5653800708d06.image

Kyler Fackrell, Outside Linebacker de l’université d’Utah State

Kyler Fackrell est le 3ème joueur acquis par les Green Bay Packers à la draft 2016, un joueur acquis à la position d’origine du 3ème tour, le choix n°88. Il vient de l’université d’Utah State, qui s’avère être la moins côtée des joueurs choisis par Green Bay lors de cette dernière draft.

Utah State fait en effet partie de la conférence Mountain West, une des 11 conférences de la Football Bowl Subdivision (FBS), la division 1 du football universitaire (NCAA) aux USA. La Mountain West est une conférence moins côtée que la SEC (sud-est des USA), la Big 10 (Centre-Nord, région des Grands Lacs) ou la PAC 12 (côte ouest des USA) qui regroupent les meilleures équipes universitaires du pays. Cependant au cours de l’année 2015, Kyler Fackrell a eu l’occasion de rencontrer quelques grosses écuries de la PAC 12 comme Washington (voir vidéo ci-après) ou Utah.
S’il ne vient pas d’une université ronflante, Fackrell a été le meilleur universitaire du pays dans la catégorie des fumbles (pertes de ballons) recouverts, avec 5 ballons repris à l’adversaire. Il est bon également dans l’art de provoquer ces pertes de ballons, signe d’une grande technique de mains et d’un oeil aguerri.

Il est listé OLB (linebacker extérieur) qui est sa position de base mais a joué à Utah State une forte proportion de ses jeux en couverture. Même s’il est plus grand, il a plutôt le même profil que Clay Matthews : il est polyvalent, rapide, capable de contourner le T sans problème et de faire un spin move (rotation) de toute beauté. Mais contrairement à la star de la défense de GB, il a un rapport poids-puissance plus faible. Cependant, il peut prendre de la masse (111 kilos actuellement) car il est grand pour le poste (1m95) et il ne s’en laisse déjà pas compter.

Rapide et polyvalent, le genre de profil chéri par le coordinateur défensif Dom Capers qui n’hésitera pas à le positionner tantôt à l’intérieur de la ligne des linebackers pour jouer en couverture, tantôt à l’extérieur pour poursuivre le QB, ou provoquer des passes déviées (« deflected pass ») grâce à sa grandeur, comme sait si bien le faire l’autre star de la défense de GB, Julius Peppers.

Détail qui aurait pu être alarmant, Fackrell a eu une rupture des ligaments croisés d’un genou en 2014. Mais il a joué sans problème toute la saison 2015, donc à priori ce n’était qu’un incident de parcours, et non pas le reflet d’une tendance à être souvent blessé. Il a d’ailleurs mis à profit cette année blanche sur le plan sportif pour pouponner et profiter de sa famille. En effet, à 24 ans, il est déjà marié et papa d’une petite fille de 2 ans.

Pour compléter sa panoplie de boy scout, à la fin de ses années lycées, il a hésité à partir en mission religieuse ou répondre favorablement à la demande de l’université d’Utah State d’intégrer leur programme. Il faut dire qu’Utah State fut la seule université à chercher à le recruter…

Une belle histoire à l’américaine donc, pour ce jeune homme qui avait bien plus de chances d’être dans la vie civile que dans la NFL. J’avoue que les différentes vidéos que j’ai vu me laissent entrevoir un potentiel très intéressant, et je mets une pièce sur lui pour être la pépite cachée de cette draft.

Fackrell a signé le 12 mai son contrat de 4 ans pour 2,5 M de $ (dont 1,8 M$ garantis) avec les Green Bay Packers.

MJS packers07 39 hoffman.jpg packers07

Kyler Fackrell portera le N°51 en 2016

 

Publicités