Reprise de l’entraînement 2016 (OTA)

packers-ota-2016-2

La ligne offensive à l’exercice

La NFL fait bien les choses, avec le recul de la draft fin avril, il y a moins de gros temps mort dans « l’entertainment » de l’année NFL.

À peine est on sorti de la draft et de l’intégration des nouveaux joueurs (« rookies ») que l’on rentre dans une nouvelle phase de la partie « hors saison » (off season) NFL : les « Organized Team Activities » (OTA), premiers entraînements réunissant l’ensemble des joueurs des Green Bay Packers, 4 mois après le dernier match de playoffs.

Ils ont débuté ce lundi 23 mai 2016, et le mardi 24 mai a été le premier entraînement ouvert aux médias avides de retrouver de nouvelles actions et interviews à disséquer. Ces entraînements, quasi quotidiens, dureront jusqu’au 9 juin. Des exercices physiques seront bien sûr au programme ainsi que des mises en situation de jeu, le tout sans épaulières (« pad »). Mais ces OTA seront surtout dédiés à l’apprentissage et l’explication du nouveau carnet de jeu : le « playbook ».

Enfin, un mini-camp de 3 jours à la mi-juin parachèvera ce camp d’entraînement de printemps de 4 semaines. Il sera alors temps pour les joueurs de reprendre des vacances studieuses avec le playbook sous le bras pour revenir au camp d’entrainement estival qui débutera fin juillet pour amener l’équipe aux matchs de pré-saison du mois d’août.

Mais durant ces OTA, déjà de nombreux aspects vont être étudiés, eu égard aux changements de l’effectif, avec le retour des blessés et l’intégration des nouveaux joueurs (joueurs draftés et joueurs transférés).

 

Voici les 5 points chauds de ces OTA :

 

  • Eddie Lacy et son poids : sommé de perdre son embonpoint par le head coach (entraîneur en chef) Mike Mc Carthy en fin de saison dernière, le coureur vedette des Packers a dû s’astreindre à un programme diététique encadré par des coachs. Apparemment, cela a porté ses fruits (on partait de tellement loin en même temps..) et Lacy est prêt à travailler en meilleure forme.
screen-shot-2016-05-24-at-3-05-02-pm

Eddie Lacy est indéniablement plus affûté qu’en janvier dernier

 

  • Jordy Nelson et les WR : Jordy Nelson, le wide receiver n°1 absent toute la saison 2015 pour cause de ligaments croisés déchirés, a cruellement manqué. On va scruter ses appuis et voir s’il est presque 100 %. Lui a assuré qu’il court sans problème et sans aucune appréhension, les Packers lui ayant demandé d’attendre les OTA pour faire des exercices spécifiques type « football ». Derrière Nelson et Cobb, le slot WR, la hiérarchie est mouvante entre les 5 autres WR : Adams (qui a réalisé l’action du jour lors de l’entrainement de mardi : une réception de 50 yards en étant en rotation), Montgomery, Abbrederis, Janis et le petit nouveau Davis, dont vous aurez bientôt la fiche « joueur drafté ».

 

  • Jared Cook, nouveau TE : c’est « the » acquisition du marché des transferts (free agency). Un nouveau joueur à intégrer mais obtenu à prix modique et qui pourrait devenir l’arme fatale de l’attaque de Green Bay. Il ressemble en tout point à Jermichael Finley, Tight End du Superbowl 2010 et dont la carrière a été écourtée par une blessure aux cervicales. Il est même plus rapide que Finley, qui apportait une dimension supérieure à l’attaque de Green Bay. Il a en plus hâte de faire équipe avec Aaron Rodgers qu’il estime comme la meilleure arme pour relancer sa carrière. Leur connexion sera vraiment à suivre.
160524-cook-950

On attend beaucoup de Jared Cook qui formera avec Richard Rodgers (à gauche) la paire de Tight-ends de Green Bay

 

  • le corps de Linebackers : Mike McCarthy a indiqué que la star de la défense, Clay Matthews, reprendrait en 2016 sa position naturelle de linebacker extérieur (OLB), après avoir passé la majorité du temps en linebacker intérieur (ILB) depuis la mi-2014 pour combler le poste le plus en souffrance de l’effectif de Green Bay. Il y retrouverait Datone Jones, 1er tour de draft 2013, qui doit occuper le poste hybride « elephant » nouvellement à la mode en NFL, hybride entre defensive end (DE) et OLB ; une position que D. Jones a expérimenté depuis la mi-saison 2015. Mais alors qui retrouverait-on en linebackers intérieurs (ILB) sans Clay Matthews ? Sam Barrington, blessé toute la saison 2015, et Jake Ryan, joueur de 2ème année, sont les titulaires de prime abord. Mais que va donner le rookie Blake Martinez (fiche joueur drafté à venir) ? Sans oublier Joe Thomas, titulaire dans certaines formations tactiques.

 

  • Mouvements dans la ligne défensive : BJ Raji, qui avait ressorti une saison 2015 conforme à son standing de pick n°9 de la draft 2009, a surpris tout le monde en annonçant une année sabbatique pour raisons familiales. Puis son remplaçant naturel, le prometteur Mike Pennel a été pris par la patrouille et suspendu pour les 4 premiers matchs de la saison.. Alors, est-ce que Letroy Guion va reprendre le flambeau en Nose Tackle comme il le faisait en partage avec BJ Raji auparavant? Ou va t-il basculer sur le côté en Defensive End si le premier joueur drafté en 2016 par les Packers, Kenny Clark, s’avère convaincant?

 

Les OTA installeront certains éléments, mais les réponses définitives interviendront à la fin du camp d’entrainement estival fin août. Néanmoins, ces OTA indiquent qu’on est plus proche du prochain match de saison (début septembre) que du dernier (fin décembre). Et ça c’est déjà une bonne nouvelle !

Publicités

2 Comments

  1. Un petit article sympa pour se remettre dans le bain après la draft ^^ .

    J’avoue avoir déjà regardé quelques vidéos sur plusieurs UDFA mais c’est toujours dur de sa faire un avis avant les OTAs. On attend aussi de voir les premiers pas des rookies mais j’avoue que c’est surtout Cook qui m’intéresse chez les gros noms vu que Nelson ou Lacy en forme sont plutôt des valeurs sûres. Adams qui fait le show… pourvu que ça dure (jusqu’au SB) !

    J’en profite pour signaler deux petits trucs:
    1) Fin du 4° paragraphe:
    « pour amener l’équipe aux matchs de pré-saison fin août. »
    C’est début août non ? Surtout que GB se farcit le HoF game cette année… Ou alors tu voulais dire autre chose ?
    2) Paragraphe Jared Cook:
    « Il a en plus hâte de faire équipe avec Aaron Rodgers qui l’estime comme la meilleure arme pour relancer sa carrière. »
    Avec le « qui l’estime » on croirait que c’est Cook qui va relancer la carrière de Rodgers héhé :p .
    Ce serait pas plutôt « qu’il estime »?

  2. Je valide tes 2 observations: 🙂
    Pour le 1er point, j’avais qu’à regarder ma rubrique « calendrier 2016 » pour préciser ma pensée. Pour ton 2ème point, je trouvais ma syntaxe bizarre sans trouver quoi.. (genre le nez au milieu de la figure). Merci 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.