Échauffement Week 17 : DET – GB

DETROIT LIONS (DET) – GREEN BAY PACKERS (GB)

packerslions

C’est le compte à rebours final, dernier match de la saison ! Celui qui a le plus d’enjeu en NFL dans cette semaine 17 : le vainqueur remporte la NFC North, le perdant peut être éjecté des play-offs en cas de victoire des Washington Redskins.

UNE FINALE DE DIVISION

La saison 2017 des Lions et des Packers va se jouer sur cette confrontation au Ford Field.

Qui aurait cru cela au fil de la saison 2017 de la NFC North, si riche en rebondissements ? Au bout de 4 matchs, Les Vikings étaient à 4-0, Les Lions à 1-3. En semaine 11, Les Lions reviennent à hauteur des Vikings à un bilan de 6-4, pendant que les Packers tremblaient avec 4 victoires et 6 défaites.

Au final, Lions et Packers, avec un bilan de 9-6 chacun, se jouent la division et vont savoir au coup d’envoi dans un Ford Field chauffé à blanc s’ils jouent pour le titre de division, ou bien plus encore…

LE RETOUR DE LA PACK ATTACK

On l’a vu la semaine dernière contre les Vikings, Aaron Rodgers était « in the zone » et injouable pour ses adversaires  violets. Depuis la semaine 7, il aligne les matchs dignes d’un MVP (meilleur joueur de la NFL).

Sur les 6 derniers matchs, Aaron Rodgers accumule 14 TD, 0 interception et la meilleure évaluation de la ligue (118.8 de rating). Il a disséqué les deux meilleures défenses à la passe, les Seattle Seahawks et les Minnesota Vikings, en leur collant 38 points chacune !

Alors, va t-il baisser la cadence face aux Lions ? A priori non : la défense à la passe de Detroit est historiquement mauvaise : elle accepte que le QB adverse complète en moyenne 72.9 % de passes completées en moyenne ! C’est du jamais vu dans l’histoire NFL ! Le record est détenu par les Indianapolis Colts de 2011 : 71.2 % de passes complétées. Ce pourcentage augmente même à 74.7 % à domicile au Ford Field !

Alors, quand le quarterback le plus en forme actuellement rencontre une défense à la passe historiquement mauvaise, cela doit donner beaucoup beaucoup de points pour des Packers naturellement portés sur la passe. En plus, leur meilleur cornerback (le seul valable en fait), Darius Slay, est incertain pour une blessure à l’ischio-jambier contractée la semaine précédente à Dallas.

L’attaque de GB devrait encore flamber si comme habituellement, la ligne offensive contient les agressions adverses. Certes, les Lions présentent Ansah (DE), Ngata (DT) au centre de la ligne et Levy (MLB) en capitaine, mais contre les Vikings, et encore plus contre les Seahawks, l’OL Packers à su donner le temps nécessaire au n°12 pour faire des miracles.

UNE ATTAQUE LIONS À LA PASSE MULTICÉPHALE

Autant le dire tout de suite, ce n’est par la course que les Lions sont menaçants, ils sont en effet la 30 ème équipe NFL en terme de yards. Il faut dire que la course n’est pas forcément mise à l’honneur puisque les Lions sont une des équipes NFL avec le plus haut pourcentage de jeux à la passe.

Et si c’est le cas, c’est parce que le jeu à la passe offre quelques gages de qualités. Le quarterback Matthew Stafford est toujours aussi performant. Et s’il n’a plus son ancien receveur star Calvin Johnson, il dispose désormais d’une pléiade de receveurs. Marvin Jones et le vétéran Anquan Boldin ont été recrutés cette année. Ils s’ajoutent à Golden Tate recruté une année plus tôt et au tight end Éric Ebron, 1er tour de draft 2014. Cela donne une escouade de receveurs qui ont tous au moins 50 réceptions cette saison, emmenée par un Golden Tate déjà à plus de 1000 yards.

Là encore, il faudra mettre la pression sur Stafford qui a tendance à vouloir tenter la passe coûte que coûte, ce qui peut donner la possibilité aux lignes secondaires de créer des turnovers.

Clinton-Dix (FS) ou Morgan Burnett (SS) peuvent récolter le fruit de la pression mise par des Perry (OLB) et Matthews (OLB) retrouvés, ou un Peppers malin. Ils ont les moyens de forcer le verrou d’une ligne offensive Lions juste correcte, mais qui devrait être privée de son meilleur élément, le centre Swanson blessé ; une opportunité pour Mike Daniels d’enfoncer encore la ligne adverse.

SHOOT OUT EN PERSPECTIVE

Avec deux équipes performantes offensivement, on peut s’attendre à un festival de points (« shootout »). Chaque « stop » n’en sera que plus précieux. Pour chaque équipe, un punt adverse sera une victoire, et les équipes spéciales devront maximiser leurs opportunités.

LES COMPOSITIONS PROBABLES

Attaque :

Rodgers (QB) – Montgomery (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – Linsley (C) – TJ Lang (RG) – Bulaga (RT) – Cook (TE) – Nelson (WR) – Cobb (WR) – Adams (WR)

Défense :

Guion (DT) – Daniels (DT) – Matthews (OLB) – Ryan (ILB) – Martinez (ILB) – Peppers (OLB) –  Randall (CB) – Gunter (CB) – Rollins (CB) – Burnett (SS) – Clinton-Dix (FS)

 

Coup d’envoi dimanche à 19 h 25, heure locale, 2 h 25, heure française.

 

8 Comments

  1. Salut et d’abord bonne et heureuse année à tous… et surtout la santé pour nos Packers!!!

    Après un mois de novembre en mode cauchemar d’Halloween puis un mois de décembre où c’était Noël tous les week end, quel visage montreront les Packers ce mois ci?
    Bon, j’espère bien qu’en l’honneur de l’épiphanie, Rodgers saura tirer la fève de la galette et sera titré roi des Playoffs^^!
    Mea culpa, sur la lancée de la saison dernière, après les 3-4 premiers matchs, j’ai écrit que Rodgers déclinait (et à juste titre, faut bien le dire, souvenons nous de tous ces overthrow, mauvais choix, oublis de receveurs démarqués…). Mais depuis la courte défaite contre Atlanta, Godgers est ressuscité, et semble monter en puissance à chaque rencontre, et comme tu le dis, paraît injouable ces dernières semaines.
    Je vais d’ailleurs en profiter pour rendre hommage à David Brillac, qui, contrairement à moi n’a jamais perdu la foi pendant cette saison, malgré le coaching moisi de Mike MCCrappy (marque déposée Roundeux Corporation^^), ou le niveau tragicomique de nos cornerbacks. Mes respects, Mr Brillac, vous aviez vu juste!
    Alors ce soir, c’est la finale de div’, je suis plutôt confiant, et du coup, je sais pas si c’est bon signe^^.

    Plus sérieusement, je reste très inquiet du niveau de Randall et Rollins, j’ai franchement du mal à croire que l’on puisse aller au bout avec ces gars là.
    Il y a quand même des raisons d’y croire, avec notre duo de Safety pour limiter la casse, voire plus (je me lasse pas de revoir la magnifique 1ère interception de Burnett contre les Hawks) et notre attaque redevenue stratosphérique, on va prendre des pions mais on devrait en mettre bcp aussi.
    Autres points positifs, le staff semble apprendre (un peu) de ses erreurs, je suis content qu’on sollicite davantage un gars comme Geronimo Allison (au lieu d’insister avec un Adams qui se remet à dropper depuis 2 matchs), et notre jeu au sol, en observant Montgomery, je comprend bcp mieux certaines critiques adressées à Lacy par le passé comme quoi notre bon gros Eddie ne profitait pas au mieux du niv’ de notre Oline.
    Par contre, m’enfin quand est-ce qu’on va pleinement faire confiance à Ripkowski?, je suis sûr que le gars peut nous marquer des TD comme le FB des Ravens dimanche dernier, faut juste plus lui donner sa chance.
    Bon, j’arrète mon pavé^^ bon match à tous, Go Pack Go!

  2. Bonne année à toi et à GBP aussi ^^ !

    Tu as été exaucé pour Rip ce soir, et on a même vu des trucs qu’on imaginait même pas McCrappy tenter un jour sur downs à 1 yard… Quel choc !

    Une petite pensée pour ce pauvre Rollins car là aussi tu as été exaucé mais de triste manière -_-‘ .

    Mais surtout après ce dernier match de SR 2016 pour nos Packers, je retiendrais le niveau atroce des refs qui ont pourri le jeu avec une pluie de flags comme rarement on a vu: snap flag pub snap flag pub… Heureusement qu’ils ont dû se prendre un savon à la MT pour arrêter leurs conneries parce que c’était devenu impossible à regarder (y’avait plus de rythme dans les pubs que sur le terrain) !

  3. Meilleurs voeux Roundeux!

    Eh, j’ai pas vraiment été exaucé pour Rollins, vu que je souhaitais d’abord la santé pour les Packers^^.
    Pas de bol, la blessure est un peu c…. la saison a été délicate pour lui, souhaitons lui de ne pas avoir de séquelles et de bien préparer la saison prochaine.

    A 4-6 j’y croyais plus, donc même si le match a été un peu pénible avec ttes ces pénalités, finir en gagnant la div’ à Détroit après ce mois de décembre magique, c’est juste génial!
    Stafford et les Lions ont vraiment été pas mal cette année, ça me plairait assez qu’ils tapent les Hawks.

    Allez deux questions qui tuent pour finir et pour améliorer nos CB, faut il faire passer Janis en corner pour pallier l’absence de Rollins? et doit-on autoriser Randall à jouer en mobylette pour pallier son manque de vitesse?

  4. Je te propose un 2 en 1 à la McCrappy: on fait jouer Randall en chaise roulante avec Janis pour pousser derrière 😀 !

  5. MDR :-))

  6. Bonne année à toi aussi Chambertin ( Bourguignon ?)
    Merci pour l’éloge ! Deux raison à cela, une plaine confiance en ce Quaterback de génie qu’est Aaron Rodgers, qui en a encore sous le capot, ( MVP pour moi ) une pleine confiance en McCarthy n’an je déconne ! Mais par contre une grande abitude des saisons NFL condensé en 16 matchs ou tous peut changer très vite pour peut que tu est un QB monstrueux en place, et j’en est vu un autre QB géniale, Favre, pendant 16 saisons, par contre lui pouvait te renversé une saison, ou te la mettre en l’air…

  7. Salut
    Oui, je vis près de Gevrey, j’ai été élevé au pinot noir^^.
    Sinon, je suis/j’étais « Glouglou » sur TDA, faut d’ailleurs que je m’inscrive sur le nouveau bidule de commentaires là bas et abandonner ce pseudo crétin^^.

  8. Glouglou, Chambertin…
    J’ai envie de dire : À la tienne ! ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.