Free agency 2017 : Bilan jours 3 et 4

hi-res-efb79dd00693256997bff1004ac9e063_crop_north

TJ Lang regardait bel et bien ailleurs…

Au fur et à mesure que les jours passent, le marché des transferts est de moins en moins actif. Il y a cependant, contrairement aux autres années je trouve, encore beaucoup de joueurs majeurs disponibles au même stade. Que s’est-il passé pour les Packers ces deux derniers jours ?

TJ LANG RETROUVE SES RACINES

Detroit Lions v Green Bay Packers

TJ Lang change de casaque et enfilera une nouvelle tenue bleue et blanche

Ses visites dans d’autres clubs n’étaient pas du bluff, le garde droit Pro bowler TJ Lang quitte bel et bien les Packers pour sa terre d’enfance : le Michigan.

On peut le comprendre : il a signé aux Detroit Lions un gros contrat, le 5ème NFL pour un garde. Les Lions ont cassé la baraque et lui offrent un contrat de 3 ans pour 28,5 M $ (soit 9,5 M $ / an), dont 67 % garantis ! Dans le top 20 des contrats de gardes, c’est tout simplement le plus haut montant garanti.

Les Packers ne voulaient pas rivaliser dans ces zones financières. Ils auraient peut-être poussé à 7-8 M $ / an, mais pas avec autant de montant garanti. D’ailleurs, Josh Sitton avait été résilié en septembre 2016 pour avoir un contrat d’une même durée chez les Chicago Bears mais avec un montant annuel de 7,7 M $. Les Packers n’ont pas satisfait Sitton, ils n’allaient pas satisfaire TJ Lang pour un montant bien supérieur. Les deux se retrouvent chez des rivaux de division !

GB a trouvé en Lane Taylor un très bon remplaçant, la preuve on en a oublié le départ de Sitton tellement Taylor a su répondre aux attentes. Mais si Taylor était la cartouche de remplacement prête à servir, les Packers disposent-ils d’une même cartouche en réserve pour compenser le départ de TJ Lang ?

Ce départ laisse un gros trou à combler dans la ligne offensive qui fut la meilleure NFL en protection de passe en 2016. Aaron Rodgers retrouvera t-il une ligne offensive avec ce niveau d’excellence en 2017 ? Alors qui en remplacement ? Je pense que la solution interne sera privilégiée, je ne vois pas les Packers désormais chercher à la free agency un garde de seconde zone non habitué au schéma de GB. La draft n’étant pas folichonne à ce poste, l‘hypothèse la plus probable va se jouer entre deux joueurs : Jason Spriggs et malheureusement Don Barclay.

Ce dernier est tout de même plus à sa position naturelle en RG alors que Spriggs est physiquement plus taillé pour être Tackle. Je pense que Barclay tient la corde actuellement même si, quand il y eut des remplacements de TJ Lang à effectuer en cours de match, Spriggs, bien qu’un peu « vert », était beaucoup plus performant que Barclay. Kyle Murphy (6ème tour de draft 2016) est en développement, tout comme le rookie non drafté en 2016 Lucas Patrick que les Packers ont laissé mûrir sur le practice squad l’année passée mais se sont empressés de resigner pour 2017.

Si les choses restent en l’état, la bataille pour le poste de garde droit sera un des éléments à suivre pour le prochain camp d’entraînement estival. Le départ de TJ Lang devrait valoir un 3ème tour de draft compensatoire en 2018 (au pire un 4ème tour).

Mon avis, compte tenu du contrat signé : 🙁

LANCE KENDRICKS :  UN PUR WISCONSINITE À LA MAISON

170311-kendricks-950

Vous vouliez un Tight-end à la free agency Madame ? Eh bien, ce n’est pas un, mais deux tight-ends que Ted Thompson vous offre, oui Madame !

Je vous avais évoqué la libération de Lance Kendricks par les Los Angeles Rams lors de la signature de Martellus Bennett. Eh bien, je ne croyais pas si bien dire puisque Kendricks était signé quelques heures plus tard ! À croire que Ted Thompson, après la signature de Jared Cook l’an passé, estime, à raison, que les tight-ends des Rams n’ont pas l’occasion de briller compte tenu de la faiblesse chronique de cette équipe au poste de quarterback.

Les termes du contrat ne sont pas encore dévoilés mais cela sera sûrement un contrat court à moindre coût. Il aura l’avantage de ne pas compter dans la balance des choix compensatoires puisque Kendricks avait été préalablement résilié par les Los Angeles Rams.

C’est pour le coup un vrai retour aux sources pour ce joueur. Natif de Milwaukee, capitale économique de l’Etat du Wisconsin, il y a grandi avant de faire partie de l’équipe universitaire phare de l’Etat, les Wisconsin Badgers. Son frère habite toujours Milwaukee et ses parents, bien qu’ayant émigré en Floride, ont conservé la maison familiale.

Drafté en 2011, le TE de 29 ans (50 réceptions, 499 yards, 2 TD en 2016) va former un duo de choc avec Martellus Bennett. Cette formation avec 2 tight-ends a été quelques fois utilisée l’année passé avec Cook et R. Rodgers. Mais avec 2 TE de ce calibre, on pourrait revoir une attaque de feu comme lorsque J. Finley et D. Lee étaient associés en 2009, ou surtout dans le temps glorieux des années 1990 avec Mark Chmura et Keith Jackson.

Mon avis : 🙂 🙂

AVIDES VIKINGS

Ces maudits Viqueens ( 🙂 ) convoitent historiquement les joueurs de GB. Egaux à eux-même, ils convoitent Eddie Lacy (RB) et Datone Jones (OLB) qui leur rendent visite ces jours-ci. Affaires à suivre…

2 Comments

  1. Montant du contrat pour Kendricks : 4 M pour 2 ans avec 45 % garantis. Je maintiens mon évaluation 🙂 🙂
    😉

  2. And one on the « House » pour la route 😀 !
    Les piafs de l’ouest ont aussi changé de nom, maintenant ils s’appellent les « Skittle Lacyhawks » huhu.

    3 FA en 2017, c’est l’offensive du Ted, les Vieterans arrivent :p !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.