C-bCxayWsAEsPQD

Nous y voilà, à 2h00 du matin heure française débutera la draft 2017, l’évènement où chaque équipe NFL choisit du sang neuf à perfuser dans son équipe parmi les joueurs universitaires qui se présentent. Ce soir, ce sera limité au 1er tour. 32 choix, les Green Bay Packers auront le 29ème choix.

UN ORDRE PRÉCIS

Eh oui, c’est le lot des bonnes équipes, elles « draftent » tardivement dans le tour. En effet, l’ordre des choix est dans l’ordre inverse des résultats de chaque équipe NFL en 2016. L’équipe la plus mauvaise, les Cleveland Browns, héritent du 1er choix alors que l’équipe qui remporte le Super Bowl, les New England Patriots, se retrouve avec le dernier choix du tour, le 32ème. Mais vous constaterez ce soir que ce sont les Saints qui auront le 32ème choix, suite à un échange de ce 32ème choix contre un joueur (le receveur Cooks).

Les Green Bay Packers ont perdu en finale de conférence NFC contre les Atlanta Falcons. Étant dans le dernier carré mais défaits en finale de conférence, les Packers étaient en lice pour le 29ème choix ou le 30ème choix. Les Pittsburgh Steelers ont été défaits en finale de conférence AFC mais avaient un meilleur bilan de saison régulière que les Packers. Selon la même règle du « le plus mauvais a le meilleur choix », les Packers ont hérité du 29ème choix, conséquence de leur saison 2016.

UN JOUEUR TRÈS ATTENDU

C-V_gV-XkAEcaAE

Le free safety Ha-Ha Clinton-Dix choisi au 1er tour de la draft 2014 par les Packers (21ème choix)

Le 1er tour de draft est celui qui suscite le plus d’engouement car il sélectionne les meilleurs joueurs universitaires, et donc ceux qui potentiellement peuvent avoir le plus d’impact l’année suivante et le plus de chances de devenir des stars de la NFL. L’histoire nous a montré que la carrière des joueurs n’était pas forcément corrélée à leur choix dans la draft, loin de là. Néanmoins, les joueurs qui seront choisis ce soir ont du talent et ont été repérés comme tels par les « scouts » (dénicheurs de talent) de chaque équipe.

UNE MÉCANIQUE BIEN RÔDÉE

printable-nfl-draft-order-tracker-sheet

Les Packers en 29ème position. Pas de choix de 1er tour pour les Minnesota Vikings et pour les New England Patriots

Le show commence à 20 heures, heure de Philadelphie qui est la ville hôte de cette draft 2017 ; 2 h 00 du matin heure de Paris. Chaque équipe a 10 mn maximum pour faire son choix. En 29ème position, les Packers peuvent au maximum effectuer leur choix après 4h50 de show, soit 6h50 heure française. Néanmoins, c’est le maximum admis, et des équipes peuvent facilement devancer leur choix. Mais ne compter pas moins de la moitié du temps prévu (soit pas avant 4h30 du matin). En effet, le temps entre chaque choix est aussi utilisé par la télévision pour expliquer le choix précédent et il est important de maintenir « l’entertainment »..

DES ÉCHANGES POSSIBLES

Les Packers effectuent donc leur choix en 29ème position… en théorie ! Car il est tout aussi possible qu’ils choisissent plus tôt… ou plus tard (ce qui dans le cas présent impliquera que les Packers sortiront du 1er tour) : c’est le « trade up » (monter dans le choix) ou le « trade down » (descendre dans les choix).

L’intérêt du « trade up », c’est d’obtenir un joueur estimé comme une cible potentiellement accessible mais dont on sait qu’il n’atteindra pas le rang du choix de notre équipe. L’intérêt du « trade down », c’est reculer de plusieurs choix car plusieurs choix ciblés au moment du choix sont disponibles et sont estimés potentiellement disponibles plus tard.

Oui mais voilà, un « trade » (échange ») ne se fait pas comme ça. Selon la règle ancestrale du troc, pour que deux parties s’entendent, il faut que les valeurs des biens échangés soient estimées comme semblables, impliquant ainsi des compensations.

Monter (« trade up ») dans les choix demande à celui qui veut monter de donner un ou plusieurs choix supplémentaires pour que l’équipe échange son choix contre le leur. Ainsi, en 2016, les Packers ont échangé leur 57ème choix (2ème tour) contre le 48ème choix des Indianapolis Colts ; pour cela, ils ont donné en plus leur 125ème choix (4ème tour) et leur 248ème choix (7ème tour).

Au contraire, descendre (« trade down ») permet à l’équipe qui fait ce choix de récupérer un ou plusieurs choix de compensation contre le fait de laisser son choix initial. En 2013, les Packers ont reculé du 55ème choix au 61ème choix et ont eu en compensation le 173ème choix (6ème tour) en plus. Avec le 61ème choix, les Packers avaient choisi.. Eddie Lacy (RB) !

Bref, ce soir, tout est possible. Est-ce que le choix des Packers sera conforme à votre avis paru dans le Packers sondage n°4 ? Nous le saurons dès demain matin. Et ce n’est que le début de trois jours de draft où les Packers ont, en théorie, 8 choix.

C-bN3flW0AUVAz_.jpg large

Publicités