_mezz_1280_1024

 

Semaine 16 – contre Minnesota : Rodgers coureur et feinteur

32 secondes à jouer en 1ère mi-temps, les Packers mènent 21-13 et ont l’occasion de couler le drakkar de Minnesota juste avant la mi-temps. La balle est sur la ligne des 6 yards adverses, Rodgers en situation de passe évite le déboulé sur sa gauche de Griffen (DT) par un petit tour sur lui-même, puis il fonce vers l’en-but sur 20 yards, en mystifiant par des feintes de corps le CB Rhodes. Au vu de l’action, Rodgers peut bien s’accorder un bain de foule par le célèbre « Lambeau Leap ».

temp161224-packers-vikings-3-siegle-49-nfl_mezz_1280_1024

 

Semaine 17 – à Detroit : 8″78 secondes et Geronimo !

Ligne des 10 yards adverses, 3ème et 9 yards à parcourir ; il reste 10 mn à jouer dans le match. Rodgers évite la pression et danse 8 secondes derrière une ligne offensive concentrée jusqu’au bout avant de trouver dans le chas d’une aiguille Geronimo Allison pour une réception compliquée au ras du sol. Ce touchdown marqué par le rookie non drafté permet aux Packers de prendre le large 24-14 dans cette finale de la NFC North.

temp170101-packers-lions-3-siegle-86-nfl_mezz_1280_1024

 

Wild-Card – contre les NY Giants : La nouvelle danse du Maestro Rodgers

Il reste 2 mn 30 en première mi-temps et les Packers n’ont toujours pas marqué ! Arrivés  sur les 5 yards des Giants, leur salut arrive par une nouvelle danse de Rodgers derrière sa ligne offensive. Après 9 secondes à chercher la lumière, il trouve Adams reproduisant le même type touchdown que Geronimo Allison avait réalisé la semaine précédente. Les Packers passent devant 7 à 3 et ne lâcheront plus le leadership dans ce match de wild-card.

temp170108-packers-giants-3-siegle-39-nfl_mezz_1280_1024

 

Wild-Card – face aux NY Giants : Le retour de l’Ave Maria

Après ce touchdown d’Adams, les Giants reviennent à 7-6 au score. Avec 1 mn 38 à jouer et 80 yards à parcourir, Rodgers commence un drive sans plus aucun temps mort. Si les Packers avancent, ils n’arrêtent pas le chronomètre. Il reste 6 secondes dans cette première mi-temps et GB est sur les 42 yards adverses. Trop loin pour un field goal de Crosby. Aaron Rodgers tente donc naturellement la passe « Ave Maria », jeu de la dernière chance avec l’envoi d’une passe dans la zone d’en-but en espérant que le ballon retombe dans les bras d’un de vos coéquipiers. Aaron Rodgers sait gagner du temps avant le lancer pour que ses receveurs puissent aller jusque dans l’en-but et effectuer une passe hyperbole de 60 yards qui titille les cieux avant de retomber comme une bombe. Les défenseurs new-yorkais se gênent, focalisés par la mêlée qui se formait, peut-être aussi aveuglés par les éclairages des pylônes.. Toujours est-il que Randall Cobb fixe le ballon, pousse un peu un adversaire et récupère sans sauter l’offrande derrière la mêlée et inscrit un TD au buzzer ! GB mène 14-6 à la mi-temps.

temp170108-packers-giants-3-siegle-55-nfl_mezz_1280_1024

 

Tour de division – à Dallas : Cook sur la pointe des pieds

31-31, 12 secondes à jouer. 3ème tentative et 20 yards à parcourir pour le first down, mais il faut bien une trentaine de yards pour espérer un field goal de Crosby. Quatre défenseurs Cowboys en pression, la ligne offensive contrôle, Rodgers se décale sur la gauche du terrain (pas du côté du bras lanceur) pendant que Jared Cook traverse le terrain de la droite vers la gauche. Rodgers décoche en déséquilibre. Le tight-end capte le ballon tout en laissant trainer ses pieds dans le terrain à quelques cm de la ligne de touche. Un arbitre signale une passe non complétée, l’autre une passe complétée. Seul Jared Cook sait. La vidéo confirmera la réception. In-cro-ya-ble ! Cook étant sorti du terrain sur la réception, le chronomètre s’est automatiquement arrêté.. avec 3 secondes à jouer ! Mason Crosby, le kicker, rentrera un FG de 51 yards pour la victoire et la qualification en finale de conférence NFC.

snapshot20170115190637

Publicités