Free agency 2017 : Bilan de la 2ème journée

C6nPBp0V0AAevTt

Un deuxième Super Bowl de suite pour Martellus Bennett ? On l’espère..

Ce fut hier le jour 2 de la Free agency et celle-ci fut des plus surprenantes pour les Green Bay Packers. Voyez plutôt, Ted Thompson a acquis un agent libre extérieur pour la première fois depuis 2012, et pas n’importe lequel, un champion en titre top 5 à son poste : le Tight-End Martellus Bennett !

LA SURPRISE BENNETT !

170310-bennett-2-950

On l’a pas vu venir, vraiment. On savait que les discussions étaient tendues avec Jared Cook (TE) et que celui-ci souhaitait vraiment faire sauter la banque, fort du soutien affiché par Aaron Rodgers en fin de saison. On pressentait donc le départ de Jared Cook d’autant plus que plusieurs équipes avaient résilié des contrats de tight-ends (comme Lance Kendricks des Los Angeles Rams).

Je pressentais que le manager Ted Thompson allait utiliser ces joueurs résiliés comme levier de négociation face à Cook. Et puis acquérir un joueur résilié est le petit pêché mignon du General Manager car il permet d’avoir un agent libre sans donner à l’adversaire un choix de tour de draft compensatoire.

Et bien, pas cette fois ! Thompson a sûrement entendu son QB et sait que l’urgence d’un titre se fait de plus en plus pressante. Martellus Bennett est sûrement un top 5 TE. Il a réussi à ce que la perte de Rob Gronkowski (TE) lors de la saison 2016 ne soit pas dommageable pour les New England Patriots. Or les premiers détails laissent apparaître un contrat de 3 ans pour 21 millions, soit le 12ème contrat NFL pour ce poste. Une bonne affaire ! Après avoir glané le dernier Superbowl, Bennett semble encore accorder un intérêt sportif à sa carrière. S’associer avec Rodgers a sans doute pesé dans la balance, après son expérience d’une année avec Tom Brady. Le contrat de Bennett est inférieur à ce que Jared Cook entendait soutirer aux Packers. Ce dernier va t-il alors obtenir ce qu’il souhaite ailleurs ? Bon vent à lui, et on se souviendra toujours de sa réception de la dernière seconde face aux Cowboys en play-offs.

Martellus Bennett est une des grandes gueules de la NFL. Il détonnera chez les Packers qui devront canaliser cet esprit fort. Mais on peut compter sur la présence d’Aaron Rodgers pour maîtriser la fougue de Bennett. Rodgers récupère donc une arme de choix au poste de tight-end, et cela lui paraissait indispensable. La présence de Jared Cook l’année dernière lui avait fait prendre conscience de l’importance d’une telle arme de proximité, arme qui lui manquait terriblement depuis la fin de carrière de Jermichael Finley à la mi-saison 2013, un Finley auquel ressemble Bennett au niveau caractériel. Or, la connexion Rodgers-Finley était presque inarrêtable et ouvrait l’espace pour les autres receveurs. On peut donc être confiant pour l’avenir !

Ce contrat devrait faire perdre un choix de 4ème ou 5ème tour pour les Packers. Un moindre mal.

Mon avis : 🙂 🙂 🙂

Et apparemment, au vu de ce qu’il a posté sur Twitter en réaction à cette signature, Aaron Rodgers est du même avis !

RETOUR AUX SOURCES POUR PEPPERS

maxresdefault

Il n’a pas fait de bruit durant ce marché des transferts mais Julius Peppers a négocié un retour vers la franchise qui l’avait drafté en… 2002 : les Carolina Panthers. Le contrat signé est modique : une année pour 3,5 M $. Vu le contrat signé, il est un peu décevant d’avoir laissé filer un tel joueur qui compensait le déclin de ses capacités physiques par une expérience incomparable, à l’instar d’un Charles Woodson (SS) il y a quelques années chez les Packers. Et puis, il avait une taille impressionnante qui lui permettait de bloquer la vision d’un QB, voire de dévier ses passes.

Bref, c’est avec un peu de tristesse de laisser partir un futur membre du Hall of Fame, sans avoir pu lui laisser obtenir ce qu’il était venu chercher à GB : un Super bowl. Peut être a t-il lui même failli dans sa tâche en ordonnant à Morgan Burnett (SS) de se coucher lors de la 4eme interception de la finale NFC 2014, alors qu’une position de field goal aurait été assurée par la relance, voire un touchdown.

Avec ce départ, le retour de Datone Jones apparaît plus probable, avec sûrement la possibilité d’un contrat court pour prouver sa valeur, lui qui n’a toujours pas justifié son statut de 1er tour de draft 2013. Cela donne aussi plus de poids à l’option d’un pass-rusher en haut choix de draft.

Le départ de Peppers devrait valoir un 7eme tour aux Packers en 2018.

Mon avis : 🙁

LACY ET TJ LANG TOUJOURS EN TOURNÉE

Les deux joueurs font le tour des équipes sérieusement intéressées par eux. Ils partent chercher une offre intéressante et devraient la proposer aux Packers pour savoir s’ils sont capables de rivaliser. La porte n’est pas fermée.

Publicités

4 Comments

  1. Merci pour le point FA N°2 ^^ ,

    Bon, on limite la casse avec cette signature d’un très bon TE pour pas cher comparé au marché.
    C’est une grande gueule oui, mais tant que ça en reste là ça devrait aller.

    D’après les dernières rumeurs, les Green Bay « Pachers » sont à fond sur un CB au premier tour, ça pourrait être de l’intox mais là on se retrouve quand même avec 0 vétéran au poste dans notre effectif, ce qui quand même assez risqué. Comme GBPF, je me laisserai bien tenter par un OLB au tour 1 et plus particulièrement Watt que j’ai beaucoup vu jouer avec Wisconsin cette saison.

    Le problème c’est quand on voit Gilmore prendre 13 millions par an vs Hyde 6,5 millions et qu’on a laissé ce dernier partir en agitant nos mouchoirs, ça donne une idée de ce que Ted n’est pas prêt à mettre pour un CB… Alors à moins qu’un House accepte 4-5 millions en souvenir du bon vieux temps, on va se retrouver avec une belle escouade de pied-tendres sur la secondary en septembre.

    J’aimerais quand même bien qu’on resigne un petit OLB à défaut d’un CB parce qu’il reste des trous dans l’effectif avec tous ceux qui sont partis et ne reviendront pas. On a cité Barwin, pourquoi pas, ou simplement reprendre Datone a un prix correct.

    Si Cook pouvait prendre sur lui de ravaler sa fierté et de revenir pour 6 millions, je pourrai presque oublier toutes ces années où on a rien eu à se mettre sous la dent en FA. Lang, je n’y crois pas trop vu les tarifs du marché, on lui proposera forcément plus ailleurs vu le nombre d’équipes en rade d’OL.

    Lacy risque d’avoir du mal à se vendre vu que personne ne veut d’un Peterson même au rabais et que la draft déborde de RBs. On a une chance raisonnable de le resigner à l’économie sur un contrat court (à moins que les Browns ne le tentent :D).

  2. Lacy, on peut être confiant en effet, les RB (Peterson, Charles) ne s’arrachent vraiment pas comme des petits pains sur la FA cette année.

    Pour Cook, avec la signature de Kendricks (TE), il a joué au plus malin, il a perdu. Il va sûrement signer ailleurs pour moins que ce qu’il a réclamé aux Packers (Patriots ?).

    Côté OLB, le retour de Datone pour la rotation serait pas mal, avec Fackrell en développement. Bawin devrait demander trop cher.

    Pour TJ Lang, ça se jouera sur la durée et le montant garanti et j’ai peur aussi que les Packers soient trop « cheap »

    On s’oriente encore sur une draft défensive et il y a de quoi faire au niveau OLB et CB, postes qu’on va drafter, c’est sûr, à quelle place ? A voir.
    Je suis confiant sur le retour de Davon House à pas trop cher. Ce serait une bonne addition car il connait la maison et sa première année à JAX était bonne (avant de flancher cette année). Mais c’est pas le remplaçant de Shields loin de là. C’est plutôt un Ladarius Gunter en plus expérimenté. Bref, pas l’assurance tous risques. Morris Claiborne est dispo mais pas convaincu par sa valeur…

  3. Super les résumés sur la Free agence des Packers, vraiment plus sympa dans la langue de Molière !
    Quel surprise deux TE alors que l’on attend tous des DB, et pas des moindres, tous le monde voulaient Bennette et bien Aaron doit avoir le sourire, deux cordes de plus a son arc.
    Kendricks est un produit local, si quelqu’un a la stat de combien de joueurs née dans le Wisconsin, puis passé à la fac de Wisconsin, on par la suite joué pour les Packers, je suis curieux ?
    Dommage pour Peppers, je l’aurais bien re-signer pour 3 millions .

    Shields, Starks, Hyde, Peppers, Tretter, et demain Lacy et Lang !!!
    Et on remplace tous ce beau monde par deux TE ? On a combien 8 choix de draft, on perd encore deux DB, notre meilleure pass rusher ses 3 dernière saisons, un bon centre polyvalent, et peut-être notre meilleure RB, et notre G probowler.
    Donc logique deux TE disais-je !
    On attend de voir la suite, mais je serais pas contre l’arrivée de super joueurs confirmé comme Revis, Peterson, ou Charles, car par le passé deux super star comme Régie White, puis Charles Woodson, nous on enmener ver trois Super Bowl, et avait compléter des effectifs déjà aguerri.

  4. En même temps, on a bien vu à quel point le poste de TE était important pour faire tourner l’attaque correctement et les systèmes à 2 TEs se sont largement popularisés en NFL ces derniers temps.
    Renforcer l’O en FA (2 signatures c’est le Pérou pour Thompson) pourquoi pas, mais c’est vrai qu’on manque cruellement d’expérience (et de playmaker) en D et la draft ne fournit pas ça.
    Je suis pas trop inquiet pour l’OL car on part d’un standard élevé, on a 2 bons T plus Spriggs drafté l’an dernier et contrairement à la D, Ted a plutôt du flair pour recruter ses OL même au 5° tour.

    Pour ta question sur les natifs du Wisconsin passés par la fac locale avant de jouer pour GB, j’en ai compté 46, mais j’en ai peut-être raté (et certains ont à peine joué) 😀 :
    Jared Abbrederis
    Norm Amundsen
    Kenneth Bowman
    Howard Buck
    Bernie Darling
    Don Davey
    Ralph Davis
    Jim DeLisle
    Jeff Dellenbach
    John Dittrich
    Wally Dreyer
    Gary Ellerson
    Hal Faverty
    Bill Ferrario
    Milt Gantenbein
    Milt Gardner
    Earl Girard
    Charles Goldenberg
    David Greenwood
    Dale Hackbart
    Jack Harris
    Stan Heath
    Arnie Herber
    Lynn Howard
    Eddie Jankowski
    Lance Kendricks
    Joe Kurth
    Bill Kuusisto
    Curly Lambeau
    Wes Leaper
    Edward von Mansfield
    Jim Melka
    Pat O’Donahue
    George Paskvan
    Champ Seibold
    Clarence Self
    Mark Shumate
    Jerry Smith
    Ken Starch
    Ken Stills
    Mark Tauscher
    Jim Temp
    Deral Teteak
    Evan Vogds
    Steve Wagner
    Randy Wright

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.