greenbaypackersschedule

Le rideau de la saison NFL 2016 est déjà tombé que les adversaires des Packers en 2017 sont déjà connus. Pourquoi ? Parce que l’organisation des rencontres est soumis à des règles strictes qui permet de savoir la totalité des adversaires de son équipe préférée dès la fin de la saison régulière.

La formule du calendrier actuel est la même depuis 2002 et l’arrivée dans la ligue de la 32ème équipe NFL : les Houston Texans. Depuis cette date, chacune des 2 conférences, la NFC et l’AFC, dispose de 4 divisions (North, West, South et East) composées chacune de 4 équipes, soit 16 équipes (4 x 4) par conférence. Avec 32 équipes, la NFL utilise depuis la même formule pour régir le calendrier NFL.

Chaque équipe joue 16 matchs par saison sur 17 semaines, avec une semaine de repos qui peut tomber entre la semaine 4 et la semaine 13. Ces 16 matchs se déroulent ainsi :

  • 3 matchs à domicile contre les adversaires de division
  • 3 matchs à l’extérieur contre les adversaires de division
  • 4 matchs contre des équipes d’une des 3 autres divisions de la même conférence (sur un cycle de 3 ans)
  • 4 matchs contre des équipes d’une des 4 divisions de la conférence opposée (sur un cycle de 3 ans)
  • 2 matchs contre les équipes des divisions de la même conférence, hors division prévue dans le calendrier, qui ont obtenu le même classement intra-division.

Selon ce schéma, les Packers vont donc rencontrer en 2017 :

  • 3 matchs à domicile contre la NFC North
  • 3 matchs à l’extérieur contre la NFC North
  • 4 matchs contre la NFC South
  • 4 matchs contre l’AFC North
  • 2 matchs contre le n°1 NFC East et le n°1 NFC West car les Packers ont terminé n°1 de la NFC North

Cela donne :

  • Chicago Bears, Detroit Lions, Minnesota Vikings à domicile – NFC North
  • Chicago Bears, Detroit Lions, Minnesota Vikings à l’extérieur – NFC North
  • Atlanta Falcons, Carolina Panthers, New Orleans Saints, Tampa Bay Buccaneers – NFC South
  • Pittsburgh Steelers, Baltimore Ravens, Cincinnati Bengals, Cleveland Browns – AFC North
  • Dallas Cowboys (n°1 NFC East), Seattle Seahawks (n°1 NFC West)

Voici les équipes que les Green Bay Packers joueront à domicile au Lambeau Field :

home

Chicago Bears, Detroit Lions, Minnesota Vikings, New Orleans Saints, Tampa Bay Buccaneers, Baltimore Ravens, Cincinnati Bengals, Seattle Seahawks

Les équipes que les Green Bay Packers joueront à l’extérieur :

away

Chicago Bears, Detroit Lions, Minnesota Vikings, Atlanta Falcons, Carolina Panthers, Cleveland Browns, Pittsburgh Steelers, Dallas Cowboys

À première vue, le calendrier 2017 a l’air d’être bien compliqué (avec en plus des matchs de division toujours difficiles à appréhender) les deux derniers vainqueurs de la conférence NFC (Atlanta Falcons, Carolina Panthers), le finaliste AFC 2016 (Pittsburgh Steelers) et deux épouvantails de la conférence NFC (Dallas Cowboys, Seattle Seahawks).

Cependant, la difficulté d’un futur calendrier, même si elle est largement commentée, est difficile à appréhender. Car s’il y a bien une ligue où une année ne ressemble pas aux autres, c’est bien la NFL. C’est le fruit de la parité voulue par la NFL et la conséquence d’un calendrier à 16 matchs dans une ligue de 32 équipes.

De plus, sur chaque saison, les blessures, dans ce sport de contact, impactent toutes les équipes mais à des degrés différents ; et si elles impactent des joueurs majeurs, une équipe peut facilement passer du rire aux larmes d’une saison à l’autre.

Bref, une saison NFL moderne ne ressemble jamais à une autre. On disait du calendrier 2016 des Green Bay Packers qu’il était le plus simple en raison des résultats 2015 des adversaires des Packers. Or, la NFC East (Dallas Cowboys, NY Giants, Washington Redskins, Philadelphia Eagles), qui était la division NFC la plus faible en 2015, est devenue la plus dense en 2016.

Il suffit de comparer 2015 et 2016 pour voir que 3 des 4 équipes présentes en finale de conférence 2015 n’ont même pas été présentes lors des play-offs 2016 (Denver Broncos, Carolina Panthers, Arizona Cardinals).

D’ici la saison 2017, les effectifs de chaque équipe vont être renforcés ou affaiblis par la période des transferts (free agency), renforcés par la cuvée 2017 de la draft et touchés (ou non) par des blessures avant même le premier match de la saison, autant d’épisodes qui seront commentés sur GBPF !

 

Publicités