Échauffement Week 8 : ATL – GB

ATLANTA FALCONS (ATL) – GREEN BAY PACKERS (GB)

gb-at-atl

Le dernier match remontant il y a 10 jours, c’est donc la dernière petite pause pour les Packers avant les play-offs. Et pour redémarrer cette longue dernière ligne droite, déplacement chez un cador NFC cette année, mené par le meilleur duo QB-WR actuel. Un match qui en dira long sur le niveau actuel de Green Bay.

JULIO LA MENACE

NFL: Atlanta Falcons at Green Bay Packers

Julio Jones auteur d’une de ses meilleures performances en carrière.. face aux Packers en 2014

« Non il n’a pas changé », c’est toujours un receveur de qualité. 🙂 Julio Jones est un receveur de qualité depuis sa draft en 2011 où Atlanta avait décelé le talent et vidé son portefeuille de choix de draft pour l’avoir. Pour échanger leur 27ème choix contre le 6ème choix des Cleveland Browns, les Falcons avaient donné leur 2ème et 4ème tour 2011 ainsi que leur 1er et 4ème tour 2012 ! Autant dire que seul un statut de receveur star pouvait rentabiliser un tel investissement.

C’est pourtant ce que Julio Jones est devenu. Il mène ainsi la ligue NFL actuellement au nombre de yards à la réception et fait passer Matt Ryan pour un prétendant au trône de meilleur joueur de la saison. Il faut dire que Julio Jones a tous les atouts du grand receveur : grand, athlétique, rapide, avec une bonne détente et connaissant ses tracés de receveur comme personne.

Green Bay peut-il l’arrêter ? La dernière visite des Packers en Géorgie date du week 14 en 2014. Et Julio Jones avait juste accumulé… 259 yards !!! Certes, les Packers menaient 31-7 à la mi-temps et avaient donc joué très préventivement en seconde mi-temps favorisant les gains adverses. Mais les cornerbacks de GB avaient été tous dépassés par le phénomène.

Alors comment faire en 2016 pour une défense à la passe de GB dépourvu de ses 3 meilleurs cornerbacks ? Ladarius Gunter, CB4 en début de saison, aura la lourde tâche d’être au marquage. Mais le match ne sera pas si déséquilibré que cela car Gunter est un cornerback physique et c’est le même type de CB qui avait gêné Julio Jones en 2014, en la personne de Davon House. Mais Gunter ne suffira pas et Clinton-Dix (Free Safety) aura un rôle primordial puisque c’est lui qui devra anticiper les lancers du QB Matt Ryan et empêcher la connexion avec son receveur (ou tout du moins être le plus rapidement sur le receveur). D’autant plus que Julio Jones est le receveur qui capte le plus de longues passes (+ de 20 yards) en NFL.. Ha-Ha toi de jouer ! 🙂

METTRE LA PRESSION SUR RYAN

mjs-packers16_-spt_-sieu_-20-packers16

Clay Matthews devra harceler Matt Ryan

Si GB compte sur Gunter et Clinton-Dix pour ralentir Jones, le plus sûr moyen de stopper l’attaque aérienne d’Atlanta est… d’empêcher le plus possible les passes. La qualité de la défense à la course va pouvoir aider à charger les lignes arrières en joueurs pour prévenir le jeu de passe. Devonta Freeman (RB) engrange néanmoins les yards en 2016 mais il ne sera pas assisté du RB2 d’Atlanta Tevin Coleman, blessé, et la défense contre la course de GB offrira sûrement son challenge le plus important de l’année.

La pression sur Ryan sera aussi primordiale. Ce sera là le rôle des rushers, et GB en a pléthore à proposer emmené par un Nick Perry (OLB) de feu. La présence de Clay Matthews, pour l’instant incertaine, aura aussi son poids et son intérêt puisqu’il sera aligné (s’il joue) face à son cousin Jake Matthews (LT) !

Il y a de quoi faire car même si les Falcons ont recruté Alex Mack (C) à l’inter-saison, leur ligne offensive reste friable. Elle est ainsi la 5ème équipe NFL à avoir accordé le + de sacks (18), quand GB est la 25ème (avec 11 sacks). Persécuter Ryan sera la clé pour le faire déjouer. D’autant plus que sa soupape de sécurité, le RB Coleman, adepte des gains à la réception, sera absent.

DINK AND DUNK PARTY 2

adams

Une nouvelle grosse performance de Davante Adams ?

À n’en pas douter, le coach Mc Carthy devrait reconduire la tactique offensive qui a fait le succès de GB face à Chicago il y a 10 jours. En effet, les coureurs K. Davis et D. Jackson ont encore peu d’expérience chez les Packers mais verront leur participation augmenter un peu. Montgomery (WR) sera encore une fois impliqué dans un jeu de course utilisé avec parcimonie. Le plan de jeu devrait faire la part belle aux courtes passes et aux passes en « middle zone » (passes de + ou – 10 yards au milieu du terrain).

Ca tombe bien, c’est aussi une faiblesse de la défense d’Atlanta qui « mange » beaucoup de yards de la part des adversaires. Il faudra juste assurer ses passes et éviter la menace Deion Jones (LB), rookie auteur d’un début de saison convaincant. Jordy Nelson (WR) sera chargé d’étirer les lignes arrières et d’éloigner du ballon le cornerback star Desmond Trufant (CB), unique défenseur de top qualité sur les lignes arrières des Falcons.

La ligne offensive devrait encore donner le temps nécessaire à Rodgers pour pouvoir délivrer ses passes. Cependant, elle aura du fil à retordre avec deux rushers rapides : le joueur de deuxième année Vic Beasley (OLB) auteur d’un très bon début de saison et le vétéran Dwight Freeney (DE).

Si la connexion Matt Ryan – Julio Jones fait peur, la confrontation Packers-Falcons offre des duels qui semblent favorables à Green Bay. Les Falcons sortent en plus d’une défaite à domicile contre les San Diego Chargers auteurs d’une remontée en fin de match. Une victoire des Packers dimanche soir offrirait un succès qui regonflerait assurément le moral des troupes.

LES COMPOSITIONS PROBABLES

Attaque :

Rodgers (QB) – Davis (RB) – Bakhtiari (LT) – Taylor (LG) – JC Tretter (C) – TJ Lang (RG) – Bulaga (RT) – R. Rodgers (TE) – Nelson (WR) – Cobb (WR) – Montgomery (WR)

Défense :

Guion (DT) – Daniels (DT) – Matthews (OLB) – Ryan (ILB) – Martinez (ILB) – Perry (OLB) – Gunter (CB) – Goodson (CB) – Hyde (CB) – Burnett (SS) – Clinton-Dix (FS)

Coup d’envoi à 16 heures 25, heure locale, 21 heures 25, heure française.

Publicités

4 Comments

  1. Salut GBPF ^^ ,

    Un peu silencieux ces derniers temps vu la quantité de changements qui secouent l’effectif de GB dont le triste départ d’Abby qui n’aura jamais vraiment eu la chance de briller à cause des blessures et ce, malgré tous les efforts réalisés pour progresser dans le jeu.
    Après, ce « changement de main » avec pioche obligatoire de nouveaux joueurs sera peut-être le salut de GB cette saison en forçant MacCarthy à (enfin) adapter ses gameplans aux joueurs dont il dispose et pas l’inverse. Ça avait marché contre CHI, testons contre ATL !
    Je pense que ce match est à notre portée tant que l’O ne fait pas de bêtise car notre D devrait pouvoir perturber assez Ryan pour pas que Julio nous découpe. Avec une bonne rotation, je crois que c’ets le match ou un Lowry peut briller. Reste à voir ce que va faire la ST…
    Curieux de voir comment sera organisé le jeu de course, parce que là c’est la grande inconnue. Mettons une petite pièce sur Davis et Jackson qui devraient arriver à surprendre la D rouge grâce à notre OL.

    Un petit mot en plus pour noter l’amende NFL débile contre Clay… Autant interdire les sacks et même carrément les rush ! Interdiction de franchir la LOS comme ça ce sera 100% passe et 0% QB blessé.
    J’aimerais quand même signaler à l’ami Roger que sans certaines blessures, la NFL n’aurait sans doute jamais vu jouer plusieurs des megastars qu’elle nous vend à la moindre occasion !

  2. Bravo et merci pour ce site toujours à la pointe sur les Packers.

    Petite rectification : je crois bien que le match sera à 21h25 avec le changement d’heure décalé entre les US et l’Europe

  3. Bien que je le sache, j’ai été perturbé par le compte à rebours du site officiel auquel je ne soustrayais pas l’heure de cette nuit ! Coup d’envoi 21 h 25 donc !
    Les USA (et Canada) changent d’heure en effet le 6 novembre. 😉

  4. Hey, Roundeux le retour ! 🙂
    Pour l’amende de Clay Matthews, c’est l’hypocrisie habituelle de la NFL et je pense que la blessure de Hoyer a joué dans ce verdict. Alors que pour moi, c’est sa chute sur le sol en appui sur son bras qui le casse.
    Ca me fait penser au flag et à l’amende que Nick Perry avait eu il y a 2-3 ans après un plaquage.. au thorax d’Andrew Luck…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.